DANS LE SILENCE

Publié le par César du bar de la marine

Mes B.A.FF.

Pour ceux qui ont la souris "poussive" je me permet de relayer ce très bel article de Berechit paru hier sur le Mysostis Ligérien :  Bonne lecture à tous et merci à notre Frère pour ce très beau travail de rédaction.

Dans le silence de mon âme, je regarde passer les profanes. Ce sont mes frères .Ils n'ont pas encore senti le besoin de pousser la porte de la Connaissance, mais ce sont mes frères.

Le franc-maçon ne peut exclure quiconque de son cœur. Stifani et sa cohorte sont aussi mes frères en devenir. Mais ils ne sont pas franc-maçons. Ils sont dans l'écume de l'insignifiance. Ils font des procès avec l'argent de nos capitations. Ils font entrer les profanes dans l'espace sacré. Ils ont de beaux tabliers, se gargarisent du bleu et des "honneurs", montent à l'Orient d'autorité. Mais ils ne sont pas franc-maçons.

 

Non seulement ils ont cassé la GLNF, mais ils ont porté un grand tort à la maçonnerie. Elle se relèvera de l'épreuve. Mais celle-ci est la plus grave.

Ne jetons pas la pierre, même cubique, à Stifani. Lui et ses prédécesseurs, mais aussi tous ceux qu'ils ont "coopté" pour transformer notre association Lumineuse en "secte" sont l'éblouissante démonstration que les forces des ténèbres sont partout et qu'il convient de les combattre avec l'Amour et la Connaissance.

 

Ils ont tout perdu. Le respect et l'amour des frères même s'il n'y a aucune haine en nous mais la tristesse de devoir perdre du temps avec de mauvais compagnons.

Chaque fois que je suis dans l'espace sacré avec mes frères je pense à eux au moment de la chaîne d’union. Par leur appât du gain, des honneurs , du paraître, par leur cynisme, leur lâcheté -quarante vigiles car ils avaient peur d'être attaqués à coup de batte de base ball!- ils se sont mis hors de notre communauté.

Ils peuvent faire - à nos frais- toutes les réunions de grands mamamouchis qu'ils veulent, ils sont comme ces états-majors qui font faire mouvement à des armées...qui n'existent plus. Le 25 mars, une majorité d'entre nous a dit : stop! Stifani doit partir.

Maintenant nous savons que Stifani, mais aussi ses prédécesseurs et pas mal de GMP sont de la même lignée, sans compter ceux qui écrivent au nom de la voix du Maître et qui démontrent la violence et la soif de pouvoirs que la dérive a heureusement permis de révéler.

 

Je lis que certains, attendent encore pour savoir qui va "gagner"!

 

Mais ils n'ont rien compris! La maçonnerie n'est pas un match de foot !!

C’est un long fleuve harmonieux qui conduit ta barque de port en port en te permettant de charger, à chaque escale, une nouvelle connaissance...

Les exploits juridiques de Stifani sont la preuve éblouissante de son échec total.

Imaginez vous un vénérable qui ferait procès sur procès, avec le trésor de sa Loge, à ses propres frères qui lui reprocheraient des parjures continuels? Vous demanderiez vous qui "a gagné"du Vénérable ou des frères poursuivis?

 

Stifani a perdu dès lors qu'il n'a eu ni la décence, ni l'honneur de démissionner pour sauver l'honorable institution qui lui avait été confiée.

Maintenant, nous savons tous qu'il n'est pas , qu'il n'a jamais été notre grand maître.

Maintenant nous savons qu'il n'est pas des nôtres.

Maintenant, nous allons assister sereinement à son naufrage mondial qui a largement commencé.

 

Les frères de la côte voulaient proposer à la droite le "pendant" du GO: une obédience de droite aux ordres du pouvoir politique.

Ah! être reçu par Sarkozy et arriver dans la cour de l’Élysée avec une grosse voiture de location. De la vraie maçonnerie.


Je vous embrasse tous, y compris FS, qui en a bien besoin...

 

Par Berechit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernadac 07/06/2010 08:42


Bonjour la Truelle,

La, ou les ?

Merci pour le: "notre Sympathique opticien", mais pas de souci, sans jeu de mot! mes enfants m'occupent suffisamment , mes filleuls et ma jeune Loge, comble mon espace maçonnique.Pourquoi
avant-postes? Ex Assistant GSP, n'expose pas à beaucoup de risques!
Fraternellement.
JB, Vénérable Maître.


La Truelle 05/06/2010 07:59


Je confirme:
1 Il règne ici en ALpes Corse Méditerranée une ambiance, côté D.J. et ses petits soldats, que l'on pourrait qualifier de morose. Le DGM (le bon docteur) continuellement à l'étranger, D.J., son
petit F., et leur ami de 30 ans (P.I.) semblent avoir perdu de leur superbe. Surtout depuis le fiasco du week-end du 21/22 mai dernier en Corse.En effet on nous rapporte que 45 FF. étaient présents
pour la tenue Provinciale de l'Arche Royale le 21 et environ 150 FF le lendemain pour la tenue provinciale.
Ça fait quand même pas beaucoup !!...surtout si on enlève les 30 ou 40 fidèles "importés"du continent pour la circonstance.Faut dire qu'ils sont aimés les Jacquet'S Brothers sur l'ile de baeauté
!!
Au fait il paraît que "le Guide" a fait une visite surprise le Samedi à la tenue Provinciale. Selon mes sources il était plutôt embarrassé D.J.d'autant que son ami François s'est permis de le
reprendre par 3 fois lors de son discours !!Y a comme qui dirait du mou dans la corde à noeuds !!
2. En ce qui concerne P. Soussi surtout ne pas croire ce que dit notre opticien préféré, maître J. Bernadac. Il se dit dans les couloirs de la maire de NICE où officie P.S.que celui ci a
démissionné de son poste d'O.P.,avec l'accord de F.S., car il ne supportait plus la façon dont D.J. et ses 2 compères géraient la Province.
Un récent sondage ,initié par (??),pour mesurer la popularité de D.J., laisser entendre que SI, et il faut insister sur le conditionnel, D.J était débarqué, moins d'une dizaine de ses O.P.le
soutiendraient. C'est vous dire.
Dernière chose: on se pose des questions sur le "retour" de BERNADAC aux avants-postes??
Lui aurait on promis qq chose du côté de Cannes ??? A SUIVRE !!!


semper-fi 04/06/2010 17:35


Peut-être pas en commentaire directement sur ce texte de Berechit, mais parce que la date s'y prête,et qu'il nous reste encore l'humour...
Bien Frat.:

"Il faut pacifier, ou faut pas s’y fier…
Discours du 4 juin : Conseil de discipline du 9 juin 2010.
Appel du Grand Maître

Très Chers, mes Bien Aimés Frères,

Je vous ai compris!
Je sais ce qui s'est passé ici. Je vois ce que vous avez voulu faire. Je vois que la route que vous avez ouverte à la GLNF, c'est celle de la rénovation et de la fraternité. Je dis la rénovation à
tous égards. Mais très justement vous avez voulu que celle-ci commence par le commencement, c'est à dire par nos institutions, et c'est pourquoi me voilà. Et je dis la fraternité parce que vous
offrez ce spectacle magnifique d'hommes qui, d'un bout à l'autre, quelles que soient leurs rites et leurs provinces, communient dans la même ardeur et se tiennent par la main. Eh bien ! de tout
cela, je prends acte au nom de la GLNF et je déclare, qu'à partir d'aujourd'hui, la GLNF considère que, dans toutes les Provinces, il n'y a qu'une seule catégorie de membres : il n'y a que des
Frères à part entière, avec les mêmes droits et les mêmes devoirs.

Cela signifie qu'il faut ouvrir des voies qui, jusqu' à présent, étaient fermées devant beaucoup.
Cela signifie qu'il faut donner les moyens de vivre à ceux qui ne les avaient pas.
Cela signifie qu'il faut reconnaître la dignité de ceux à qui on la contestait.
Cela veut dire qu'il faut assurer une Obédience à ceux qui pouvaient douter d'en avoir une.

Le Souverain Grand Comité, cohérent, ardent, discipliné, sous les ordres de son chef, le Souverain Grand Comité éprouvé en tant de circonstances et qui n'en a pas moins accompli ici une œuvre
magnifique de compréhension et de pacification, le Souverain grand Comité a été dans cette Obédience le ferment, le témoin, et il est le garant, du mouvement qui s'y est développé.
Il a su endiguer le torrent pour en capter l'énergie, Je lui rends hommage.
Je lui exprime ma confiance. Je compte sur lui pour aujourd'hui et pour demain.

Frères à part entière, dans un seul et même collège ! Nous allons le montrer, pas plus tard que dans quatre mois, dans l'occasion solennelle où toutes les Provinces, y compris les 42.000 Frères de
la GLNF, auront à décider de leur propre destin. Pour ces 42.000 Frères de la GLNF, leurs suffrages compteront autant que les suffrages de tous. Ils auront à désigner, à élire, je le répète, en un
seul collège leurs représentants pour les pouvoirs maçonniques, comme le feront tous les Frères de l’Obédience.

Avec ces représentants élus, nous verrons comment faire le reste. Ah ! Puissent ils participer en masse à cette immense démonstration tous ceux de vos Provinces, de vos villes, de vos villages, de
vos Loges, de vos ateliers, de vos Chapitres et Préceptories ! Puissent ils même y participer ceux qui, par désespoir, ont cru devoir mener sur ce sol un combat dont je reconnais, moi, qu'il est
courageux... car le courage ne manque pas sur la terre de la GLNF, qu'il est courageux mais qu'il n'en
est pas moins cruel et fratricide !

Oui, moi, votre Grand Maître, à ceux-là, j'ouvre les portes de la réconciliation. Jamais plus qu'ici et jamais plus que ce soir, je n'ai compris combien c'est beau, combien c'est grand, combien
c'est généreux, la GLNF !
Vive la Franc-maçonnerie !
Vive la GLNF !
(en souvenir de René dit Dédé de Montmartre pour qui l’humour et la spiritualité n’étaient pas incompatibles)."
SEMPER-FI


César du bar de la marine 04/06/2010 18:28



Mon BAF, merci...





Cela fait tellement de bien de rêver un peu !


 


 



Bernadac 04/06/2010 08:20


Bonjour César,

Tu me tutoies, donc nous nous connaissons!!
Une citation d'un écrivain; FB, dont j'apprécie l'humour:"Renier celui que l'on a aimé, c'est se renier soi-même.."
Quant à savoir si DJ, apprécie ton humour, n'étant malheureusement pas son assistant à la communication,le mieux serait que tu lui demandes...
Fraternellement,
JB. Vénérable Maître


César du bar de la marine 04/06/2010 09:25



Ah bon ?? je croyais que le tutoiement entre frères était normal en dehors de la Loge..?? ça ne veut pas dire pour autant qu'on a gardé les moutons ensembles et qu'on se
connait...mais peut être nous sommes nous croisés sans le savoir...



bernadac 03/06/2010 22:54


Bonjour Bartok,
J'ai été Officier Provincial actif durant un an, nommé par notre GMP, DJ.
J'ai démissionné car mes obligations familialles et professionnelles ne me permettaient plus d'assurer pleinement cette fonction.je sais qu'il en a été de même pour le GOP, PH.S.
Je connais notre GMP fraternellement et personnellement.Il assume sa fonction avec courage, et si vous n'appréciez pas son humour, c'est que peut être vous en manquez vous même.
Fraternellement,
JB. vénérable Maître.


César du bar de la marine 04/06/2010 06:01



Mon BAF,


à propos d'humour, d'aucun prétend que notre DJ bien aimé n'apprécierait pas toujours celui de César... Toi qui le connais bien, qu'en penses-tu ?