BRIGUER OR NOT BRIGUER ?

Publié le par César du bar de la marine

La sémantique officielle employée par la GLNF durant la semaine écoulée n’a pas manqué d’attirer l’attention du Bar de la Marine.

Le Robert nous décrit le verbe "briguer" comme :

 

  • L’action d’employer la brigue (qu’il a préalablement définie comme une manœuvre secrète et détournée pour engager des personnes dans ses intérêts).
  • Tenter d’obtenir par brigue : rechercher avec ardeur, avec empressement….

Le Guide Spirituel déclare qu’il ne briguera pas un second mandat…

Faut-il en conclure que le premier mandat fut obtenu par la brigue ? Ce ne serait pas très cohérent avec l’image d’intégrité, de transparence et de fraternel dévouement qu’il souhaite ostensiblement afficher à l’égard de ses « bien aimés Frères » !

Monsieur Baloup n’aurait-il pas eu un mot malheureux en annonçant « Il (FS) sacrifie donc son intérêt personnel à l’intérêt général ». Cela pourrait laisser entendre que ce n’était pas le cas jusqu’à ces derniers jours ?!

Allons plus loin ; le fait de ne pas briguer n’écarte pas le nouveau et suprême sacrifice que le Guide pourrait consentir s’il venait à être plébiscité par le SGC pour reprendre une fonction qu’il ne briguait pourtant plus.

La comedia del arte pourrait donc nous réserver de nouveaux rebondissements ; un vrai feuilleton qui ne nous rendra pas « plus belle la vie ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

le pêcheur à la ligne 26/07/2012 14:47

Mon BAF,
si j'ai bien compris, tout devrait se jouer à la GLNF entre FS, JEM et Me Legrand. Une remarque:
Comment appelle-t-on un duel à 3 ?
Une truelle.

César du bar de la marine 26/07/2012 23:01



Le sort de la GLNF devrait surtout se jouer entre Stifani et ses proches affidés, Monique Legrand et les GL régulières, en particulier la
GLUA.



Armageddon 25/07/2012 18:08

BAF,
Il serait intéressant de connaitre de quelles provinces étaient originaires les GMP présents à la réunion de Nice ou les provinces des GMP absents à cette réunion.
Fraternellemnt

César du bar de la marine 26/07/2012 13:54



Si nous obtenons l'info, alors nous reviendrons vers toi pour modifier et compléter notre réponse de ce jour.



Un caillou dans la chaussure 25/07/2012 11:40

Mon BAF César,
Trois observations :
La première est que la lettre de FS reçu ces derniers jours nous parvient du mail newsletter@glnf.com et non glnf.fr - si tu tapes glnf.com voici ce qui apparait : - Bad Request (Invalid Hostname)
- Si FS n'est plus "l'organe dirigeante" de la GLNF, il y a donc la une usurpation de marque que Maître Legrand devrait sanctionner, avec obligation d'abandonner le nom de domaine glnf.com avec
astreintes. C'est imparable et ça peut aller très vite.

Deuxième observation : la lettre de FS n'apparait pas sur le site officiel GLNF. Elle n'a donc aucun caractère officiel.

Troisième observation : tu dis briguer mais moi j'ai lu : - je ne solliciterai pas le renouvellement de mon mandat qui s’achèvera au mois de décembre 2012. - C'est un impératif, il n'y a pas de s à
solliciterai. En revanche, ce n'ai pas parce qu'il ne sollicite pas, qu'il ne peux pas demander au SGC de voter pour lui (c'est ce que tu dis dans ton article)!

par contre briguer la Grande Maîtrise s'adresse aux autres candidats dans la lettre de FS et c'est lui qui le dit. Et la, ton article est un peu fâcheux à mon avis.

En tout cas bravo pour le clin d'oeil du petit village de la Brigue, qui j'en suis sur n'en demandait pas tant.

Avé

César du bar de la marine 25/07/2012 13:16



Tu as parfaitement raison.  Nous verrons si Mme Legrand va mettre à exécution ses décarations ! elle a déjà fait tellement de déclarations
!!!



Sancho 25/07/2012 09:01

à Glommaud ! mon TCF, tu n'as sans doute pas vécu la GLNF de Charbonniaud et Foelner , car les dérives ont commençées sous leur mandats ( et même avant!) !et même si stifani a commis le pire tout
était en place pour l'implosion finale quand ce type est arrivé !

l'ancien frère de la grande couronne 25/07/2012 08:32

Mes BAF
j'ai souvent écrit des commentaires sur beaucoup de blog des myosotis, j'ai été adhérent de FMR
aujourd'hui je tire ma révérence, la guerre des chiffres n'a plus aucun sens, nous nous préoccupons trop du mal qui sévit au sein de la GLNF et qui va l'achever.
Me LEGRAND devrait dire le nombre de lettres de démission qu'elle reçoit et celles que la direction administrative de Pisan reçoit également, mais là aussi c'est un mystère comme les grands
livres!
Au vu des loges qui demandent asile dans d'autres temples n'appartenant à la GLNF (bineau, Puteeaux, Saint Germain en Laye, Poissy... pour ne citer que la région parisienne) le constat de l'avocat
de Me LEGRAND dans sa requête pour prolonger le mandat de celle-ci ("siphonage" par d'autres obédiences), nous savons que plus de la moitié des Frères ont quitté l'édifice...
Alors, je m'en fous de ce qui arrivera, je me projette sur l'avenir, c'est à dire le silence pour pouvoir travailler afin que mes F me reconnaissent comme Franc Maçon.
Pourquoi ce désir de me retrouver dans ce qui a été depuis le début de mon entrée en Maçonnerie, c'est à dire dans la recherche de soi-même, de bâtir son propre temple?
Parce-que lors d'une tenue d'initiation, lors des propos du VM et de l'Orateur, lisant les instructions morales, un Frère s'est retourné vers moi en disant: tiens c'est d'actualité parlant des
vices qu'il faut éviter et de FS and co.
Oui mes Frères, les problèmes de la GLNF nous y pensons malgrè nous dans cet instant sacré qu'est la tenue, c'est pour quoi, j'ai quitté la GLNF, me suis retourné vers une obédience régulière et
reconnue où je trouverai comme les F partis à la GLAMF ou ailleurs la sérénité.
Le silence, ne pas entretenir le débat stérile, c'est ce que nous avons appris en Loge, retrouvons cette sérénité que nous avons perdue à cause "des marchands du temple"
Mes Frères ce n'est pas adieu, c'est simplement un ex-frère de ce qu'a été en son temps une GL régulière et reconnue qui continue son chemin initiatique avec vous loin de cet agora dont l'image
n'est pas flatteuse pour la maçonerie universelle, car nous sommes tout aussi répréhensible que celui qui a failli aux règles des anciens devoirs en exposant nos états d'âme sur le web

César du bar de la marine 25/07/2012 13:22



MBAF


S'il n'y avait pas eu le web nous seerions tous (ou beaucoup) encore en train de croire benoitement à la langue de bois de Stifani and co, nous n'aurions pas
vu le vérité glauque derrière le beau masque de la course aux vanités.