COMMUNIQUE de Claude SEILER

Publié le par César du bar de la marine

Des informations qui visent à m’atteindre circulent sur mon compte. Elles s’appuient sur des faits vérifiables concernant la vie des affaires, où, comme quelques chefs d’entreprise, j’ai du affronter un jugement qui m’était défavorable.

Je me suis, bien évidemment acquitté de ce qui m’était demandé et n’ai à encourir aucune autre conséquence que d’être définitivement considéré comme indemne de toute suite…à défaut des propos qui cherchent à me discréditer par ce moyen.

Je ne vais pas céder à cette tentative de déstabilisation aussi déloyale que malheureusement prévisible car je suis au cœur d’un combat qui engage l’avenir de 43000 Frères de la GLNF.

Qu’ils se rassurent. Si l’on cherche à m’abattre  rien ne sortira de cette attaque perfide et, s’il le faut, je demanderai à mon avocat de fournir tout élément propre à démontrer que je n’ai rien à craindre de révélations qui ne démontrent que la malveillance de ceux qui les manipulent.

Chacun doit savoir que le combat que je mène est celui la sauvegarde de la GLNF dans la régularité sans autre ambition que celle de servir cette cause.

Je poursuivrai dans cette direction avec la détermination qui est la mienne depuis le 4 décembre 2009, avec le renoncement et la sérénité de ceux qui œuvrent  pour les valeurs de la Franc-maçonnerie universelle.

J’ai dit

Claude SEILER

Paris le 14.12.10

Commenter cet article

Tonton Beretta 15/12/2010 11:02


Bonjour Mon T.C.F Claude, Bonjour Mes Frères Myosotis ,

Laissons aboyer le roquet « Acacia » , les Chiens aboient la caravane passe .
Quand le cabot va prendre un coup de semelle dans l’arrière train il nous chantera son air « Kai..kai..kai ».
Le chien errant fait les poubelles, en voilà encore la parfaite démonstration…

Tribiz mes Frères
Tonton Beretta


La Truelle 15/12/2010 07:11


Fallait bien s'attendre à ce que le locataire (provisoire) du 3° étage de Pisan, par l'intermédiaire de l'irremplaçable "acacia" emploie, un jour, des méthodes aussi ignobles.
Que voulez vous on ne se refait pas. Cette attitude nous montre bien l'élégance de ce monsieur. Et encore je suis sûr que nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises en ce domaine.
Mais au fait et si nous aussi usions de ces procédés abjects???
Non nous n'oserons pas car à la différence de ces Messieurs nous sommes des Maçons. Là est toute la différence et elle est énorme!

Mais on voulait on pourrait...croyez moi......