DUR DUR POUR LES FRERES ULTRAS DE LA CÔTE

Publié le par César du bar de la marine

 

Mes Frères,

 

En PACA, et plus particulièrement dans la province d’Alpes-Méditerranée (en d’autres termes les Alpes-Maritimes) les apparatchiks stifaniens  Daniel Jacq… Dominique Charp… Me Balo… and Co se démènent  pour essayer  désespérément de donner des explications à ceux qui les ont crus tous ces derniers mois, mais pour lesquels la décision de la Cour d’Appel donnant raison à FMR, constitue une douche glaciale.   (Or sur la côte on n’est pas habité aux douches glaciales !)

 

Toute l’équipe de DJ, celle des ultras du stifanisme, celle qui monte à Paris pour  assurer les contrôles et filtrages au Palais des Sports de Montreuil, celle d’où sont issus toujours les mêmes « intervenants volontaires » aux divers procès perdus par Stifani (car  César rappelle que Stifani n’a gagné aucun procès sur le fond depuis deux ans)  ceux-là même dont le dossier est déposé comme par hasard au mauvais greffe, ceux qui excluent et cherchent à intimider les frères locaux (rappelez-vous les isoloirs à plusieurs pour l’AG du 16 octobre !) et bien ce clan est aujourd’hui bien mal à l’aise devant ceux qui lui avaient  fait confiance

 

Les leaders locaux du clan ont pendant des mois affirmé une dichotomie entre GM et Président, contre les arguments des opposants relayés par FMR, s’appuyant sur cette soi-disant séparation pour affirmer leur légitimité (n’est pas Dominique ? N’est-ce pas Daniel, et tous ceux que vous-mêmes avez nommés ?!).

 

Or la douche glacée, est que la Cour d’Appel écrit en toutes lettres avec la plus grande clarté que "l'appellation "GM" n'est rien d'autre que la dénomination maçonnique de l'appellation "Président", elle même étant la dénomination civile des mêmes fonctions (*). Autrement dit "blanc bonnet et bonnet blanc".

 

Les leaders locaux du clan se retrouvent dans la même posture  que celle des leaders d’une secte qui auraient annoncé la fin de monde à leurs fidèles, confrontés à une fin du monde qui n’a pas eu lieu !!!

 

César reconnait qu’il leur serait difficile de prétendre qu’ils ont sauvé le monde GLNF par leurs prières !

Aussi, quelles options leur reste-t-il ?

 

L’observation des phénomènes de sectes confrontées à ce type de contradiction fondamentale, nous apporte bien des enseignements :

 

·        Une  posture souvent pratiquée par les groupes enfermés dans leurs croyances, est le DENI de la réalité, en essayant de tordre la réalité, de lui faire dire autre chose. C’est ce que s’efforce de faire Me Balo…ou Dominique Charp… lorsqu’ils affirment (voir  lien vers son courrier du 14 janvier) que la Cour de Cassation n’a jamais dit, ce qui pourtant est écrit en toutes lettres. (*) voir texte ci-dessus.

 

·        Une autre posture classique consiste à faire du prosélytisme et essayer d’en convaincre d’autres de venir rejoindre le groupe  déconfit dans le but de participer à un « acte de Sauvetage ou de défense de valeurs ». et pour cela jouer sur des mots et des sentiments qui choquent les Frères visés ; peut importe si c’est totalement faux. L’objectif de cette manipulation est de provoquer une réaction d’effroi.  Ce prosélytisme permet psychologiquement de se convaincre soi-même qu’on n’a pas si tort que cela, puisque d’autres nous croient et nous rejoignent !  C’est exactement ce qu’essaie de faire le clan Stifani des frères de la côte avec cette campagne d’adhésion(voir ci-joint). Elle appelle à la « défense  … de valeurs et utilise des procédés d’effroi que  Goebbels et autres services de propagande n’auraient pas désavoués.

 

·        Enfin phénomène fréquent, pour de tels groupes c’est de renforcer leur isolement du monde extérieur, en construisant leurs propres règles, leurs propres institutions. C’est exactement ce qu’a déjà commencé à faire le clan de Daniel Jacq… à Nice, en imaginant son propre « rituel français traditionnel ». C’est le même phénomène qui vient de prendre une nouvelle dimension avec la création de sa propre juridiction du rite français et la 1ère tenue ce 21 janvier de l’atelier supérieur du «Cygne et la Lyre »  ici lien (on n’est jamais si bien servi que par soi-même !) avec essentiellement des dignitaires qui sont presque tous issus du clan local (OP de la province Alpes-Méditerranée, parmi lesquels des membres des « intervenants volontaires »; toujours les mêmes !

 

 

Bien que la Cour d’Appel vienne d’effondrer tout l'édifice d'escroquerie intellectuelle construit depuis des mois par ce groupe stifanien, César vous le dit, n’espérez pas voir ces personnes changer.

 

Ils vont tout faire pour ralentir l’arrêt de la Cour d’Appel et obstruer son exécution.  De plus la remise en cause de toutes les décisions de l’EX gourou depuis le 21 janvier 2011, va redonner des envies à certains anciens dignitaires du régime, de reprendre du service, comme au bon vieux temps.

 

Aussi, la bataille pour une profonde Rénovation dans le sens évoqué par les Frères lors du sondage et lors des Conventions, n'est–elle nullement achevée.

 

Il reste primordial de continuer à rejoindre massivement l’ULRF tant à titre individuel, que par loges entières.

 

Fraternellement

César.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick Aimé 16/01/2012 13:52

Oh, César, tu as lu la dernière "Brève" de comptoir de la bande des S tifosis ?http://www.glnf.fr/private/upload/newsletter/935D6AC99301628F1_20120116123019.pdf
"...Mr François Stifani ne serait plus Grand Maitre de la GLNF, selon la justice de la République. Il s'agit là d'une interprétation totalement fallacieuse de l'arrêt rendu."
Dans la suite du texte on parle de la future audience du 2 Févier prochain ...
Cela veut-il dire que c'est à cette date là que sera tranchée SANS AMBIGUITE si Efesse est ou n'est plus GM depuis le 21 janvier 2010 ?
Merci de nous éclairer ! -J'y perd un peu mon Latin !-

César du bar de la marine 16/01/2012 22:07



Pardo et Balo... font de la désinformation. Je t'invite à lire la note très précise produite par un collectif d'avocats
,  que vient de publier le blog la lumière.  Nous allons y revenir nous même dans peu de temps.


 



le forgeron 15/01/2012 23:25

Mes BAF

Avez-vous remarqué les noms des gens présentant un texte pour gagner une médaille dans l'ordre du jour du "cygne et de la lyre" ????

Certains noms me rappellent ceux cités par la CA de Paris, les intervenants volontaires de PACA ....

Sont-ils venus toucher la remunération du service rendu à leur copain Stifani ???

César du bar de la marine 15/01/2012 23:57



Bonne question!  ON RETROUVE effectivement souvent les mêmes noms par les intervenants voltaires que parmi ceux qui treustent les postes d'OP de la
province de Dj, que parmi cetaines  juridictions à la botte de stifani qui viennent d'être crées



l'ancien 13011 15/01/2012 17:34

Mon cher Cesar, javais prévu à la virgule près sur nos sites,lejugement de la Cour d'appel, et demandé à D.Moreau de mettre le champagne au frais. Nous avons gagné et l'intermédiaire de Dieu est
mort.Il faut de toute urgence que A.Juillet assure l'intérim de Stéphani déchu à Pisan afin également de museler M° Legrand.Il faut également éclater le Groupe des 14.En effet, 85% de ces Frères
sont à diriger vers les colonnes du Nord.La GNLF ne peut plus se permettre d'être entachée.Le Grand A de L'U a été miséricordieux avec nous et si nous voulons la pérennité de sa clémence ne nous
écartons plus de sa Lumière. Revenons à nos Fondamentaux, supprimons l'analphabétisme dans nos Loges, respectons tous nos Frères et reconstruisons le Temple rendu sans scission. Soyons impitoyable
pour ceux qui ont du sang sur les mains. A la Gloire du Grand Arichitecte de L'Univers. Claude Galinier

L'Impertinent 15/01/2012 16:14

Cher César,
Pour avoir une idée de ce que peut être le summum du summum dans le déni de la vérité il faut aller faire un tour sur "le blog pur légitimiste" animé par le désormais fameux BENZ_ nouveau barde de
la parole Stifanniennnne!
Mais attention bouchez vous les narines cela ne sent pas très bon.
A vous lire.

La Truelle 15/01/2012 16:09

Mon Bon Ami,
Je voudrais rassurer tous nos vrais FF. des Alpes Maritimes.
Nous connaissons "PARFAITEMENT" les adeptes spécialistes du retournement de tabliers et vrais faux- c...uls en tout genre. S'il le faut, le jour venu nous pourrons vous en donner un listing
détaillé. Nous?: oui ceux qui patiemment, tout au long de ces deux dernières années pénibles, les avons identifiés, rite par rite et quasiment atelier par atelier. Cela a au moins le mérite d'être
clair.
En attendant Pace e Salute.