MŒURS D’INTIMIDATION – PARTIE INTEGRANTE DU REGIME ET DU CLAN STIFANI

Publié le par César du bar de la marine

 

Mes frères,

Nous devrions être surpris par les échos de menaces  en provenance de membres du clan stifanien, car cela est tout à fait scandaleux et encore moins maçonnique.

Mais  ces derniers mois nous ont appris à ne plus être surpris par ce genre de comportement, car c’est semble-t-il dans les mœurs stifaniennes.

Que certains affidés  de l’EX expriment  des propos menaçants  vis-à-vis des membres du SGC,  qui ne voteraient pas pour Stifani, reste probablement à leurs yeux de l’enfantillage…

Lorsqu’il s’agit d’un GMP (celui de Corse) par ailleurs Président d’un Tribunal de Commerce qui adresse au responsable d’un blog,  un mail dont le ton et le contenu sont des menaces claires, il y en effet « escalade » ainsi que l’écrit notre frère Tamino.  

C’est ce qui vient d’arriver  au responsable du blog  Dauphiné Savoie. Et même s’il nous arrive souvent de ne pas du tout approuver la dialectique des écrits de son « modérateur »,  son article en question ne justifiait aucunement  une telle attitude menaçante. Nous lui apportons tout notre soutien.

Ce type de comportement est intolérable.   Mais malheureusement ce n’est pas une nouveauté, Il y a longtemps que les mœurs stifaniennes  ont déjà procédé à cette escalade, et le myosotis PACA  est en première ligne pour le savoir.

Des frères dont on pensait localement qu’ils étaient César ou membre de l’équipe du « bar de la marine », ont été menacés.

Les toutes dernières menaces en date ont d’ailleurs donné lieu à plusieurs mains courantes auprès de la gendarmerie. Elles  provenaient  d’un proche de Stifani, et visaient un Frère non concerné soupçonné d’être l’auteur d’un article du Myosotis PACA.

Ainsi  ce frère  (proche du bar de la marine) a reçu divers appels  menaçants dans lesquels le « copain à Stif » montrait qu’il savait où le trouver, connaissant très bien son adresse personnelle, le prénom de son épouse, etc… et annonçait sa venue dans la ville de notre Frère pour une visite à son domicile, accompagné de quelques « amis » … afin de tirer cela au clair…

Pour la petite histoire, les coups de fil d’intimidation ont cessé,  le jour où par hasard l’appel est arrivé  alors que notre frère était avec un officier de police et le procureur, et qu’il a mis le haut parleur !  Malheureusement les écrits sont rares, et il n’y a pas toujours un Officier de police ou un magistrat lorsque ça arrive.

Ce qu’il est important de remarquer, est que les deux exemples d’intimidation que nous venons de citer, rejoignent les plaintes pour diffamation nombreuses et systématiques contre les blogs, elles rejoignent les actions en justice, actions de pure intimidation, déposées par le couple Stifani-Foellner contre les Myosotis,  elles rejoignent les sommes gigantesques réclamées par Stifani dans son action pour concurrence déloyale, dans le but de faire peur aux Frères.

Ces attitudes d’intimidation, largement pratiquées en dans certains milieux, font partie intégrante des mœurs du régime Stifano-Foellnérien.

Face à cette autre dérive du régime stifanien ( toujours en place) il est essentiel de soutenir A Juillet dans le but chasser le FS 31 mars, et de manière encore plus fiable : de rejoindre l’ULRF et très bientôt la Grande Loge Nouvelle.

Fraternellement.

 César.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Du jardin 11/03/2012 17:53

Point trop n 'en faut mon frère!
0n est chez César mais pas aux "César".

César du bar de la marine 11/03/2012 22:36



???????



Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 11/03/2012 12:34

MES FRERES VOUS ÊTES FORMIDABLES !

Il est rare de voire un tel élan de solidarité, de générosité et de soutien se déclencher et se manifester aussi vite…
C’est pourtant ce qui vient de se produire à la suite du mail ahurissant que j’ai reçu, émanant du Grand Maître Provincial de la Province de Corse, proche d’entre les proches de François
Stifani.
Mes Frères, ce sont des centaines de témoignages que j’ai reçu, par tous les moyens modernes de communication, unanimes à la fois pour apporter soutien et solidarité, tout comme pour réprouver
fermement la démarche du messager de l’ex Grand Maître.
Ces messages, me sont parvenus par des commentaires à la suite de mon article, par des mails directs sur mes boites e-mails, par de multiples appels téléphoniques, et tous m’ont chauffé le
cœur.
Ce constat m’a fait même penser qu’au sein de la GLNF aujourd’hui un obscur sans grade tel que moi, bénéficie de plus de soutien que le malheureux ex G.M….
Devant un tel afflux, je dois m’excuser, je ne dispose pas d’assez de temps pour, malgré mes efforts, répondre à tous. Je demande à ceux qui n’ont donc pas encore reçu de réponse, de bien vouloir
m’excuser. Je le ferais ici, par cet article qui s’adresse à chacun d’entre vous, comme à vous tous.
La liste des Frères à qui je veux adresser ma reconnaissance, est très longue, et j’aimerais ne pas oublier :
1) Les frères représentant des Grandes Loges étrangères, qui bien que désireux d’exprimer leur solidarité, ont aussi tenus à le faire en toute discrétion…
2) Les centaines de Frères qui de toutes les Provinces de France, m’ont apporté soutien réconfort, solidarité, paroles fraternelles et touchantes. Parmi eux, je tiens à remercier tout
particulièrement :
- Ce Vénérable Maître en Chair qui a déclaré qu’au cas où il m’arriverait un « accident », bien que ne me connaissant pas, pas plus que mes opinions, il souhaitait prendre ma succession dans
l’administration du Myosotis du Dauphiné-Savoie et poursuivre son action dans la même ligne éditoriale…
- Mes nombreux Frères corses qui ont manifestés leurs soutien tout comme leur profonde réprobation au sujet de la correspondance que m’a adressé le représentant de Monsieur Stifani sur leur île.
Qu’ils soient assurés de ma reconnaissance et de ma sympathie, et qu’ils sachent que jamais personne parmi nous n’a assimilé les méthodes de ce monsieur à la corse…Au contraire, nous pensons que ce
sont ces méthodes qui portent préjudice à l’image de la Corse !
- A tous ces Frères que je ne connaissais pas, qui m’ont spontanément proposés bénévolement leur aide, tel cet ancien officier parachutiste aujourd’hui spécialiste de protection rapprochée, ou ce
Frère qui veut me faire connaître les autorités du canton dans lequel je réside…
- Par contre, parmi tous ces témoignages, je déplore l’absence de ce commentateur corse régulier sur les blogs dont celui-ci, qui avait encore déposé un commentaire la veille de cet évènement à la
suite de l’article initial dans lequel je critiquais le mail de Mr Paul Sc. par lequel il demandait que des pressions soient exercées sur les membres du Souverain Grand Comité, et dans lequel il
traitait la majorité actuelle de la GLNF, c’est-à-dire les opposants de « mauvais compagnons et de faussaires »…. Ce frère corse prenait la plume, semblant curieusement vouloir protéger le GMP qui
l’a suspendu. Je m’étais d’ailleurs vigoureusement élevé contre cette suspension, mais lui, devant un acte d’une telle gravité me touchant, est demeuré silencieux…Quand j’écrivais que « C’est un
homme très influent sur l’Ile, et beaucoup le craignent. Il n’est pas de bon ton de se mettre mal avec lui, beaucoup le disent, particulièrement parmi les opposants de François Stifani, qui
s’agissant de lui, évitent de l’attaquer, ce qui est éloquent », il semble bien que les évènements qui se succèdent confirment cette affirmation.
3) L’immense majorité des Myosotis m’ont aussi manifestés leur soutien et leur solidarité. Naturellement ceux avec lesquels le Myosotis du Dauphiné-Savoie entretien des relations de fraternité et
de confiance, mais aussi ceux qui se sont parfois opposés violement à moi. Je ne cache pas que j’ai particulièrement apprécié cette solidarité qui a dans ce moment essentiel fait l’unanimité de
TOUS les blogs Myosotis. C’est avec tous mes sentiments fraternels que je remercie CHACUN d’entre eux, pour ce bel élan, et que je leur formule ma prière pour que cette situation perdure. Je pense
que c’est ainsi le moment pour proposer que TOUS les Myosotis, au-delà des différentes sensibilités de chacun, aient des liens avec TOUS les autres Myosotis…Il y a pourtant une ombre à ce tableau
idyllique : le silence assourdissant du Myosotis de Corse, qui n’a rien trouvé à dire à cette occasion…Je n’ai pas besoin de réécrire ma phrase, citée au paragraphe précédent…
4) Les Grands Maîtres Provinciaux du groupe des 14.
La plupart de ceux qui ont eu une conduite exemplaire durant l’exercice de leurs fonctions m’ont manifestés leurs soutiens…De manière très touchante pour certains. Conforme à leur manière de
diriger leurs Provinces avant qu’ils ne soient radiés par Monsieur Stifani, c’est-à-dire fraternelle et à l’écoute…
5) Les Grands Officiers Nationaux (illégitimes) de François Stifani.
Parmi eux, une partie qui m’a demandé de veiller à la confidentialité de leur démarche de soutien. J’ai donné ma parole. Qu’ils trouvent ici mes remerciements, je sais que pour eux, cela n’a pas
été facile de m’écrire. D’autres, assumant leur soutien à ma personne et peut-être à mon action ( !?) ont très clairement exprimés leurs profonde réprobation de la démarche épouvantable de leur
Pair. A cet égard, bien que cela ne mette pas un terme aux critiques que le Myosotis a à formuler à l’encontre d’Alain Ca., je tiens à le remercier et à saluer son intervention sur ce blog. Il en
va de même aux deux Grands Maîtres Provinciaux parisiens que sont Emmanuel St. et Thibaut Ca. qui ont été sans équivoques dans leur soutien et dans leur réprobation de la démarche de Mr Paul Sc.,
Emmanuel St. allant même jusqu’à adresser à Mr Stifani un mail comminatoire. Je tiens aussi à manifester ma reconnaissance à ces deux Frères dont les observateurs ont relevés que durant la crise
ils ont gérés leurs Provinces avec beaucoup de modération et de prudence, rechignant malgré les instructions de Pisan, à procéder à la moindre suspension de Frère.
6) Les candidats à la Grande Maîtrise.
Personne ne sera surpris du soutien de Jean Murat. De même, Christian De. l’un des 14 Grands Maîtres Provinciaux candidat à la Grande Maîtrise, m’a manifesté soutien et solidarité. Ce qui m’a pas
contre particulièrement touché, c’est l’appel téléphonique d’un des candidats à la Grande Maîtrise, Jean-Claude Pe. que je ne connaissais pas précédemment. Comme chacun le sait, je ne figure pas
parmi les soutiens à sa candidature, mais je salue avec reconnaissance sa manifestation de solidarité conforme à sa réputation de droiture et d’attachement aux valeurs maçonniques…
J’ai par contre relevé l’assourdissant silence du candidat Alain Ju. probablement plus occupé à trouver comment faire valider sa candidature, et considérant qu’affirmer les valeurs de notre Règle
en 12 Points ou d’apporter son appui (pouvant comme on le sait être très efficace) à un frère obscur menacé (que pourtant il connaît) n’était pas nécessaire.
De même, bien que ne partageant ni les mêmes options ni le même camp, chacun a pu observer comme moi le silence de Jean-Pierre Ser. sur ce sujet. Cela aurait pourtant pu constituer pour lui
l’occasion idéale de se démarquer des us et coutumes du camp dont il est issu.
Son silence sur ce sujet, démontre bien qu’en réalité il n’entend pas se démarquer de celui-ci, et qu’il n’y aura, s’il est désigné Grand Maître ni rupture avec les méthodes ni avec les hommes du
passé. J’ajoute, qu’il est notoire que Mr. Sc., comme Jean-Pierre Ser. sont tous deux des proches de Jean-Charles Foe. Il est désormais clair que Jean-Pierre Ser. n’est pas un candidat
d’opposition, et que d’ailleurs il mène actuellement une action (électorale) afin que les votes des Frères du Souverain Grand Comité issus de l’ex gouvernance stifano-Foe…rienne se portent sur lui,
avec de bonne chance d’y réussir.
Après avoir passé en revue les centaines de témoignages, je voudrais redire à tous, du fond de mon cœur, un grand MERCI !
A vous tous, mes Frères, qui dans un seul élan vous êtes portés à me soutenir, je sais bien qu’au-delà de ma personne qui n’a aucune importance, c’est bien les valeurs maçonniques que vous voulez
protéger tout comme les valeurs républicaines et démocratiques, ainsi que vos convictions de croyants en D-ieu.
Je ne peux que vous dire que ce que vous avez tous fait, est très beau, et qu’on ne peut qu’y être sensible. Qui plus est, beaucoup d’entre vous ont fait œuvre d’un esprit chevaleresque qu’il est
difficile de rencontrer de nos jours…
Vous vous êtes conduits, vous, en Franc-maçon, en Frères, en hommes droits et libres.
Par vous, et pour vous, nous avons donc foi en notre GLNF, qui, comme vous le démontrez, est encore capable de produire le meilleur, devant ceux qui se sont acharnés à montrer le pire.
C’est grâce à vous que nous allons pouvoir sauver notre obédience !

joaben 09/03/2012 09:53

ce dernier commentaire Ortalano illustre parfaitement la déchéance de ce monde stifanien&co :

- tout d'abord accuser la victime (laissant entendre qu'il l'aurait bien cherché)
- classiques palabres singeant des discours maçonniques de fraternité, etc.
- affirmation gratuite de la "droiture" de celui qui a menacé.
- rappel de la solidarité de la "communauté" (pas des FM, mais de son groupe d'influuence)
- disproportion totale entre ce qu'il reproche à Emmanuel(imprudence, critique) et ce qu'a commis son "ami"(menaces physiques).

Et nous avons droit au final à la classique volonté d'etouffer cette affaire qui fait tâche à la réputation d son groupe !
Il n'y a donc pas le moindre regret autre que la nocivité à son groupe. Pas la moindre excuse à celui qui a été agressé !

Que celà serve de leçon ! C'est bien au sein de notre FM GLNF que s'est développé de tels groupes et pratiques ! N'avons_nous pas toléré longtemps ?
Encore aujourd'hui, que signifient les regards détournés, les silences génés lorsque des FF sont agressés, avec moins de violence que là, mais agressés ?
Que faisons-nous pour éviter que d'autres se sentent les mêmes vocations et intérêts dans le futur ?

César du bar de la marine 09/03/2012 10:31



Au delà de la faiblesse des hommes, il y a le SYSTEME GLNF qui a été totalement détourné au profit d'un pouvoir absolu
du GM en place, avec le soutien d'une oligarchie de notables dont on cajole les égos, ou que le fait profiter;   une maçonnerie de parade et de course aux vanités entretenue par des
titres ronflants et des tabliers chamarés dont se parent les "dignitaires" bien après que leur fonction soient venue à terme.



S. Cartefigue 09/03/2012 00:14

Au "frère" Raphaêl sus-signé,
Le simple rappel de votre fonction et de votre complicité dans l'éviction du Frère Marc Germain suffit à vous discréditer. cf :
http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/58/81/18/LOI-1901/2011-12-06-Ord-Suspension-de-Marc-Germain.pdf

R.ORTOLANO 08/03/2012 18:24

Mon frère Emmanuel S. de dauphiné Savoie,

Qu’est ce qui nous distingue du profane si ce n’est cette capacité d’écoute et de compréhension qui doit nous tenir éloigné du tohu-bohu ambiant, en sommes nous encore capables, je l’espère, c’est
en tout cas dans cet état d’esprit que je m’adresse a toi afin de purger ce contentieux stupide qui t’oppose au GMP de Corse.

Il est temps de remettre à plat les choses et de dégonfler les baudruches dont M. KO. prend un malin plaisir à instrumentaliser.
Tu as pris pour argent comptant une communication du blog « La Lumière » et sans le moindre principe de précaution, tu as commenté un mail dont l’origine est loin d’être certifiée en des termes
partisans peu élogieux a l’égard de son auteur supposé.
Plus que coupable, tu es victime comme nous le sommes tous de cette stigmatisation entretenue par M.KO. dont l’impartialité de journaliste dont il devrait s’enorgueillir est loin d’être démontrée,
loin s’en faut.

Au-delà du contenu sur lequel tu avais parfaitement le droit de t’exprimer, tu as porté un jugement sur l’homme sans le connaître et sans vérifier tes sources, portant atteinte à son honneur en
écrivant, je cite :
«« C’est un homme très influent sur l’Ile, et beaucoup le craignent. Il n’est pas de bon ton de se mettre mal avec lui, beaucoup le disent, particulièrement parmi les opposants de François Stifani,
qui s’agissant de lui, évitent de l’attaquer, ce qui est éloquente contexte insulaire est en effet différent de celui qui prévaut sur le continent.»

Permets-moi de te demander en vertu de quoi tu affirmes cela, le connais-tu personnellement? aviez-vous un contentieux avant cet épisode ? NON !

Tu as émis une opinion gratuite qui sous entends beaucoup de choses et pas des meilleures. Elle a été le déclencheur d’une réaction inappropriée, je te le concède, mais au combien compréhensive, en
effet tes propos « défendables » sur le contenu sont sans fondement sur l’homme, ils ont été interprétés comme s’inscrivant dans le lot des cliches qui de façon récurrente vise des frères dont le
seul tort est d’être corse.

Je n’en veux pour preuve que la litanie de relans nauséabonds qui se sont exprimés sur les blogs ces derniers jours et qui de façon pernicieuse de « anti SCAG. » sont devenues « anti corses »,
c’est pathétique.
Je crois de part ton histoire que tu peux comprendre ce que je veux dire, c’est en ce sens que Paul SCAG. a fait référence à nos deux communautés.

Laisse moi te parler d’un homme qui est mon ami depuis quarante ans et qui est aux antipodes de cette caricature grossière : c’est un homme droit, juste, a l’écoute des autres qui a des convictions
et qui les défend, qui assume ce qu’il dit et ce qu’il fait, en un mot c’est un homme entier et comme tous les hommes entiers ,il a les défauts de ses qualités.
Sa réaction forte n’a eu d’égale que le sentiment d’injustice qu’il vivait, attaqué dans sa vie d’homme, attaqué dans l’intégrité son engagement consulaire, il s’est défendu, sans avocat interposé,
entre homme responsable capable de regarder l’autre les yeux dans les yeux.
Tout cela peut paraître folklorique à une époque ou chacun y va de sa petite bassesse sur les blogs sans en assumer les conséquences, ce qui permet de laisser libre court à toutes les petites
lâchetés et frustrations du quotidien.
Ce n’est pas chez nous notre vision du rapport humain quitte à en pâtir parfois en déplaisant aux convenances de salons ou aux combinaisons d’antichambre.

Le connaissant bien, aujourd’hui l’incident est clos.

Je pense qu’au-delà de cet épisode malheureux, il est grand temps que tout cela cesse, que chacun de nous reprenne le sens de la mesure qui aurait jamais dû nous quitter, il est grand temps que
nous sortions de ce tourbillon de haine et violence ou les mots n’ont plus d’écho , il est grand temps de redonner du sens a notre engagement, il est grand temps que chacun fasse un pas vers
l’autre, il est grand temps de nous redonner des preuves de cet amour fraternel.

Raphaël ORTOLANO