Le plus grand scandale depuis un siècle - et - des maçons africains troublés...

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

On voit que le rédacteur en chef du blog de l'EXpress, la Lumière, est rentré de congès car il  vient de nous apporter deux articles d'importance, qui vont faire grincer dans les chaumières stifano-foellnériennes:

 

 

  • Le second article déclare "Des maçons Africains troublés par le divorce entre la GLUA et la GLNF" (et envisageraient même de se ranger sous les couleurs de la GLUA !!!). Quand on sait l'importance des relations officielles de la GLNF et personnelles de ses dignitaires avec certains chefs d'Etat Africains, c'est un autre pan entier des soutiens de la GLNF qui tangue.

Fraternellement

César

 

Commenter cet article

ts1723 05/08/2011 11:12


Mon TCF César,
Malgré le dicton Maçon un jour Maçon toujour, je pense honnetement que votre guide dois etre consideré l'exception... il n'a pas le droit de le proclamer maçon, moins encore GM. Quand il se fait
filmer pour une installation ésotérique, normalement réservée qu'aux VV installés, il commet le pire des crimes maçonniques. De tout cœur j'éspere que vous réussirez à le mettre à la porte. Non
seulement de sa place d'usurpateur mais de la FM en générale. Un TFA


César du bar de la marine 05/08/2011 13:24



C'est aussi notre voeu le plus cher, et ce pourquoi nous nous batons depuis 21 mois



joaben 03/08/2011 11:18


sans rapport avec le sujet :

Sinistre mentalité provenant de dirigeants de blogs Myosotis(seuls capables de connaître l'information qu'ils publient). Ils se permettent de publier sans l'accord du concerné l'identité d'un
commentateur.

Cesar, toi qui t'est plaint que Tamino ait été soupconné de mensonge, je n'ai aucun doute que tu sauras t'élever contre de telles pratiques de malotrus qui, en tant que dirigeants de blog sont
censés a minima donner l'exemple de respect des règles de confidentialité de blog mais aussi de respect mutuel.

L'irritation que cause les critiques des campagnes FMR justifie-t-il de telles actions ?

Une censure de ce message me dira si ce qui prime est le respect dû à chacun de nous ou la solidarité avec des dirigeants qui se comportent ainsi en "voyous de blog".

Faute de réponse, je trouverai toujours un blog charitable pour publier cette information ... et votre censure, bien sûr !


César du bar de la marine 03/08/2011 11:29



C'est effectivement sans rapport avec le sujet et cela aurait pu justifier que ton commentaire ne soit pas publié sans pour autant te permettre de
brandir tout de suite le spectre de la censure.


Mais nous prends-tu vraiment pour des salopards? Sauf que le Frère en question a insisté pour que sa lettre ne soit pas anonyme si nous prenions la
décision de la la publier, dont acte!


 


Selon notre éthique, en l'occurence celle du journalisme, nous n'avons pas à communiquer nos sources et nous les respectons à la lettre et justement
quand elles insistent pour ne pas être anonymes, car l'auteur a ses raisons (cas récents de nos Frères Bernard DUMIGRON et Philippe LOTTIAUX que César considère comme
exemplaires).



Télo Martius 03/08/2011 08:49


Mes BBAAFF César,

Avec de telles glorifications,nos 2 Consuls ne peuvent que mériter la Légion d'Honneur, voire plus encore !!!

Avec tous ces déboires qui s'accumulent, ils n'auront pas grand monde pour faire la claque au centenaire de notre association moribonde !!!

Et que vont devenir les RRLL comme "Lumières de la Méditerranée", organes du rayonnement macrocosmique de l'association ?

3FraterBiz

Télo Martius


César du bar de la marine 03/08/2011 11:03



César a bien tout lu, y compris le moindre commentaire, tout comme toi ! Quel déshonneur !


 


Mais à travers les passes d'armes des historiens qu'il a pu relire, il a retenu une chose c'est qu'il pense sincèrement qu'il y a en France une
place pour la vraie maçonnerie de tradition reconnue régulière par la GLUA et la solution proposée par l'UNION DES LOGES REGULIERES FRANCAISES semble en être une qui satisferait tous les
Frères de la GLNF qui veulent dorénavant vivre leur maçonnerie initiatique et traditionnelle à la Gloire du GADL'U à l'abri des remous, des faits de société, des courants religieux, de la folie
mégalo egocentrique de STIFANI, loin des dignitaires de parade dans la serennité retrouvée de leurs loges.