Appel à tous les maçons du REAA

Publié le par César du bar de la marine

Constitution du Rassemblement des Maçons Réguliers du REAA 


Nous sommes confrontés depuis des mois à une crise sans précédent et nous nous trouvons sans doute aussi à un moment historique de la maçonnerie française.

 

L’éloignement des valeurs universelles et intemporelles qui sont la substance même de notre démarche s’accompagne désormais de la suspension des relations internationales qui fondaient notre choix de travailler au sein de la GLNF, ce qui entraîne des conséquences pratiques immédiates, telle que l’impossibilité d’être reçu dans la plupart des Grandes Loges Européennes reconnues, notamment par la Grande Loge Unie d’Angleterre.


A cela s’ajoute la rupture de notre obédience avec les juridictions qui participent à l’authenticité de notre démarche maçonnique dans la pureté de nos rites respectifs.


Face à cette situation les maçons écossais ne sauraient demeurer passifs, et nous ne pouvons hésiter davantage entre l’action et l’asservissement.


L’alternative qui nous est offerte est soit de nous replier sur nos loges respectives en sachant que nous serons vite rattrapés par une maçonnerie d’apparat dont nous ne voulons plus ; soit de créer les conditions d’un retour à une authentique maçonnerie, fondée sur le travail et la spiritualité.


Dans ce cas, nous rejoignons et nous soutenons l’initiative prise par un V.M de Tours qui a entrepris de créer l’Union des Loges Régulières Françaises dont l’objet est de constituer une structure d’accueil des maçons attachés à la régularité et à la reconnaissance.


Cette association n’interdit évidemment pas de rester membre de la GLNF puisqu’elle s’inscrit prioritairement dans un processus de refondation de celle-ci ; toutes les tentatives internes ayant à ce jour échouées.


Nous ne pouvons cependant exclure l’hypothèse où les prochaines échéances, par nature profanes et aléatoires, nous fermeraient cette perspective ; par exemple en raison du maintien jusqu’en décembre 2012, voire au-delà, de la gouvernance démissionnaire depuis le 21 janvier 2011, sous prétexte d’une dissociation artificielle et contre-nature des fonctions de Grand Maître et de Président de notre obédience.


D’ores et déjà l’ULRF a décidé de se structurer en constituant une unité spécifique à chacun des rites pratiqués.


Les loges du rite français viennent d’annoncer la création, dans ce cadre, de la Maison des Maçons Réguliers du Rite Français dont le but est de retrouver l’esprit qui imprègne ce rite et la reconnaissance des Grandes Loges Européennes.


De très nombreuses loges réparties dans toute la France ont dès à présent voté à la majorité qualifiée de 2/3 une déclaration suspendant provisoirement, comme l’a fait la Grande Loge Unie d’Angleterre, les liens maçonniques avec la GLNF, mais en maintenant le lien associatif avec l’espoir de pouvoir participer activement et rapidement à sa refondation. Chaque jour de nouvelles déclarations viennent s’agréger aux précédentes.


Ayant accepté en accord avec l’ULRF d'assurer la direction de la section du R.E.A.A, j’appelle tous les maçons du Rite Ecossais Ancien et Accepté à rejoindre, dans un même mouvement, le Rassemblement des Maçons Réguliers du REAA qui devient ainsi une composante importante de l’ULRF.


Cette solution permettra de préserver la pureté et l’authenticité du Rite Ecossais Ancien et Accepté, menacé, comme les autres rites, d’un syncrétisme qui en dénature le sens, et de renouer les liens internationaux qui ont toujours été l’une des spécificités de notre obédience.

 

Très fraternellement.

Charles TORDJMAN

Commenter cet article

germain marc 09/09/2011 16:10


OH César ,

tu me fais de la peine , tu me fends le cœur !

je suis né au français , je suis au Grand Chapitre français,et n'ai jamais été au REAA !!!

Comment as tu pu pensé que j'étais REAA ?

Mais ce n'est pas parce qu'un appel a été lancé il y a 2 mois que les frères l'ont lu et s'ils l'ont lu , l'ont intégré dans leur cerveau angliciste ........
si je dis cela , c'est parce que beaucoup de frères autour de moi ne le savent pas et que sur le métier il faut remettre l'ouvrage ..

comme je t'aime , je t'ai pardonné cette erreur de m'avoir pris pour un rouge .............
quoi que par l'action de mon père pendant la guerre d’Espagne , il doit rester un peu de rouge en moi .....
grosses bises

marc


César du bar de la marine 09/09/2011 16:31



Pardonne ma méprise un peu chauvine... et Merci Marc de rappeler que ceux des Frères appartenant au rité émulation ou autres rites anglo-saxons peuvent
se faire connaître auprès du Frère bénévole de leur région qui s'est proposé de recueillir leur nom, grade, loge et coordonnées pour essayer de mettre en place la Maison des Maçons des Rites
Anglo-Saxons qui pourra faire pendant à la Maison des Maçons du rite Français ou celle du REAA ou encore celle du RER... puisqu'ils n'ont jamais éprouvé le besoin de se fédérer en 99 ans,
mais les circonstances étant exceptionnelles, il convient peut-être de ne plus attendre.


 


Se reporter donc à la liste des Frères bénévoles administratifs qui est paru sur : http://fmrfrance.over-blog.fr/article-appel-de-freres-des-rites-anglo-saxons-en-faveur-de-la-declaration-solennelle-des-loges-80188634.html 


Ils sont connus de tous ou alors n'hésitez pas à le demander à César à l'adresse Cesardubardelamarine@hotmail.fr qui vous répondra rapidement en vous accusant réception de votre question... Celui de PACA est bien connu des Frères
du site FMN qui n'auront pas à chercher trop longtemps...



Germain Marc 09/09/2011 14:26


Mes FF,

pour Emulation , York et Standard d'Ecosse , pas de problèmes , ils peuvent rejoindre à titre individuel les deux maisons soit du Français ( pour le français pas de pbs , j'ai eu cette certitude
par un des fondateurs) , soit du REAA (qui en les laissera pas tomber, j'en suis sur ) et ensuite ils pourront quand ils auront sorti leur juridiction de la main mise GLNF , créer eux même leur
propre maison !
Mais ils peuvent dés aujourd'hui créer cette Maison , puisque ces maisons sont faites pour travailler aux 3 premiers grades !
Il suffit que certains d’entre eux se réunissent et décident de la créer.

Peut être cher César , il faudrait faire un article dans ce sens pour passer l'info , car mon commentaire ne sera pas forcément lu !

Marc from Bastia


César du bar de la marine 09/09/2011 15:43



C'est bien là un raisonnement de Frère du REAA, ceal dit sans acrimonie aucune. Les Frères pratiquant un rite anglo-saxon n'ont nullement besoin
d'être placé sous le chapeau d'une juridiction comme cela se passe en grande Bretagne. Il leur suffit de rallier l'ULRF qui les accueillera quoiqu'il advienne.


 


Cela dit, un appael solennel a déjà été fait il y a 2 mois par le Myosotis ligérien pour la création de cette "Maison des Maçons" des rites anglo-saxons,
mais il est passé inaperçu car c'était probablement trop tôt. Il n'en demeure pas moins que les Frères qui s'étaient porté volontaires pour recueillir les adhésions sans autre forme de pouvoir
qu'e de facilitateurs administratifs le sont toujours et il suffit de les contacter... Ils sont bien connus de tous (cf. l'appel de FMR en cliquant
ici) 



PACE E SALUTE 08/09/2011 19:43


1°)ou va -t-on se reunir? 2°) et le rite emulation?


César du bar de la marine 08/09/2011 23:37



Pour ce qui est des loges, nombre d'entre elles se sont organisées pendant l'été pour se trouver des locaux, le plus souvent comme autrefois dans des
restaurants. L'agappe y est souvent de meilleure qualité et moins chère, et dans la plupart des cas le temple ne coûte rien !


Quant à Emulation et les rites aunglo-saxons, j'imagine que des FF de ces rites ne vont pas tarder eux aussi à proposer un Rasssemblement pour rejoindre
l'ULRF comme l'a suggeré Tamino le 25/07 (cf. le lien : http://fmrfrance.over-blog.fr/article-appel-de-freres-des-rites-anglo-saxons-en-faveur-de-la-declaration-solennelle-des-loges-80188634.html )    



Perceval 08/09/2011 14:03


Mon cher César,
je suis très étonné, étant Ecossais moi-même et au SC, de la décision de notre F Charles de représenter le REAA.Un F (33ième) actif aurait était plus représentatif du REAA. Je n'ai vu aucune
déclaration, ni aucun appui des membres du Suprême Conseil pour éclairer cette représentativité.
Le courrier du SC de ce jour évoque autre chose.Peut-être as-tu des infos à me donner ?
Frat
Perceval


César du bar de la marine 08/09/2011 14:53



S'agissant des trois premiers grades, cela a été fait exprès, justement pour ne pas devoir impliquer le Suprème Conseil déjà suspect (d'après les dires
d'Efesses 1er) d'avoir initié la fronde. Mais ne t'inquiète pas, cette initiative a bien l'appui du Suprème Conseil.



Raymond Dubois 08/09/2011 12:07


On ne gouverne pas AVEC UNE pelleté DE GRAND MAITRE. IL FAUDRA BIEN VOUS RESOUDE UN JOUR A CE QU’UN SEUL D’ ENTRE VOUS SOIT A LA GOUVERNANCE DE L OBEDIENCE.

Il nous faut un Chef de l’Opposition et UN SEUL !

Si vous voulez sauver la GLNF, il faudrait commencer à ranger votre égo dans le placard et vous sauver vous-mêmes de vos passions qui vont tous finir par nous faire crever !
« Comme le dit Tonton »

Notre DIVISION et les démissions sont tout BENEFICE pour Stifani !

1) Etape être Unis pour virer stifani, source de notre situation catastrophique…

2) Donner mandat à un Nouveau GM transitoire (type modérateur) afin de retrouver une autonomie sans administrateur et régularité vis-à-vis des GL étrangères et GLUA

3) Changer nos statuts pour pallier à cette crise et faire évoluer notre obédience

Alors réjouissons nous de tous les opposants de Stifani (notre réglerons nos différents plus tard…)

Le départ de Stifani doit être le seul mot d’ordre aujourd’hui…


César du bar de la marine 08/09/2011 15:14



Mon BAF Raymond, je ne sais d'où tu sors tes certitudes...


1) Il n'y a pas de Grands Maîtres parmi nous.


2) On se tourne plutôt vers une gouvernance collégiale.


3) Notre Ego on en a rien à fiche, notre seul but est de redonner le pouvoir aux Loges.


4) Il est bien évident que nous voulons comme nous tous le départ de STIFANI mais l'initiative ULRF nous donne tout le temps nécessaire pour le faire
lorsque nous aurons pu l'isoler totalement.