L'appel du 18 juin 2010

Publié le par César du bar de la marine

En cette journée de commémoration de l’Appel du 18 juin, par rapport auquel nous avons le plus grand respect, en particulier pour tous ceux qui y ont répondu, nous avons voulu nous inspirer de ce grand moment de notre histoire.  

Associant des images graves derrière une expression qui parfois l’est un peu moins, voici en clin d’oeil « l’Appel du 18 juin 2010 » :qui aurait pu être lancé par un Frère Résistant, réfugié chez nos amis Grands Bretons pour faire face au drame que traverse notre obédience. Cliquez sur le lecteur ci-dessous pour écouter et le texte est fourni en prime. Bonne écoute à tous mes frères de France...

 

 

 

Ici Londres.  Un Maçon libre parle à ses FF Français !!

Le Grand  Guide Spirituel de la GUELNEF s’est accaparé un pouvoir autocratique, et créé le « French mess » que nous subissons. Ce pseudo-Pape affirme qu’il restera au  pouvoir, avec ses complices, quelques soient les affrontements à venir. Sa propagande de désinformation veut laisser croire à l’écrasement de la Résistance.

Certes, les chefs dévoyés du Pouvoir en place ont malheureusement réussi à franchir la frontière de Juin et a repousser notre AG jusqu’aux limites d’Octobre, malgré notre grande victoire du 25 Mars sur le champ de bataille de l’Aquaboulevard.

Il est vrai aussi, que tirant profit de nos cotisations, leur puissance de feu financière est considérable, qu’en prime ils n’hésitent pas à exploiter toutes les armes juridiques d’une pseudo judiciarisation, et à faire appel à toutes les mines à retardement que sont les procédures dilatoires dans le seul but de nous ralentir. Leur propagande organise, toujours avec nos cotisations, des parades para-symboliques hors de prix, en grands uniformes bleus couverts de dorures, afin de mettre les FF au garde à vous.

Subissant les assauts du Guide mis en œuvre par ses préfets aux ordres et ses tribunaux d’inquisition --  Stupéfaits par cette soif de pouvoir et de luxe --  Choqués par l’idéologie sectaire qu’on veut leur imposer  --  Atterrés par la brutalité et la vulgarité des discours et des intimidations salissant toutes les obédiences ; beaucoup de Frères sont tentés de fuir chez nos voisins ou de se réfugier tout au fond de leur Loge, ne voulant ni voir ni entendre l’horrible menace.

Faut-il pour autant perdre l’espoir de revoir un jour la Lumière ?

NON, mes FF !!

Dressez-vous !  Parlez haut et clair !  Interpellez vos représentants provinciaux qui ont le devoir de transmettre la rigueur de vos choix, sinon qu’ils disparaissent !  Ne vous laissez pas intimider par la dialectique et les provocations des mercenaires. Elles ne sont que des luttes d’arrière-garde, menées par un Gourou réfugié dans son bunker Pisanien et par ses généraux qui dans leurs casernements provinciaux, sentent venir la déroute, mais ont peur de récuser leur maître à penser.

NON mes FF !!

La Rénovation a commencé.  Déjà nos maquis se sont multipliés et rassemblés. Toutes les Forces Libres de nos Myosotis se coordonnent avec, la Force Majeure de la  Résistance (appelée ici à Londres : the French Masonic Revival).   

Une Province entière s’est déjà libérée et élit elle-même ses chefs.

Des Forces alliées se profilent à l’horizon. Des Grands Commandeurs s’alarment ouvertement des dérives Stifanesques et prenant pour base Montesquieu, repoussent l’attaque perverse opposant Ordre et Démocratie.

Ici même à Londres, le Groupe Libre Unifié d’Angleterre, songe de plus en plus à sortir de sa neutralité. Enfin, mes FF résistants, nous espérons obtenir bientôt le soutien d’un régiment spécialisé dans les batailles financières, ou à minima obtenir l’appui tactique d’une de ses brigades.

Partout, dans nos campagnes, des FF résistants se lèvent, qui donnent leur sueur et leurs larmes, pour la Victoire contre ce Pouvoir totalitaire. Ils ne craignent ni suspensions ni inquisitions.  Ils seront nos Compagnons de la Libération de demain.

C’est pourquoi en ce 18 juin 2010, moi, « Frère Résistant », actuellement en exil forcé à Londres, je lance cet appel :

« J'invite tous les Officiers, tous les Maçons Français et Anglais qui se trouvent en territoire britannique ou en territoire Français, avec ou sans leurs tabliers, j'invite les juristes, les psychothérapeutes, les architectes, les compagnons, les apprentis, et tous les ouvriers spécialistes de la vraie Transmission initiatique, à se mettre en rapport avec la résistance avec ceux qui veulent le retour de la spiritualité et la dignité de la GUELNEF. Quoi qu'il arrive, la Force Majeure de la Résistance ne doit pas s'éteindre, et ne s'éteindra pas ! VIVE la Maçonnerie vraie !  VIVE la Résistance !  GOD SAVE la GUELNEF !! "

Commenter cet article

GMX 21/06/2010 08:01


Tu résumes très bien la situation. Tu raisonnes en Maçon, ce qui n’a jamais été le cas du GM et de ses valets frétillants. La dérive, nous le savons, remonte à quelques décades. Quant aux GMP, si
vous voulez connaître leur vraie tendance, regardez surtout leur collège d’officiers ! Dans la région PACA qui comporte 3 provinces, les OP sont en majorité des fonctionnaires de la maçonnerie. Ils
amortissent leurs décors et pour certains, combattent l’ennui dans un simulacre d’activité…J’en connais bon nombre et il est évident que pour la plupart, leur Loge n’était que le passage obligé.
Ils n’y retournent que pour étaler leurs nouvelles dorures et s’accrochent à leurs tabliers comme des enfants à leur dernier jouet…
Quoiqu’il arrive, la GLNF va subir un séisme. Le centenaire à venir, devrait célébrer un renouveau en profondeur, dans l’intervalle le chaos et le désordre vont prévaloir pour un temps à cause de
l’acharnement d’une équipe enracinée dans des dogmes sectaires & malhonnêtes qui se ramifient dans toutes les strates de notre petite « entreprise ».
Des FF sont gênés par ce nouvel élan et préfèrerait le ronronnement habituel. Ils se demandent même si les deux parties ne sont pas coupables du même mal ! Ces FF là sont égoïstes, Ils ne pensent
qu’à leur bien-être et se bercent d’illusions rassurantes.
Le prêchi-prêcha maçonnique que nous évoquons tous dans les articles et commentaires n’a d’impact que sur les Maçons pas sur le GM & sa bande à bonobos. D’ailleurs les blogs acacia &
gardiens du mausolée essaient grossièrement de faire la même chose. La lucidité n’étant pas l’apanage de tous, ces brocanteurs de la maçonnerie sont prêts à marchander et à parier sur la naïveté
(eux pensent stupidité) des FF.
Gageons que la Lumière si souvent revendiquée, soit visible par tous y compris des taupes et des autruches (Noé a bien sauvé les animaux, non ?)


Brantome 20/06/2010 14:53


Lyrique, formidable.
Si nous réussissons, ce sera la première fois en France
depuis bien longtemps qu'une institution se régénérera
et s'assainira par elle-même. Nous montrons la voie.
C'est te dire combien nous sommes en mission. Trise


César du bar de la marine 20/06/2010 19:40



Oui espérons que nos attentes seront récompensées par une nouvelle aube...



Guignol 19/06/2010 14:50


de l'humour dans cet univers rendu glauque par un petit sergent ambitieux, cela fait vraiment du bien et aussi pour maintenir le moral des troupes, car n'oublions pas mes FF que le chemin n'est pas
à son terme et que nous avons besoin de vous,cet appel est destiné à ceux qui hésitent alors je leurs dis "ce n'est pas parce que c'est difficile que nous n'osons pas, mais c'est parce que nous
n'osons pas que cela devient difficile" Osez mes FF,
Osez, osez, osez
rendons notre Obédience pure et sans attache
Guignol


César du bar de la marine 20/06/2010 01:51



Merci mon Frère pour tes paroles d'encouragement.


Derrière l'humour et la dérision de façade, il y a ainsi que tu l'as bien compri, la volonté profonde d'assainir notre obédience et de lui faire retrouver sa dignité.


Et dans ce but, nous osons parler à haute voix, et parfois même nous osons même chanter, alors que nos activités profanes sont à mille lieux de cela. Que nos Frères veuillent bien
nous pardonner !



Le pôte à LUCIEN 18/06/2010 19:33


Dis moi César,
J'ai appris que mon "Pôte LUCIEN" était à LONDRES aujourd'hui, pour ce mémorable 18 juin, invité par N.SARKOZY.
Il me semble que sa "Suspension" n'a toujours pas été levé par Foutriquet Sordide ??
Fais lui une grosse bise de ma part, quand il passera au bar de la marine
Le Pôte à LUCIEN


César du bar de la marine 19/06/2010 00:12



Nous lui ferons non pas une mais trois bises, ainsi qu'à son épouse qui vient d'y être décorée pour son travail à Londres auprès Charles de Gaulle. Nous sommes très fiers pour eux
deux.



Lafond Christian 18/06/2010 14:43


C'est toujours sur une démission collective que les tyrans fondent leur puissance,
mais les hommes préfèrent se plaindre du tyran plutôt que de se demander pourquoi ils lui obéissent.
"Le peuple est le même partout. Quand on dore ses fers, il ne hait pas la servitude." (Napoléon) et c'est sans doute pour cette raison, en grande partie que l'on assiste à la passivité, au minimum,
a la servilité au pire, de nos "GMP" et leurs "O.P.", à l"exception des "résistants" de la 1ère heure, qu'il faut ici, saluer bien bas. Tout n'est pas perdu! De par leurs actions et combats notre
engagement et nos valeurs ont encore un sens à la G.L.N.F..
Il n'y a au monde que deux classes d'hommes : ceux qui ont et ceux qui gagnent
Les premiers se couchent, les autres se remuent!
Le mot résister doit toujours se conjuguer au présent, et par la résistance à la destruction de notre Ordre, de ses valeurs, nous affirmons, une fois de plus, que nous sommes des hommes nés
"Libre".
Mais vous verrez, mes FF., combien de "résistants" vont se découvrir après "la remise en Ordre"! Tous ceux qui ont enfin obtenu, par la qualité de leurs "reptations courtisanes", un poste auprès
des Provinces, (que dire de ceux de "Pisan"!), qui se sont "courageusement" mis dans l'ombre, sans avis surtout, (ou alors de celui qui le dernier a parlé…), attendent "vaillamment" le retour des
"puissants" pour de nouveau reproduire leurs danses séductrices et leurs sourires serviles!
Après 1945, la France est devenue "résistante"! de 40 à 45… ce n'était que quelques Français!, "Courage fuyons!".
Il n'y a pas de liberté sans Ordre, aussi, quand il n'y a plus d'ordre, soit l'on devient l'esclave du désordre, soit notre devoir est de désobéir, pour rétablir l'Ordre et la vérité! La vérité
n'obéit pas! Raison pour laquelle les tyrans et autres dictateurs ne l'aiment pas!
Être traité comme de la "valetaille", des serviteurs, esclaves n'est rien ; ce qui est intolérable c'est d'être considéré comme des esclaves, et se faire appeler:"mon Frère!". Pauvre "Fraternité"!
que d'horreurs en ton nom!
N'oublions pas que presque tous les hommes sont esclaves faute de savoir prononcer la syllabe :non.

Pour être "reconnu comme tel", il faut pouvoir marcher droit, la tête haute:
A méditer:
Es-tu un esclave ? Tu ne peux donc pas être un ami.
Es-tu un tyran ? Tu ne peux donc pas avoir d'amis.

Alors mes FF n'oublions pas que nous saurons qui nous sommes quand nous verrons ce que nous avons fait. L'esclavage a ses bons côtés. "Le tyran ne peut affirmer qu'il règne en maître sur des hommes
libres", c'est déjà une victoire.

Enfin toutes les fois qu'on attend le retour de l'ordre, on ne peut se tromper que sur la date! Les erreurs passent, il n'y a que le vrai qui reste.

L'humour, c'est aussi une façon de résister, donc une dernière pour la route:

Les hommes sont si lâches et si serviles que si leurs tyrans leur ordonnaient de s'aimer, ils s'adoreraient. Alexandre Dumas Fils

Merci encore pour votre humour, donc votre résistance!
Frat.


César du bar de la marine 18/06/2010 17:33



Merci mon frère pour ce morceau d'architecture qui me laisse sans mots pour le commenter...