FRANÇOIS M’A APPELÉ

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

Ces quelques lignes par mail pour vous informer immédiatement de cet incroyable événement que je viens de vivre.

 téléphone

 

Vous ne me croirez JAMAIS… François m’a appelé !!!

 

Je vous résume en quelques mots ses propos. Aucune grossièreté, tout au contraire, j’avais en face de moi un homme qui semblait accablé, épuisé, au bout de lui-même…

 « Maurice, je viens de relire les courriers que tu m’as adressés depuis le mois de septembre de l’année dernière. Ils sont pleins de bon sens. Ce bon sens que j‘ai perdu, et que je voudrais retrouver.

Tu sais dans quelle situation se trouve la GLNF, dans cette guerre interne que FMR me livre, avec les Myosotis.

Tout cela n’est rien avec ce qui va survenir en externe, avec les audits, les enquêtes, les expertises à venir. Jean-Charles est déjà dans le collimateur, et d’autres vont suivre.

C’est à la fois le Frère qui t’appelle, mais aussi le confrère. Il faut mettre un terme à cette guerre de tranchées. J’ai certainement commis de graves erreurs, et j’ai compris qu’il faut changer tout cela. Je suis mal entouré, mes conseillers ont profité de mes faiblesses et de mes défauts, alors qu’ils n‘ont pas d’autre but que de prendre les bonnes places, lorsqu’ils m’auront fait exploser en vol.

J’ai besoin de ton aide, tout comme ta Loge a besoin de toi.

Je sais que ta lettre de démission est déjà prête à partir, mais tu sais que ton départ de la GLNF, ainsi que celle d’autres FF de ton Atelier, condamne ta Loge à brève échéance à faire face à des difficultés quasi impossibles à surmonter. D’ailleurs, je sais bien que j’en suis un peu responsable.

S’agissant de la GLNF, il faut à présent que quelques FF de la base, compétents dans leur domaine, constituent un Comité de Salut public, que je veux mettre en place immédiatement.

Les réformes de l’Obédience que vous proposerez seront librement discutées dans les Loges entre le 15 octobre et le 15 novembre, et votées lors de l’AG de Décembre.

On va annuler tous ces procédures de suspension, ces Conseils de Discipline, y compris ceux qui ont déjà eu lieu (là, il m’a même indiqué qu’il allait adresser une lettre d’excuses à notre Lucien !), on va annuler cette AG décentralisée du mois d’octobre, c’est encore une idée stupide d’un de mes conseillers, cela va créer encore plus de division, et de toutes façons, le vote sera négatif, parce que les délégués des Loges veulent que je parte.

L’AG civile pourrait se faire en décembre, le matin, avant la Tenue nationale.

Je vais remettre mon mandat en jeu à cette occasion. Il me reste un peu plus de quatre mois pour vous convaincre que je suis sincère et honnête. Je te demande instamment de m’aider, de ne pas m’envoyer ta lettre de démission, et de bien vouloir présider ce Comité de Salut public de la GLNF.

Tu pourras t’entourer de qui tu voudras, y compris de membres de FMR. Tu auras carte blanche, toute liberté de parole et d’écrit.

Fais cela pour moi, même si tu ne m’aimes pas, fais cela pour la GLNF - je sais que tu l’aimes, et pour l’Ordre en général.

Je t’en conjure.»

 

Mes frères, je sais que pour beaucoup vos lettres de démission sont déjà parties à Pisan, mais cette fois-ci, je crois que François a compris. Il y avait des accents de sincérité dans sa voix.

 

Si j’accepte la mission qu’il m’a confiée, je voudrais que vous soyez à mes côtés dans ce Comité… !! Répondez-moi au plus vite… !!

 

Arriva alors ce qui devait arriver !!!!


reveil 

 

DRRRIIINNNGG !!!

 

Et m….!!!,

 

Déjà l’heure de se lever !!!....

Oooh pôôôvre, ce mal de coucourde… !!  trop forcé sur le jaune à l’apéro sans doute …!!!

Chérie, on a des timbres ? J’ai un recommandé à adresser à PISAN… !!!

Commenter cet article

fernand Naudin 21/07/2010 10:51


Mes F, Pour avoir entendu notre GMP de Septimanie,il ne partira pas , il nous dira qu'il etait persecuté par FS et qu'il ne pouvait faire autrement qu'il s'est sacrifié!!! pour nous... et puis
n'oublions pas ces interets personnels dans notre belle province...


César du bar de la marine 21/07/2010 22:01



Et oui mon TCF Fernand, nous découvrons de plus enplus des liens entre GLNF-famille-business.


La province de Septimanie est bien placée pour le savoir. Malheureusmeent, elle n'est pas la seule province concernée.


Et nous "César du bar de la marine" ferons tout pour faire partir ce Guide spirituel et redonner une dignité à la GLNF;


L'un des nôtres nous quitte, (tout en restant proche) mais l'équipe demeure et se renouvelle.


Ce n'est plus l'heure du pastis, mais on va se trouver un petit rosé pour  célébre notre future victoire.


 



Joaben 21/07/2010 10:29


Le choix de Cesar est comprehensible, même s'il est prématuré.
Ce choix s'imposera aussi si nous echouons(non, il ne faut pas se refuser à l'envisager). Les germes de l'echec sont répandues dans la GLNF depuis des décennies par un culte de la soumission et
même de la collaboration.
Stifani mise tout là dessus, non sans succès(en Neustrie les FMR collaborent, idem Bretagne).

Mais les choses sont simples :

- Soit nous savons nous lever, prendre des risques de suspension, soutenir réellement les freres suspendus.
- Soit finalement, nous nous couchons, subissons en nous lamentant et dans ce cas nous meritons Stifani.

Ce n'est donc pas Stifani, mais nous, les "opposants" qui détenons les clés de notre avenir.
Donc ni lamentation, ni optimisme beat, gagnons ! Et ainsi Cesar reviendra !


César du bar de la marine 21/07/2010 21:52



Nous "César" sommes bien d'accord avec toi.


De plus CESAR EST TOUJOURS PRESENT !!!!


Ainsi que tu peux t'en douter César c'est une équipe.


L'un de nos Frères a choisi de partir. Nous avons essayé de le retenir tout en respectant sa liberté de choix. Et puis même s'il quitte la GUELNEF, ce frère restera proche de
l'équipe.


Nous "César" et ceux du bar de la marine continuons le combat pour le départ de Mr STIFANI et la refondation de la GLNF.


 



Paracelse 21/07/2010 09:29


César mon Frère
Tu as raison, IL NE PARTIRA PAS... tout de suite, tout du moins avant la prochaine assemblée, cela c’est certain. Mais, ça bouge : même le GMP de Septimanie, proche parmi les proches de Stif, a
annoncé à ses amis son départ si l’AG à venir était négative. De fait, ce sera la charrette. César, attends un petit peu !
Notre combat est juste et utile.
César, tu as comme nous tous, de nombreuses années de Maçonnerie derrière toi.
Alors, partir en juin ou en décembre….plus que 5 mois à attendre. Tu ne payes pas tes cotisations et tu seras exclu plus tard et tu t'en moqueras ! D’ici-là, si rien ne change, tu vas ailleurs.
Patience et longueur de temps, etc…
Si de nombreux FF partent, cela risque de changer le rapport de force.
Il ne faut pas mettre en cause aujourd’hui tous ces mois de lutte. Il faut encore lutter de l’intérieur.
Naturellement, nous sommes des hommes libres et je ne porte aucun jugement sur mes FF. (je ne parle pas de ceux qui n’en sont pas et qui nous dirigent et que je condamne, sans appel)
Bien à toi
Bises fraternelles
Paracelse


César du bar de la marine 21/07/2010 09:51



Je te remercie mon Frère pour ce très gentil commentaire.


 


Mais ainsi que tu peux t'en douter, César c'est toute une équipe, nous avons essayé de retenir notre Frère tout en respectant son choix. Même si ce choix individuel n'est pas celui
des myosotis dans leur ensemble, il nous a semblé juste de laisser s'exprimer cet article qui sera nous l'espèrons un Au Revoir et non un Adieu.  


Mais sache que toute l'équipe "César" reste soudée et active quels que soient les choix individuels


 



ROBIN 20/07/2010 22:58


César, j'avais moi aussi laisser mon amertume du silence autour de nous dans un petit mot "LE NOEUD GORDIEN" sur le myosotis ligérien, suite à un long moment passé avec Joseph d'ARIMATHIE.
Le silence est mortel de part et d'autre, le rêve d'ICARE que caresse les fans de stif ne sont que des rêves car la bête du GEVAUPISAN sera prise tot ou tard. Quand à toi mon F je sais que le cul
du berger sentira toujours le thym et que tu reviendras Je t'embrasse et merci pour tout ce travail accompli.


Fernand Naudin 20/07/2010 14:39


MonT.C.F.
On peut rire de tout, mais la ca devient lourd comme le temps qui passe, apres avoir voté non, on nous a dit il va partir, puis en juin on nous a dit il va partir maintenant on nous dit en octobre
il partira, mais combien de F seront déja partis alors je te pose lan question: Faut-il desesperer?
Fraternellement
Fernand Naudin


César du bar de la marine 20/07/2010 18:23



Mon BAF,


je te donne mon point de vue personnel : il ne partira pas.


Je t'explique mon choix personnel : je m'étais fixé l'échéance de son éventuel départ au 30 juin pour prendre ma décision. Il était toujours en place à cette date, donc, j'en ai tiré
les conséquences et pris ma décision - irrévocable.


 


Mais je partage complètement ton point de vue : on ne peut plus supporter ces reports d'échéances successifs. Un jour, il faut trancher. Pour moi, c'est fait.