DEMISSION du Conseil des Sages - Un NON événement

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

Que faut-il penser de la démission en bloc de ces dignitaires-apparatchiks du conseil des Sages d'un régime Stifano-Foellnérien totalement décrépi ?

 

En apprenant cette nouvelle par François Koch qui publie la lettre de démission collective, nous prenons surtout conscience que tous ces collaborateurs du régime, n'avaient pas encore démissioné ! 

"Le Conseil des Sages de la GLNF claque la porte au nez du GM"

 

Mais entre nous  mes Frères, c'est il y a des mois que ce pseudo Conseil des S.    (S. pour Serviles) aurait du démissionner.

Aujourd'hui c'est devenu un NON événement.

 

Fraternellement

César

Commenter cet article

Jean 19/05/2011 14:26


Les sages ont démissionné, quelle affaire!, sans doute apeurés par les grondements sourds venus de France et de l'étranger, c'est la débandade, épisode connu des fins de régime.Vivement une AGO et
une AGE pour refonder les statuts car la nomination d'un GM de transition ou d'un comité de transition ne doivent qu'être le support exécutif d'une rénovation totale de la structure. Et puis, pour
demeurer pragmatique, on aimerait tous savoir ce qu'il en est réellement au niveau patrimonial de nos chers (si chers Temples) et du reste par ailleurs. Espérons que les audits qui ont été menés
nous amèneront les réponses pour qu'enfin,la transparence règne à l'intérieur de l'obédience.Peut-être qu'après tout, nos inquiétudes sur ce point n'étaient pas fondées, en tout cas, je veux
l'espérer.


César du bar de la marine 19/05/2011 14:49



Espèrons, espèrons, mais César pense sincèrement que nous n'avons pas fini de nous étonner quant au patrimoine.


En tous cas plus que jamais FMR et les Myosotis entendent mettre en place les textes de la refondation sur la forme et revenir aux statuts de 1986 quant
au fond pour effacer d'un coup toutes les modifications perverses qui y avaient été introduites et qui ont aboutis à une association ingouvernable
!  Nous assistons à une fin de rêgne, mais mon Dieu, que c'est long !



bouffon du roi 19/05/2011 12:50


Ci joint le calcul stratégique de cette démission

43000 z
GLNF/GM =(-------) = GMP(X€[-z,+z])X 42 / 3CC
2
et la formulation nous entrainne inévitablement à une fonction mystérieuse...

cette fonction est sensiblement à quelques SCI près la fonction stifano-foelnérienne dite encore fonction d'erreurs réelles
et tout le monde l'aura reconnu c'est...
"la fameuse fonction de Gauss" à la quelle on va nous demander d'adhérer.
Alors allons y
gaussons! gaussons! gaussons!
* z = unité miasmique


César du bar de la marine 19/05/2011 13:32



Es-tu bien certain  qu'il faille diviser par  3CC au carré ????!!!!


 


Plus sérieusement, pour les Frères Béotiens comme César est ses copains, la fonction de Gauss à laquelle fait allusion le bouffon du roi c'est cette
sempiternelle courbe en chapeau de gendarme que l'on retrouve dans la pyramide des pouvoirs à laquelle nos GMP, par leur conversion de dernière minute à la rebellion, voudraient nous faire
revenir, avec, bien entendu, eux, au sommet ! IL N'EN SERA PAS QUESTION... C'est ce que notre Frère Breton nous
explique si sagement dans l'article suivant LETTRE D'UN FRERE DE BASE AUX EX ET NOUVEAUX GMP...



Paracelse 19/05/2011 10:45


Messieurs les anglais, vous tirerez les derniers. Diplomatie, je veux bien; patience, je veux bien; sagesse, aussi. Mais alors là, la GLUA nous montre une telle couardise et irresponsabilité que je
me demande à quoi sert d'être reconnus par une telle Grande Loge. Désormais la GLUA est complice. Nous sommes loin avec la GLUA des grands principes de la Tradition, si ce n'est de la traiditon des
faux-c.... La maçonnerie anglaise ne serait-elle qu'un grand charity business ? Shame on you!


César du bar de la marine 19/05/2011 11:00



Allemagne, Autriche, Belgique, Luxembourg, Suisse ne sont aux yeux du Guide que des obédiences "non représentatives" peut être elles aussi contaminées de
miasmes ?



yunus 19/05/2011 09:52


Que reste-t-il de nos amours
Que reste-t-il de ces beaux jours
Une photo, vieille photo
De ma jeunesse
Que reste-t-il des billets doux
Des mois d' avril, des rendez-vous
Un souvenir qui me poursuit
Sans cesse
Bonheur fané, cheveux au vent
Baisers volés, rêves mouvants
Que reste-t-il de tout cela
Dites-le-moi


César du bar de la marine 19/05/2011 10:35



Il reste, mon Frère Yunus, loin de tous ces faux dignitaires,  ces milliers de frères qui depuis des mois se battent pour faire retrouver à la GLNF,
ses vraies valeurs. Il reste des frères qui se sont reconnus comme tels, parce qu'ils se sont dressés contre cette maçonnerie  de parade, contre cette maçonnerie metallique, et qu'ils l'ont
fait sans moyens financiers mais avec force et vigueur.



GMX 19/05/2011 08:39


Quelle sagesse, quel courage !
Ils sauvent leur honneur en remettant leur fonction au « pseudo-gm » plutôt que de le renier, la soumission épargne l’affrontement.
Voilà de quel bois est faite cette équipe de grands panseurs (en français dans le texte). La priorité doit être bien sûr de récupérer les temples qui ont été payés par l’association malgré les
petits montages & soi-disant emprunts (ex : le nouveau temple d’Aix & autres). Après ça, tous les retournements de veste ne sont que gesticulations d’une bande de manchots à la recherche
d’un empereur…


César du bar de la marine 19/05/2011 09:29



Il reste encore des conseils de sages provinciaux qui peut être auront un sursaut d'amour propre et d'Amour tout court pour retrouver
l'honneur.