Au théatre ce soir - Ephesse dans les brêves...

Publié le par César du bar de la marine

Mes frères,

 

Vous venez probablement comme nous de recevoir en provenance de PISAN une nouvelle BrèvePravda  ubuesque de la part de l'EX. Ce dernier semble totalement refuser de voir le rejet total dont lui et son clan ont été l'objet, les 3 et 10 décembre.

 

Dans un déni invraisemblable, il nous sert un langage , qui dans sa bouche, n'a plus aucune valeur, surtout quand on rapproche ces belles paroles des actes de Stifani et de son clan, ainsi que notre Frère Sirius Black du Myosotis Maine-atlantique nous les rappelle.

 

Aussi je vous ivite à aller lire son article " Au théatre ce soir- Ephesse dans les brêves..."

 

Bonne lecture

Fraternellement

 

César

Commenter cet article

FS 13/12/2011 14:50

Oui mais il ne faut tout de même exagérer, mes bien aimés, plus qu'aimés frères adorés! Vous faites preuve de mauvaise foi,comme d'habitude, en occultant complétement le fait qu'une dizaine de
frères m'ont fait part de leur soutien et m'ont fermement encouragé à poursuivre la décapitation des 44 090 opposants! 10 frères qui me soutiennent, çà n'est pas rien quand même! En plus, vous
n'avez vraiment aucune pitié pour les grands diviseurs et massacreurs: c'est complétement anti-maçonnique! Vous méritez donc bien tous ce que je vous fais subir!

César du bar de la marine 14/12/2011 00:39



Logique !



yunus 13/12/2011 11:49

TARTUFFE

Ceux qui me connaîtront n'auront pas la pensée
Que ce soit un effet d'une âme intéressée.
Tous les biens de ce monde ont pour moi peu d'appas,
De leur éclat trompeur je ne m'éblouis pas;
Et si je me résous à recevoir du père
Cette donation qu'il a voulu me faire,
Ce n'est, à dire vrai, que parce que je crains
Que tout ce bien ne tombe en de méchantes mains,
Qu'il ne trouve des gens qui, l'ayant en partage,
En fassent dans le monde un criminel usage,
Et ne s'en servent pas, ainsi que j'ai dessein,
Pour la gloire du Ciel et le bien du prochain.

L'Impertinent 13/12/2011 11:08

Cher César,
Nous avons tous remarquer, avec plaisir, que mr. Ephesse 1° ne nous donne plus du "Mes B.A.F." quand il s'adresse à nous dans sa dernière lettre. Nous voila devenus ses "Très Chers Frères".
Ce qu'il y a de merveilleux avec la langue de Molière c'est qu'il suffit parfois de changer un seul adjectif pour, qu'aussitôt, la phrase prenne une saveur particulière. Nous n'épiloguerons pas sur
le raccourci, ô combien révélateur, qui de "Bien Aimés" nous a fait passer à "Très Chers". Certains ont voulu y voir un éclair de lucidité, de franchise parfois, d'autres la signature d'un tiers,
mais la majorité des FF. semble s'accorder pour y voir la triste expression de la solitude d'un homme qui ne sait plus très bien à quel saint se vouer.
Pour ma part j'ai cru y voir, en plus, un pathétique appel à ses rares et derniers fidèles à le rejoindre dans une nouvelle aventure comme s'il se savait condamné à partir.
Le proche avenir nous éclairera très certainement.
A vous lire.

César du bar de la marine 14/12/2011 00:37



En tout cas pour nous il est très cher, il nous coûte vraiment très cher.



La Truelle 13/12/2011 10:11

Mon Bon Ami,
En général l'impudence, la mesquinerie et les mensonges que l'on trouve habituellement dans les écrits de ce petit monsieur (la taille n'a rien à voir la dedans) auraient tendance à susciter chez
moi de l'agacement voire une saine colère. Las, à la lecture du dernier "Brevpravda", devant autant d’irrationalité, autant d'aveuglement, je ne puis exprimer qu'un ignorant mépris à son encontre.
Tout au plus quelques sincères inquiétudes sur sa santé.
Quelle misère!
Pace e Salute aux vrais FF.

César du bar de la marine 14/12/2011 00:35



Il est aussi posible rire. Mais c'est un rire triste.



le frère de la grande couronne 13/12/2011 09:56

Cher César
EPHESSE dit avoir reçu des lettres de soutien, il doit avoir celle de N.SARKOZY certainement puisqu'il a la certitude que 43000 membres vont voter pour lui, sauf erreur il y en aura moins puisque
checun de nous est libre de son vote qui se passe dans l'isoloir et pour moi un F qui n'aurait pas la même opinion que moi est un F. Nous respectons la règle ce qui n'est pas le cas du profane qui
occupe illégitimement le 3ème étage de pisan.
Hier soir dans ma RL un sbire est venue pour porter la bonne parole enfin de Radio Pisan, nous l'avons écouté dans le silence nous ne sommes pas des voyous, comme la voix de son Maître le dit,et il
est parti sans nous avoir convaincu...
Maintenant c'est l'opération "larmes de crocodile"
Restons vigilants "Radio Pisan ment, Radio Pisan ment, Radio Pisan est éphessement...

César du bar de la marine 14/12/2011 00:34



On aime bien ta conclusion :  "Radio Pisan ment, Radio Pisan ment, Radio Pisan ment éphessement...