D'où vient cette PROXIMITE D'INTERETS ???

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

A bar de la Marine, nous avons été profondément interpellés par le soutien récemment apporté par UNI2R, (pour qui il n’y a aucun problème avec le mode de fonctionnement de la GLNF où il suffirait de changer le GM pour que tout redevienne merveilleux !!!)  à la proposition dite « NI..NI », derrière laquelle on trouve le candidat JEM, de même que derrière UNI2R, on trouve JCF.

 

Nous nous apprêtions à rédiger un article   questionnant cette proximité d’intérêts, mais notre Frère Tamino, lui aussi fortement interpellé, nous a devancé, et aborde longuement cette question à l'occasion de son article "Troisième Nouvel An dans la crise".   Nous soumettons donc son article (ci-dessous) à vos réflexions et réactions. (la mise en forme et couleur , est la nôtre).

 

Fraternellement

César.

 

"Depuis le 4 décembre 2009, la GLNF se vautre dans une crise sans fin, ponctuée par des péripéties dignes d’un roman, et dont il faudra d’ailleurs peut-être un jour raconter les tortueuses dégringolades.

 

En cette veille de fête, comment ne pas penser à cette situation que nous allons, en famille pour la plupart d’entre nous, tenter d’oublier quelques heures. Nous savons que la fin est proche désormais, et vivons dans l’attente d’un certain nombre d’événements à venir.

 

·        Une fois de plus des décisions de justice sont attendues : un référé le 5 janvier sur le paiement des contributions imaginées par Me Legrand et Stifani pour identifier des opposants, les éliminer en les radiant ou les interdisant de vote. Ce référé (qui pourrait faire l’objet d’un report à une semaine, mais pas plus, car les avocats de l’administrateur n’ont, bien entendu, pas rendu de conclusions), est important car de la décision qui sera prise pourrait découler une annulation des sanctions et du bricolage du corps électoral, important pour une future AG.

 

·        Le 7 janvier, c’est-à-dire demain, se tiendront les conventions régionales de l’Union des Loges, et d’ici-là nous aurons les réponses au questionnaire en ligne sur le blog ULRF.

Nous avons déjà plusieurs milliers de participants, allez donner votre avis, quelle que soit votre position, ce n’est pas si souvent qu’on vous donne la parole directement à la GLNF…

 

·        Le 13 janvier, la Cour d’Appel de Paris devrait enfin rendre son arrêt, qui sera déterminant pour la suite des événements : de cet arrêt dépend la tenue d’une nouvelle assemblée générale, ce qui semble ne faire aucun doute, mais aussi la réponse sur l’identité des fonctions de président et de grand maître, avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur la vacance de ces fonctions…, et la définition du collège électoral qui pourrait voter, rien que cela ! 

 

De là, Me Legrand, si elle est encore là… pourrait, (pourrait, si la requête de « ni scission, ni soumission » ne perturbe pas le schéma, ce qui est heureusement peu probable) convoquer enfin l’AG.

 

Notons cependant que présenter en référé un projet de modification de l’ordre du jour l’avant-veille de la date prévue pour l’AG, risquerait surtout de décaler la dite AG si d’aventure le tribunal  accédait à cette demande, puisqu’il qu’il faudrait ensuite quinze jours pour la convocation statutaire.

 

Voir, associés dans cette opération, les partisans de J.C. Foellner et ceux de son ancien assistant révèle-t-il qu’une autre tactique serait en train de se mettre en œuvre ?

 

Ce jeu des ambitions risque surtout de faire éclore du candidat en veux-tu, en voilà, et de favoriser soit la réélection du guide, soit celle de son clone.

 

En fait ce groupe hétéroclite joue sur l’hypothèse que Me Legrand, désormais critiquée et assignée par ceux qui l’ont fait nommer, et qu’elle a bernés, nous, pour être clair, va tenter de se survivre à elle-même en sautant sur l’opportunité que lui offrent les ambitions des uns ou des autres.

 

Comme ils se moquent que des pans entiers du corps électoral soient privés du droit de voter, ils font le pari qu’il y aura bien une majorité quand même pour faire élire leur candidat… C’est tout ce qui compte pour eux ! 

 

On peut supposer que la partie du corps électoral sur laquelle s’appuient les espoirs d’élection des califes de demain, est à peu  près la même que celle qui pourrait élire un Jacquet ou un Cano.

 

A l’évidence, ce ne sont pas ceux qui parlent de Loges souveraines et de l’inutilité du Souverain Grand Comité…

   

On commence d’ailleurs à voir que les lignes de fracture « politiques » se dessinent :

·        d’un côté, un schéma profondément réformateur mettant en avant le schéma traditionnel de la Grande Loge d’Ecosse,

·        d’un autre côté, un schéma promoteur de réformettes  qui permettraient de confirmer, sous une forme reliftée, les pouvoirs d’apparence des caciques d’hier,.

 

En leur donnant satisfaction Me Legrand pourrait tenir encore quelques semaines, sans que soient sortis les chiffres qui fâchent, la concernant, ou concernant ceux qu’elle a choisi de protéger.

 

C’est sans doute à ce titre qu’ils se prétendent la troisième voie !    

 

Troisième voie, ou voie de garage ?

 

Car quel est le programme de ce groupement hétéroclite ?

 

Faire élire un chef ?

Quel chef, avec quel projet ?

Tout semble tourner autour de la nostalgie, et l’on voit réapparaitre les noms les plus improbables, aux côtés de ceux, qui, immuables, ont le projet… d’être le projet ! Moi, moi, et encore moi, récupérant de ci, de là, quelques bribes « populaires » de programme pour en faire un boulgi boulga qui sent un peu le moi…si. 

 

Créer les conditions d’une élection, pourquoi pas.

 

En faire une fin en soi n’a de sens et d’intérêt que pour ceux qui veulent se faire élire.

 

Notre tiédeur envers ce projet qui n’en est pas un était soutenue par le fait que ça ne faisait de mal à personne de croire à la Mère Noël.

 

Mais maintenant que renforcé de l’appui de J.C Foellner, de son ancien assistant Murat et de quelques GMP, le Ni-Ni, se prend pour ce qu’il n’est pas et dit renvoyer la balle au centre, en considérant Stifani comme une option, et les autres résistants comme un avatar électoral, nous ne pouvons que dénoncer cette dangereuse et assez ridicule prétention, sans l’excès que cela ne mérite pas, mais en mettant les Frères en garde contre les effets de manche qui cachent des manœuvres douteuses, et désormais démasquées.

 

De toutes façons, c’est bien l’arrêt de la Cour d’Appel qui donnera le LA. Et ces petits jeux d’ambitions qui n’ont pas vocation à résoudre la crise, seront soumis à cet arrêt, qui reste le préalable absolu.

 

Si vous avez des doutes, des questions, des suggestions, nous vous proposons de répondre au questionnaire proposé par l’ULRF, qui ne vous engage à rien d’autre qu’à donner votre avis.

 

Ensuite, nous vous convions à nos conventions régionales, dont vous trouverez la liste ici, et parler avec l’un des quelques 14000 Frères qui a adhéré à l’ULRF.

 

Il ne s’agit que de la tentative que nous menons pour reconstruire la Maçonnerie qui nous parait celle de nos attentes et de nos espoirs,  partager les idées qui prévalent à ce projet, fraternellement et sans autre engagement que d’être écouté, pour pouvoir, en fonction de la tournure des événements du proche avenir pouvoir faire nous-mêmes les choix qui nous concernent.

 

La Maçonnerie est issue des Loges qui transmettent les valeurs auxquelles nous tenons, nous cherchons simplement à ne plus nous faire dicter ce dont nous ne voudrions pas. Nous le faisons sous votre regard bienveillant, si vous le voulez, sans vous  si vous ne le voulez pas, sous l’attention des Grandes Loges Régulières et dans la plus grande fidélité à la Tradition.

 

Nous sommes libres, car cette crise nous a montré à quel point on voulait nous enchainer, et on ne nous enchainera plus. Vous êtes libres, vous aussi et Maçons initiés et qui savent lire, écrire et comprendre".

 

Commenter cet article

Truber 31/12/2011 16:18

JCF, n'a absolument rien à voir avec UNI2R.... arrêtez de fabuler, m^me si cela vous plairait, ce n'est pas la vérité !!!!

César du bar de la marine 01/01/2012 14:12



Ceux ne sont pas les échos que nous avons



Marc germain 31/12/2011 13:48

Cher César ,

il m'est rare de te répondre , mais je ne suis pas d'accord philosophiquement avec toi , oui je suis rentré en maçonnerie pour la fraternité et l'amour de l'autre , et c’est bien cela qui me permet
d'avancer et de m'améliorer et non l'inverse !
C'est l'amour de l'autre qui ouvre encore plus mon cœur et mon cerveau à ma propre amélioration.

Tu penses que la maçonnerie doit d'abord t'améliorer et que l'amour viendra de ce que ton cœur et ton âme se seront ouvert!
Si tu ne t'aimes pas toi même , comment peux tu aimer les autres ?
si tu ne portes pas en toi , l' amour et la fraternité en préalable a tout travail , vers quelles améliorations peux tu aller ?

Vaste sujet , il est vrai et qui demanderai une belle soirée autour d'agape conviviale et sereine !

c'est bien de ne pas être d'accord là dessus , car au moins nous sommes d'accord sur un fondamental , celui de vivre autre chose ensemble.

pour terminer ce bel échange, personne ne détient la vérité , encore moins 14 000 frères d'un coté et 14 000 de l'autre , en ce qui me concerne , je ne pense pas que tous soient dans l'erreur et
soient des mauvais maçons!
Seul le Grand Architecte si on a confiance en lui jugera de ceux qui sont de bons serviteurs ou ceux qui ne le sont pas !
Nous , nous ne sommes que des hommes !

Grosses Bises et finit bien l'année en ayant foi en tous !

Marc from Bastia

César du bar de la marine 31/12/2011 14:08



A nouveau je suis navré de te contredire... ce n'est pas l'amour de l'autre qui t'a fait entrer en maçonnerie mais bien la perspective que n'avait pas
omis de mettre en avant ton parrain de "l'amélioration de ton temple intérieur" à un moment où probablement tu te demandais le pourquoi de ton existence...


 


Crois-tu que c'est l'amour de l'autre qui a fait entrer un Ephesse en maçonnerie... ou l'opportunité de sublimer son amour de lui même... Vois le
résultat !



Marc germain 31/12/2011 12:54

Mon Cher César,

j'ai envoyé des voeux a quelques frères ,

- vœux si je suis optimiste verront les opposants s'unir pour aller vers un avenir meilleur faisant taire leurs dissensions , et réunissant leur volonté!
- vœux si je suis réaliste verront les dissensions continuer et nous laisser une GLNF exsangue.

Comment concilier les envies de 14000 frères et les envies différentes de 14000 autres , je laisse une marge de 12000 frères qui sont le ventre mou et qui suivront sans se poser de questions ceux
qui mèneront la barque !

Comment concilier aujourd'hui les vues des uns et des autres si on ne retrouve pas les fondamentaux de notre engagement , fraternité et amour de son frère !

Nous ne voyons en terme de fratrie que des Abel et Caïn, qui pensent se réaliser en tuant l'autre ;

point de "Montaigne" et de "la Boétie"

"Au demeurant, ce que nous appelons ordinairement amis et amitiés, ce ne sont qu’accointances et familiarités nouées par quelque occasion ou commodité, par le moyen de laquelle nos âmes
s’entretiennent. En l’amitié de quoi je parle, elles se mêlent et se confondent l’une en l’autre, d’un mélange si universel qu’elles effacent et ne retrouvent plus la couture qui les a jointes. Si
on me presse de dire pourquoi je l’aimais, je sens que cela ne se peut exprimer qu’en répondant: «Parce que c’était lui, parce que c’était moi.»

si ce texte pouvait toucher quelques cœurs et surtout cerveaux et que cela débouche vers une prise de conscience collective, alors j'aurai terminer mon année heureux.

Je sais que trop d'égo , d'envies , d'honneurs mènent les hommes , mais pourquoi ne pas espérer en cette fin d'année , car sans espoir , notre GLNF vit ses derniers mois !

Cher César , je t'envoie mille pensées positive pour toi et toute tes familles !

Bises de Bastia
Marc

César du bar de la marine 31/12/2011 13:09



Sauf que tu oublies trop vite qu'il y a une différence considérable entre ces 14000 et ceux que tu dénombre 14000 "de l'autre
coté". 


Es-tu vraiment entré en maçonnerie mu par l'unique aspect fraternité et amour de l'autre... c'est un peu simpliste. César et la grande majorité y sont
entré pour s'accomplir et trouver les réponses aux questions qu'ils se posent quant à ce pourquoi ils sont là, sur cette terre. La fraternité et l'amour de l'autre n'est qu'un conséquence de
cette quête, pas sa finalité.


 


Cela dit, et César ne pense pas être contredit, le choix qui est proposé l'est d'une part, entre cette "vraie maçonnerie" à laquelle les "vrais
Francs-maçons" aspirent et qui fait qu'ils ont rejoint notre Ordre à savoir, pour exercer une maçonnerie traditionnelle et régulière, et d'autre part un club service au service de quelques uns
qui n'a de maçonnerie que l'aspect.


Les 12000 "ventres mous" se détermineront en leur âme et conscience, mais je doute qu'il y en ait beaucoup pour basculer dans le club service au services
des egos. 



Laurent 31/12/2011 11:23

Décidément je ne vous comprend pas... Je ne "soutiens" personne mais je reconnais être en accord avec les propositions du collectif "ni...ni...". Je ne crois pas que le moment soit venu de se
questionner plus avant sur le futur éventuel de notre Obédience hypothétiquement reprise par des Frères que vous jugez trop peu réformateur... Remettons de l'Ordre dans nos idées! Je ne suis pas
assez ancien pour parler des changements de 97 ou d'autres antérieurs, ce que je sais c'est que cela fait maintenant 2 ans que certains frères s'opposent à un mode de gouvernance. Aujourd'hui il ne
s'agit pas (pas encore...) de tout remettre à plat alors même que nous n'avons pas réglé l'élément déclencheur à savoir le changement de Grand Maître. Oui, je pense qu'à ce jour nous devons nous
fixer un ordre des priorités: un nouveau Grand Maître (élu si le collectif ni... réussit, par les délégués de Loges, rien n'empêche chaque sensibilité de "l'opposition" de supporter tel ou tel
candidat...), retrouver notre reconnaissance et notre régularité. Un point c'est tout. Ensuite viendra le temps des réformes dans un cadre maçonnique à l'écart de tout ce battage médiatique qui
nous fait tant de mal. Alors pourquoi s'inquiéter de ce "rapprochement" comme vous dites? Après tout si ces conditions sont remplies nous aurons un Grand Maître représentatif des Loges, Loges dans
lesquelles nous pourrons "maçonner" en paix. Traiter moi de naïf... Mais en tout cas je veux y croire!
Nous reconstruirons alors le Temple, peut-être sur des ruines, mais nous ne nous battrons pas pour de mauvaises raisons!
Voilà mon avis, fraternellement livré... Avec également tout mon respect pour vos convictions.
La bise

César du bar de la marine 31/12/2011 13:03



Navré de te contredire Laurent, et sans vouloir te traiter de naïf mais tu n'es probablement, comme tu l'avoues, pas assez "ancien" pour comprendre, mais
c'est le moment où jamais de tout remettre à plat... Le NI-NI ne ferait que repousser l'échéance et ne tarderait pas à laisser surgir les mêmes problèmes que ce que nous venons de traverser. Ce
n'est pas un "Grand Maître" qui fait l'obédience. Le GM n'est qu'un réprésentant de l'administration de l'Obédience, le vrai pouvoir est dans les Loges.



GARGOUILLE 31/12/2011 09:23

Voyez où tout cela nous mène ! Nous ne sommes même pas une association de malfaiteurs mais plutôt une association d’attrape-couillons, encore plus humiliant en vérité !
Quand je pense au nombre de membres frétillants qui se croient dans une sorte de club où l’apparence de l’intelligence ressemble à « l’école des femmes »
Cette auberge espagnole qui ressemble plus à une maison close dont les patrons comme des proxénètes exploitent la bêtise, est un vrai château de cartes bâti sur de solides fondations (SCI, SA,
& autres milles feuilles). Cette franc-maçonnerie là n’est qu’un holographe ; nous défendons des idées, « eux » des biens ! Nous prétendons être des cherchant ou des souffrants, eux des
caissiers ou des banquiers ! Nous avons des principes ? Eux de la trésorerie !
La FM dans son ensemble doit se remettre en cause car elle a laissé venir en son sein au fil du temps les mécréants, les voyous, les iconoclastes et pas mal d’imbéciles ; un vrai fond de commerce…
Entre vous, moi et le lampadaire : il n’y a pas pire qu’un imbécile assermenté, du genre « un alcoolique qui serait de surplus un ivrogne » comme dirait un « ppg » (petit porte glaive) : « c’est
infaillible ! »
Je nous souhaite malgré tout une année de 12 mois, bissextile et peut être même maçonnique!

César du bar de la marine 31/12/2011 12:57



Raison de plus pour adhèrer à l'ULRF et de répondre au sondage pour avoir l'avis de la majorité !