APPEL A LA RESISTANCE ACTIVE

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères
  
César se fait le relai de cet
            APPEL A LA RESISTANCE ACTIVE

diffusé par  notre Frère Tamino, car il nous faut sortir de cette situation qui s'éternise. 

 

"Depuis des mois, nos Loges du Val de Loire sont en révolte ouverte contre la direction d'une GLNF qu'elles ne reconnaissent plus.

Le travail en loge a continué, plus riche et fraternel que jamais, nous avons initié, dans le respect de la transmission  traditionnelle par les Vénérables Maîtres, selon les Rites respectifs pratiqués.

Stifini n'est plus dans notre paysage depuis longtemps, et ce n'est pas la province croupion créée par lui avec quelques soldats perdus, qui paie nos assurances, ou nos loyers, ou nos décors : nous avons pris les décisions adéquates en toute liberté et sérénité pour continuer nos travaux en fraternité.

 

Quelques loges, partout en France, ont suivi notre exemple : Limousin, Auvergne, Bretagne et récemment Occitanie,  Alsace  la Réunion.  Elles ont selon des situations particulières, opté pour cette mise en coquille protectrice, face à une obédience qui, par la folie d'un seul et la complicité d'un trop grand nombre, a décidé de manger ses enfants, au lieu de les protéger.

 

Nous vivons une Maçonnerie de combat, en travaillant à la chute du guide.

 

Ce blog, le Myosotis Ligérien, a été le premier à ouvrir le feu contre les dérives, suivi bientôt par une riche floraison nationale. Cela nous a valu toutes les sanctions, y compris un procès en correctionnelle (pour diffamation !)

Des responsables de toutes les Juridictions appartiennent à nos loges, et ont été suspendus, dé-suspendus, ou cloués au pilori au gré des humeurs hallucinées de l'ex-locataire de Pisan.

 

Nous n'en avons cure !

Il y a donc longtemps (pour être précis, depuis le 25 mars au soir) que nous ne reconnaissons plus Stifini et ceux qui avec lui se vautrent dans l'indignité.

Adhérents en masse de FMR dès la première heure, nous avons soutenu toutes les actions stratégiques, et participé aux péripéties judiciaires, et petit à petit tissé les liens d'une unité d'action et de complémentarité, informelle, mais fraternelle et efficace.

 

Les Assises FMR-Myosotis de Montreuil, organisées avec de faibles moyens, ont été un succès sans précédent, et ont démontré la force de notre élan commun pour la refondation d'une obédience que nous aimons, au delà des dérives malfaisantes qu'un petit nombre lui ont fait subir.

Le 5 février, la plupart des provinces étaient représentées.

 

La refondation s'élabore, avec le Livre Blanc, renforcée des réflexions de beaucoup d'entre vous. Nous vous livrerons prochainement un rapport d'étape.

Les rares divergences qui ont pu apparaître ont tenu aux stratégies plus personnelles de certains, qui aujourd'hui comprennent que seules l'union et l'action commune nous permettront d'arriver à nos fins, et se sont rapprochés de nous.

 

Pour autant, le combat prend aujourd'hui un tour plus acerbe.

Deux constats s'imposent :


  •  Un, l'administrateur ad hoc, soit par faiblesse ou incompétence, ce qui peut s'arranger, soit par complicité, ce qui serait scandaleux, ne fait pas ce qu'elle a à faire : organiser une AG qui entre autres doit statuer sur la révocation de Stifini.
  •  Le deuxième point lui, est définitivement clair depuis hier : la pseudo démission était une manœuvre, les contorsions interprétatives et le report du SGC n'ont pour but que de gagner le temps nécessaire au maintien de ses privilèges et surtout à la protection de ses intérêts les plus métalliques.

Sa révocation doit être mise à l'ordre du jour, et vite !

Nos avocats ont  bien sûr compris le processus dilatoire de violation de la chose jugée, et vont réagir, avec force, vous le verrez bientôt.

 

Mais quoi qu'il en soit, la coupe est pleine maintenant.

 

Désobéir est plus que jamais un devoir pour tous ceux qui en ont assez de cette situation ubuesque.

Désobéir est l'action la plus logique, la plus saine, la plus maçonnique qui soit aujourd'hui.


Alors : ne plus lire le ordonnances, ne rien payer, ne plus envoyer de dossiers à Pisan, ne plus recevoir les OP, ou refuser de les faire monter à l'Orient pour y exercer le pseudo pouvoir d 'un système dévoyé,  ne plus accepter le port des tabliers bleus sans raison impérative, occuper nos locaux payés avec nos cotisations depuis des années, sans en payer les loyers si besoin est, ne plus remettre un centime sur les comptes des loges, garder les clés de nos armoires,  cacher nos Chartes en lieu sûr, etc, etc...

 

A vous, mes frères, de compléter cette liste par tout ce qui vous paraîtra utile et efficace pour lutter contre le hors la loi qui croit encore qu'il va nous étouffer par ses manipulations : le front change aujourd'hui de figure, l'illégalité s'est installée au 3éme étage de Pisan, qui ne représente plus rien que le fanatisme, l'orgueil et l'ambition.

 

Les loges ont le pouvoir maçonnique, que l'obédience ne pourra jamais  leur voler.

Les loges se soutiennent les unes les autres, si le besoin s'en fait sentir : un VM doit savoir qu'il peut appeler les autres chefs de l'ordre à la rescousse si la stifanerie se manifeste avec sa délicatesse habituelle...

Nous ne sommes pas seuls dans ce combat : les Juridictions, les Obédiences régulières amies, les tribunaux sont de notre côté. De l'intérieur, les ralliements sont chaque jour plus nombreux comme les nouvelles adhésions à FMR !

 

De plus, nous pouvons assumer collectivement les conséquences de nos actions : signaler toute marque d'autoritarisme provincial ou national est un devoir, le relayer une arme mobilisatrice, une protection.

Nous allons créer un organe spécifique de soutien juridique et logistique de cette action résistante, pour conforter notre détermination par les protections utiles.

Nous respecterons les lois de la République, mais nous pousserons les logiques associative et maçonnique dans leurs limites extrêmes, pour en finir.

 

Les loges peuvent, les loges doivent."

Commenter cet article

joaben 25/02/2011 17:53


"bien qu'il ne soit pas toujours d'accord sur ce que tu lui écris César ... " c'est le moins qu'on puisse dire !

Peu importe que tu ais rejeté durement ces mêmes idées il y a quelques temps, ce qui m'importe est que tu y viennes ! Ca suffit à me rassurer sur leur pertinence reconnue. Je n'attends ni adhésion,
ni congratulation, mais peut être un strict minimum de considération plutôt que rejet sans ménagement ... pour des prochaines idées que je pourrais emettre.

J'essaierai d'être à Ales. on se verra alors ! tu verras que je ne suis pas l'affreux bolchevik, couteau entre les dents que certains Myosostis malveillants t'ont présenté mais un papy rondouillard
et souriant.


joaben 25/02/2011 14:57


Etant un peu à promoteur(en autres) de ce virage radical je ne peux que m'en rejouir mais comme d'habitude ce qui m'interesse, c'est ce qu'on fait ensuite !

Si nous en restons à des articles sur blog à des messages de soutien "de tout coeur" aux victimes des fanfaronnades stifaniennes, nous n'aurons pas avancé et ce sera un feu de paille oublié dans
quelques jours...

Quelle réponse apportons-nous aux VM qui sont craintifs ? Que s'ils opposent et se font planter par les stifs, on est de "tout coeur avec eux", comme on le lit ? Si nous en restons là c'est tout ce
qu'ils peuvent espérer.

La solution, pourtant, nous la connaissons : tout vm en particulier, toute loge, tout frere doit être ASSURE d'un soutien massif, sur le terrain, en loge, face à toute menace ! Là, peut être, plus
de VMs oseront !

Cas pratiques :

- Perle à Ales
- Gnomon en BC

Comment s'organise-t-on pour être nombreux à les soutenir ?


César du bar de la marine 25/02/2011 16:05



Comme tu le suggères, bien qu'il ne soit pas toujours d'accord sur ce que tu lui écris  César du Bar de la Marine est prêt, avec ses copains, à aller soutenir les Frères de la Perle de Lumière d'Alès...
C'est pas loin, et ses Frères connus de nombreux habitués du Bar de la Marine savent qu'ils peuvent compter sur une phalange de miasmes !


La Prochaine tenue de la RL La Perle de Lumière n°
1339 


c’est le 4 mars à 19h00 - au 1er degré (du
REAA) 


au temple d’Alès,


183 Chemin de Parenove
(à coté de
« Décathlon »)


ET tous ses Frères sont prêts à accueillir
fraternellement les Frères visiteurs...



Michel GASSOT - matricule 12001 25/02/2011 13:41


L'accacia fait sirculer une pétition.
Qu'est-ce que FMR attend pour adresser une pétition à notre Administrateur ?
Le temps des pseudo est révolu (je ne l'ai jamais utilisé) il faut se découvrir, l'Administrateur n'osera pas accepter la suspension de plus de 20000 frères ... ou alors l(objectif serait-il de
détruire la G.L.N.F. ?


César du bar de la marine 25/02/2011 15:42



César avec ses copains, pensent sincèrement que les pétitions ne servent pas à grand chose auprès d'un Administrateur Ad hoc... Elles n'ont aucun
caractère ni contraignant, ni juridique, si ce n'est d'attirer son attention sur un problème (mais penses-tu vraiment qu'elle l'ignore pour essayer d'infléchir ses décisions ?). Mieux vaut
laisser faire les avocats FMR/Myosotis qui ont  jusque là brillamment démontré qu'ils arrivaient à
obtenir gain de cause. 


Quant à la pétition sur la règle en 12 points d'Accacia. Prend garde, s'il est vrai qu'on peut la consulter sans engagement , il est tout aussi vrai que
le simple clic sur le 2ème lien fait que même si tu entends affirmer ton désaccord, il sera interprété par un automate qui compte ton désaccord comme un accord ! 


 



jacques lucazeau 25/02/2011 11:20


Un petit oubli ….. d’ importance !
Pourquoi ne pas signaler qu’en Val de Loire, 20 Loges (12 du REAA, 7 du Français et 1 d’Emulation) se sont constituées depuis le 24 février 2010 en associations loi 1901, déclarées en préfecture,
avec parution au Journal Officiel et qu’un certain nombre d’autres ont réactivé leurs associations qui existaient déjà mais en sommeil ?
Ces Loges ont pu continuer à maçonner en toute Régularité en respectant scrupuleusement la Règle en 12 points et leurs Rituels. Elles ont ouvert un compte en banque et ont reconstitué leurs Troncs
de Bienfaisance et de la Veuve (alors que Pisan leur avait volé tout leur avoir).
Ces Loges pouvaient et elles l’ont fait.
Il faut le souligner, car l’une des divergences essentielles qui est apparue après Montreuil porte justement sur la place de la Loge dans les futures structures de la GLNF. Tout le monde clame : «
la Loge doit être au centre de l’Obédience »….. mais certains ne veulent pas d’une indépendance juridique et financière de la Loge et continuent à prôner le Conservatisme, à défendre le système
actuel (qui donne tous les pouvoirs à Pisan) ou à proposer une 3e voie qui est la même que l’actuelle en la mettant à la sauce provinciale !
Là est une divergence de taille qui n’est pas liée à des stratégies personnelles mais bien au fond du problème : changeons-nous ou ne changeons-nous pas les Statuts et Règlements pour empêcher
toute déviance et éviter que la situation actuelle se reproduise.
Jacques Lucazeau Val de Loire


César du bar de la marine 25/02/2011 15:33



La situation intermédaire d'une fédération d'Associations Provinciales regroupant de 40 à 50 loges pas plus, qui est suggérée dans le "Livre Blanc"
n'enlève aucune autonomie à la Loge elle-même, mais contribue à un peu plus de cohésion administrative, car si cela se passe bien en Val de Loire, comme tu le dis, nul doute que tous les VM,
Secrétaires et Trésoriers de France n'ont pas forcément la capacité de gèrer une petite association autonome (la Loge), car c'est difficile à faire (César comme nombre d'anciens a bien connu
cette époque des petites Associations du style "Les Amis de - Nom de la Loge - et trouvaient rarement le temps de faire les formalités administratives, ne serait-ce qu'une fois l'an) mais
peuvent participer harmonieusement à la gestion de l'ensemble des loges d'une province sur le plan administratif avec "l'expertise" d'un ou plusieurs Frères qui savent gérer sans pour autant
s'ériger en hierarchie, mais juste en conseil.


Cette solution intermédiaire avec fédération d'Associations Provinciales au niveau national n'est qu'une proposition du Livre blanc. Il y en aura
peut-être d'autres géniales... En attendant rien ne t'empêche de faire ta suggestion sur livre.blanc2011@gmail.com  ; rien n'est figé pour
l'instant.



CPF 25/02/2011 09:19


Mes BAF,

Maitre Legrand est responsable de ce bourbier, comment FS démissionnaire, peut-il encore donner des ordres à un organe de la structure : nécessaire à l'assemblée générale et donc il me semble du
ressort de Mme Legrand...?
C'est à elle de convoquer le SGC pour respecter les modalités de l'assemblée générale, non?

Nous devons rester unis, et exiger tous les jours que le mandataire remplisse ses obligations.

A toute l'équipe du FMR : BRAVO, votre courage et ténacité ont mis à jour les dérives et agissements d'un "Gang" qui n'ont rien à faire dans la franc-maçonnerie.
Amitiés Fraternelles
CPF


César du bar de la marine 25/02/2011 10:16



César est tout à fait d'accord avec toi... Reste à la convaincre, et c'est ce à quoi s'emploient nos avocats, mais il y a encore certains verrous à faire
sauter.