L'ARROSEUR... ARROSE ... SIX FOIS DE SUITE !

Publié le par César du bar de la marine

L’arroseur…. Arrosé….Six fois de suite !

 

A trop vouloir jouer avec la justice, Sa Sérénité le guide suprême avocat de profession et ses proches eux-mêmes avocats se retrouvent dans la situation de l’arroseur … arrosé.  

 

D’ailleurs, CESAR se dit qu’ils doivent être trempés !!  Car, avec cette ordonnance du 24 janvier du TGI,  c’est leur 6ème échec consécutif devant les tribunaux !!!  

Excusez du peu !

 

Pour mémoire, notre guide spirituel a subi les échecs suivants :

·        Rejet de ses accusations ridicules en Concurrence Déloyale contre FMR

·        Annulation de l’AG pluri …. verrouillée du 16 octobre

·        Rejet de son Appel  de l’annulation de l’AG par le TGI

·        Rejet de sa 1ère soudaine demande pour faire nommer un Administrateur pour organiser l’AG qui lui est imposée par justice, incluant un vote sur sa Révocation.

·        Rejet  ce 23 janvier de sa 2ème demande identique, mais auprès d’une autre juridiction.

·        Ordonnance du TGI du 24 janvier qui vient d’être annoncée  sous divers titres tels que « STIFANI C’EST FINI » et « La Justice de la République prend la direction de la GLNF »

 

Il faut bien noter en effet, que cet administrateur judiciaire a été nommé à NOTRE demande, pas à la sienne, selon le plan tordu qu'il avait imaginé.

Ce sont donc NOS considérations que la justice a pris en compte.

 

En toute logique, elles ont abouti à ce que soit mis un terme à toutes les  tentatives de plus en plus manipulatrices du Guide Spirituel auto proclamé pour échapper aux décisions de justice de notre pays.

 

La dernière manœuvre, cette démission aura été l'erreur de trop. Elle a été actée par la justice  et maintenant notre Guide suprême est « OUT ».

 

FS n'a plus le droit de signer un chèque, ni de prendre quelque décision que ce soit. Il est même probable que, une fois l'Administrateur installé, il ne pourra plus se rendre au troisième étage de Pisan...

 

Il est clair également que nous ne sommes pas encore arrivés au bout du chemin.

CESAR et les Frères du bar de la marine vont continuer à leur travail d’information et les soumettre à vos nombreux commentaires (plus de 2500 à ce jour sur le Myosotis PACA).

 

Cela reste encore nécessaire pour faire ressortir les tristes réalités qui sont toujours camouflées. CESAR n’oublie  pas qu’aucune des questions pertinentes de notre Frère SEMPER-FI n’ont obtenu réponse à ce jour.

 

Cela reste encore nécessaire pour  favoriser la poursuite de la remise de la GLNF sur de bons rails.

 

A cet effet LES ASSISES NATIONALES POUR LA REFONDATION de la GLNF  que nous organisons ce 5 février à Paris-Montreuil, vont avoir une importance encore plus grande, du fait de ces tous derniers événements.

 

CESAR vous invite à venir nombreux, pour engager le processus de refondation sur des bases saines. Assurez-vous, que dans chacune de vos Loges il y a au moins 1 – 2 ou 3 Frères pour participer et vous rendre compte.

 

RDV le 5 !

 

 

 

Commenter cet article

La Truelle 26/01/2011 18:17


Et allez donc !! un déni de plus!! une autre provocation!!
Non Mr. Stifani nous ne tomberons pas ce piège si grossier.
Arrêtez de prétendre être ce que vous n'êtes plus.
La JUSTICE de notre pays se chargera de vous apprendre, très bientôt, à lire ainsi qu'à vos affidés de l'ex collège de la Province d'Alpes Méditerranée qui aujourd'hui encore, dans les locaux du
secrétariat provincial, se pavanaient en affirmant que tout allez bien, qu'il n'y avait aucun problème.
Hallucinant non ????
Dommage que vous n'ayez pas saisie la dernière occasion qui vous était offerte de quitter dignement notre obédience. Cela se fera mais dans le déshonneur. Soyez en sur.
Je ne vous salue pas Monsieur.
Pace e Salute à vous mes B.A.F.


unfrerecommelesautres 26/01/2011 17:29


François j'ai bien reçu ta lettre du 25 janvier 2011, signée François STIFANI Grand Maître, mais je suis au regret de t'informer que tu ne l'es plus depuis l'ordonnance obtenue par FMR, rendue
le
24/01/2011, et rendue exécutoire ce même jour. Constatant la démission du Président et de son Conseil d'administration, la Justice Française, a décidé de procéder conformément à l'article 2.3 de
la
constitution et du règlement général de procéder à la désignation du Président de la GLNF.
Je t'informe que cela signifie que tu n'es plus le Président de l'association à compter du 24/01/2011, et que par conséquent tu n'es plus le GM de la GLNF, que ton mandat ayant expiré, tu n'as
plus
de Collège National, plus de Grands Maîtres Provinciaux, plus de Collège provincial, par effet de domino. que tous les actes signés par ces derniers sont eux aussi entâchés d'illégalité, leur
mandat prenant fin, avec la fin du tien.
Que tous tes actes postérieurs au 24/01/2011, engageant potentiellement l'association sont illégaux, que le SGC ne peut répondre à une convocation du Grand-Maître car il n'y en a plus, que tu
ne
peux donc plus le convoquer, comme il n'y a plus de Président de l'association.

Allez trises quand même,


JPM 26/01/2011 16:46


Le chemin s'éclaircie, le nouveau chantier va démarrer. Il n'en demeure pas moins que les statuts resteront en l'état jusque la fin du mandat de l'administrateur alors quiz du nouveau budget et les
cotisations énormes que les FF ne sont plus disposés à payer.
La refonte obligatoire prendra encore du temps, il ne faut pas espérer que des nouveaux statuts vont sortir de la réunion du 5 février. Tout ce temps perdu à cause d'un homme qui a détruit notre
bonne renommée. je propose qu'il soit radié à vie dans toute la maçonnerie.
JPM


MASSILIA 26/01/2011 16:39


Alors, "il" est encore Grand Maitre ou pas ???
Pour "lui", OUI, IL EST TOUJOURS GRAND MAITRE !!!
Témoin la "lettre du Grand Maitre" qu'il vient de diffuser à Tous (?) les FF de l'obédience ...
AU-SE-COURS !!!


"Le 25 janvier

Très Chers Frères, mes Bien Aimés Frères
Je vous fais parvenir ci-joint copie de la lettre que dès lundi j'ai faite au Souverain Grand Comité de notre Obédience, l'avertissant de sa prochaine convocation. Ce courrier t'éclairera sur les
raisons de la démission du conseil d'administration et sur le rôle des organes de la GLNF définis par la Constitution de l'Ordre, et ses Statuts et Règlements. Deux petits livres qu'il est utile de
lire en Loge de temps à autre, et dont il est rappelé, lors de la cérémonie d'installation et de remise de la charte de la Loge, « qu'il ne peut guère s'élever de difficulté dans une Loge, dont ces
livres ne contiennent la solution ».
Comme suite logique de la démission du Conseil d'Administration de la GLNF, que j'ai provoquée et souhaitée, un administrateur judiciaire a été désigné le lendemain mardi, consécutivement à la
requête des représentants de mes détracteurs et simultanément à la requête déposée par notre avocat, qui allait dans le même sens.
Cette nomination est une très bonne nouvelle, car nous allons pouvoir maintenant enfin envisager une issue sage et fraternelle à la situation de tension passionnelle à laquelle nous sommes les uns
et les autres soumis depuis plusieurs mois. Nous allons pouvoir, avec l'aide de l'administrateur, établir les étapes que je rappelle dans cette lettre que j'ai faite au Souverain Grand Comité, et
que je recommande à votre attention. Quelles sont-elles ?
. Tout d'abord l'approbation des comptes en Assemblée Générale Civile pour permettre la continuité matérielle de notre fonctionnement. Cette assemblée sera organisée à mon sens par l'Administrateur
avec toute l'impartialité requise. C'était mon souhait.
. Ensuite, nous allons pouvoir organiser les étapes de la désignation et de l'élection d'un Grand Maître en respectant strictement les règles qui constituent notre Ordre. C'était également mon
premier souci, et celui du Conseil d'Administration, de ne pas être en contradiction avec les bases de notre régularité.
En mon âme et conscience, j'ai jugé en démissionnant que cette option était la seule envisageable pour ramener la paix dans l'esprit de tous, face aux débordements passionnels de certains, et à
ceux qui pourraient se produire dans des contextes d'assemblées ou « d'assises » profanes.
Je me réjouis avec vous, Mes Bien Aimés Frères, que nous voyions enfin un scenario se dessiner pour que nous puissions rapidement poursuivre les chemins de la paix, de l'amour fraternel et du
travail maçonnique, que nous sommes venus suivre ensemble.
Recevez Très Cher Frère, mon Bien Aimé Frères, ma fraternelle affection
François Stifani
Grand Maître"


César du bar de la marine 26/01/2011 17:53



Il se pretend encore GM et semble vouloir donner des ordres à l'Administrateur !!!!! Il ne sait pas lire, pas entendre un jugement voir notre article dans quelques instants



Paracelse 26/01/2011 16:22


4 FF de notre RL seront présents le 5 à PARIS. Pourquoi STIFANI n'a-t-il pas un zeste d'honneur et ne démissionne-t-il pas de sa fonction de GM ?????? Pourquoi tous les GMP et les Membres du SGC ne
démissionnent-ils pas? La peur de ne plus être renommés? Il faut mettre dehors tous ces profanes sans honneur maçonnique, parjures et impies. Il y en a vraiment marre. Nous voulons travailler
sereinement en Loge loin de tout ce bordel profane. 6 baffes en Justices, cela ne lui suffit-il pas? Lui en faut-il sept et plus??? 3B