Fête Solsticiale du REAA - QUEL CONTRASTE avec le 3/12 !!!

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères

 

Quel contraste,  à une semaine d’intervalle entre le fiasco de tenue de Grande Loge de la GLNF du 3 décembre et la dignité de la fête solsticiale de l’Ordre Ecossais du 10 décembre !

 

Seul point commun le nombre des participants, il y avait environ 2000 Frères dans cette vaste salle de la Défense, (soit plus du tiers des membres du Suprême Conseil Pour La France  - SCPLF)!

 

Sinon pas de cars de CRS sollicités par les organisateurs, pas de vigiles musclés.

Pas de cris appelant à la Démission, mais une ambiance à la fois digne, sereine et heureuse, et lorsque la Marseillaise a retenti, comme c’est l’usage, les Frères se sont tous mis à la chanter avec une sorte de respect palpable qui a rendu ce moment étonnamment émouvant.

 

Et par ailleurs autre différence considérable, les Délégations étrangères ; elles étaient toutes présentes, et ne se sont pas contentées d’assister passivement. Voir à ce sujet notre article spécifique qui sera publié  d’ici peu : « Ils étaient tous là ! »

 

Très attendus les propos de Jean-Luc Fauque, le Très Puissant Souverain Grand Commandeur, ont été écoutés dans un silence absolu.

 

Il a rappelé l’historique du SCPLF et de l'écossisme, les conditions de la régularité, ainsi que  ce qu’étaient un ordre et une obédience.  

 

Ainsi JL Fauque, précisa que le SCPLF ne reprendra pas la "gestion" des trois premiers degrés car c'est une règle fondamentale de cette régularité. Aujourd'hui c'est la GLNF qui accueille ces trois premiers degrés. Mais qu'en sera-t-il demain?

 

Evoquant la crise elle-même, puisqu'elle touche bien évidemment le SCPLF et les frères qui le compose, JL Fauque précisa que seulement l'union permettra de sortir de cette crise, et de préciser par ailleurs, qu'il fallait attendre les décisions de la justice du 13 janvier 2012 et celles de l'Assemblée Générale du 4 février, compte-tenu de l'importance des décisions et de la proximité de ces dates (nous ne sommes plus après 2 ans à quelques jours près !) et qu'ensuite seulement il faudra agir.

 

Il a été clairement souligné que quelles ques soient les solutions qui seront trouvées à cette crise, personne ne serait oublié et que tous les frères de tous les rites seraient pris en compte, en considération de leur spécificité.

 

La véracité, la sagesse mais aussi la détermination des propos du Souverain Grand Commandeur pour sauver la maçonnerie régulière française, furent profondément ressenties par les 2000 participants et provoqua, phénomène tout à fait inhabituel, une véritable ovation, y compris,  de la part de toutes les Délégations étrangères, ce qui est encore plus inhabituel.

 

Parmi les Frères du bar de la marine qui est multi rites , voilà ce que ceux qui sont REAA, nous ont rapporté de cette grande fête écossaise.

 

Nous reconnaissons que cela nous a fait le plus grand plaisir quelques soient nos rites respectifs, d’autant plus lorsque nous avons pris connaissance de ceux qui étaient présents aux agapes du soir (voir notre article suivant : « Ils étaient tous là »).

 

Fraternellement

César

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article