ASSISES du 5 fév: VOUS AVEZ LA PAROLE.

Publié le par César du bar de la marine

 

 

Vous avez la parole !

 

L’annonce des Assises Nationales pour la Refondation de la GLNF (ici Invitation) est plébiscitée par la majorité d’entre vous.

  

Via les Myosotis, des Frères nous ont naturellement adressé des textes de réflexion et de propositions relatifs aux questions qui vous préoccupent.  

Dans cet esprit, nous invitons tous ceux qui souhaiteraient, eux aussi, contribuer aux  travaux de préparation des Assises, à adresser leur contribution à l’adresse suivante : 

 

contributions.assises@gmail.com

 

 Afin de permettre l’intégration de vos contributions dans les synthèses qui seront réalisées, nous vous invitons à centrer votre texte sur un thème précis :

 

1-   La loge :

  • Quel fonctionnement ?
  • Quelle organisation ?
  • Quel pouvoir ?
  • Quel degré d’autonomie dans quels domaines ?
  • Etc…

 

 

2-L’Obédience :

  • Quelles missions ?
  • Quelles fonctions  opérationnelles lui confier ?
  • Quelle organisation (structures et conseils) ?
  • Avec quels contre pouvoirs éventuels ?
  • Quelle structure intermédiaire régionale entre les loges et le niveau national ?
  • Quelles fonctions pour ce niveau intermédiaire ?
  • Etc…

 

3-La représentation :

  • Quel système électif ?
  • Pour quelle durée de mandats ?
  • Doit-on prévoir une éventuelle procédure de destitution du Grand Maître (par qui, comment…) ?
  • Etc…

 

4-Les rites et Juridictions :

  • Quel interface entre les loges, l’obédience et les Juridictions.
  • Quelles relations entre rites et juridictions ?
  • Quelle place pour l’Arche Royale.
  • Quelle place pour les rites non représentés par des Juridictions ?
  • Faut-il un « Conseil des Rites » ? Si oui avec quel rôle ?  
  • Etc…

 

 

5-Régularité et Reconnaissance :

  • Quelle reconnaissance souhaitez-vous pour l’obédience, pour quoi faire ?
  • Etc… 

Ces thèmes ne sont pas limitatifs (de même que les exemples donnés), mais ils semblent correspondre aux attentes principalement exprimées.

 

IMPORTANT : 

Afin de rendre votre contribution plus efficace nous vous demandons de respecter un certain formalisme :

  • Si vous souhaitez vous exprimer sur plusieurs thèmes, merci de les adresser en contributions distinctes.
  • Indiquer dans le titre de votre message la rubrique de référence parmi celles mentionnées ci-dessus.
  • Aucune limitation n’est fixée à la taille de votre contribution. Toutefois un résumé de 15 lignes MAXIMUM  devra être fourni en introduction. (format .doc)
  • Ces contributions devront nous parvenir au plus tard le lundi 31 janvier. 

A vos claviers !

 

 

Commenter cet article

cicéron 19/01/2011 20:50


Ce Farcis (pas petits) Nicois est farci de bonnes idées. Je suis assez d'accord. Quant au médiateur, c'est une idée intéressante mais demande un peu de réflexion et de précision pour sa mise en
place.


Farcis niçois 19/01/2011 18:19


Histoire d’amener ma pierre…

De nombreux sujets feront débat probablement.
La difficulté pourrait être dans un premier temps d’avoir pléthore de meneurs. Quelques noms ont été cités, dont l’un serait empêché (ceci étant dit au conditionnel) et qui ne se présenterait à
rien. Un autre est honorablement connu, et - sans lui manquer de respect mais pour citer un autre général,- il n’a pas attendu cet âge pour embrasser une carrière de dictateur. Bref, le ton viendra
probablement de FMR qui a gagné ses galons de résistance et doit maintenant gagner ceux de la refondation,

Des pistes de réflexion peuvent être avancées toutefois en matière de pouvoir et contre pouvoir, de contrôle de gestion et de transparence, de maintien du bon fonctionnement administratif, et de
remise à zéro de certains compteurs. J’avance ci-dessous sept propositions faites à titre d’humble participation et qui pourraient faire l’objet d’un engagement du futur candidat à la Grande
Maîtrise.

• Audit de gestion complet et choix de contrôleurs nationaux et provinciaux
Il faudra faire dans un premier temps un audit complet de la GLNF, des « filiales, et des Provinces, non pas comptable, car à une dépense correspondra toujours une facture, mais audit de gestion :
par exemple, si le Guide va à la consécration de l’Ile Maurice à 6 personnes en first, en lit King Size à 9.000 € le voyage, ça fait beaucoup par rapport aux 1.500 habituels. Cela mérite d’être su
et peut-être de revenir dessus.
Il serait souhaitable cependant de maintenir des contrôleurs dans le temps, des bénévoles volontaires et discrets, au niveau du siège comme des provinces. Il peut être envisagé de les faire élire
par les délégués de Loge, localement donc, par Province, afin qu’ils ne dépendent ni du GMN ni des GMP, et ne rendent comptes qu’à un Conseil des Sages national : ainsi constitueraient-ils un
organe de contrôle et de contre-pouvoir financier.

• Suppression du Souverain Grand Comité :
Ce comité consultatif a prouvé qu’il n’était que chambre d’enregistrement inutile.

• Nomination temporaire de nouveaux GMP
La machine administrative, qui fonctionne en général assez bien, ne peut pas et ne doit pas s’arrêter. Et il faut en toute chose un horloger. Fut-il nommé à titre temporaire. Ce qui devra être
entouré de précautions, afin d’éviter de redonner le pouvoir aux mêmes ou aux « agents doubles, car un nouveau GMN ne pourra connaitre individuellement les candidats éventuels.
A brève échéance, les Grands Maîtres Provinciaux pourraient être élus directement par les délégués de Loges, et composer un Conseil des Sages et/ou Conseil d’administration national.

• Annulation des ordonnances de radiation
L’ensemble des ordonnances de radiation devra être invalidé, sous réserve d’examen préalable (inutile de réintégrer les défauts de paiement ou droits communs).

• Suspension pour réexamen le cas échéant de toutes les nominations en bleu instaurées depuis décembre 2009

• Réitération de la souveraineté des Rites,

• Mise en place d’un « médiateur » national,
Un Médiateur national pourra être saisi par n’importe quel Frère dans les cas de désaccord notamment avec un responsable local, tel que GMP, et selon une charte de médiation classique.

cela étant dit, je peux retourner à mes petits farcis...


César du bar de la marine 19/01/2011 19:50



Je t'invite à faire parvenir tes propositions également à l'adresse indiquée  dans l'article  et en les répartissant par thèmes afin de favoriser leur prise en compte.
Encore merci beaucoup mon Frère


j'invite aussi les autres Frères à réagir à ces propositions



DIOGENE 19/01/2011 17:03


Bonjour

Je pense qu'afin de simplifier votre tache il serait souhaitable qu'un "PRE-DEBAT" se deroule EN LOGE et que nous vous fassions parvenir une SYNTHESE de nos reflexions
communes.
Si chaque Frere "mutin" vous fait parvenir ses desirs soit 43236 courriers....j'ai grand peur que nous y soyons encore pour ....le centenaire de la G.L.N.F............
Alors essayons de simplifier
Que la parole circule ....
F:.

diogene du VAL de LOIRE


César du bar de la marine 19/01/2011 18:26



C'est une excellent idée. D'ailleurs nous savons que des groupes de Frères se sont naturellement constitués pour apporter des contributions collectives.



Bernard DUMIGRON 19/01/2011 15:32


@tubalcain et Marc Germain
Pour répondre à vos interrogations j'ai une réponse personnelle à vos questions.
Qui va mener la lutte ? Il me paraît incontestable que cette lutte a depuis l'origine été menée par FMR et les myosotis.
Que va t'il se passer ? Nous savons tout ce qui nous réunit de manière unanime. Ce qui va se passer ne dépend que de nous si nous savons faire une synthèse de nos divers souhaits.
Qui sera le patron ? Celui que nous choisirons comme étant le plus représentatif de cette synthèse.
La communion est la grâce à la volonté commune et l'union de tous les grands noms de leaders apparus depuis plus d'un an.
Que voulons nous de plus si ce n'est de montrer que nous nous sentons concernés et entendons exprimer nos attentes ?
Cher Tubalcain, il est prématuré de demander de la transparence à FMR, pourquoi leur demander de faire état de nos forces ? Pour nous affaiblir ? Par crainte que d'aucun ait pu tirer un avantage de
tous les frais de procédure engagés ?
N'inversons pas l'ordre des priorités. Accepter de prendre le risque financier d'un tel évènement sans savoir combien vont répondre présent est un contexte très différent de celui des AG usuelles
"obligatoires" financées sur les cotisations.
Estimons nous heureux d'avoir un organe représentaif et faisons confiance ! Nous n'avons pas d'autre choix.
P.S. Je n'ai jamais rencontré de ma vie ni Claude Seiler, ni Thierry Perrin, ni Jean Murat. Mon message ne fait l'objet d'aucune suggestion ou sujétion.
Bernard DUMIGRON miasme 16397


César du bar de la marine 19/01/2011 16:10



Merci MBAF d'avoir si bien répondu à notre place.



marc germain 19/01/2011 13:23


l'empereur Auguste a dit :

" hâte-toi lentement "

je pense que c'est bien de réfléchir à notre avenir , mais je pense aussi qu'il est utile de ne pas se presser sans que nous ayons défini une ligne de conduite de ce qui va se passer et qui va la
mener !

il est aussi très important que cette journée soit basée sur la communion et l'entente entre les frères ; toute autre attitude serait un suicide pur et simple d'une refondation attendue.

bonne journée