La GLNF DEVIENT UN PETIT CHAMP CLOS

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

Nous reproduisons ici un article du Myosotis Lutèce.  Son verbe n'est pas agressif, mais pertinent et précis, certains trouveront très difficile à supporter cette vérité mise à la vue de tous, mais le temps de la GLNF et des ses prétendants, quels qu'ils soient est révolu.

Il est plus que temps de regarder la vérité et de se tourner vers le futur. Un futur sans GLNF, sans ce système Stifano-foellnérien indigne, vers une maçonnerie libérée de cette courses aux vanités érigée en mode de gouvernance.

 

Fraternellement.

César.

 

Nous avons reçu la confirmation attendue que « le Grand Maitre est toujours le Grand Maitre » et qu’il compte bien le rester, par son orateur-avocat interposé - la voix de son Maitre en quelque sorte.

Nous ne sommes donc pas déçus, les choses restent en l’état, tout est sous contrôle, la vie continue...

Ultime provocation : le « Guide spirituel » régale ses proches au Fouquet’s (avec nos capitations ?), histoire de nous signifier qu’il n’en a rien à faire des votes, des jugements, et qu’il continuera à mener le bal maléfique de l’effondrement qu’il appelle « renaissance ».

Certes, des voix discordantes de légitimistes déçus, ceux-là même qui vont bientôt se déclarer résistants, disent que « trop c’est trop », que Stifani devait (leur) laisser la place, mais que font-ils dans les faits ?

 

La GLNF devient petit à petit le champ clos d’un combat de crabes et cela annonce des années et des années de sourds combats. Personne, en effet, n’a d’autre projet que de prendre la place d’un calife dont on s’accorde à dire qu’il ne tiendra plus très longtemps...

Ainsi, Jean-Etienne Murat, photo tableau pompier style 3ème République à l’appui, nous délivre un communiqué à pleurer ; nous confirmant que, malgré tous ses revers, il est toujours candidat et...que tout va bien.

Il ne s’est sans doute pas aperçu que ses consignes de vote lors de la dernière Assemblée Générale n’avaient pas été suivies.

Faisant comme si sa position d’éternel outsider lui octroyait une quelconque légitimité, il nous annonce que, scrogneugneu, il va faire une requête au Tribunal (il a dû trouver un sponsor... ?). Aucun espoir de ce côté-là non plus.

 

Avec ces deux là, nous sommes tranquilles. Ça va continuer comme en 14 !

D’un côté des procédures et de l’autre...des procédures, quelques supporters bouffis d’ambition dans chaque camp, et autant de conviction d’être le meilleur, celui qu’il nous faut, bien entendu.

L’un, parce qu’il a été désigné, l’autre parce que c’est …LUI. C’est bien normal puisque c’est LUI qui vous le dit !

Mais, pour les Frères, dans les deux cas, une seule exigence : payer, payer et encore payer pour voir l’un de nos deux auto-satisfaits poser son légitime arrière-train sur le trône chancelant d’une GLNF à l’agonie.

 

Les Grandes Loges européennes considèrent qu’avec l’un ou l’autre de ces deux personnages la GLNF des dorures a fait son temps.

Leur récente décision est irrévocable, ce qui remet à leur juste place la prétention des deux clans à nous diriger et leur fol espoir de faire revenir une reconnaissance à jamais perdue.

Hélas, pour lui, le nom de Jean Murat fait sourire dans les capitales de la vieille Europe, et plus encore dans le Nouveau Monde.

Là où Stifani a une équipe qui, en dépit des multiples défections, reste malgré tout relativement cohérente, notre pauvre ami n’a autour de lui que trois pelés et cinq tondus pas très compétents.

Ce constat fut particulièrement patent au cours de ces pénibles et ennuyeuses réunions provinciales où aucune réponse sensée ne fut apportée aux Frères, les laissant repartir en proie au doute...

D’ailleurs, ceux qui ont été amenés à se frotter à notre JEM national savent bien que son unique ambition constitue son seul programme. Outre que celle-ci l’a bien rendu vaniteux, elle ne le rend pas pour autant capable de diriger quoi que ce soit.

Tout aussi dramatique : la récente lettre de son supporter Niçois appelant Maître Legrand à le nommer Pro-je ne sais quoi afin d’assurer une soi-disant continuité « maçonnique » au sein de la GLNF !

Comment des Loges pourraient-elles avoir besoin d’un nouveau gourou pour fonctionner maçonniquement ? Ce type d’absurdité est révélatrice des réflexes de ceux qui, formatés par le système, en adoptent tous les travers !

Nous savons bien, au fond, que la GLNF ne peut que reproduire ses vieux démons.

 

A moins d’être masochiste ou aveuglé, si nous voulons reconstituer ou reconstruire notre foi maçonnique, c’est ailleurs que nous devons nous ressourcer.

Des Loges souveraines se sont constituées en obédience et s‘organisent progressivement. Et, c’est dans une sérénité retrouvée que plus de 8 000 Frères aujourd’hui travaillent à la gloire du Grand Architecte de l’Univers.

La GL-AMF échange de façon intense avec les Grande Loges de part le monde, les négociations avancent, les dossiers se montent, et surtout, la Joie est dans les Cœurs.

Nous ne pouvons pas en vouloir à ceux qui, par lassitude, par manque de courage ou par un aveuglement passif s’obstinent à espérer un miracle.

Au même titre que ceux qui s’imaginent que la création d’un district par une quelconque Grande Loge pourra leur offrir une issue protectrice.

Bien curieuse réaction que celle de préférer une tutelle étrangère à une autonomie adulte !

 

Dans tous les cas, il semble que la réconciliation entre des factions qui se sont opposées pendant de si longs mois ne soit mission impossible. Comment ne pas concevoir que la cohabitation qu’elle impliquerait sur les colonnes ne soit pas problématique ?

La Grande Loge de l’Alliance a déjà été amenée à refuser quelques candidatures au sein de Loges qui ne pouvaient accepter le retour de certains soutiens virulents de Stifani. Il y a, semble-t-il, des limites à l’acceptation de certains retournements de vestes !

Parallèlement, et ce n’est pas une nouveauté, on constate dans plusieurs régions que le clan stifanien est parfois d’une grande agressivité envers ceux qui osent exprimer leur désaccord en les menaçant ou les expulsant des Temples.

Les grandes embrassades dans une GLNF apaisée ne sont vraiment pas pour demain !

 

De fait, deux conceptions de la Maçonnerie s’affrontent, celles-là même qui sont à l’origine de la crise:

  • D’un côté, un système met en avant la gratification de l’égo par des titres, des décors et le déploiement d’un contrôle des Loges au service d’un projet politico-médiatique, une obédience qui se donne l’apparence d’un pseudo pouvoir sociétal mais qui piétine les principes fondamentaux des origines.
  • De l’autre, l’idée que les Loges sont le véritable creuset de l’initiation et qu’elles n’ont besoin d’obédience que pour mieux fonctionner, que la discrétion et l’humilité sont les bases de la progression initiatique : seule raison d’être d’une Maçonnerie qui doit passer par le perfectionnement personnel de ses membres pour prétendre à « changer le monde ».

Stifani, et tous ceux qui l’entourent, défendent becs et ongles la première conception. C’est un acte vital et le terrain maçonnique leur est totalement étranger.

Murat, qui s’est si longtemps vautré dans ce même système, ne l’a jamais remit en cause sauf lorsque cela apparaissait utile à ses ambitions. Entré en rébellion active dès le 4 décembre 2009, date que Stifani lui-même considère comme le tournant de la crise, et armé de propositions sérieuses, il aurait certainement eu plus de crédibilité. Son attitude en a fait, à jamais, l’homme des occasions manquées...

D’autres, constatant l’impasse d’une GLNF privée de reconnaissance internationale et faisant honte à la Maçonnerie française, s’auto-persuadent que leur petite personne est LA solution et se présentent comme les seuls susceptibles de faire sortir l’obédience déchue par le haut.

Quel spectacle pitoyable, puéril et dégradant... Non, vraiment, tout cela n’a plus de sens.

 

Alors, mes Frères, à l’issue de ces miscellanées de réflexions, il nous faut convenir qu’il n’existe qu'une seule alternative crédible : la Grande Loge de l’Alliance.

Là, où les échanges et négociations avec les Grandes Loges françaises et étrangères préparent la Maçonnerie de demain

Là, où loin de toute cette agitation stérile et contre-initiatique, plus de 400 Loges travaillent paisiblement à construire de façon mature leur avenir.

Commenter cet article

fantomas 18/07/2012 20:09

confirmation faite par mon Frere et grand Ami, (grand Maître provincial d'ecosse )
tribises
Fantomas

Fantomas 17/07/2012 19:26

mes freres,
La grande loge d'Ecosse retire la reconnaissance a la GLNF.
Enfin !!!!!!!!!!
tribises a tous
Fantomas

César du bar de la marine 17/07/2012 23:05



Même  réponse que pour le précédent commentaire.  Nous souhaitons valider cette info.



Ben AourH 02/07/2012 11:31

A la gargote Foutriquet's qui invite ? c'est Trimalchion !
Et c'est nous qui payons !

Partons !

Salades de vieux crabes et pincées de truffes,
Succès frelaté arrosés de marre-çà-là...

Fuyons !

Indigeste ripaille, réconfort des coureurs à l'échalote
Les avons en travers du gosiers vos Etouffe Maçon,

Courons !

Aucun arrêt ne vous arrête, aucun "non" voté
Ne coupe leurs appétits aiguisés de dogues.

Volons !

Mon Frère Maçon il est grand temps :
Pars, cours, vole avant qu'ils ne te mangent,
ces bouffons !

César du bar de la marine 02/07/2012 20:38



Il nous a été dit que théoriquement les invités auraient payé leur part; mais le montant indiqué serait tellement faible pour un établissement tel le
Fouquets, que nous avons tendance à ne pas croire ce qui nous a été dit.



Didier Lacaze 02/07/2012 10:37

DROIT DE RÉPONSE

À MESSIEURS MES FRÈRES BLOGEURS ET BLAGEURS DE LA GLAMF,

Vous avez suscité une franche hilarité parmi nous à la lecture de vos écrits sur différents blogs Myosotis (cf http://www.myosotislutece.org/article-miscellanees-de-reflexions-107603433.html ou
http://le-myosotis-paca.over-blog.com/article-la-glnf-devient-un-petit-champ-clos-107626487.html ) et nous tenions à vous en remercier vivement, les occasions de rire à la GLNF étant souvent trop
rares par les temps qui courent.

Nous remarquons l’attention que vous nous portez et votre implication toujours croissante dans les débats à la GLNF. Les Frères naïfs qui pensaient que vous étiez partis à la GLAMF pour maçonner en
paix en seront pour leurs frais. Vous ennuyez-vous déjà entre vous ? Nous vous réitérons nos remerciements, vos papiers (sans qualificatif) étant la meilleure réponse appropriée à certains Frères
de la GLNF qui nous soupçonnaient de collusion avec la GLAMF. Grâce à vos écrits, les choses sont au moins claires et explicites : nous ne partageons pas les mêmes valeurs et références maçonniques
et initiatiques, loin s’en faut !

Encore plus fort, Jean Murat et nous sommes désormais "les complices objectifs" de François Stifani (cf
http://le-myosotis-rouvray.over-blog.com/article-le-leurre-de-la-resistance-interieure-107637566.html ). A quand les résistants de l’intérieur deviendront-ils des collabos ? Réponse prochainement
sur votre blog Myosotis engagé préféré!

Merci encore de votre éclairage (désolé, mais nous ne pouvons sincèrement le qualifier de "Lumière") qui nous permet de mieux discerner et nous forger notre propre opinion grâce à votre vérité.

Nous invitons tous les FF, de la GLNF comme de la GLAMF ou d’autres Obédiences, à la lecture attentive de vos invectives. Ah, nous avions failli oublier de vous féliciter (mais si, mais si…) pour
le satisfecit que vous décernez à "hamster jovial", notre Frère Serge T. (cf http://www.myosotislutece.org/article-la-glnf-d-hamster-jovial-107663642.html ) ; sans doute vous dérange t-il lui aussi
? Vous devriez postuler en tant que comiques sur les radios généralistes, il parait qu’ils ont des humoristes à remplacer. Incontestablement nous vous accordons la palme d’or de l’humour maçonnique
déplacé.


LE COMITE DE SOUTIEN À JEAN MURAT - 357 (Trois pelés, cinq tondus et 7 Frères qui le rendent juste et parfait)

P.S : nous apprenons par une de vos sources que la GLAMF vient successivement (sucessfuly comme diraient nos Dear Brethern anglo-saxons) d’être reconnue par le Grand Extrême-Orient de Mongolie, la
Grande Loge Symbolique et Tortueuse des Galapagos et l’United Grand Lodge of Swaziland (le Grand Master est en train de vous envoyer un tweet par tam-tam). Sincères congratulations…

César du bar de la marine 03/07/2012 01:46



Nous publions volontiers ton commentaire, car c'est la finalité des blogs que de permettre l'expression des Frères.


Ici en Paca, nous connaissons bien JPS, mais le hasard veut qu'an bar de la marine, on connaisse aussi JEM, (et peut-être mieux encore). Aussi lorsque nous
avons lu l'article de Lutèce que nous avons reproduit, nous avons tout de suite compris ce qu'il exprimait.



ex 76253 02/07/2012 09:59

Mm Bb Aa Ff,

Je voudrais saluer ici un FM, qui certes a été un soutien affiché de FS mais qui à la différence de beaucoup de ceux qui nous donnaient l'Accolade Hier a toujours affiché ses convictions.

Je parle de P BENZ.

Certes il en a ecrit des pointes et des bilevesées et nous a tous irrité de ses certitudes "légitimistes".
Mais pour lui avoir parlé, via mail et même en direct au cours d'une longue conversation téléphonique, malgré le fait d'avoir vu certainsd de mes propos censurés par lui, j'ai la conviction qu'il
pensait faire ce qui était son devoir.

En tous cas reconnaissons lui une chose, il l'avait dit, il l'a fait: François n'a pas été ratifié , Pierre a fermé Affidelis.

Pierre nous n'etions d'accord sur presque rien mais je t'embrasse Frat:.

César du bar de la marine 02/07/2012 20:35



Nous prenons acte.