AG du 4 - VOTEZ PAR PROCURATION.

Publié le par César du bar de la marine

AG du 4 -  VOTEZ  PAR PROCURATION.

Mes Frères,

·        Les doutes sur le maintien de l’AG tant les vices de forme sont nombreux,

·        les manques relevés sur la liste des votants de la société Cecurity,

·        la confusion lors de l’audience du TGI ce 2 février,

·        et finalement la décision du TGI moins de 24 heures avant l’AG,   qui remet en cause l’accord de Me Legrand  d’un corps électoral fondé  sur la situation de janvier 2011 lors de la démission de Stifani,

ont collectivement crée une situation où de nombreux Vénérables Maîtres et 1er Surveillants se retrouvent maintenant dans l’impossibilité de monter à Paris, (y compris ceux dont les loges ont été prélevées des pseudo « contributions exceptionnelles » 2011-2012.

Il reste la solution de la Procuration.

Il est possible au VM et au 1er Surveillant ne pouvant participer de donner procuration chacun à un Frère de la loge pour aller le représenter et voter en son nom à l’AG du 4. Il faut pour cela lui fournir la procuration et la preuve se son identité (celle de celui qui donne procuration).

Je soussigné Pierre Dupond, Vénérable Maître de la RL n°XXX, XXX XXXXX XXX, donne procuration à Prénom, Nom, N° matricule xxxxx,  Frère de notre loge, pour participer à l’AG de la GLNF du 4 février 2012, et voter en mon nom.

Ci-joint scan ou copie de ma carte d’identité (celle du VM ou celle du 1er Surveillant).

 

Battons-nous contre ce régime stifanien indigne, dont la Cour d’Appel a reconnu et officialisé la démission, et jusqu’à la dernière minute évitons leur sinistre retour.

Fraternellement

César.

 

Commenter cet article

Arno 04/02/2012 13:23

Mon BAF César,
il est plus que clair que les décisions de Kurz démontrent qu'il n'a pas rendu la justice mais qu'il a trouvé toutes les arguties que lui permettaient son référé pour provoquer un contre-feu qui ne
sert que FS. Dès lors, il y a tout lieu de croire à une collusion entre Kurz et FS et il serait intéressant que l'on arrive à trouver quel lien ou quel intérêt occulte les lie. Kurz est-il FM?
A-t-il croisé FS dans le cadre profane par le passé?
Je crois qu'il y a vraiment à creuser pour comprendre.

César du bar de la marine 04/02/2012 17:03



Il n'appartient pas à César de faire ces recherches, car il n'en a pas les moyens, mais il est bien évident que ce faisceau de connivences est intrigant
et ne manquera pas d'interesser ceux des investigateurs des Myosotis qui savent où aller chercher l'information...



le frère de la grande couronne 03/02/2012 21:13

Mon BAF César
Il est incontestable que KURZ a fait le jeu de STIFANI, pourquoi? l'enquête que mène certains de mes amis nous le dira.
Mais en attendant les coups tordus continuent, mes RL n'ont pas réglé la deuxième illégale contribution et je suis convoqué en tant que 1er surveillant pour ces trois RL j'ai donné procuration à
deux et nous allons y aller...
Y aura-t-il des hussiers à l'extérieur de FMR pour prendre nos déclarations si nous sommes exclus?
Il peut avoir un incident de séance et demande de report...

César du bar de la marine 03/02/2012 23:19



Je t'encourage vivement dans tes investigations avec tes amis, et dans ta participation à l'AG, mais je ne connais pas le détail de l'organisation mise en
place par les opposants demain après midi.



CPF 03/02/2012 21:00

Mon Cher César
En lisant les Attendus du Jugement de kurz, on ne peut être que surpris ! Il s'autorise pratiquement à juger au fond, tout simplement parce que nous sommes dans l'attente de la décision définitive
de la Cours d'Appel qui pourtant est très claire en particulier sur la position de fs au sein de l'Association : lambda.
Que faire d'autre quand on sait les lenteurs de notre Justice ? J'avoue que c'est un peu décourageant, mais au fond de moi, j'ai peur que tout cela ne soit qu'une mise en scène pour gagner du temps
et nous faire arriver à la scission .
Fraternellement
CPF

César du bar de la marine 03/02/2012 23:11



La prise de position  de Kurz est stupéfiante. Il empiète largement sur le prérogatives de la Cour d'Appel, et va clairement  l'encontre des
attendus de la cour d'appel.


Effectivement cette posture est un sérieux coup de pouce  la stratégie de Stifani qui pousse à la scission