Alors cela devient inadmissible

Publié le par César du bar de la marine

Me Frères,

 

En cette période de crise et de trouble nous essayons de rassembler, nous essayons de montrer un front uni contre Stifani ses manipulations éhontées et son régime déviant.

 

28 Myosotis, dont le Myosotis PACA participent à la démarche de l'Union des Loges Régulières Françaises, en concertation avec les Loges et leur Vénérable Maître, avec des Frères de rites différents, avec FMR,  avec certains des anciens GMP et avec de nombreuses personnalités maçonniques.

 

 Malheureusement deux blogs ont choisi non pas de se battre priotairement pour écater stifani et réformer en profondeur, mais pour l'élection d'un candidat.

C'est leur choix, même s'il est facteur de division au sein de l'opposition, mais si en plus cela se traduit par des attaques biaisées contre nos efforts d'actions communes, alors cela devient inadmissible.

 

C'est en effet avec grand regret que nous sommes contraints de relâcher nos actions visant Stifani et son clan, pour remettre la vérité à sa place. C'est ce que vient de faire notre Frère Tamino dans le texte que nous présentons ci-après .

 

Réponse à une tribune libre parue sur les blogs Grande Couronne et Dauphiné-Savoie

Cette tribune libre, mais très orientée, attaque de front l’initiative de l’ULRF, Union de plus de 500 Loges à ce jour. Dans la mesure où ce texte contient de graves contre-vérités, nous nous donnons le temps d’y répondre sur les points principaux.

 

Dans l’ordre du texte dont nous parlons :

- Il n’existe pas de décision de se constituer en association de fait, la loge EST une association de fait (liste de membres, règlement intérieur etc..) qui ne peut entrainer aucune action de la part de la GLNF. Dire le contraire est mentir, et d’ailleurs la GLNF ne s’y est pas risqué, elle connait la jurisprudence.

 

-L’ULRF est bien sûr à l’extérieur de la GLNF, comme le club de football auquel j’appartiens, raison de plus pour être inattaquable, contrairement à une obédience concurrente par exemple, ce qu’elle n’est évidemment pas.

 

1- Le reproche de devoir opérer un vote dans la loge est paradoxal : le silence et l’absence de débat sont-ils conformes à l’éthique et à la tradition maçonnique ? C’est traditionnellement  par un vote à la majorité des 2/3 que les grandes décisions sont prises dans notre confrérie, mais la plupart des votes des près de 500 loges adhérentes à ce jour ont recueilli l’unanimité.

Certains recommandent de ne parler de rien dans ces circonstances malheureuses. Ce n’est pas notre choix, mais nous ne l’imposons à personne, considérant que nos frères sont adultes et responsables.

 

2- La GLUA, avec laquelle nous avons des contacts suivis, est très attentive à l’évolution de la crise de notre obédience, et, depuis que M. Stifani, le 14 juillet a déclaré dans sa folie ne plus la reconnaitre, elle l’est d’autant plus. Elle est régulièrement tenue au courant de la situation et des adhésions à l’ULRF, avec, et c’est la seule à détenir cette information confidentielle, le nom des Loges.

3- Dire que M. Stifani cherche la scission est une évidence. Vous aurez d’ailleurs noté que lorsqu’il parle de préserver la GLNF dans son dernier courrier, il utilise le mot « actifs centenaires», qui sent plus l’immobilier, les fonds de placement, les cotisations, que la spiritualité et la fraternité. Prétendre que son départ est inéluctable participe cependant d’un vœu, certes partagé mais pieux,  que les actions judiciaires menées par FMR rendent heureusement plus concret. Où en serions-nous si les procédures, en dépit des tripatouillages procéduraux de M. Stifani, n’avaient abouti à l’annulation de l’Assemblée du 16 octobre, dont la validité va être jugée en appel ? La récente assignation contre Me Legrand vise à arrêter les bourrages d’urnes et les exclusions pour non-paiement de cotisations non votées : fallait-il là aussi se taire et laisser faire ?

 

4- Qui parle de quitter le navire ? Qui, une fois encore, travaille d’arrache-pied pour obtenir que l’Assemblée Générale se tienne, avec un collège non trafiqué, une présentation enfin critique de comptes dont nous dénonçons depuis longtemps les anomalies ?

Serait-ce cela la soumission, dont certains se font aujourd’hui les chantres à moindre frais ? Il est fait en vrac le reproche à l’ULRF de compter dans ses rangs des frères qui seraient critiquables sur tel ou tel point, et dont l’ambition serait le moteur principal : aucun d’entre eux n’est candidat à quoi que ce soit, ce qui n’est pas le cas de ceux qui, pour imaginer pouvoir saisir leur chance, les critiquent sans cesse, tout en parlant d’union de l’opposition !

 

Regardons les choses en face, et non au travers du prisme des intérêts particuliers de quelques-uns : qui va, peut-être, rendre la tenue de l’AG possible ? Qui va peut-être, obtenir que son collège électoral soit conforme ? Ceux-là même qui ont soutenu depuis le premier jour la création de l’Union de loges, car c’est là que se tient le futur de notre obédience, pas ailleurs ! Et si l’ULRF va tenir des conventions, c’est tout simplement pour être au plus près et entendre les frères de ces loges, qui sont le cœur vivant de la GLNF.

 

Et faire le reproche qu’on n’y parle pas de l’AG est basé sur la confusion des genres : c’est le collectif FMR-Myosotis et ses avocats qui se chargent de ce travail depuis le début, grâce, entre autres, aux cotisations payées par plusieurs milliers de frères qui en ont bien compris l’enjeu.

 

Maintenant il convient d’aborder dans la plus grande transparence une hypothèse hélas possible.

 

Que ferons-nous si demain la Cour d’Appel, dont on aura compris que son fonctionnement laisse entrevoir un monde de pressions et d’intimidations, venait à rendre un avis défavorable à nos demandes ?

Si, pour être clair, Stifani, contre toute logique, éthique, politique etc, etc., gagnait, et était confirmé comme grand maître ou je ne sais quel cauchemar du même genre ?

 

·        Eh bien oui, la question se poserait de savoir si l’ULRF devrait, ou pas, proposer une alternative aux Frères et aux Loges : rester et aller saluer Stifani par onze ? Subir les vexations absurdes de ses sbires à tout jamais salis par leurs actions ?  Voir foulée aux pieds indignes de ces pantins la Maçonnerie qui nous a tant donné ?

 

·        Ou, partir et reconstruire, sous le regard probablement bienveillant des Grandes Loges étrangères, une terre d’accueil pour cette Maçonnerie que nous aimons ?  Est-ce manquer à nos devoirs que d’anticiper différentes options, tout en privilégiant l’espoir d’une reconquête de l’intérieur ?

 

C’est au contraire une lucidité fraternelle que d’y songer, et nous l’assumons.

 

Ce billet ne répond peut-être pas à toutes les questions qui nous sont posées, le dialogue fraternel des réunions que nous tenons partout en France est fait aussi pour cela. Nous aurons tenté en tous cas de faire comprendre qu’il n’y a nulle perversion dans cette démarche initiée, je vous le rappelle, par un simple vénérable Maître d’une Loge de Tours, il y a quelques mois.

 

Fraternellement,

 César

 

Commenter cet article

Michel GASSOT 16/12/2011 18:43

A mon avis, il est préférable d'adhérer à titre individuel, même si toute la Loge adhère, celà évite des accusations de vouloiir créer une nouvelle obédience.
Mais je me trompe peut-être, personne ne possède la totalité de la vérité.

César du bar de la marine 17/12/2011 01:35



Il es souhaitable d'adhérer à titre individuel à l'ULRF, quelle que soit la position de sa loge, qu'elle
soit déja adhérente ou pas.



Pierre l'Etoilé 16/12/2011 12:30

Mon Cher César,
Bien d'accord avec toi. Les Loges nids constituent une réponse adaptée.
A ce propos il serait peut être bon de rappeler 2 liens importants :

1/ la liste des Loges nids

2/ le bulletin d'inscription de Loge nid

Fraternellement

César du bar de la marine 17/12/2011 01:26



Je sors d'une tenue qui vient de voter à l'unanimité pour devenir officiellement une loge nid.



Pierre l'Etoilé 16/12/2011 10:21

J'ai lu. C'est les "nini". On sait pas très bien à quoi ils jouent au final. Mais perso j'ai pas envie de jouer avec eux. J'ai adhéré à titre individuel à l'ULRF et la Loge à laquelle j'appartiens,
l'a fait à titre collectif. TOUS les FF présents ont adhéré et la question des 2/3 ne s'est pas posée. C'est généralement comme cela que ça se passe. Je voudrais juste attirer l'attention de nos FF
sur le fait que la question des 2/3 se pose aussi bien dans un sens (1/3 ne souhaiterait pas adhérer à l'ULRF) que dans l'autre (que fait on du 1/3 qui souhaiterait adhérer?). Nous sommes tous
persuadés que LA Vérité ou LA Bonne Décision n'est peut être pas de ce monde. Nous essayons tous d'agir selon nos convictions et d'aller vers ce à quoi on croit. C'est déjà ça.

César du bar de la marine 16/12/2011 11:30



Si des FF souhaitant adhérer à l'ULRF se trouvent dans une loge sous contôle Stifanien, Il est toujours possible :


- d'adhérer à titre personnel


- de rejoindre une loge nid


 



Christian Lafond 16/12/2011 09:46

Mon T.C.F. César,
J'espère et je suppose quel'on a mis a ta connaissance, la grande représentation organisée en V.D.R. ce vendredi 16 pour l'apéritif", et surtout le samedi 17 avec une Tenue de G.L., ou, dans le
rôle principal sont annoncés Ephesse 1er et ses séides!
Nous aurons sans doute l'explication de cet accord avec J.S., mentionné par le "guide" lors de la "grand foire" du 03/12.
A ne pas oublier le rôle, toujours tenu par J.S., en V.D.R., dans la complicité active pour le "guide", malgré son opposition toute récente!( manoeuvres?)
Mais il est vrai qu'en cette période de grands vents, les "girouettes" s'activent!

César du bar de la marine 17/12/2011 01:21



Finalement Ephesse 1er ne vient plus,


Mais J studer qui , il y a peu? se vantait encore d'avoir été confirmé dans son rôle  de GMP par stifani lui-même, se présente soudainement comme un
Super Grand Résistant !!!


Ce  JS : UN EQUILIBRISTE SPECIALISTE DU VOLTE FACE !!!



LC 15/12/2011 19:22

Mon BAF,
Le lien ne fonctionne pas...
L.C.

César du bar de la marine 15/12/2011 20:02



Merci de nous avoir alerté; ça y est c'est réparé