GLNF – PLUSIEURS HYPOTHESES POUR DEMAIN

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

Après le vote contrasté de l’AG du 23 juin il nous semble que plusieurs hypothèses sont envisageables.

Mais a préalablement, il nous faut poser l’analyse que nous faisons de la situation.

 Ainsi au bar de la marine nous faisons une grande différence entre les Frères et les loges qui font encore partie de la GLNF à cette date du 23 juin et la représentation qui en est faite tant au SGC  que parmi les Délégués invités à prendre part au vote de l’AG.

En PACA, notamment nous avons vu comment les loges miroirs ont été composées avec  l’aide des « brigades volantes d’intervention spirituelle ».

Aussi, le score de 72% de votants qui ont donné quitus des comptes, qui ont voté le budget et approuvé les rapports, montre avant tout que l’AG de la GLNF, telle qu’elle a été habilement constituée,  est composée dans son écrasante majorité de conservateurs  favorables au régime Stifano-foellnérien. 

Il s’agit, avec quelques variantes,  avant tout de conservateurs pour lesquels l’obédience est un ordre vis-à-vis duquel les Loges ne sont nullement souveraines  que ce soit financièrement ou maçonniquement,  de conservateurs attachés aux grands tabliers, aux colifichets qui flattent les égos, car pour eux  la course aux vanités constitue un moyen de gouvernance, qui de plus permet de favoriser les relations et les affaires.

Aussi dans un tel contexte, percevons-nous, les 32% de différence entre le score de 40% en faveur de Stifani et 72% qui ont voté les comptes, comme un conflit interne au clan Stifano-foellnérien.

De toute évidences certains membres du clan veulent maintenir le système GLNF avec tous ses avantages pour les dignitaires (moyennant quelques réformes de façade, ainsi que le propose UNI2R) et sont prêts pour cela à lâcher le guide spirituel, qu’ils considèrent comme encombrant,   et d’autres au contraire restent fidèlement (mais lesquels et pour combien de temps encore ?) sous le leadership de Stifani.

Dans un tel contexte on peut imaginer plusieurs hypothèses :

1.  Stifani s’efforce de gagner du temps jusqu’en Décembre 2012, réaffirmant son rôle de Grand Maître comme il vient de le faire dans son courrier du 25 juin : En tant que GM régulièrement désigné, conformément à la haute considération que j’ai des devoirs de ma charge, je m’attacherai à tirer toutes les conséquences nécessaires pour préserver l’intégrité de la GLNF et je vous demande à tous de m’aider etc.”.  Dans un tel contexte,  peut-être ne faut-il rien voir d’autre qu’une nouvelle manœuvre  visant à créer le trouble parmi ses opposants internes,  dans l’ouverture (sans aucune précision, sans échéance, sans autre contenu que de vagues paroles) que Stifani  vient de formuler dans cette même lettre du 25. Malgré le titre de son post « François stifani - Début de prise de conscience » François Koch reste très dubitatif.

 

2.  Stifani pourrait aussi, via l’un de ses avocats favoris lancer une Nième action en justice visant à faire annuler l’AG du 23 juin 2012. Les raisons, ne serait-ce pour vice de forme, manquent certainement pas. Nous avons tous eu échos de Délégués autorisés à voter alors qu’ils n’auraient pas payé leurs cotisations. Là aussi Stifani gagne du temps et continue à faire le ménage interne.

 

3.  On peut aussi imaginer, une manœuvre visant à se retirer temporairement, en laissant son Député grand maître assurer un intérim. Mais si cela est techniquement possible, au bar de la marine on n’y croit pas beaucoup, car on ne voit pas l’avantage que Stifani en retirerait, sauf à conduire ses opposants internes, « les traîtres » à se démasquer

 

4.  On peut aussi s’attendre à des tentatives de coups d’état interne ; en effet lorsque le guide  se prend ainsi plusieurs claques successives, cela aiguise les appétits de ceux qui se verraient bien Calife à la place du Calife, et ils sont nombreux ! Et puis dans le système Stifano-foellnérien, n’oublions pas celui qui a largement mis en place le système, et qui est toujours dans les parages.

 2011 08 04 C'est bien compris, on ne s'est JAMAIS VU

FS et lui sont de vieux compères, qui savent à l’occasion prétendre qu’ils s’ignorent, ce qui n’empêche  les coups fourrés.

 

La réunion (à caractère technique) de demain 28 juin  de la Cours d’Appel, ne devrait pas, contrairement à ce que nous pensions initialement, clarifier les options.

Aussi, nous restons convaincus que l’été et l’automne vont être chauds à la GLNF, pendant que les loges et les Frères continuent à affluer à la GL Alliance.

 

Fraternellement

César.

 

Commenter cet article

joaben 28/06/2012 19:43

Cesar...
que les stifaniens menacent, ca fait partie de leurs tactiques d'intimidation minables habituelles.
par contre, que tu donnes un certain crédit "il est plus clair et plus sage de démissionner" à cette intimidation est plus douteux.
Inutile de faire mystère des intérêts de GLAMF à pousser à demission les FF GLNF ... pour leur bien, bien sûr....

joaben 28/06/2012 17:17

Un frere en defaut de cotisation est passible ... des peines prévues au reglement de la GLNF : radiation si sa loge le vote dans le cadre d'une tenue reguliere et radiation automatique au bout de 2
ans.

Aucune autre crainte à avoir. Qu'il y ait conjonction d'intérêt entre GLAMF et stifaniens à brandir une crainte illusoire n'est pas etonnant.
Demissionner est inutile.

César du bar de la marine 28/06/2012 18:40



Je te signale en passant que ce n'est pas la GL AMF qui vient d'adresser un mail en ce sens aux ff du fichier de l'ex province de Massilia, et que
ta remarque tombe à plat.



Luigi 28/06/2012 13:08

Bonjour César,
Une autre rumeur consiste a attribuer le vote négatif à une manoeuvre de FS lui même, pour retarder la décision des Anglais sur le plan de la reconnaissance.
Bises Fraternelles,
Luigi

César du bar de la marine 28/06/2012 14:37



Je n'y crois pas.  ar la perte de Reconnaissance de la GLNF est un proessus qui est déjà engagé, et les 5 GL européeennes ont clairement fait savoir
qu'elle ne reviendraient pas en arrière QUEL QUE SOIT LE FUTUR GM  de la GLNF. Que ce soit FS, un clône ou Murat.  Les jeux sont faits,  la
GLNF a commencé à perdre sa Reconnaissance et ne la RETROUVERA PAS.



delzun 28/06/2012 10:49

Mon TCF
une anecdocte qui s'est passée samedi 23 juin et qui concerne un OP Fab. Most.de la GLPAM.. Ce dernier occupe le poste de 1er surveillant. Il a donné son pouvoir à un pauvre apprenti de sa loge
pour voter Samedi. Celui ci ne sachant pas quoi voter m' a demandé s' il fallait ou non ratifier FS. C'est là qu'il m'a expliqué les raisons de sa présence à l'AG. Il a voté NON. C'est FS, DJ , DC
et FF qui vont être content d'apprendre cela.

César du bar de la marine 28/06/2012 14:33



Parmi les proches de Stifani, il y a un nombre non négligeable qui visent à préserver le  système Stifano-Foellnérien et ses avantages pour les
dignitaires, et qui pour cela sont prêts à trahir  le gourou et se verraient bien Calife. Donc certains seront ravis.


Par contre cet épisode montre bien la débandade du pouvoir en place, qui n'a même pas eu le loisir de passer correctement ses instructions de
vote.



Francis stifanois 27/06/2012 23:53

L'équipe de JLV fait circuler un mail avec modèle de lettre de démissiion de la GLNF avant le 30 juin. Peut on se voir réclamer des cotisations si on ne démissionne pas ?

César du bar de la marine 28/06/2012 14:27



Si un FF ne démissionne pas de la GLNF et qu'il n'a pas été déjà exclu pour  non paiement (comme c'est le cas actuellement les LRAR arrivent en masse)
alors il sera considéré par l'administration stifanienne comme adhérent de l'asssociation, et à ce titre il lui sera logiquement réclamé le montant des cotisations 2012-2013 qui viennent d'être
votées e 23 juin.


Je pense qu'il est beaucoup plus clair et plus sage de démissionner de la GLNF , dès à présent, en rappelant que cette démission fait suite à la rupture
par la direction de la GLNF du contrat qui unissait la GLNF avec ses membres (notamment non respect des règles maçonniques, et rupture unilatérale par FS des relations avec la GLUA, autant
de non respects du contrat qui ont conduit à laperte  de la Reconnaissance de la GLNF par les GL régulières voisines de la France. Donc OUI il faut démissionner.