LE CONTRASTE EST SAISISSANT.

Publié le par César du bar de la marine

 

La résistance sur le terrain s’amplifie en parallèle que les apparatchiks-provinciaux en chef,  se réfugient dans la soumission et le double langage.

 

En PACA, un tout nouvel exemple de résistance nous vient de la RL 216, La Fraternité Initiatique Écossaise à l’O de Nice.  Vendredi soir le VM de la Loge qui tient ses tenues au temple de Verdi, a rappelé à ses visiteurs que le VM était le chef de l’ordre dans sa loge.

Alors que qu’un commando de trois OP très connus (Jean Louis Mai_____, accompagné notamment de Patrick Im….  voulaient prendre la parole pour  parler au nom du GM,  le VM de la loge, un vrai couillu,  lui a  rétorqué qu'il n'existait plus  de GM, donc plus de GMP et d'OP, et lui a donc demandé de sortir.

 

Notre commando d’OP n’a eu d’autres choix que de partir et laisser les frères travailler en paix.

Apparemment, cette semaine aussi,  les Frères d’une autre loge, cette fois à Cagnes auraient réagi vivement à l’intrusion du même OP. (Les commentaires des Frères d’Alpes Méditerranée nous en diront plus).

 

A Lyon lors de la tenue provinciale de ce samedi, nous apprenons la démission de la totalité du collège provincial (moins trois : l’apparatchik provincial en chef et 2 OP).

 

Mais alors que la résistance sur le terrain se confirme, nos apparatchiks provinciaux en chef, tremblent devant l’EX guide spirituel, ou bien se font porter pâle.

 

Le contraste est saisissant entre ces VM et Frères qui n’hésitent plus à parler haut et clair et à remettre les apparatchiks stifaniens à la place qu’ils n’auraient jamais du quitter et  le comportement soumis des apparatchiks  convoqués par leur guide spirituel.

 

En effet, à contre courant du langage que nombre d’entre eux tiennent en privé, pas un seul des apparatchiks provinciaux en chef n’a osé contredire leur gourou, et tous ont baissé la tête au passage des  deux émissaires du guide qui allaient de table en table pour s’assurer que les propos ne débordaient pas du cadre. (En PACA, Jean-Luc V____, avait préféré se faire porter pâle).

 

Une seule éclaircie toutefois dans cet océan de soumission, lorsque le GMP de Lutèce fait part de sa lettre pour confirmer à l’EX ce que d'autres lui avaient déjà écrit.

Mais le silence est vite retombé lorsque ce dernier lui a répondu qu'il n’avait rien à faire de son courrier, et a ajouté : « Je sais, les frères ne m'aiment pas... je m'en fous, je ne les aime pas non plus ! »

 

Voilà un incident doublement instructif. Il établit une vérité dont nous ne doutions guère. Il confirme le courage légendaire des apparatchiks provinciaux en chef.

 

Quelle différence avec nos Frères et nos VM qui depuis des mois se dressent et défendent leur honneur et devoir de Franc-maçon !   

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean 23/03/2011 17:00


Radier un Frère démissionnaire me fait penser à ce condamné qui avait été fusillé avec des balles rouillées pour qu'il meure du tétanos. Ils sont vraiment impayables!


L'Impertinent 23/03/2011 13:46


Hé oui mes B.A.F, il est des EX G.M.P. qui par devant sont tout sourire, à croire qu'ils font de la publicité pour une marque de dentifrice, qui avouent, en privé, en très privé, qu'ils ont hâte de
voir partir la direction actuelle et qui ensuite signent des ordonnances indignes et honteuses.
Elle est où l'erreur???
A vous lire


César du bar de la marine 23/03/2011 13:58



C'est bien ce comportement qui est devenu de plus en plus insupportable et indigne, que le temps passe. Le comportment de certains GMP contribue
grandement à la confusion et au maintien  en place de ce Stifani et de sa clique dont ils disent le plus grand mal en privé.



Bernard DUMIGRON 22/03/2011 19:18


@Daniel
Il semble en effet de la plus haute importance de radier ceux qui ont démissionné et qui plus est en multipliant les fautes de procédure. Je suis heureux que nos affidés se montrent sous leur vrai
jour. On croit connaître ses Frères après une trentaine d'années ; Maya nous remet en mémoire que tout est apparence.
On va pouvoir fêter cet enseignement dignement. Bises x 3
Bernard DUMIGRON miasme 16397


Daniel CUADRAS 22/03/2011 18:10


Rentrant de week-end, moi aussi, j'ai trouvé dans ma boite à lettres un avis de passage pour un RAR contenant ordonnance d'exclusion signé,du GMP datée du 16 Février , expédiée sans doute le 20
Mars. Ceci devant faire suite à un conseil de discipline du mois de Décembre 2010 auquel je ne me suis pas rendu. Pour moi, cette ordonnance signée d'un GMP qui du fait de la vacance de la chaire
du GM ne détient plus de mandat est simplement nulle et non avenue.
D.CUADRAS N° 48742


César du bar de la marine 22/03/2011 18:19



Idem pour César...



L' Incrédule 22/03/2011 07:31


JL V......o C'est fait porté pâle pour cette réunion, mais le lendemain il présidait la tenue Provinciale de Massilia. Au fait en as tu des nouvelles de cette manifestation, il m' a été rapporté
qu'il avait fait un superbe discourt d'enfumage !!!!!!!!!!! J'aimerai bien savoir. Merci d' avance de nous en faire profiter si tu sais.


César du bar de la marine 22/03/2011 11:50



Eh oui, le "coup de théatre" que certains très proches de JLV, le GMP de Massilia lui avait confié sous le sceau du secret jusqu'à samedi n'a pas eu
lieu... Toujours égal à lui-même JLV n'a cessé de débiter son discours coutumier en continuant à jouer la partition du guide qu'il reconnaît comme fou dès qu'il est en présence de Frères
censés, réitérant pourtant sa demande de règlement des cotisations... soutenant en cela son grand trésorier qui ne se rend même pas compte qu'il va droit dans le mur et va se retrouver face à une
plainte pour extorsion de fonds s'il persévère !


Rien de nouveau qui ne vaille d'être rapporté, si ce n'est une nouvelle distribution de hochets à de nouveaux Grands Officiers Provinciaux qui vont
pouvoir enfin fêter leur remise de tablier bleu... depuis le temps qu'ils l'attendaient ! Pitoyable.