LE GRAND CIRQUE STIFANI-BALOUP

Publié le par César du bar de la marine

 Mes Frères,

 

C’est devenu, encore plus,  du grand n’importe quoi ! Stifani et ses acolytes se moquent ouvertement de la justice française !

 

·        Avant-hier Stifani et ses avocats Baloup et Pardo, inventent une soit disant distinction entre Bonnet-Blanc et Blanc-Bonnet (GM-Président et Président-GM) et avec moultes démonstrations fallacieuses entretiennent une confusion juridique, afin d’annoncer sa démission de l’un des blanc-bonnets tout en gardant « l’autre » sur la tête, afin de se maintenir coûte que coûte à la direction de la GLNF, avec le soutien de fait de l’administrateur ad hoc.

 

·        Hier la justice, remet clairement les choses à leur place, en disant le droit, prenant acte de la démission de Stifani,  rappelant  que Blanc-Bonnet c’est la même chose que Bonnet-Blanc !

 

La décision de la Justice ne convient pas à nos comiques du 3ème étage de Pisan;  Qu’à cela ne tienne !  

 

·        Aujourd’hui,    se moquant totalement de la Justice française et (des Frères) ils sortent maintenant de leur sac de farces et attrapes, l’annonce (voir Brèves de ce soir) selon laquelle  Stifani n’a pas vraiment démissionné il y a un an ! 

C’était seulement  une absence temporaire !!!, car il n’est pas en mesure de démissionner !!! 

 

Et doutant de leur propre argument ils ajoutent pour le cas où ça ne suffirait pas, que de toute façon, un certain Conseil d’Administration  (qui réapparaît lui aussi comme un lapin

2012 01 17 Apparition du Lapin Conseil d'Administration

extrait de la même pochette de farces et attrapes et autre chapeau car il n’y avait plus personne pour nommer  un Conseil d’Administration!) réclame le retour immédiat du Sublissime Gourou, Guide Spirituel, Ultime lien entre Dieu et les hommes !

 

Du grand cirque, même dans les séries télévisées les plus comiques, on ne voit pas cela.

 

Pour mémoire, vous trouverez via le lien suivant, le communiqué de presse diffusé par Stifani il y a un an, le 21 janvier 2011 annonçant sa démission et celle du conseil d'aministation. De toute évidence dire tout et son contraire, n'est pas un problème pour le clan stifanien.

 

A la suite de l'arrêt de la Cour d'Appel, nous avons répété que c'était une grande victoire, mais que le combat n'était nullement achevé, et qu'il était très important de continuer à adhérer massivement à l'ULRF, tant à titre individuel que par loges entières.

 

Cette Nième folie stifanienne, en est une nouvelle démonstration.

 

 

Fraternellement

César

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L'Impertinent 19/01/2012 08:43

Cher César,
Je voudrais réparer une erreur de ma part dans mon dernier commentaire:
Mr. Dom_ CHARP_ a été nommé non pas après le 21 janvier 2011 mais le 03 Décembre 2010 ainsi que l'atteste l'ordonnance n°1339. Mr. sti était encore alors, bien que désavoué par une majorité d'entre
nous, légalement président de notre association donc G.M. de la GLNF.
Ce qui ne change pas grand chose pour la suite car, est il besoin de le rappeler, le mandat des officiers du collège du G.M., dont font partie les G.M.P., finit avec celui çi.
Je présente donc mes excuses à Mr. Dom_ CHARP_ pour cette confusion de dates en me permettant toutefois de souligner que, s'il a bien été nommé en parfait concordance à nos statuts, pour ces mêmes
raisons son mandat s'est achevé le 21 Janvier 2011. Du 3 décembre 2010 au 21 janvier 2011: pas de quoi s'esbaudir. Nous avons vu des carrières plus conséquentes ma foi.
A vous lire.

César du bar de la marine 19/01/2012 10:51



Merci pour ce correctif et ces rappels du droit et des faits



L'Impertinent 18/01/2012 11:34

Cher César,
Avez-vous eu entre les mains le dernier courrier, en date du 13 courant, du sieur CHARPEN_, usurpateur de la fonction de G.M.P. puisque nommé postérieurement à la date fatidique du 21 Janvier 2011.
Ce courrier, adressé aux V.M., est "A Lire en Loge" comme il se doit. Ce n'est pas tant son contenu, qui insiste sur le fait que la Cour n'a pas dit que mr sti_ n'était plus G.M. depuis le 21
Janvier 2011, brillant exercice de déni de la vérité, symptomatique d'une direction aux abois, que l'absence de signature qui m'interpelle. En effet depuis un certain temps ce brillant
fonctionnaire à la retraite se dispense de signer tous ses écrits. Curieux ne trouvez vous pas ?
Certaines mauvaises langues prétendent que ces lettres sont directement inspirées, dictées par monsieur D.J et écrites par le secrétaire provincial. Cela m'étonnerait beaucoup. Non je crois plus
simplement que mr CHARPEN_ est un homme prudent et prévoyant, comportement acquis au cours de sa longe vie professionnelle. "Pour mener son bateau aussi loin il faut savoir jouer avec les courants"
dit on dans toutes les écoles de marine.
A vous lire.

César du bar de la marine 18/01/2012 15:36



Ce sont des courriers standards établis par Pisan.
Que Dominique charp.... ne signe plus est tès sympthomatique . Il n'est plus le seul a soudainement devenir très prudent !!



La Truelle 18/01/2012 05:45

Mon Bon Ami,
Écarté des blogs quelques heures en raison d'un déplacement à l'étranger je viens de découvrir la "dernière" (??) trouvaille des squatters du 3° étage de Pisan.
Monsieur n'aurait pas démissionné mais simplement "ABSTENU D'EXERCER SA FONCTION DE PRÉSIDENT". On croit rêver.
Je crains très sérieusement pour la santé de ce monsieur.
Ceci étant il faudrait tout de même que ses conseils lui disent de faire attention car, à se moquer ainsi aussi ouvertement de la justice française, il risque de se bruler les doigts. Curieux de
voir comment va réagir la dite justice....

Allez Pace e Salute

César du bar de la marine 18/01/2012 09:55



Wait and see !



CPF 18/01/2012 01:11

Mon Cher César
J'ai relu la lettre de démission publiée le 21 Janvier 2011, mais elle n'est pas signée. Il me semble que ce point avait déjà été soulevé à l'époque. Qu'en penses nos avocats ?
Fraternellement
CPF

César du bar de la marine 18/01/2012 09:52



César ne sait ce qu'en pensent les avocats FMR, mais quoi qu'il en soit, la masse de documents qui seuls pouvaient être émis par le Président ne serait-ce
que son organe de communication qu'est le Brèves attestent son réel désir de déùissionner et par là son consentement. Que le lettre publiée ne soit pas signé n'a plus aucune espèce d'importance.
Mais seule Me LEGRAND pourrait répondre à ta question, et comme elle ne communique pas beaucoup, et quelle ne répond jamais à un seul courrier émanant d'un membre de la GLNF, il est peu probable
qu'elle le fasse.



phoenix 17/01/2012 23:32

Très Chers Frères,
Je vais comme d'habitude apporter mon regard pessimiste mais peut-être pragmatique...
Il faut de toute urgence foutre le camp de cette pétaudière.
Là, il n'est plus question de Maçonnerie, de Fraternité, de pardon, de réconciliation ou de ce que vous voulez.
En restant dans cette maison nous nous vautrons dans la fange avec eux et ce n'est pas notre place.
Compte tenu du système actuel, out absolument tout est contestable, et peut être l'objet d'une procédure, d'un appel etc...Chaque décision apporte son lot de nouvelles possibilités de procès et ce
à l'infini.
La cause de tout cela? Ce n'est en aucun cas un seul homme, ni même un groupe autour de lui.
Il s'agit de centaines, de milliers de "Frères" qui ont laissé se corrompre le système pour faire leurs affaires, leurs copinages,etc...Nous en connaissons tous, et nous n'avons jamais rien
dit.
Il est dit dans l’Ecclésiaste que "ce qui est tordu ne peut être détordu"!
Une reconstruction de cette GLNF n'est pas réalisable et même ne doit pas être réalisée. Nous devons rassembler les Frères de bonne volonté et sous la protection du GADLU refonder une Obédience
nouvelle, fidèle à l'esprit des Fondateurs, avant que par dégoût il n'y ait plus personne pour cela.
Très fraternellement.

César du bar de la marine 17/01/2012 23:42



L'objectif de Stifani a toujours été de provoquer la scission, dan sl'espoir de nous voir partir.