La rencontre du 14 : des échos divergeants

Publié le par César du bar de la marine

 

Faisant suite à la réunion hier des avocats de FMR, de la direction de la GLNF avec Me Leggrand administrateur Judiciaire, le blog L'Express La Lumière franc-maçon fournit les premiers échos en retour decette réunion.   

 

 

De  toute évidence chacun n'a pas entendu la même chose. Ou tou au moins a retenu des passages différents.

 

Dans l'attente de ce que Me Legrand a elle-même entendu, nous allons probablement recueillir bientôt d'autres échos.

 

 

Nous profitons de cet article  pour diffuser la toute dernière note de Me  Legrand relative à l'encadrement des dépenses. Celles de PISAN sont strictement encadrées puisqu'il lui faut  obtenir une approbation de Maître Legrand au premier euro.

La tolérance est de 300 euros pour les Loges et de 600 euros pour les provinces. Voir la circulaire ci-dessous,  Circulaire du 14 février: Modalités de mouvements des fonds (lien ici).

 

 

Note dépenses Legrand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

aisuig 16/02/2011 08:10


On a l'impression que tout le monde découvre le fonctionnement une société ou association mise sous administratation judiciaire !
Rien dans les décisions de l'administrateur n'est pour l'instant hors de ces normes.
Non, il faut plutôt s'interroger sur le fonctionnement du coeur de notre association, c'est à dire la maçonnerie. Occupons nous du SGC et de la déclaration des juridictions par exemple. C'est sur
ce terrain qu'il faut travailler !
A vous tous mes frères.


Le Myositis Corse 16/02/2011 07:37


Bonjour à tous et particulièrement à César que j'ai eu le plaisir d'avoir au téléphone hier et avec qui nous avons échangé.

Pour ce qui me concerne ma position est claire également et tous les frères que j'aime et que je reconnais pour tels sont au courant de celle-ci. Je ne resterais pas dans une GLNF en déshérance et
avec à sa direction des gens que je n'estime pas capable de la conduire là où je le souhaite.

Nous n'en sommes pas encore là et le mois d'aout est dans 6 mois. Espérons que les choses se soient éclaircies à ce moment là.

Dans le cas rocambolesque où nous nous trouverions dans une gestion bicéphale comme cela a l'air de se dessiner, laquelle des deux têtes signerais les circulaires de suspension voire d'exclusion ?
Car encore une fois, pour ce qui me concerne, je ne me lèverais plus en loge pour accueillir des frères que je ne reconnais pas et que je n'estime pas à leur place ?

J'aimerais savoir qui, du juge ou de l'ex-GM, seraient habilité à le faire.

Une grève du "maillet battant et voûte d'acier" serait peut-être envisageable ?

Je vous embrasse et gardons espoir que notre GLNF retrouve le chemin que la majorité espère pour elle.


César du bar de la marine 16/02/2011 08:04



Bonjour à toi, 


L'équipe du bar de la marine ne l'envisage pas non plus. Mais gardons espoir, car il y a un an nous n'imaginions pas la nomination d'un administrateur provisoire ni  même des Assises
telles que celles du 5 février.



Un VM de Neustrie 16/02/2011 06:33


Mes Chers Frères,
Un question toute simple: si la fonction de Grand-Maître n'est pas vacante, pourquoi faut-il que le SGC procède à une nouvelle élection dès lors que le mandat de 5 ans n'a pas été remis en
cause?
Pour ma part, la réponse est évidente, mes vous, Chers Frères, qu'en pensez-vous? (CQFD)


phoenix 16/02/2011 00:07


Mes Frères,
Certes cette le résultat de cette rencontre n'est pas en soi (et à cet instant) une bonne nouvelle.

Elle ne diminue en rien ce que nous avons vécu le 5/02, et c'est parce que nous redescendons dans les turpitudes du profane que nous sommes déçus,et que nous nous surprenons à avoir peur que cette
flamme s'éteigne.
Cette assemblée était lumière mais vous le savez aussi bien que moi, les ténèbres ne peuvent la saisir...
Maître LEGRAND toute bien disposée et honnête soit-elle ne peut saisir de ce dont il s'agit, on peut le déplorer mais on ne peut lui reprocher.
Nous sommes théistes, nous pensons que le GADLU intervient dans nos vie et notre chemin, parfois par des voies bien étranges...gardons l'Esperance, et si nous voyons que cette maison qui est encore
la notre et que nous voulons re-sacraliser, reste irrémédiablement rétive à tout salut, effectivement nous irons construire ailleurs, un lieu où règnera enfin l'Amour entre nous et cette paix si
propice à notre travail de Maçons.
Mais pour cela nous devons rester UNIS parce que le 5/02 nous étions heureux non pas d'être simplement la, mais surtout d'y être ensemble, main dans la main.
Le GADLU sait ce dont nous avons besoin, je suis confiant sur le fait que nous l'obtiendrons!
Je vous embrasse très fort, mes Frères


Boaz l'éclair 15/02/2011 21:25


Mes BAF,
Je retiendrai, pour l'instant TROIS points importants sur ce courrier:
a)il n'est plus a l'entete de la GNLF, et à la gloire du G.A.D.L'U.
b)la seule signature est celle de M Le....d,MANDATAIRE.
C)ce courrier est daté du 11 fevrier 2011.
SOYONS TOLERANT.
Donc un peu de patience, M Le....d, ne peut pas assimiler en quinze jours, ce que certains non pas compris chez nous en 3,5,7 voir 21 ans & +!

Le seul point d'accroche, serait sur les factures, à presenter pour en obtenir le paiement?
Comment etre sur, que la depense engagée, etait vraiment necessaire?
TB


César du bar de la marine 15/02/2011 23:10



Comme pour un véritable audit, la pertinence des dépenses, c'est toujours la question fondamentale. Exemple le weekend de l'EX sur l'ile de la Réunion