L'Adminstrateur ad hoc - Dans le strict cadre juridique

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

Vos commentaires et questions concernant l'administrateur ad hoc, Me Legrand sont très nombreux.

Certains allant même jusqu'à exprimer le souhait de la voir être remplacée dès demain, alors qu'il est extrèmement rare de voir un juge prendre une telle décison, et encore moins lorsque la situation est complexe, que l'on se trouve au milieu du gué, et que l'administrateur ad hoc n'a commis aucune faute de droit.

 

Rappelons le contexte, le role du mandataire ad hoc et ce que nous avons progressivement découvert et compris de la façon dont dont Me Legrand assure ce rôle et entend le jouer dans la période à venir.

 

Dans ce désordre occasionné par l’ancienne équipe dirigeante et organisée par un monarque indigne.

Dans ce désordre qui dure maintenant depuis plus de 16 mois et qui va bientôt tourner au chaos par les décisions suicidaires d’un homme qui fera tout pour sauver les agissements d’arrières cuisines et par les ralliements de ceux, qui sans scrupule, tentent de profiter, à leur tour, des dorures dont ils espèrent se parer.

Contre  ce désordre qui déshonore l’obédience et toute la Franc-maçonnerie, certains se sont levés et ont agi depuis longtemps, les Frères et les Loges petit à petit se sont aussi dressés et, maintenant, ceux qui hier encore défendaient avec acharnement leur guide et le système de ses prédécesseurs se lèvent à leur tour pour nous faire une France entièrement composée de résistants.

 

Durant tous ces mois de lutte pour l’honneur de notre maçonnerie, beaucoup ont espéré la solution miraculeuse qui viendrait abréger cette situation.

 

Au fil du temps, souvenez vous, il y a eu l’attente des Anglais, des Juridictions, d’un homme providentiel, de la Justice et, depuis janvier, de l’administrateur ad-hoc.

 

Peut-être inconsciemment, parce qu’elle est une femme dans notre petit monde d’hommes, certains ont pu voir en Me Legrand une nouvelle Jeanne d’Arc qui en deux temps et trois mouvements allait bouter l’occupant hors de nos murs, installer un nouveau monarque sur le trône et ramener la paix tant espérée. Mais Me Legrand n’est pas Jeanne, elle est administratrice, elle fait son travail.

 

Dans l’impatience beaucoup trouvent le temps long, se demandent pourquoi ci et pourquoi pas ça.

Me Legrand a été nommée en décembre 2010 « administrateur ad hoc » par le TGI de Paris. (cf. l’analyse de sa mission sur FMR). Sa mission « ad hoc » est bien définie dans la décision de justice, on peut la résumer à :

 

organiser cette fameuse AG (celle de mars 2010, qui ne plaisait pas au prince) pour approuver les comptes, voter le budget et mettre aux voix la destitution du président.

 

Entre temps, le prince-président-guide a, avec son conseil d’administration, démissionné et interjeté en appel de la décision. Evidemment cette manœuvre d’appel est destinée à mettre un peu plus de désordre et permet à Stifani de jouer sur l’ambiguïté de nos statuts en faisant croire ce qui l’arrange et d’être, ou pas, GM pour en faire encore un peu plus pour garder le trésor sans être responsable de l’association.

 

Ceci a bien évidemment compliqué la mission de Me Legrand, qui se retrouve, de fait, seule Présidente de l’association GLNF.

 

Ne reculant devant aucune basse manœuvre, la propagande Stifanienne utilise la discrétion et la prudence de Me Legrand, l’instrumentalise et les commentaires agacés montrent, hélas, que cela fonctionne, un peu.

 

Qu’en est-il réellement ?

 

  • Pour organiser cette AG, Me Legrand a besoin des comptes. Pas les jolis et propres bilans de notre habile comptable, mais, ainsi que nous l'avions éxigé, d’un véritable audit de tous les comptes de la galaxie GLNF, d’analyser les flux financiers entre toutes les sociétés, de la réalité et du fondement de toutes les factures. Ne nous en déplaise, cela prend du temps mais est proche d’être accompli.

 

  • Pour organiser cette AG, Me Legrand ne peut qu’attendre les attendus de l’appel, soit le 24 juin. En effet, elle ne peut organiser une AG qui pourrait être remise en cause par la décision de la cour d’appel. Même si tout nous laisse à penser que la décision viendra confirmer le jugement du TGI, on ne peut préjuger d’une décision de justice.

Ses responsabilités de présidente de l’association que le retord lui a laissé sont aussi assumées avec rigueur en respect du cadre juridique et financier de sa mission.

 

La propagande de Pisan, laisse croire qu’elle accorderait un peu facilement des dépenses à l’ex. Il n’en est rien, nous savons que les dépenses pour plusieurs voyages dans des pays étrangers en Europe, en Asie et en Afrique n’ont pas été accordées. Le déplacement en Bolivie (s’il a lieu après la dé-reconnaissance des GL Européennes) serait financé par l’ex. 

 

La rémunération du travail de Me Legrand est fixée par le TGI et elle n’a rien à voir avec les bruits répandus par un tardif résistant au double ou triple jeu.

 

Dans la stratégie de sabordage du navire ou de l’écœurement des Frères que nous dénoncions dans notre article « Cousu de fils blancs » l’instrumentalisation de Me Legrand prend toute sa place. Ces fausses rumeurs ou ces déclarations pour tenter de faire croire à un aval complaisant de sa part pour des décisions du dernier carré de saboteurs sont à la hauteur de l’honnêteté intellectuelle de ces gens.

 

Ainsi, jeudi dernier, un piège a été monté pour profiter d’une situation qui échappait aux imposteurs. Me Legrand a été appelée car une émeute de Frères "menaçait de saccager" le grand Temple (les photos publiées sur les blogs la Lumière ou  FMR montrent en effet une foule d'hommes bien excités et bien dangereux).

Venue accompagnée de la police et constatant la situation "dramatique", Me Legrand s’est éclipsée discrètement au 3ème étage où elle s’est retrouvée devant nos joueurs de bonneteau qui lui ont annoncé leur décision créer ce fameux « Rassemblement pour la défense des valeurs de la GLNF » et leur projet de réformettes.

Voila comment la propagande transforme la réalité et nous ment en écrivant « en présence de Me Legrand ».

 

Me Legrand travaille, elle ne veut plus être instrumentalisée ni sollicitée par une myriade d’interlocuteurs et va se concentrer sur sa mission, prendre ses responsabilités, rester dans le strict cadre juridique.

 

Me Legrand n’est pour aucune partie, elle est pour le droit et la justice.

 

Nous aussi et les agissements de l'EX n'y pourront rien.

Commenter cet article

yunus 09/05/2011 14:31


Tu nous encourages donc à ne plus faire aucun commentaire désobligeant sur la conduite des affaires de Me Legrand. FMR & LML sont vigilants et en accord avec ce qui se passe. OK, je te fais
confiance, mon BAF César et je range dorénavant ma plume au placard. Il n'y a pas de raison que je m'énerve et que je m'use! Je te le redis, je te fais confiance mais alors si tu as le moindre
doute, ne m'entraine pas par là car, on le sait depuis Matthieu (XV,14) : « Si un aveugle guide un aveugle, les deux tomberont dans un trou ».
Je te rappelle enfin sans acrimonie que c’est avec l’argent de nos capitations que Me Legrand est rémunérée et non pas par les cotisations que nous versons à FMR.


César du bar de la marine 09/05/2011 14:54



C'est Dominque MOREAU et Claude SEILER qui nous le demandent. Elle a besoin d'avoir en main toutes les cartes avant de mettre le poing sur la table.
Laisse lui en le temps. Ce ne me choque pas. J'ai moi-même été l'objet d'un contrôle fiscal initié par des associés aigris et je comprend comment ça fonctionne.


Toutefois, ne range pas ta plume au placard, tu risque d'en avoir besoin quant à d'autres sujets ! On est bien conscients que Me LEGRAND émarge sur les
cotisations de la gLNF et que Me TEITGEN sur celle de FMR. OK ! mais ça ne fait pas avancer les décisons plus vite pour autant.



yunus 09/05/2011 09:33


Je te trouve bien informé sur la vie intime, puisqu'il faut bien l'appeler ainsi, de Madame Legrand. Comment se fait-il que des FF, comme toi soient bien informés alors que d'autres, comme moi, se
désespèrent au point d'écrire des conneries? Suis je trop petit? Es tu trop grand? Nous sommes tous, pourtant, dans la même association.
Par son absence de communication et le temps qui passe, il n'est pas anormal que des frères expriment leur exaspération et imaginent les scénarii les plus fous, sans être pourtant des zozos au
service des vicieux du 3ème!
Puisque tu es si bien informé mon frère, pourquoi tu ne nous fait pas le point périodiquement? Cela pourrait nous ramener sur les chemins de la vertu et de la patience. Encore faut-il que tes
informations soient officielles et ne soit pas quelques graines jetées à la gloutonnerie des oies blanches.


César du bar de la marine 09/05/2011 10:36



Il a été question de cela à plusieurs reprises avec nos collègues Myosotis.


 


Sache, toutefois, que Me TEITGEN (qui est payé par les cotisations de FMR), et nos Frères Dominque MOREAU et Claude SEILER arrivent à rencontrer Me
LEGRAND bien qu'elle ait été en vacacances pendant 10 jours... Elle leur donne des informations, mais leur impose un droit de réserve pour certaines d'entre elles car elles pourraient
compromettre ses actions en cours.


Dominique ou Claude ne sont pas plus "grands" que toi, ce sont des maçons de base mais qui se sont dévoués depuis des mois à l'animation des Myosotis
d'une part et de FMR d'autre part dont ils sont les leaders et enragent tout comme toi que les choses n'aillent pas plus vite.


Il est normal que Me LEGRAND les reçoive en tant que tels, d'autant qu'ils représentent de plus en plus de Frères au fil des semaines et elle s'en est
rendu compte depuis quelque temps (seulement). Ses contacts à la GLNF les présentaient comme de dangereux subversifs assoifés de pouvoir alors qu'il n'en est absolument rien.


Nous aimerions beaucoup, nous, les Myosotis, chargés d'une certaine communication, pouvoir comme nous tous Frères de la GLNF être informés
régulièrement de l'avancement de sa mission, mais manifestement, il y a des sujets qui coincent et qui demeurent "secret défense" pour le moment. Patience et ce ne sera que partie remise, disons
que nous reculons pour mieux sauter (ou faire sauter).


 


Ce n'est pas du tout notre objectif d'être parcimonieux avec les informations recueillies, et surtout ne va pas t'imaginer que nous détenons un
quelconque pouvoir de communication d'informations à donner ou non aux Frères qui, tout comme toi-même sont impatients d'en recevoir.



La Truelle 08/05/2011 22:37


@Marc Germain,
Rien à craindre Mon Bon Ami. Cette année, contrairement à l'année passée, tu ne risques pas de voir les travaux du Grand Chapitre troublés par quelques O.P. ambitieux et voulant être nommés à des
postes clés. Ils ont retenu la leçon.
Pace e Salute


CPF 08/05/2011 15:45


Mon BAF César
Merci pour cet éclaircissement dont beaucoup d'entre-nous avait besoin. On sent la tension monter parce que nos valeurs fondamentales sont foulées aux pieds et ainsi, ce qui pour nous tous est un
garant de la régularité de notre démarche, la Reconnaissance, s'éloigne de notre Institution. Cette Reconnaissance n'est pas seulement un témoignage de la Régularité de nos Travaux mais elle est
aussi l'affirmation de l' Altérité, c'est à dire de l'Être en chacun de nous. Veillons donc à rester dignes du respect de ceux qui, à leur façon, nous soutiennent.
Soyons vigilants mais confiants.
Fraternellement
CPF


César du bar de la marine 08/05/2011 15:53



Sachons rester dignes, mais fermes dans nos exigences et vigilants quant aux errements de cette poignée de Frères qui continuent à soutenir
l'insoutenable.


N'a t-on pas là, la preuve flagrante des manipulations de l'EX ?



Philippe PLOUZENNEC 08/05/2011 15:26


Ces propos semblent rassurants... Et c'est vrai que l'impatience de voir notre maison nous etre rendue, a tendance a deformer notre analyse...
Patientons; patientons; patientons et ayons foi en la justice...


César du bar de la marine 08/05/2011 15:50



César s'en rend bien compte... C'est difficile d'attendre, tant nous sommes impatients de voir évoluer les choses enfin dans le bon sens
!