De l'éclatement à la volonté d'effondrement

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

Notre Frère Charles nous apporte le 4 eme volet du diagnostic de la situation de la GLNF.
Les évènements récents étaient prévus dans ce diagnostic mais ont forcé l’auteur à le reprendre en utilisant le présent au lieu du futur sur certains points.

Résumé des épisodes précédents :

1) Des mauvais compagnons ont prétendu que l’obédience était un Ordre, asservissant ainsi les Loges alors qu’ils étaient sensés être à leur service.
(Voir le volet 1 du diagnostic “Le sens des mots et la place des choses”)

2) Ils ont inversé le système des valeurs Traditionnelles au profit des apparences et de l’adoration d’idoles, ont confisqué le tronc des hospitaliers et fragilisé la chaîne d’union.
(Voir le volet 2 du diagnostic “La perte de sens”)

3) Manquant de transparence et de lucidité, ils ont guidé dans un “cul-de-sac” l’ensemble des instances dirigeantes qui les ont suivis solidairement et aveuglément, et se sont mises dans l’incapacité de reprendre la situation en main.
(Voir le volet 3 du diagnostic “Du manque de transparence au manque de lucidité”)

Nous vous invitons maintenant à aller lire sur le Myosotis Neuilly Bineau le volet 4, qui interpelle tout autant  que les 3 premiers.  A lire absolument :

De l'éclatement à la volonté d'effondrement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La Truelle 10/05/2011 08:16


Mon Bon Ami,
Avec quelques FF. nous nous sommes penchés sur ce que nous croyons être la stratégie de "L'AUTRE" et souhaitons soumettre ces réflexions à ton assentiment. Voici:

Objectif N°1 de "L'AUTRE": conserver coûte que coûte la structure GLNF (celle qui dégage des profits) et mater la rébellion.
Pour cela, il faut amener le maximum de contestataires à quitter la GLNF en les provoquant sans arrêt par:
- dénis permanent de la réalité
- maintien de l'ambiguïté sur la dissociation de la charge de G.M. et celle de Président de l'association
- refus d'appliquer les décisions de justice
- ordonnances de suspension/radiation pour tout ce qui est ou pourrait être un opposant, que ce soit un F., un proche collaborateur voire même une province entière.
- aller jusqu'à provoquer la perte de la reconnaissance de la GLUE (dont il se moque comme de sa première chemise). Dans ce but: relations désastreuses avec les autres G.L., rupture des accords
avec les juridictions ordinales qu'il ne peut contrôler, inviter les caméras dans les temples, prise de position sur des sujets politiques etc, etc...
Dans le même temps on prévoit le futur (départ de 20000 FF., annonce estimation dans Nice Matin):
- en se séparant des structures non rentables. Dans les A.M. on ferme ou on tente de fermer le Temple de Menton, qui ne fait pas partie de la S.A. immobilière (voir qui compose le C.A.) sous de
faux prétextes. A quand les Temples de Ste Claire et Cagnes sur Mer ???
- Ayant coupé les relations avec les juridictions on interdit la tenue des ateliers supérieurs dans les locaux gérés par la GLNF. On ne s'occupe plus que des loges bleues. Pour cela les temples de
VERDI et CANNES suffisent.
- On recréera plus tard des juridictions ordinales "maison" sous contrôle TOTAL. (Le "personnel" est déja identifié.)
- On relance une politique de recrutement tous azimuts et si possible dans des couches aisées en fixant des capitations élevées. ( On sait faire: 3 à 400 initiations par an en A.M.)
Au final: on patiente un an ou deux et c'est reparti pour la "Spiritualité Business".
Elle est pas belle la mascarade ????

Le plus triste c'est que cela risque fort bien de se produire. A moins que ....

CONCLUSION: NE PAS DÉMISSIONNER. IL NOUS FAUT TENIR !!!!!
Allez Pace e Salute


César du bar de la marine 10/05/2011 09:56



NE SURTOUT PAS DEMISSIONNER, demeure un mot d'ordre... l'EX et ses sbires n'attendent que
ça.


Ce que vous avez cogité là, se rapproche probablement de la réalité, hélas, tout au moins dans le fief Alpes-Méditerranée!



yunus 10/05/2011 08:13


Ordonnance n° 76354209876437764567532
Moi, Ephesse 1er, fils du Roi Ubu, capitaine de dragons, officier de confiance du roi Venceslas, décoré de l’ordre de l’Aigle Rouge de Pologne et ancien roi d’Aragon, Guide Spirituel, Grand Maître
de la G.L.N.F. de par ma chandelle verte, merdre, ordonne que, à partir de maintenant et pour l’éternité :
• La raie, qui elle existe, remplacera l’aigle à deux têtes, qui lui n’existe pas, sur toutes les oriflammes du REAA.
• A « Deus Meumque Jus » sera substitué « DIEU EST MON DROIT »
• Chao ab Ordo sera dorénavant ma devise et donc la votre, puisque j’ai été élu à vie pour ça.
• A la fin de chaque réunion, on saluera le voiturin à phynances par trois, avant de terminer par l’acclamation Ephessienne : « wilé,wilé,wilé », contraction de Où il est ? Le V.M. clôturera alors,
en s’exclamant joyeusement, par trois fois : « Partout !, Partout !, Partout ! »
Et décide que :
• A.C. dit Assez ! sera béatifié de son vivant et portera le titre de « Lou Ravi ».
• Les I.H. (les imbéciles heureux) lui serviront la soupe plusieurs fois par jour.
Fait à Wagram et essuyé dans mon cabinet du 3ème étage à Pisan le 9 mai 2011.
Bonne nuit et à demain.


César du bar de la marine 10/05/2011 09:51







perceval 10/05/2011 08:08


Mon cher César,
le nouveau texte de Raminagrobis sur Le myosotis de Septimanie amène vraiment la question de fond à laquelle personne ne répond vraiment .Dans le programme FMR les loges redeviendront-elles comme
avant : financierement et initatiquement indépendantes (VM seul détenteur du Pouvoir) et le Provincial et le Grand Maître, seulement, représentants des Loges.Ou FMR veut-elle continuer avec les
mêmes statuts.Tous les FF attendent la réponse à cette question pour rejoindre ou non FMR.
Perceval


César du bar de la marine 10/05/2011 09:49



Nous l'avons déjà souvent évoqué. Le Mieux serait un retour immédiat aux statut et constitution de 1986 qui fonctionnaient comme il est envisagé et
partant de là, nous pourrions "moderniser" ou "réactualiser" ce texte en nous défiant de toute élucubration "usine à gaz". Les choses simples sont les plus aisées à mettre en
place.


Nous savons que certains FF dont JPV, ex-dignitaire de PACA, ont imaginé des textes
nouveaux en essayant de tout prévoir... Ils ont certes fait un énorme travail de juriste, mais ces textes de 1986 prévoyaient déjà presque tout et ne laissaient aucune place aux ambiguités.
Pourquoi compliquer ce qui est simple?



yunus 10/05/2011 08:02


Merci Charles pour ce fine analyse mais je bloque sur la fin…
La refondation est impossible sans la correction, la punition, l’exclusion au risque de la récidive.
Le Mal existe, nous l’avons rencontré, et il ne se transformera pas en Bien, n’en déplaise aux plus talentueux des alchimistes !
Les indignitaires ne relèvent pas du pardon, pour la plupart, mais du goudron et des plumes et puis du départ dans le déshonneur. Un point, c’est tout.
Il faut les éliminer physiquement de notre obédience associative afin de nous prévenir pour un grand moment de leurs tourments.
Attention beaucoup de tordus (qui sont environ 20% quand même d’après mes estimations), comptent sur la compassion constitutionnelle des 80% pour se refaire une virginité. Beaucoup estiment même
qu’ils sont, de toutes façons, indispensables à la bonne marche de notre institution, qu’ils en sont les cadres incontournables et que nous sommes des incapables fonctionnels.
Ne soyons pas naïfs, nous n’arriverons pas à rectifier ce qui est tordu à tout jamais.
Nous ne parviendrons malheureusement jamais à une éradication totale mais ceux qui resteront (que j’évalue à 5%), et qui ont déjà infiltrés dans la Réforme, se tiendront à carreaux et seront plus
visibles.


César du bar de la marine 10/05/2011 09:40



Aucun d'entre nous n'est incontournable, ni aucun n'est indispensable. Il est sûr que nous devrons nous mon trer vigilants et ne plus admettre
l'inadmissible même sous couvert de la compassion qui deviendrait une faute dans certains cas.



L' Incrédule 10/05/2011 07:02


Salut, depuis quelques temps tu refuses de commenter mes remarques !!!!! Suis je rentré en disgrâce !!!
Très sérieusement la lettre de la GL de Pologne a été envoyée elle confirme et motive l' arrêt des relations avec la GLNF. D'autres vont suivre. Devant cette perte probable de régularité ne
devrions nous pas prendre les devants en soit envoyant une délégation de FF auprès de la grande Loge à Londres en leur explicant la situation, qu'ils connaissent sans aucun doute, et en demandant
des délais avant de prendre une décision fatidique, mais la je crais le pire. Soit de demander au VM, du moins ceux encore lucides, de demander à une obédience amie et étrangére y complis celle d'
Angleterre de nous prendre sous leurs protections. Autrement FS aura réussi à saborder le navire GLNF.
En espérant publication.


César du bar de la marine 10/05/2011 07:13



César ne refuse pas, mais dans certain cas le silence est préférable quand il ne connaît pas le sujet, ou qu'il est hors sujet...


Ce n'est pas le cas de celui-ci. Quant aux suggestions, surtout ne prend pas les Anglais pour des ignares... Ils sont parfaitement au courant de ce qui
se trame et ont l'habitude de ne jamais se presser quand il s'agit des français...