CA du 11: LA VIGILANCE RESTE DE RIGUEUR

Publié le par César du bar de la marine

 

Observant comme nous les rumeurs et la stratégie d'enfumage que l'on devine, notre Frère Anaxagore du Myosotis BBC appelle à son tour à la vigilance.   Nous reproduisons son article ci-dessous qui explicite pourquoi nous devons  rester sur nos gardes.

 

Fraternellement à tous

César 

 

Je dois avouer que c’est bien la première fois que j’attends avec une impatience grandissante la sortie de Brèves 61, non pour la rhétorique habituelle des thuriféraires du guidespirituel, mais pour disposer d’un minimum de faits sur cette réunion du CA, qui semble avoir marqué un tournant dans l’évolution de la crise.

 

Je suis même allé, -c’est vous dire à quelle point mon attente est grande- consulter l’Acacia, hélas (!) muet depuis dimanche. Il est vrai qu’entre les courriers des trois Grandes Loges frontalières et celui de la GLUA, son rédacteur doit éprouver les plus vives difficultés à tordre le cou à la réalité…

 

La communication sélective de François Stifani


Ce n’est pas le moindre des paradoxes qu’après un CA qui devait entériner la survie du guidespirituel, la probable nomination d’un administrateur ad hoc n’ait été révélée que par un communiqué à l’AFP.

 

Pour ceux qui en doutaient encore, François Stifani démontre une nouvelle fois le mépris qu’il affiche pour les Membres de l’Association en réservant sa communication à un organe profane…. et en mettant de sa propre initiative les éventuelles conditions de résolution de la crise sur la place publique. Il est du reste coutumier du fait, puisque les Grands Maîtres des trois Obédiences frontalières lui reprochaient il ya quelques jours son manque de correction maçonnique… 

 

Il est plaisant de constater qu’il y a encore quelques jours, il vouait aux gémonies ceux qui s’exprimaient librement dans la cité, les accusant, par un raccourci facile, d’être au regard de leurs prises de positions les véritables responsables de la crise…

 

Il est intéressant par ailleurs de constater que Brèves, d’habitude si prompt à relater les faits et gestes du guidespirituel et sa pensée profonde reste, près de 24 heures après ce Conseil d’Administration, désespérément silencieux. Il est vrai que l’exercice s’apparente plus aujourd’hui à un numéro d’équilibriste, et qu’il serait certainement plus facile à un cul de jatte de traverser le Grand Canyon sur un fil que de communiquer honnêtement sur les débats du Conseil d’Administration.

 

Moyennant quoi, toutes les rumeurs se sont développées dès hier soir, et l’emploi du conditionnel qui n’a jamais été aussi intense sur nombre de blogs… reflète certainement la valse-hésitation qui doit régner aujourd’hui au troisième étage de Pisan.

 

Untel a-t-il réellement démissionné ? le DGM est-il toujours en fonction ? Finalement, si les éventuelles désertions de ceux qu’il pensait être ses derniers fidèles, illustre bien l’atmosphère délétère qui doit régner aujourd’hui à proximité du bureau du guidespirituel, il n’y aura, à l’évidence rien à attendre du renouvellement de ce CA, et de ses nouveaux membres, qui l’intégreront, en toute connaissance de cause, et pour continuer d’y mener la même politique dévastatrice.

 

 

Les revirements et les mensonges de François Stifani

 

Qui pourrait avoir oublié les cries d’orfraie poussés par celui-ci et largement relayés par ses Préfets aux ordres, qui n’ont pas craint de se parjurer lors de la « mise en condition » des Délégués de Loges avant l’AG du 16 octobre.

 

Que n’a-t-on entendu sur les dangers de la nomination d’un administrateur ad hoc, qui devenait au gré des interventions, le liquidateur de la GLNF, (comme l’indiquait sans la moindre honte le Préfet de Brie-Champagne), ou d’autres de ses petits camarades de jeu, (tel le GMP de Massilia) qui terrifiait les foules avec les contrôles fiscaux individuels qui ne manqueraient pas de s’abattre sur les Membres de l’Association !

 

Et voilà qu’aujourd’hui l’annonce de la nomination d’un mandataire ad hoc devient la meilleure des solutions pour « …prévenir tout risque de débordement, et préserver la sérénité dans l'organisation et le déroulement d'une l'assemblée générale de plus de 3.000 participants. »

 

On peut comprendre que les porte-paroles habituels du guidespirituel éprouvent quelques difficultés à gérer ce grand écart sémantique. Ils avaient déjà menti au mois d’octobre, il n’y a aucune raison qu’ils ne continuent pas demain, mais leurs explications embarrassées risquent d’être particulièrement savoureuses et proportionnelles à la souplesse de leur échine…

 

De la même façon, « Dans un souci de transparence", le CA de la GLNF a également décidé de demander à toutes ses structures de réaliser un audit de leurs comptes, de préférence par un expert judiciaire ».

 

(On pourra sur tous ces points relire avec intérêt l’article « Tout ou presque sur les mandataires de justice)

 

Pour l’heure, on a vraiment le sentiment de marcher sur la tête. Cette demande, déjà exprimée le 4 décembre 2009 s’était heurtée dans un premier temps à un refus méprisant du guidespiruel, puis après le 25 mars 2010 s’était concrétise par un « audit » des comptes du Siège, qui avait, tout naturellement établi que les aditions des comptables de Pisan étaient correctement effectuées. Tout au plus, avait-il été relevé que le mode de calcul des amortissements des ascenseurs du 14 Rue Christine de Pisan pouvait prête à contestation.

 

S’il s’agit demain de produire les mêmes documents, faites nous la grâce Monsieur Stifani d’économiser nos propres cotisations à votre seul bénéfice !

 

Du reste, il y aura loin de la coupe aux lèvres, puisque le communiqué fait état de l’audit des « structures » et non pas des  « filiales ». Quant à l’expression « de préférence par un expert judiciaire », elle porte en elle toutes les promesses de la terre...

 

A propos des promesses du guidespirituel, quelqu’un a-t-il des nouvelles des Frères « désuspendus » par l’Edit Royal du 1er janvier dernier ?

 

  

Les objectifs de François Stifani


En l'attente de la communication officielle qu’il faudra bien sûr lire entre les lignes, il est pour l’heure difficile de cerner les véritables objectifs du guidespirituel.

 

Il n’en demeure pas moins vrai qu’il met tout en œuvre pour gagner un temps qui lui est déjà compté, en utilisant des mesures dilatoires (comme les pseudo-audits des structures) et en tablant une nouvelle fois sur le pourrissement de la situation, alors que ses agissements lui font perdre au quotidien le soutien de plus en plus important de ceux qui observaient en silence l’évolution de la crise.

 

Personne n’est dupe de sa volonté de « transparence », et s’il a décidé de placer l’organisation de la prochaine AG sous un contrôle profane, c’est bien qu’il y trouve un intérêt.

 

Il faudra, à cette occasion nous montrer particulièrement vigilants sur l’exacte mission qu’il fera confier par la justice à ce mandataire, et s’il pense que les conditions d'organisation de cette nouvelle Assemblée Générale lui permettront de sortir de la crise par le haut, nous aurons à cœur de lui confirmer que l’esprit du 25 mars est toujours présent, à ce détail près que ce n’est plus sa démission qui est à l’ordre du jour, mais sa –combien humiliante- révocation.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

charles 14/01/2011 11:38


Petit conte pour nos amis Grands Officiers Nationaux et Provinciaux du dernier carré.


Messieurs,


Il était une fois un Guide qui conduisait ses Fidèles de victoire rayonnante en victoire triomphante. Chacune d’elle leur permit de découvrir, cachés en eux, des “trésors” de la plus haute des
Spiritualités: astuce, manipulation, ruse, médisance, désinformation, contre-vérité, mensonge, intimidation, rapport de force, terrorisme intellectuel, ...J’écourte la liste, votre narrateur n’est
pas encore assez qualifié pour comprendre l’immensité de leur Art.


Admiratifs, des frères moins instruits, essayèrent de se mettre à leur niveau et se questionnèrent sur la flamme qui animait la lutte sublime de la Glorieuse cohorte de cet Homme Glorieux... Mais
oui, le mot était là sous leurs yeux et ils ne le voyaient pas : la Vérité vient d’en Haut : c’est la GLOIRE qui les anime : c’est LA GLOIRE qu’ils recherchent.


Enfin, leur rayonnement a été reçu. Ces frères, se rallièrent à leur cause et se mobilisèrent. En grand secret, ils ont juré solennellement de célébrer leurs GLOIRES pour l’éternité. D’illustres
prédécesseurs ont laissé leur nom à des Temples, des locaux anonymes de leurs lieux de réunion seraient baptisés afin de les leur dédier pour leur plaire.


Ils se sont tout d’abord demandé ce qui pouvait convenir à l'Excellence du Guide : son intelligence, son langage fleuri, son style, son raffinement, son aisance naturelle...
Son nom, gravé sur une jolie feuille d’Or fut apposé, lors d'une cérémonie discrète, par les seuls initiés à sa pensée, en grande tenue, afin que rien ne vienne souiller le magnifique bijou.
Soudainement inspirés par les dernières paroles publiques de la Grande Lumière avant qu’il ne se retire définitivement du monde, ils ont décidé à l’unanimité, de renommer la Porte qui sera
maintenant appelée “Lieux d’Aisance”. Ils y méditèrent afin de tenter de s’élever de leur modeste condition de miasme et comprendre la signification et la portée de son Œuvre.


Le placard à poubelle fut désormais appelé “Grand Placard Magique qui fait disparaître la matière”. Je le reconnais, c’est un peu pompeux. Il fut dédié au Créateur de leur Gourou bien aimé, son
prédécesseur. Son langage flamboyant, résolument tourné vers le Monde l'a immédiatement désigné. Une sorte … d'évidence tombant sur eux comme un Souffle. Une souscription sera promptement lancée
auprès des Frères pour sertir de diamants, saphirs et topazes, au fronton de la porte, son nom Auguste décoré d’un grand papillon moustachu.


Concernant le placard à balais, il leur fallu être prudents, bien réfléchir car il convient de ne pas être injuste. Les vaillants soldats ne se faisaient aucun souci : le savoir filtre toujours et
leur humilité souffrit beaucoup. Reconnus, chacun pour leur mérite, leur nom Glorieux fut écrit en relief, sur une plaque étincelante, fournie exclusivement chez Scribe. Les apprentis émerveillés
la frottent rituellement pour l’éternité. Plus tard, fièrement, ils la montreront à leurs petits-enfants. Vous dites qu’ils sont tellement nombreux qu’il y aura pénurie de locaux. Aucune importance
: chaque poubelle, balai, et paillasson portèrent alors un nom...


Quelqu’un s’approcha et leur dit : “si je me suis trompé, et que ce que vous recherchez n’est pas la gloire, mais la préservation de l'Honneur du nom de vos Pères, j’ai trouvé un placard secret, un
peu caché dans l’ombre, renfermant ... un sabre de Samouraï.”


GO du dernier carré, s’il vous plaît, démissionnez maintenant, avant que nous ne vous rejoignions dans la bassesse pour régler des comptes.


Charles un frère dans la désolation qui vous atteindra un jour …


PS : Je serais navré d’inspirer des Frères taquins non préparés et leur recommande la plus extrême prudence pour la mise en œuvre de ces nouvelles cérémonies qui se mène en gants blancs neufs : le
diable se cache aussi dans les détails.


Escartefigue 13/01/2011 23:52


Ne nous réjouissons pas trop vite, notamment à la GLPACM.
Même si le Guide semble à bout de souffle, les sous-guides restent aux commandes, avec leurs relais locaux. A Cannes, Antibes, Nice etc..., les groupies du Guide restent largement majoritaires, ne
serait-ce que par les réseaux d'intérêt qui les lient. Sans parler de la Corse, où il s'agit d'un état institutionnel.
En imaginant qu'exit le Guide, resteraient aux commandes les états-majors locaux qui ont depuis des lustres fait les Princes pour mieux s'en servir et se servir en les servant.
Et même si l'on peut augurer de certains retournements de veste, les mêmes hommes produiraient forcément les mêmes effets. J'ai souvenance d'une réunion de VM en 2010 où l'ineffable D.J. avait
déclaré ne pas avoir approuvé le Guide pour l'acquisition de Wagram. Préparait-il déjà le terrain pour le jour où il lui faudrait démontrer son indépendance pour rester au pouvoir ?
Je crains fort qu'un VRAI retour aux fondamentaux doive passer par une séquence de type 1945, avec épuration et tonsure imposée à ceux qui ont trop longtemps forniqué avec l'occupant.
Mais qui seront les FTPF de la Province ? Ceux qui portent déjà tablier bleu ? Comment les membres locaux de FMR, en nombre infinitésimal, pourraient-ils jouer un rôle, eux qui ont combattu dans
l'ombre depuis 1 an ?
Il serait instructif pour tous que les leaders de ces franc-tireurs esquissent une vision de l'avenir, au cas où celui-ci devenait radieux !!!


César du bar de la marine 14/01/2011 10:19



Tes remarques impliquent une longue réponse,


Je reviendrai vers toi pour te l'apporter.



Achille23 12/01/2011 20:41


Mon BBAAFF,
Il faut juste un tout petit peu de patience et garder confiance : l'édifice stifanien va bientôt s'écrouler comme un jeu de cartes.
La Justice a dit le droit. Cela a été confirmé en Appel.
Il faut que la Justice passe. Et croyez-moi, elle passera !...
Et elle sera épaulée par un grand nombre d'entre nous. Je parle de plus en plus avec des FF qui étaient jusque là restés simplement silencieux (et non pas endormis : ils observaient d'un oeil). Ils
expriment désormais ouvertement leur réprobation et leur opposition au GM.
FS a franchi la ligne rouge. Il est désormais trop tard pour lui.
Triple bises.


César du bar de la marine 13/01/2011 20:26



Nous l'espérons.



L'Impertinent 12/01/2011 20:30


Un de nos B.A.F. se posait la question de savoir pourquoi, en dépit de la diminution des effectifs de la province A.M., nous récoltions d'un effectif collégial en substantielle augmentation
???.
J'ai la réponse: Depuis l'installation de Sieur Do_ CH_ à la tête de cette province, Samedi dernier, les gentils O.P. quadrillent tous azimuts les Loges.
Plus aucune tenue sans la présence de nos zélés officiers.
A votre avis: Pourquoi si ce n'est pour vérifier l'application stricte de nos rituels???? (traduisez: débusquer les FF. qui ne sont pas "stifaniquement" pas corrects)

Pitoyable comme le dirait Mr. F.S..

Bien à Vous.


César du bar de la marine 13/01/2011 20:21



Tous les Super préfets ont reçu des ordres de FS, afin de MOBILISER LES GMP et les OP pour quadriller les loges. VOIR NOTRE ARTICLE L'OEIL DE PISAN



Jean 12/01/2011 19:07


Je rentre d'un long week-end en Provence et suis stupéfait par la lecture des derniers chapitres da la saga.L'escamotage de la lettre de la GLUA sera à mettre dans les anales. Quels nouveaux
évènements à venir dans les jours prochains ? That is the question comme disent nos FF d'outre-manche. Une fin peu glorieuse semble aujourd'hui proche; Wait and see.


César du bar de la marine 13/01/2011 20:06



j'espère que ton WE chez noous a été excellent