Communiqué d'Alain JUILLET - UNE VISION FRATERNELLE ET DE SAGESSE

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

Le site de la GL-AMF vient de publier une lettre du Grand Maître, Alain Juillet, adressée à tous les Frères, que  vous trouverez in-extenso ci-après.  

 

Le ton en est serein, mais la question sensible est posée sans détour, après les turbulences que nous venons de connaître autour des manœuvres du SGC de la GLNF et l’élection haut la main d’un candidat GM : A quelle conception de la Maçonnerie voulons-nous souscrire ?

 

Ne se limitant pas à rappeler la pertinence des analyses de ceux qui sont partis construire l’Alliance, montrant qu’il n’y avait plus aucun espoir  de rénover l’ex obédience, Alain Juillet  dévoile quelques unes des perspectives d’avenir de la GL-AMF, notamment en termes de reconnaissance et de relations avec les Grandes Loges européennes.

 

Par ailleurs, dans l’esprit de fraternité maçonnique qui a façonné la création de la GL-AMF, Alain Juillet tend la main à tous les Frères de la GLNF, en recherche d’une progression spirituelle, afin qu’ils leur soit possible, en participant aux tenues des Loges, de constater par eux-mêmes que la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française s’inscrit sans contestation dans le respect de la Tradition et de la Régularité maçonniques, et qu’ils puissent choisir celle des entités maçonniques qui leur conviendra le mieux.

Mais il appelle aussi les Frères de l’Alliance à la vigilance vis-à vis de ceux qui n’ont fait que profiter du système pour leur égo et autres intérêts personnels.

 

Une vision fraternelle et de sagesse.

 

Fraternellement

César.

 

 

Mes Très Chers Frères,

 

L’actualité, en cette rentrée 2012, est encore marquée par les péripéties qui continuent d’ébranler notre ancienne obédience.
La Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française n’a jamais voulu intervenir dans ce combat devenu sans intérêt et n’a jamais répondu aux attaques en tous genres dont elle a fait l’objet, préférant s’intéresser au travail maçonnique des Frères en Loge.

 

L’administrateur judiciaire vient de siffler la fin de l’avant dernier acte de ce pathétique mélodrame avec la désignation, par un Souverain Grand Comité restreint, d’un futur Grand Maitre de la GLNF, bien connu des Frères, entouré d’une équipe elle aussi bien connue, et qui espère une ratification en fin d’année par ce qui restera de l’Obédience.

Après avoir tout fait pour changer la GLNF de l’intérieur pendant plus de deux ans, nous avons décidé avec tristesse de la quitter quand il est devenu évident que les structures en place ne donnaient pas la moindre chance de mettre en œuvre ce chantier.
La suite et son épilogue viennent de nous donner malheureusement raison.

 

La perte de la reconnaissance internationale et la mise en place d’un Grand Maitre dont le programme annoncé ne va rien changer sur le fond du système GLNF, doit amener chacun à décider de son avenir maçonnique en son âme et conscience.

 

A quelle conception de la Maçonnerie voulons-nous souscrire ?

Certains Frères, ayant pris conscience que leur Obédience était en train de perdre la reconnaissance de la Grande Loge Unie d’Angleterre, ont proposé hâtivement des montages palliatifs.

Ne tenant aucun compte de la déclaration de Berlin des 5 Grandes Loges européennes, ils ont imaginé des districts souchés sur des Grandes Loges étrangères. C’était oublier, comme l’a rappelé opportunément la GLUA, que la France n’est pas pour autant un territoire ouvert. Pour faire partie d’une Grande Loge étrangère, encore faut-il assister aux Tenues dans le pays considéré.
D’autres ont imaginé créer, sur le territoire national, des Grandes Loges locales bien que sachant qu’elles ne pourront, à l’évidence, ni atteindre le niveau qui réponde réellement aux attentes des Frères dans leur diversité et leur exigence, ni obtenir une reconnaissance.
Pourquoi emmener les Frères dans de telles impasses ?

 

Loin des montages artificiels et des baronnies locales, il faut être réaliste : aucune obédience française n’étant plus reconnue, il faudra attendre deux à trois ans pour que la Grande Loge Unie d’Angleterre décide d’accorder sa reconnaissance à une ou plusieurs Grandes Loges respectant les critères de régularité et de reconnaissance.

Aussi, en liaison étroite avec les cinq Grandes Loges européennes, la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française travaille à cet objectif.
Nous répondons avec rigueur à chacune des demandes qui nous sont faites sur nos statuts, nos règlements généraux et nos constitutions pour appliquer strictement les règles de la régularité.
Nous entretenons déjà des contacts étroits avec de nombreuses Grandes Loges dans le monde qui se préparent à nous reconnaître et à échanger avec nous des garants d’amitié … comme vient de le faire une Grande Loge. Ce que nous annoncerons plus précisément lorsque d’autres reconnaissances que nous attendons bientôt, seront arrivées.

 

 

Comme vous le savez, nous pratiquons six rites : York, Standard d’Ecosse, Emulation, Français, Ecossais Rectifié et Ecossais Ancien et Accepté.
L’Alliance développe des relations fraternelles avec les Juridictions qui partagent les mêmes valeurs.
Ainsi, elle a signé un accord avec le Grand Chapitre du Rite Français et avec le Suprême Conseil du REAA pour que les Frères qui le souhaitent puissent continuer dans la durée à travailler dans les « hauts grades ».
Au Rite Ecossais Rectifié, compte tenu de l’impasse de Phaleg, nous allons offrir prochainement à nos Frères une ouverture afin qu’ils puissent continuer en toute quiétude à progresser dans un Grand Prieuré connu internationalement.
Enfin, nous finaliserons ce mois-ci la création de Chapitres de l’Arche Royale dans les 22 régions de la GL-AMF.

 

D’ores et déjà et sans préjuger de l’avenir, nous recevons dans nos Loges tous les Frères des Grandes Loges régulières qui le souhaitent.
Nous avons étendu cette possibilité aux Frères de la GLNF.

En effet, considérant qu’en dépit de la très probable perte de reconnaissance du 12 septembre, il convenait de donner à nos Frères confrontés au choix de rester ou de partir à leur tour de notre ex obédience, la possibilité de venir voir comment nous travaillons, dans la sérénité retrouvée, à la Gloire du Grand Architecte de l’Univers et dans le strict respect des principes régissant la Franc-maçonnerie traditionnelle.

Je les invite à choisir librement où aller, à ne pas se laisser circonvenir par les pressions de tous types, à visiter et à déterminer parmi les organisations maçonniques, celle qui correspond le mieux à leurs attentes.

 

Et vous mes Frères de l’Alliance, je vous invite à accueillir les bras ouverts ceux qui sont véritablement en quête de spiritualité s’appuyant sur une pratique maçonnique de Fraternité, de tolérance et d’humilité... revêtus, comme il se doit au sein de la GL-AMF de leur tablier de Maître.
Par contre, il est tout aussi important de tenir à l’écart ceux qui ont trahi leur idéal par un comportement anti maçonnique à l’égard de leurs frères ou la pratique d’une confusion volontaire entre leurs intérêts privés ou financiers et leur Obédience.

 

Votre amour fraternel et votre vigilance sont tout aussi nécessaires l’un que l’autre, afin de faire progresser les valeurs maçonniques pour lesquelles nous nous sommes battus et pour lesquelles nous construisons tous ensemble la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française dans la perspective d’une nouvelle Maçonnerie régulière en France.

 

Je vous prie de croire, mes Très Chers Frères, en mes sentiments les plus fraternels.

VF Alain Juillet

Grand Maître 

 

 

Une précision …

 

Dans la lettre qu’Alain JUILLET, Grand Maître de la GL-AMF, a adressée le 9 septembre

« A tous les Frères ... », une erreur de plume a fait mention d’accords « signés » entre les Juridictions des Ordres de Sagesse du Rite Français et des Grades de Perfection du Rite Ecossais Ancien et Accepté.

 

Il ne peut y avoir, à l’évidence, d’accords formels avec des Juridictions en l’absence d’une reconnaissance de la GL-AMF par des Grandes Loges étrangères.

La GLNF qui n’est plus reconnue par de nombreuses Grandes Loges se trouve dans la même situation.

 

Evoquant les relations avec les Juridictions, le texte du message aux Frères fait référence aux déclarations officielles du Grand Chapitre Français (les 16 février et 7 juin 2012) et du Suprême Conseil pour la France du REAA (le 4 avril 2012), qui précisaient, l’un et l’autre, qu’ils continueraient à recevoir les Frères des deux obédiences tant que la situation de celles-ci ne serait pas clarifiée.

 

Cette mise au point permet de rappeler et de mettre en lumière l’indépendance respective de la GL-AMF et des Juridictions avec lesquelles les Frères entretiennent les meilleures relations.

 

(Paris, le 10 septembre 2012)

 

 

Commenter cet article

jeanjean 10/09/2012 13:23

@glomaud
mon TCF; tu reproches à A. Juillet d'avoir quitté la GLNF, ce qui aurait selon toi, empêché l'élection de ton poulain J. Murat. Deux choses tout d'abord. Lorsque A.J a été rejeté par le soit disant
"comité" de validation des candidats, celui qui représentait Murat n'a dit mot, trop content d'éliminer un concurrent. Ensuite qui te dit que les Loges qui ont fait la GL-AMF auraient voté Murat?
Absence de projet, prétention à croire qu'il était le seul légitime, entourage d'une médiocrité sans nom, non, il n'aurait jamais été soutenu par ceux qui veulent une Maçonnerie renouvelée, et pas
de la GLNF Canada Dry, ce que proposait Murat, prêt à tout pour être nommé. Mais il faut savoir que comme disait Pompidou, on ne fait pas une élection subrepticement, on se bat, on avance des
idées, on négocie. Et il ne suffit pas de croire qu'on est le meilleur pour le faire croire aux autres. De toutes manières Servel, Murat même combat. On entend d'ailleurs le blog affidé de dauphiné
dire qu'il faut attendre, que peut-être... Murat DGM de Servel? qu'est-ce qu'on rigolerait, alors que l'inverse a été refusé par celui qui s'y voyait déjà. Circulez, il n'y a rien à voir!

GLOMAUD 10/09/2012 09:59

Alain,

TU LE SAIS JE SUIS DEPUIS LONGTEMPS TON AMI ET TON FRÈRE;MAIS SI SI TU N'AVAIS PAS CRÉE "L'ALLIANCE " J.MURAT AURAIT ÉTÉ VRAISEMBLABLEMENT LE FUTUR G.M. DE LA G.L.N.F.
TON IMPATIENCE NOUS COUTE TRÈS TRÈS CHER!!
TIBI TOTO CORDE
J-CL
CHER!!

César du bar de la marine 10/09/2012 12:37



NON ,


Au bar de la marine nous sommes convaincu qu'il n'avait aucunement la volonté de réformer la GLNF en profondeur, afin de traiter les causes des dérives. La
main lui a été tendue à plusieurs reprises: il a toujours refusé contrairement à ses discours.


S'il avait été élu (improbable) il aurait été l'homme de paille  manipulé par  JF et FS.



Ex GLNF 10/09/2012 08:07

Le changement " des dupes "
Le SGC vient de désigner un candidat!
Quel changement peut-on attendre, si ce n'est qu'un
changement dans la continuité.
Les Respectables Loges ne retrouveront jamais leur
souveraineté,les grandes messes provinciales avec le
défilé des "pseudos dignitaires parés de dorures"
continuera et tôt ou tard les Frères se rendront
compte qu'ils ont été une fois encore trompés.
Le combat est loin d'être terminé et même si cette
crise entre en sommeil, elle resurgira dans quelques
années.
Que les Frères se disent bien que ceux qui ont
bénéficié de leur nomination par Monsieur F. S. sont
toujours là, que les Frères sachent que ces
personnages ne sont pas prêts à abandonner leurs
privilèges.

Fraternellement

Ex GLNF

César du bar de la marine 10/09/2012 12:32



De toute façon JPS ne reconnaît aucune souveraineté aux loges et encore moins à leur VM.


C'est du pur Stifani de ce point de vue.



Raphael 09/09/2012 23:04

C'est quoi cette fameuse "régularité" ? La Maçonnerie n'est elle pas universelle ?

Reverber 09/09/2012 22:53

Voila encore un beau travaille de désinformation et d'intrigue à la façon SPY....il serait intéressant de lire chez votre confrère son article...

http://le-myosotis-dauphine-savoie.over-blog.com/article-lettre-du-v-f-alain-jui-grand-maitre-de-la-glamf-a-tous-les-freres-le-supreme-commandeur-109910383.html

César du bar de la marine 10/09/2012 14:26



Tu peux aussi retourner lire sur le blog Paca la préision qui a été apportée au communiqué de Juillet.