APPEL aux FF de Guadeloupe : NE CAUTIONNEZ PAS !

Publié le par César du bar de la marine

 

 

Il y a peu, à la Réunion , les trois quarts des Frères ont refusé, malgré les menaces, de participer, aux cérémonies présidées par l'EX et son affidé local, Philippe Tard___. Totalement furieux, celui-ci a multiplié les lettres de cachet aussi indignes et ridicules les unes que les autres, (voir ci-joint les ordonnances  2011-04 / 2011-05 / 2011-06 / 2011-07 / 2011 -09).

 

César en profite pour dire BRAVO à tous ces hommes Libres et bonnes    moeurs qui ont su se tenir debout.  

 

Or c'est ce même guide suprême en second, Super préfet de l'EX  au comportement  indigne, dont le débarquement est annoncé pour le 26 février à la Guadeloupe.

 

C'est pourquoi, les Frères de la Réunion et de Saint Martin lancent un appel à tous leurs Frères locaux; appel qu'ils ont demandé à César et à tous les Myosotis, de bien vouloir diffuser: 

 

 

       Une nouvelle péripétie vient ajouter à la déconsidération de celui qui se présente encore comme GM de la GLNF avec les événements de Monaco. Quoiqu’en disent et écrivent les organes de la propagande de la gouvernance de la GLNF, la non-présence de FS est quand même une gifle personnelle à lui administrée par les Grandes Loges étrangères.

 

         Et ce qui s’est passé à Monaco doit interpeller les frères de Guadeloupe sur l’illégitimité désormais établie de FS en tant que GM de la GNLF, sur le plan international.

 

Sur le plan interne, la récente position de la GLMMMF vient encore enfoncer le clou en mettant en cause la légalité des actes et décisions prises par FS  en tant que GM après sa démission du 21 janvier dernier.

 

         Il faudrait être particulièrement sourd et aveugle pour refuser de voir ce qui est évident pour les Grandes Loges régulières étrangères,  dont les Grandes Loges de Belgique, Luxembourg et Suisse nous avaient déjà alertés dans leurs lettres communes de décembre 2010, reconfirmées par une autre lettre de janvier 2011.

 

         Ces éléments, entre autre, éclairent l’attitude de ceux des frères qui ont refusé de participer  à la constitution du nouveau collège provincial.

 

         Le futur GMP qui sera installé le 26 février 2011 par les affidés de FS, doit comprendre que la prise de position de ces frères n’est pas tant contre sa personne que contre un système dont la perversion a abouti à cette lamentable situation que nous subissons depuis quatorze mois au sein de la GLNF.

 

         Que les frères de la Guadeloupe ne se trompent pas et ne soient pas trompés par ceux qui veulent leur faire croire que nous nous battons pour quelques hochets. Ceux qui tiennent ce discours savent bien qu’il n’en est rien.

 

         Nous aurions accepté de travailler pour le développement de notre province, si l’autorité de laquelle le futur GMP tennait ses pouvoirs était légitime et reconnue par tous.

 

         C’est loin d’en être le cas aujourd’hui. Nous refusons de participer à ce qu’on a appelé la farandole des vanités parce que ce faisant, nous perpétuerions un système dont on voit la nocivité. C’est notamment le cas à la Réunion où des frères se trouvent suspendus parce qu’ils ont exprimé une opinion contraire à celle de GMP et AGM Philippe Tard___.

 

Ce dernier ignore-t-il que le jugement du 18 novembre 2010, opposant GLNF/FMR garantit la libre expression de la critique dans les associations ? Sommes-nous encore dans la République des droits de l’homme, héritière de Voltaire, Montesquieu et des valeurs issues du siècle des lumières ?

 

         Peut-on objectivement, en tant que Franc-Maçon exerçant notre art dans une institution dont la diversité des opinions fait la richesse, accepter passivement cet arbitraire ?

 

         Une lettre de FS en janvier 2011 demandait précisément aux  GMP la réintégration des frères qui étaient suspendus et l’arrêt de toute procédure disciplinaire contre les frères.

Nous voyons que l’AGM et GMP de la Réunion, qui viendra en Guadeloupe, au mépris du simple bon sens, loin de chercher à rassembler les frères  en acceptant la différence des points de vue, exerce sa « toute puissance » en écartant toute voix non conforme à la sienne.

 

 En descendant plus vers les tropiques, l’exercice du pouvoir fait place à l’autoritarisme et à la dictature. Mais ses excès même sont la preuve du manque d’assurance et de légitimité qui font cruellement défaut à ces seigneuries.

 

         Ces excès sont les derniers soubresauts d’une bête qui se meurt.

 

         L’AGM et GMP de la Réunion, super préfet des DOM viendra-t-il appliquer en Guadeloupe ses préceptes de la Réunion ?

 

         Il serait vraiment mal inspiré.

 

En soutien aux frères de la Réunion et pour manifester notre rejet de ce système pervers, nous demandons, solennellement et en toute fraternité, à tous les frères de Guadeloupe et Saint-Martin  épris des valeurs que véhicule la Franc-Maçonnerie , de ne pas cautionner par leur présence les exactions de ce GMP de la Réunion.

 

                                                                           Delgrès

 

 

 

Commenter cet article

Christian Lafond 23/02/2011 10:16


Pour les aveugles, on dit NON-voyant, pour les sourds, NON-entendant, et pour les cons, NON comprenant. Guy Bedos.
Nos FF de la Réunion, ont montré qu'en hommes libres il ont su dire NON, et que le mot de vertu maçonnique, aujourd'hui à la GLNF pour le haut de la pyramide, est un NON-sens!
Merci pour ce NON exemplaire!


César du bar de la marine 23/02/2011 12:22



César ne peut que t'approuver en espèrant sincèrement que les Frères Antillais sauront se montrer aussi dignes que ceux de l'Ile
Bourbon !



Fernand Naudin 23/02/2011 08:33


BAF, Evrivons une lettre de soutien à tous ces freres, que chaque province la fasse signée par le plus grand nombre de freres... Tous a pisan, lors de la prochaine reunion du scg...Fernand Naudin


César du bar de la marine 23/02/2011 12:08



Au point où nous en sommes arrivés, César ne crois plus en l'efficacité de gentilles pétitions... et il faudra trouver quelque chose de
beaucoup plus musclé pour remuer l'inertie de la gouvernance intérimaire !  



phoenix 23/02/2011 00:54


C'est un scandale!!!
Avez-vous lu la dernière de FS,relayée par le blog de l'express: finalement il reporte sine die la réunion du SGC.
Il est évident que s'il agit ainsi,c'est à dire qu'il refuse de mettre en oeuvre l'exécution provisoire du jugement qui le condamne, c'est qu'il est certain de ne pas être empêché voire d'avoir la
bénédiction de notre mandataire AD HOC, dont c'était entre autre et "SANS DELAIS" le rôle, ce qui est un comble!!!!!!
Cela devient grottesque!!!!
En tous cas plein de bises à nos courageux Frères de la Réunion, quant aux ordonnances de l'autre, son guide spirituel nous en a donné le mode d'emploi un certain jour de décembre 2009!(attention
ça bouche les canalisations).


César du bar de la marine 23/02/2011 07:07



C'est bien ce qu'il pensait, César... mais surtout continuez à vous indigner. Ne faiblissez pas !