Jean MURAT appelle à voter NON

Publié le par César du bar de la marine

 Jean MURAT appelle à voter NON

 

Depuis quelques temps déjà, la conduite de notre obédience provoque le désarroi croissant des Frères de la Grande Loge Nationale Française. Celui-ci s'est aggravé au point de compromettre l'unité indispensable à son fonctionnement harmonieux aussi bien matériel que spirituel

La réalité de notre Règle commune et Universelle se trouve malmenée et entachée par des déviances et des errements qui mènent à un autoritarisme quasi sectaire dans une pseudo infaillibilité.

 
La nécessité d'une distinction entre l'Obédience et les Ordres a le mérite et l'exigence de reconnaître la spécificité française de Rites de plein droit dont la gestion des trois premiers degrés est  à charge de l'Obédience en un   "tronc commun".

L'Obédience, Centre Commun, garant de la Méthode Maçonnique et d'une orientation éthique commune,  est responsable essentiellement  de la gestion administrative de l’organisation.

Cette gestion opérationnelle ne saurait se borner à comptabiliser recettes et dépenses dites "du siège" mais devrait présenter et inclure toutes les structures annexes, associations, fondations et toutes sociétés commerciales initiées ou soutenues par la GLNF.

Ainsi, ce cadre associatif doit il être clairement et loyalement soumis à un véritable Conseil d'Administration démocratiquement  élu et représentatif de tous les « Frères-Membres »  directement impliqués par leur adhésion.

Faute de quoi, ce fonctionnement générateur de confusion et de suspicions, résultat des modifications régulièrement apportées par petites touches depuis 1997, évolue vers une centralisation mégalomaniaque génératrice du tumulte actuel.

 Au-delà des hommes, l’apaisement ne peut arriver qu'en modifiant  profondément les  Statuts et Règlements selon les souhaits d’une majorité de Frères et  des Loges dont la représentativité réelle et l’expression libre (sans crainte de manipulation d'exclusions ou d'injures)  sont actuellement systématiquement refusées.

Depuis 1760, date de fondation des Grandes Loges Provinciales,  la Maçonnerie française a surmonté des épisodes dramatiques en maintenant son unité spirituelle tout en modernisant sa structure statutaire grâce à des réformes voulues et assumées par tous les Frères, sans démagogie, confusion habile ni atteinte trop fréquentes à notre engagement initiatique.

J’appelle donc solennellement à voter NON le 16 octobre.

Jean Murat le 07 octobre 2010                                               

 

 

Commenter cet article

carbon14 10/10/2010 14:30


Tempérons notre entohousiasme.
Jean Murat est depuis longtemps dans l'opposition à Stifani. Il ne s'agit donc pas à proprement parler d'une surprise.

Par contre la situation est tres differente d'une province à l'autre. En Gascogne le gourou des spiritualités(Gardiens du temple) fait régner la terreur, avec un certain succès.

A l'inverse en BC, c'est la deliquescence, les demissions d'OP pleuvent, le GMP est obligé de prendre des VM juste sortants propulsés Grand Machin. La majorité d'entre eux refusent cette parodie,
mais il est arrivé à en trouver un en regard de 5 demissions ou bannissements divers. Les plus vieux piliers de la province, veritable references maçonniques sont maintenant démissionnaires ou
suspendus ou radiés.

En réunion de VM, nombre de VM nouveaux n'ont pas craint d'annoncer frontalement et publiquement leur intention de vote, leur opposition à Stifani. Et le GMP s'est simplement replié
penaudement.

Mais les plus hargneux des GMP ont dû aussi batre en retraite, la queue entre les jambes, celui de Septimanie sous la menace de poursuites pénales, celui du Limousin prié de retourner dans ses
foyers en venant provoquer des loges.

En PACA, il revient à votre esprit frondeur de monter que vous existez.


César du bar de la marine 10/10/2010 16:05



Malgré le blackout imposé dans les provinces de PACA, notamment dans la province de Provence (le Var), et malgré les intimidations et pressions encore récentes du GMP de la province
Alpes Corse Méditerranée sur les VM et 1er S. la prise de conscience progresse.


Lors de la venue du Guide spirituel à Marseille le 7 octobre, entre 35% et 40% des VM ne s'étaient pas rendus à l'invitation du guide, et parmi ceux qui sont venus, 20% sont
ostenciblement partis nettement avant la fin. Nombre d'entre eux sont allés dîner en ville plutôt que de rester aux agappes gracieusement offertes (avec nos cotisations)  par
FS.


De plus les FF ont posé des questions, qui de l'avis de tous n'ont pas reçu de vraies réponses malgré la longeur de chacune des explications  du
guide.



georges musso 10/10/2010 11:00


Cher Cesar
Tu as raison ! En ce qui concerne les ordonnances qu'il prescrit sans pudeur ni égards à des Ff courageux qui expriment leurs saines pensées Quant au vote d'Octobre, de toute façon il est et sera
vicié :
* si le oui l'emporte ( peu de chance j'espère ) le guide spirituel et cosmologique s'en servira pour continuer sa néfaste oeuvre s'appuyant sur une parodie de libre expression et...
* si c'est le non il sortira, faussement désolé, qu'effectivement ce scrutin n'est pas conforme et ...qu'il faudra revoter dans quelques mois ...de gagnés pour lui et ses sbires..
Espérons que la Justice nous suivra...


César du bar de la marine 10/10/2010 13:14



Cesar pense qu'il y a aussi d'autres options



georges musso 10/10/2010 10:25


Quelques précisions concernant JEAN MURAT que beaucoup de FF de notre province ne connaissent pas ou peu; quelques mots simples de FF qui sont ceux de ses proches pour le présenter :

Jean Murat est avant tout un homme intègre, un vrai frère . Il a été pendant six ans G.M.P. de la Province du Val de Loire qui s'est passablement étoffée sous sa férule bienveillante. Il a été
aussi Le V.M. de la Loge Villard de Honnecourt . Médecin , chirurgien , membre de l'Académie de Médecine ,etc... Mais surtout Jean MURAT en qualité de G.M.P. a toujours songé avant tout à
économiser l'argent des Frères. Il ne cessait de dire:"je suis un Auvergnat et j'ai horreur du gaspillage, surtout lorsqu'il s'agit de l'argent de nos frères."
Il est capital que des FF de cette qualité prennent position clairement et sans détour en espérant que de nombreux autres suivront son courageux exemple.
Montrons à tous les FF qui broutent l'herbe amère proposée par un berger corrompu sans se soucier des loups prêts à les détruire qu'il existe des prairies naguère verdoyantes où il faisait bon de
vivre et chassons ce vil guide afin de retrouver notre honneur.


César du bar de la marine 10/10/2010 10:36



Mon BAF,


 


merci d'avoir pris le temps de nous présenter en quelques mots les qualités de Jean MURAT, homme intègre et Maçon exemplaire.


 


Mais je fais le pari que dès le 17 octobre, et quel que soit le résultat du vote, il sera le premier de la liste des Ordonnances du GM pour être traduit à son tour devant le Conseil
de Discipline, à la suite de sa prise de position courageuse.



pierre 10/10/2010 10:12


Mes Très Chers TRF, RF et TVF,
il est maintenant temps d'emboîter le pas derrière le TRF Jean MURAT et de demander aussi à tous les Officiers qui sont des vrais Franc-maçon de voter NON ( Suprême Conseil, Loge 0, Loge de
recherche, etc…); Le désastre parmi les FF est tel aujourd’hui que si par supercherie, le GM arrivait à faire passer un OUI le 16, nous repartirions pour 2 voir 7 ans de conflit entre frères avec
un départ massif de vrais maçons et d'autres qui resteraient pour combattre et ne voudraient pas payer leur capitation, mettant ainsi en danger les finances de la GLNF.
C’est donc le moment aujourd'hui de prendre position et que les officiers nationaux et provinciaux se rangent derrière Jean Murat et aient le courage de dire de voter non à l'AG du 16 octobre.
C'est la meilleure solution pour avoir rapidement une AG légale qui votera la révocation du CA et nommera un GM transitoire ou pour 3 ans afin que nous puissions avoir une AG maçonnique sereine en
décembre, que la paix et l'harmonie puisse enfin revenir dans nos Loges et que les Frères soient du coup d’accord pour payer leur capitation en fin d’année et éviter ainsi la déroute financière
annoncée.
j'ai dit,
Pierre


César du bar de la marine 10/10/2010 10:32



 


Mon BAF,


 


combien seront les Officiers Provinciaux qui oseront défier leur GMPr (et le GM !) en votant NON ? Combien parmi eux sont des hommes courageux ? Combien parmi eux sont des hommes ?
Pas beaucoup... Il y en aura certainement quelques-uns, Maçons sincères et dévoués, que la perte de leurs honneurs et fonctions laisse indifférents, enfin, CESAR l'espère sincèrement. Mais pour
quelques courageux, combien de "moutons de Panurge" ? Combien de timorés ? Combien d'avides d'honneurs et de dorures ?


 






septimanien ex tourangeau 09/10/2010 23:31


Merci Jean de conforter notre Grand Espoir en une GLNF restaurée ! Le 16 octobre sera un grand jour, les larmes aux yeux! Bises Fraternelles.