AG du 4 fév. - Un seul mot d'ordre - VENEZ EN MASSE

Publié le par César du bar de la marine

 

Mes Frères,

L’Assemblée Générale du 4 février se présente dans des conditions difficiles.

Me Legrand, qui a rencontré le président de l’ULRF  Alain Juillet vendredi dernier, et qui, selon la rumeur, devrait le recevoir aujourd’hui encore, est  ballotée par une tornade d’actions judiciaires parfois contradictoires.

La dernière action en date est celle de la GLNF qui (contrairement au discours initial de Me Pardo) demande purement et simplement l’annulation de l’Assemblée Générale… !

La GLNF prend prétexte, entre autres, de la date tardive du référé de Ni scission Ni soumission, qui perturberait la préparation des délégués.                                                                                                  Référé dont nous avons toujours considéré qu’il ne pouvait aboutir, (sauf lorsqu’il se penche sur le problème du collège électoral, en se basant sur le jugement au profit de FMR-Myosotis du 26 janvier) mais qui dans la forme a  néanmoins  peu de chances de prospérer.                                                                                                                            Et il est triste de constater que ce Référé pourrait  éventuellement aboutir non pas sur le fond, mais malheureusement en servant  à la GLNF de Stifani à échapper à une AG qui fait peur au clan stifanien ainsi que nous le soulignons dans notre article d’hier : «AG du 4 – Double langage stifanien – Danger» .  

Voyez d’ailleurs la panique que révèle la dernière "Brèves" annonçant  à la hâte des projets de réforme sous la plume de quelqu’un qui a été clairement dépourvu de toute légitimité par la justice.

Panique, face sans doute aux adhésions en masse que nous constatons à l’ULRF et à la mobilisation de toutes les formes d’opposition.

Ainsi le groupe Uni2r, avec lequel nous n’avons rien en commun, « met en garde » les Vénérables Maîtres dont les Loges ne seraient pas à jour de leurs contributions, et leur recommande de « prendre leurs responsabilités », (en laissant entendre au passage qu’il pourrait s’agir d’une manœuvre de l’ULRF visant à accélérer ses recrutements !)  

Si c’est tout ce qu’ont trouvé les supporters de J.C Foe…er  pour exister ! Et l’avocat de J. Murat, (qui dispose, quant à lui, d’un représentant au comité de pilotage de l’opposition), rejoint tardivement le mouvement.

Bien ! Mais où cela nous mène-t-il ?

Tâchons d’y voir clair.

Une chose est sûre, Me Legrand devra avoir fixé le collège électoral demain matin au plus tard.

Sinon toutes les Loges déjà interdites de vote pour ne pas avoir reçu les officiers provinciaux, ou avoir été soupçonnées d’être dans l’opposition, ou pour avoir déplu à tel ou tel apparatchik, ne participeront pas au vote. Le problème est que personne ne sait exactement quel est le statut de sa Loge, et que la société Cecurity fournit des informations imparfaites (le VM est inscrit, pas le 1er surveillant... Pourquoi ? On ne sait pas !).

On voit même aujourd’hui encore des GMP illégitimes radier des Loges sous des prétextes divers, et le Comité des membres de droit s’est enrichi avant-hier de 30 noms qui ne sont que rarement synonymes d’opposition ! Lamentable !

 

On a même été informé du fait que la quasi totalité des délégues d'une île ont été dissuadés de faire le voyage et qu'ils ont été remplacés avec de faux pouvoirs par des officiers provinciaux et des Frères à la solde du clan... 

 

Tout ceci ne pourrait que nous mener de manière imparable à toutes les attaques en nullité, quel que soit le vainqueur, si un collège digne de ce nom ne prévalait pas.

 

De plus, interprétant de manière plus que douteuse, un jugement qui dit que les contributions ne sont pas illégales, mais qu’elles devraient correspondre à des cotisations à voter, Me Legrand s’apprête  à favoriser la clique de Stifani, et ne pourra pas dire qu’elle ne savait pas, car le président de l’ULRF vient encore de le lui redire.                                                                          

Elle a donc à faire des choix, et il en est un que tout le monde pourrait accepter : le président n’est plus président depuis le 21 janvier 2011.

·        Donc tout ce qui a été pris comme disposition depuis cette date est nul et non avenu.

 

·        Donc le seul collège électoral acceptable, avant une décision de la Cour d’Appel, est celui du 20 janvier 2011, ce qui pourrait recueillir un consensus auquel nous serions prêts à souscrire, (en dépit du fait que nous attendons beaucoup plus de la Cour d’Appel.)

Mais force est de constater que cette AG étant lancée maintenant malgré les exhortations du Vice-Président  Kurtz à Me Legrand de ne rien faire avant la décision de la Cour d’Appel, il ne reste qu’à limiter les dégâts.

Notre demande à Me Legrand est donc solennelle :

Publier au plus vite une liste du collège électoral, afin que chacun sache à quoi s’en tenir.

Au bar de la marine et partout dans notre obédience, nous attendons que Me Legrand comprenne que l’intérêt de la GLNF ne se confond plus avec celui de M. Stifani, ce qu’elle a cru trop longtemps.

Plusieurs GMP à la solde du dernier empereur de Pisan, se font relai de la propagande stifanienne et prétendent que le président de l’ULRF aurait appelé les frères à ne pas se rendre à cette AG.  

C’est faux !

Il y a 220 témoins, délégués des 512 Loges de l’ULRF, qui peuvent attester qu’au contraire, Alain Juillet a, comme nous le faisons depuis plusieurs semaines, demandé que nous allions en masse montrer  notre rejet du système stifanien, soit

·        dans l’Assemblée si on nous laisse entrer,( et Alain s’emploie à cela avec nous ),

 

·        soit dehors si, d’une manière injuste on nous en interdisait l’accès.

 

Un seul mot d’ordre  donc :

Venez en masse,

 

Cette assemblée, nous l’attendons depuis trop longtemps. On va bien sûr tenter de nous en priver, comme d’habitude, mais quel qu’en soit le résultat, il nous faut tenter une dernière fois de contrer les manœuvres odieuses  d’une gouvernance honnie par le plus grand nombre.

Tous ceux qui soutiennent encore Stifani seront là, car tout est fait pour leur faciliter l’accès. Nous avons démontré depuis longtemps que l’adversité ne nous faisait pas peur, et s’il est vrai que tout est fait au contraire pour empêcher l’opposition de s’exprimer, elle le fera quand même !

Tous à la Plaine Saint Denis samedi 4 février !  A13H30, aux docks de Paris, 50, Avenue du président Wilson.

Fraternellement

César

 

 

Commenter cet article

LERINS Philippe 03/02/2012 18:41

Soyons lucides, comment VENIR EN MASSE ?
Dans les provinces que je connais (Massilia, Aurélia)une majorité de Frères a déja opéré une scission ........
Dans ces conditions, seuls les partisans de sifani seront appelés à se prononcer et bien sûr en sa faveur.

César du bar de la marine 03/02/2012 22:33



C'est effectivement le risque  créé par cette remise en cause du corps électoral de janvier  2011 qui avait été convenu par Me Legrand après sa
rencontre avec le président de l'ULRF



Jean 31/01/2012 19:25

Nice-matin édition Menton Monaco publie une pleine page sur Monaco expliquant avec forces détails la prise de distance de la GRLPM en la personne de son GM qui explique poourquoi GLNF est
considérée comme persona non grata. A lire sans modération

César du bar de la marine 31/01/2012 21:08



On va se le procurer mais le sujet ça devient un marronnier...



sancho 31/01/2012 18:39

Evidemment il convient d'être le plus nombreux possible mais la problématique est la suivante : soit stif avec ses manipulations infâmes gagne et nous contesterons ,soit nous gagnons et stif and Co
en contestera le résultat ! un coup pour rien et une suite juridique a n'en plus finir ! et dans ce cas que fera dame Monique ? laissera t'elle continuer le stif a occuper illégalement le bunker de
Pisan et financer ses actions avec notre fric ? en touchant au passage de substantiels émoluments ? rejoignons vite l'ULRF et travaillons dans la joie , la paix et l'harmonie dans une nouvelle
obédience en attendant la fin de cette sinistre histoire; Nous verrons bien le temps venu ce qu'il convient de faire! la GLNF est morte! vive la nouvelle GLNF quelle qu'en sera le nom !
Robert Deport mat 27403 alias Sancho enfin suspendu !

César du bar de la marine 31/01/2012 21:01



C'est en payant que Me LEGRAND peut empocher des émoluments car elle est en partie rémunérée sur les sommes qu'elle fait rentrer... As tu compris son
acharnement à déguiser nos cotisations non encore votées en contributions en nous faisant croire qu'elle à l'aval du Tribunal !


 


Cela dit, on peut faire toutes les supputations possibles sur la suite des évènements, mais n'oublie pas deux choses essentielles : d'une part il faut
que les délégués se rendent à l'AG et d'autre part la Cour a decrété STIFANI membre Lambda de la GLNF et plus du tout, ni Président, ni Grand Maître ; donc il n'a plus aucune raison d'occuper le
bunker qu'il va devoir rendre à l'Association, et s'il le faut on le fera sortir par la force d'un referé à defaut des baïonettes !



le frère de la grande couronne 31/01/2012 18:37

Mon BAF César,

Certains F de Province auront peut-être des difficultés à se loger à l'hotel, il faut lancer un appel à des F qui pourraient les recevoir chez eux pour leur éviter des fras...pour ma part habitant
loin de Paris ce sera difficile mais je connais certains F à qui je vais proposer une chambre.
C'est le moment de montrer que nous savons nous entraider...
Danton disait qu'il était là par la volonté du peuple et qu'il n'en sortirait que par la force des baillonettes...eh bien Stifani tu n'es pas là par la volonté des F et tu sortiras par notre force
sprituelle et tout à fait démocratique...

César du bar de la marine 31/01/2012 21:06



Tu as tout à fait raison quant à l'hébergement... Mais ne rajoutons pas des difficultés aux difficultés et laissons jouer normalement l'accueil que se
doivent d'offrir certains Frères de la Région parisienne à leurs Frères provinciaux. Cela va de soi et c'est bien le diable si les uns et les autres n'arrivent pas à trouver un Bed and Breakfast
fraternel...