Légion d'honneur : Jean Murat est promu "Commandeur"

Publié le par César du bar de la marine

Toutes nos félicitations à Jean Murat qui vient d'être promu Commandeur dans l'Ordre National de la Légion d'Honneur.

 

Alors qu'un certain monsieur de notre connaissance semble faire des demandes répétées, mais en vain, d'autres l'obtiennent sans le moindre obstacle et sans l'avoir même quémandé ! 

 

La cérémonie qui vient d'avoir lieu, est dans le contexte actuel de crise de la GLNF, d'autant marquante que la maçonnerie y était très présente.

 

Notamment parmi les Frères de notre obédience, on a remarqué la présence de Jean-Claude B. qui était sur l'estrade des Assises de la Refondation le 5 février aux cotés de Cl. Seiler et D. Moreau, et celle d'Alain Juillet qui devait y prendre la parole et qui depuis à écrit quelques courriers....  ainsi que le développe François Koch sur le blog L'Express La Lumière. du 27 avril.

 

Commenter cet article

fantomas 03/05/2011 19:26


bcp de bla bla, des phrases longues ,des explications de texte qui ne nous mènent a rien, je crois comme bcp de nos frères que nous ne faisons pas le poids face a l'EX et aux autres, au capitaine
ad hoc( Legrand) qui prend des vacances, il est vrai qu'elle se fatigue bcp, mais a quoi bon sang ect.......cela fait bcp et fini par lasser, nous ferions mieux de les laisser tous en plan et de se
casser ailleurs ,ou de refondre autres chose avec ceux qui en ont marre et ils sont très nombreux. mais il faut croire que cela doit en gêner plus d'un , je suis personnellement fatigué et ecoeuré.


Aetalide 01/05/2011 09:59


Peut-être convient-il de préciser à tous nos Frère que la distinction obtenue par notre Frère Jean Murat dans l'ordre de la Légion d'Honneur est à titre MILITAIRE et non pas civil. Jean Murat a en
effet servi durant trois ans comme officier dans un régiment de la Légion étrangère pendant les évènements d'Algérie, période qu'il a notamment mise à profit pour apprendre à calligraphier l'arabe
classique...

Honneur aux armes, Respect au Maître !

Aetalide


César du bar de la marine 01/05/2011 10:58



Tu as tout à fait raison... Cette information nous avait d'ailleurs été aussi fournie hier par un Frère Général en retraite qui a souligné que Jean était
lui-même général dans la réserve et n'avait pas démérité cette distinction !



Paracelse 28/04/2011 23:12


Félicitations à notre Frère Jean Murat. A la GLNF, les honneurs sont légion, ce dont a dû se contenter l'imposteur qui nous dirige.


enfantsdelaveuve 28/04/2011 21:40


Rappelons tout de même que cette nomination n’a rien de conjoncturel puisque notre frère Jean Murat a été nommé en 1986, Chevalier de la Légion d'Honneur et en 1998, Officier de la Légion
d'Honneur.
Et oui Ephesse 1er, prends-en de la graine !
« Il était un peu poète et un peu vagabond
Il n'avait jamais connu ni patrie, ni patron
Il venait de n'importe où, allait aux quatre vents
Mais dedans sa roulotte nous étions dix enfants
Et le soir, autour d'un feu de camp
On rêvait d'une maison blanche en chantant

Qu'il est long, qu'il est loin, ton chemin, papa
C'est vraiment fatigant d'aller où tu vas
Qu'il est long, qu'il est loin, ton chemin, papa
Tu devrais t'arrêter dans ce coin »
(Merci à Jo Dassin)


César du bar de la marine 28/04/2011 21:48



Merci à toi d'apporter ainsi un peu de poésie dans ces considérations !



phoenix 28/04/2011 19:57


A quand la béatification..?
N'oublions pas Yvette Horner (Vévette et le Tour de France) qui elle aussi fait partie de cette promotion de Pâques au grade de Commandeur de la Légion d'Honneur!

Allez, pardonnez ce propos iconoclaste, félicitations quand même, Jean!


César du bar de la marine 28/04/2011 21:40



Instutée dès 1802 par le consul BONAPARTE pour encourager les mérites éminents militaires ou civils rendus par certains citoyens à la nation, à priori il
ne choque pas César que Jean Murat soit reconnu et décoré par l'Ordre tout comme Yvette Horner, parce que ces distinctions n'ont jamais été délivrées sans un réèl
fondement !


Pourtant, me diras-tu à propos de la position des Myosotis quant aux tabliers bleus, en
Conseil d'Etat, Bonaparte avait lui-même affirmé aux Représentants, je cite : "vous appelez ces distinctions des hochets, eh bien, c'est avec des hochets qu'on mène les
hommes".


Je te laisse méditer !