FRONT COMMUN POUR REDORER L'IMAGE DE LA FM

Publié le par César du bar de la marine

FRONT COMMUN DE NEUF OBEDIENCE  POUR REDORER L'IMAGE DE LA FRANC-MACONNERIE

 

Les graves dérives de la GLNF actuelle, par rapport aux Land marks, le comportement autocratique de celui qui se prétend « guide spirituel », son langage peu châtié, son manque de contrôle de soi, ce que nous découvrons de plus en plus sur la direction de notre obédience, son train de vie luxueux, ses relations africaines très particulières, ses implications dans des fonctions diplomatiques parallèles, le caractère opaque de la nébuleuse GLNF, et le refus jusqu’alors d’un véritable audit, des confusions  et proximités d’affaires inacceptables, etc. …… la liste pourrait malheureusement être prolongée… Tout cela évidemment salit l’image non seulement de notre propre obédience, mais rejaillit sur la totalité de la Franc-maçonnerie.

 

Aussi, ne faut-il pas être surpris de ce Front commun de neuf obédiences pour redorer l'image de la franc-maçonnerie. Il y en a bien besoin.

 

César les remercie de savoir  rappeler qu’il existe des valeurs et des comportements en Franc-maçonnerie qui ne sont pas ceux des dirigeants actuels de la GLNF.

 

Espérons que les Assises Nationales pour la Refondation de la GLNF du 5 février (voir lien) marqueront le franchissement d’une étape décisive et que nous pourrons bientôt assainir notre maison, et être dignes de travailler de concert avec les autres obédiences, pour le progrès de la démarche maçonnique.

 

Espérons que les contributions qui seront apportées (voir lien) par les FF à ces Assises permettront de repartir sur des bases saines.

 

César remercie les obédiences pour leur patience à notre égard.

 

 

(AFP) – Il y a 3 heures

PARIS — Neuf obédiences maçonniques ont donné mercredi une conférence de presse commune pour "faire un tour d'horizon des projets qui les réunissent et réaffirmer leurs valeurs", autrement dit pour se démarquer de la réputation vivace de mystère et de secret qui entoure la franc-maçonnerie.

Le représentant de la Loge nationale française a parlé en préambule de la "continuité de la maçonnerie qui se revendique comme diverse", soulignant que dans leur loge respective "les frères et soeurs leur avaient demandé de parler ensemble" pour faire le point.

Chacun a son tour a parlé des "valeurs communes" pour un projet de société, de l'engagement personnel, de morale républicaine, de souci du bien commun.

Le Grand Maître du Grand Orient de France Guy Arcizet a lui souligné leur "volonté stratégique de se montrer ensemble", de rappeler qu'ils sont les "représentants d'une culture commune de la franc-maçonnerie libérale et adogmatique (...) sans visées politiciennes, mais avec une connotation politique dans le sens de l'intérêt pour la cité et le bien commun".

Notre projet "s'oppose à celui de la GLNF" (Grande Loge nationale de France), a-t-il ajouté un peu ironiquement. Il faisait référence aux dissensions apparues au sein même de cette obédience dont l'actuel Grand maître François Stifani est contesté pour ses méthodes et son comportement jugé trop personnel.

"Il utilise l'obédience et ses ressources pour sa propre gloire" avait récemment dit un de ses opposants sous couvert d'anonymat, parlant de "dévoiement" des principes de l'obédience.

La contestation au sein de la GLNF a pris un tour officiel depuis qu'un mandataire de justice a été requis pour organiser la prochaine assemblée générale qui devra notamment se prononcer sur la révocation de François Stifani.

Les participants à la conférence de presse déploraient en choeur que ce fonctionnement peu clair de la GLNF entache la réputation de la franc-maçonnerie tout entière, et qu'on ressorte à cette occasion "les vieilles affaires de réseaux supposés".

Ils ont rappelé leurs travaux sur la défense de la laïcité, les droits de l'homme, la place de la femme dans la société, la bioéthique, la fin de vie, les minorités.

Ils estiment qu'au moment "où ressort l'idée qu'une spiritualité religieuse est obligatoire", ils représentent "le courant des agnostiques et des athées qui a son mot à dire pour restaurer les valeurs qui sont le fondement de la société". "Spiritualité ne veut pas dire religion, mais travail de l'esprit", a dit Denise Oberlin, Grande maîtresse de la Grande Loge féminine de France.

Pour cette conférence étaient réunis Le Grand Orient de France, la Grande Loge de France, le Comité national de la Fédération française du Droit humain, la Grande Loge féminine de France, la Grande loge traditionnelle et symbolique Opéra, la Grande Loge féminine de Memphis-Misraim, la Loge nationale française, la Grande Loge mixte universelle et la Grande Loge mixte de France, ce qui représente, selon eux, un total de quelque 120.000 franc-maçons et franc-maçonnes.

 

 

Commenter cet article

Jean 20/01/2011 20:38


Il nous fait du De Funès sans en avoir le talent, alors forcément, le résultat est plutôt chaotique.Bientôt, le rideau va tomber sur cet épisode sombre de notre histoire et là , il n'y aura pas de
rappels.


Henri De Giovanni 20/01/2011 17:36


Avant de prétendre être reconnu , par des gens que l'on ne connaît pas , commençons par nous reconnaître entre nous , ce sera un bon début !Et surtout celà nous évitera de nous couper de tout !Mais
c'est si bon de se prétendre les seuls "Réguliers" !Là la pseudo "régularité de la glnf en prend un coup !

La régularité vue par les parjures du palais c'est quoi ? C'est pour eux de faire régulièrement des affaires , Et c'est tout . Et comment une obédience peut être régulière si ses dirigeants ne le
sont pas ? Tout est a refondre et vite !Et certainement pas avec des convertis de la dernière heure .Bises Fraternelles !


César du bar de la marine 20/01/2011 19:29



OUI un sacré coup !



MASSILIA 20/01/2011 12:41


Nomo, encore une fois, il ne faut pas confondre "régularité" et "reconnaissance" ! Pour être "reconnus", il faut bien évidemment être "réguliers"... Par contre, comme le disait une certaine
personne, "c'est à leurs fruits que vous les reconnaitrez" ... En matière de "régularité", compare HONNETEMENT les fruits de la GLNF ACTUELLE à, par exemple l'attitude ACTUELLE d'autres obédiences
Françaises qui se disent également "régulières" (et non "reconnues") et bien tu verras ... Que la GLNF n'a pas aujourd'hui les moyens de se donner en exemple. C'est pourquoi il est a mon avis
INDISPENSABLE de changer le système corrompu actuellement en vigueur chez nous sinon, on ne sera plus qu'une coquille vide et indigne (c'est bien sûr mon avis...)


Tubalcain04 20/01/2011 11:28


Ce qui devrait vous interpeller dans ce manifeste plutôt que de dire "il était temps"... alors que la GUELNEF à toujours déconsidéré ces obédiences pour se croire "la plus belle la plus désirable,
la plus initiatique, la plus spiritualiste...", c'est de vous dire "quand allons nous cesser de voir dans les autres FF des parias de la FM" et quand allez vous enfin vous ouvrir aux autres et leur
ouvrir vos portes...c'est tout et ce serait déjà pas mal...en attendant merci à eux de se manifester ainsi car ils font preuve de moins d'ostracisme à votre égard...3Bises à tous.


nomo 20/01/2011 09:37


Que l'image de la FM doive être redorée par des L non régulières au sens de la GLUA ne manque pas de sel .... que nous recevions des leçons des affairistes et politiciens du GO est un comble
le combat mené est justement de rester dans la "régularité" et non de leur ressembler sur ces points là ... enfin ce n'est qu'un modeste avis.
Nomo


César du bar de la marine 20/01/2011 10:51



L'obédience qui ces dernière années a été le plus souvent sur le devant de la scène pour des affaires, c'est malheureusment  la nötre. Et je le regrette beaucoup. Ce qui ne veut
pas dire que  les autres n'ont jamais connu la moindre affaire.