BELGIQUE – NOVA SCOTIA - LA MISE AU BAN DE LA MACONNERIE S'ACCENTUE.

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

Dans notre article du 10 août « Vous auriez bien une petite Reconnaissance pour un pauvre GM » Nous faisions référence au voyage de Stifani en Afrique du Sud, à la conférence des GM des Grandes loges d’Afrique, dans l’espoir d’y recueillir quelques soutiens.

 

Or pour le moment ce qui ressort, c’est un élargissement et un renforcement de la mise au ban de la GLNF par la Franc-maçonnerie Régulière, qui se poursuit de manière inéluctable.

 

Ainsi nous apprenons qu’à son tour la Grande Loge canadienne Nova Scotia vient de suspendre ses relations avec la GLNF et d’interdire les inter-visites !
 

De manière encore plus nette, le Grand Maître de la Grande Loge Régulière de Belgique a été on ne peut plus clair vis à vis de François Stifani lors de la réunion des GM des Grandes Loges Régulières d'Europe qui s'est tenue le 1er juillet dernier à Bruxelles, ainsi que nous le rapporte le blog L'Express La Lumière, 

Ce dernier l’interpelle directement :

·         « Nous, les Grandes Loges voisines, avons des contacts plus que suffisants et fiables avec des Frères français, ce qui nous permet de vérifier et revérifier les informations qui nous parviennent par internet. »

 

·         "La situation actuelle de la GLNF met en péril l’image et la réputation de la Franc-­ Maçonnerie Régulière, non seulement en France mais aussi dans toute l’Europe".

En conclusion ses propos sont on ne peut plus limpides :

·        « La seule décision convenable (…) c’est de démissionner dans la dignité, et ceci afin de préserver l’unité, ou ce qu’il en reste, de la Grande Loge Nationale Française. »

 

·         « Nous avons été installés Grands Maîtres non pas pour défendre notre position personnelle envers et contre tout… »

Malheureusement César doute que notre EX guide spirituel, écoute qui que ce soit.

 2011 05 10 BOUM

S’il ne peut garder tout son pouvoir autocratique et satisfaire son égo, il nous semble évident qu’il a déjà choisi de faire exploser notre obédience plutôt que de se comporter en Franc-maçon.

 

Fraternellement

César

 

 

Commenter cet article

CPG 20/08/2011 15:54


La réunion à Bruxelles le 1er juillet dernier, des Grands Maîtres des Grandes Loges Régulières d'Europe a été le théâtre d'une interpellation de François STIFANI par Eli PEETERS, Grand Maître de la
Grande Loge Régulière de Belgique.
Le texte de cette interpellation est disponible en cliquant sur ce lien :
http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2011/08/18/le-belge-eli-peeters-a-francois-stifani-la-seule-decision-convenable-demissionner/

Ces propos sont plus qu'intéressants, ils sont en fait cardinaux et pour tout dire essentiels…
La sobriété du texte n'a d'égal que la puissante logique du raisonnement de celui qui peut se prétendre l'égal de François STIFANI, en qualité de Grand Maître d'une obédience maçonnique
reconnue.

Que dit-il en fin de compte ?
Que Monsieur STIFANI n'étant plus accepté par ses Frères, et son devoir premier étant de faire régner l'ordre dans la maison, il aurait dû en tirer toutes les conséquences et mettre un terme à son
mandat. Cela aurait été, dit-il, "la seule attitude moralement correcte et responsable possible".

Peu importe finalement "qu'il ait raison ou tort, les polémiques administratives ne sont d'aucun intérêt" et ne peuvent justifier le maintien d'un Grand Maître si les options qu'il défend sont
contestées.

Il conclut en ajoutant "Nous avons été installés Grands Maîtres non pas pour défendre notre position personnelle envers et contre tout, mais pour être les serviteurs de l'Ordre, et notre premier et
plus important devoir est de préserver l'harmonie dans nos Grandes Loges".
Fermez le ban !

Tout les arguties juridico-financières déployées par celui qui détient seul la Vérité contre tous n'ont au fond que peu d'intérêt, et j'invite les candidats à la refondation comme tous les frères à
mettre à profit cette parenthèse estivale pour réfléchir aux fondamentaux susceptibles de permettre un retour à l'harmonie, afin de nous retrouver tous ensemble à l'agape fraternelle devant sceller
le retour à l'union dans la régularité que nous appelons de nos vœux…

Car au fond, l'interpellation d'Eli PEETERS signifie bien que ce qui est important c'est l'Ordre pris dans son acception d'Ordre Maçonnique Universel, et donc les landmarks et les traditions de
notre fraternité, au plan initiatique et symbolique, mais aussi historique. Aucun règlement additionnel n'est nécessaire pour compléter ou régenter ces usages immémoriaux ; et c'est bien la raison
pour laquelle les règlements intérieurs n'ont jamais été conçus pour limiter le pouvoir d'un Grand Maître qui, en fait, n'en a pas d'autres que ceux évoqués par Eli PEETERS… de faire régner
l'harmonie au sein de l'Ordre et le représenter à l'extérieur dignement.

Le retour sans réserve à l'esprit et à la lettre de nos Landmarks appelés chez nous Règle en 12 ou en 15 points suffit à notre épanouissement et à l'harmonie du corps maçonnique tout entier.

En ce qui concerne les statuts civils et le règlement général de notre Grande Loge, je suggère là aussi de transférer l'esprit de nos institutions séculaires dans la lettre du droit associatif et
d'écrire que nul, fut-il Président du Conseil d'Administration, ne peut prendre au nom des membres, ses frères, et sans les consulter, aucune mesure engageant l'association autre que celles
nécessitées par la vie et la gestion ORDINAIRE de l'obédience.

Pour les grands projets, les investissements immobiliers, les fêtes à caractère exceptionnel comme le centenaire, des Commissions représentatives à caractère électif peuvent lancer des études et
des travaux de recherches qui devraient obligatoirement être validés par une assemblée générale, après remise du rapport final, technique et financier.
Il nous faut accepter de faire table rase de cette débauche de textes et règlements destinés avant tout à concentrer tous les pouvoirs entre quelques mains qui, même si elles ne sont pas forcément
malhonnêtes, peuvent se révéler maladroites. Les frères qui sont aussi des sociétaires associatifs ont droit à la parole et au vote sur les orientations qui engagent l'avenir de la GLNF.

L'expertise dans les domaines non maçonniques des Grands Inspecteurs, Assistants Grand Maître, Grand Secrétaire, Grand Trésorier et autres Grands Maîtres Provinciaux et de Districts doit être
contestée. Ils ne peuvent prendre en otage plus de 40 000 Frères dans les rangs desquels de réelles compétences profanes et une riche diversité de savoir et savoir-faire existe…

Que certains de ceux-là siègent dans des Commissions d'experts à la GLNF avec le grade d'Apprenti ne doit pas nous gêner ! Il faut cesser de confondre le profane et le sacré pour retrouver dans nos
Loges, le bonheur d'écouter et d'apprendre à ouvrir notre cœur à l'Autre, ce miroir de nous-mêmes.
Les propos d'Eli PEETERS indiquent en creux que ce n'est ni la Grande Loge Nationale Française ni les Frères qui travaillent en régularité dans leurs ateliers qui sont menacés par la perte de
reconnaissance et de l'amitié des Grandes Loges européennes… Ce n'est que son prétendu Grand Maître qui est considéré comme indigne de sa charge et risque d'entacher l'honneur et la réputation de
la Franc-maçonnerie en Europe…

C'est pour se défier d'un risque de contagion que ces Grandes Loges suspendent leurs relations et découragent désormais les inter-visites…

Bonne rentrée mes Frères ; restons combattants, vigilants, mais tolérants, la truelle à la main, et le glaive au côté comme nous l'enseigne l'Arche Royale…
CPG


César du bar de la marine 20/08/2011 20:12



Analyse très interessante , merci mon frère



Marcel de Paris 19/08/2011 11:13


Remember,
Sans doute est-il plus facile, aujourd'hui, de choisir son camp... quoique certains aient encore du mal à se déterminer... que leur faut-il de plus pour s'éloigner des rives nauséabondes du pouvoir
central ! Souvenons nous des courageux qui, il y a quelques années, dix ans et plus ! se sont dressés... Ils doivent avoir leur nom dans l'Histoire, oui, avec un grand H, de la GLNF... telle
qu'elle n'aurait jamais dû cesser d'être, je veux citer Alexandre de Yougoslavie, Pierre Marion, et Bernard Mérolli, injustement poursuivi alors que déjà il tentait d'assenir sa Province et que les
G.M. de l'époque ont fait tomber. Bernard Mérolli dont Pierre Marion écrivait : "Bernard MEROLLI souligne l'attitude des faux maçons qui se contentent des apparences et ne reculent pas devant le
respect pour
poursuivre des objectifs personnels et intéressés. Ils exploitent leur appartenance à la maçonnerie à des fins strictement personnelles et pratiquent la fraternité en cachant la poursuite de buts
souvent dévoyés au
détriment de leurs frères. Ils oublient aisément leurs engagements, en s'adonnant à des actions illégales, au détriment d'autres frères ou de l'Ordre dans son ensemble."
On ne saurait mieux dire ! N'est-ce pas le moment de citer cette phrase : "C'est un grand tort que d'avoir raison trop tôt"!


César du bar de la marine 19/08/2011 14:39



D'autres Frères comme toi ont attiré notre attention sue la préface rédigée par Pierre Marion. merci mon frère de nous rappeler ce texte.



perceval 18/08/2011 21:39


Je suis étonné que les FF de PACA ne s'invitent pas à la dégustation du Château Paradis. C'est le meilleur endroit pour retrouver Stifani 1er entouré de sa cour et de quelques jeunes hypnotisés par
les ors.


César du bar de la marine 18/08/2011 22:01



Nous sommes curieux de voir si Stifani va y aller  ???



L'ASTROGUE DE LA VALLEE DU RHONE 18/08/2011 18:36


Mon B.A.F. Cesar

Comment rassembler,unir,ouvrir les yeux lorsque l'on a affaire à des F.F ventre mous qui pratiquent la politque de l'autruche et des singes depuis le début du conflit,et même le nez dans la
mouscaille refusent de voire la vérité et la réalité c'est exactement ce qui se passe sur mon atelier et pourtant ce n'est pas faute d'avoir tout éssayer pour les éclairer.
Si un F.F à une rectte miracle pour faire boire un ou des ane(s) qui n'ont pas soif qu'il me donne la recette je lui en serais reconnaissant.

L'ASTROLOGUE DE LA VALLEE DU RHONE


César du bar de la marine 18/08/2011 21:44



Ce refus de certain, de voir , d'entendre, de se comporter en adulte qui affronte la réalité, aussi désagréable soit-elle, d'être un FM qui se tient debout,
 est un grand mystère pour beaucoup d'entre nous.



LES ARDECHOIS SE REBIFFENT 18/08/2011 17:59


Si notre Grand Manitou avait eu une once de franc maçon cela se serait sû.

N'importe quel haut dignitaire véritable maçon aurait dans l'intéret général de l'ordre et de l'obédience remis son mandat,ses charges,et ses décors,lui non ce qui prouve qu'il n'agit pas dans
l'intéret de la glnf mais dans son propre interet personnel.

Et son interet personnel c'est quoi?

Peut être que la justice profane nous le dira????

Il y a trop d'enjeu financier dans tout ce bazar?qui est devenu trop nauséabond,et en état de putréfaction,quelle horreur!!!!!!


César du bar de la marine 18/08/2011 18:17



Il faut un S à intérêts