NOTE 4 - PETITE MERVEILLE D'EMBOBINAGE

Publié le par César du bar de la marine

Face aux notes produites par le service de propagande de Pisan, César a déjà publié des réponses aux notes N°1 - N°2 et N°3.

 

Ces notes produites par les cuisiniers de Pisan reposent sur des recettes simples : jeter dans la casserole quelques vérités évidentes afin d’endormir les capacités critiques des Frères, puis y glisser l’ingrédient manipulatoire grâce à des confusions sémantiques.

 

La note 4, du Prêt à Penser Pisanesque intitulée « Un ordre maçonnique peut-il être démocratique ? » ne fait pas défaut à la recette du Mandarin–picon utilisée pour nous faire gober la note n°1.

 

La note 4 est une nouvelle petite merveille d'embobinage !

 

En effet, dès le titre (« Un ordre maçonnique peut-il être démocratique? »), le lecteur averti des choses de la maçonnerie a spontanément envie de répondre « Oui », évidemment !

 

Mais, encore une fois, nos joyeux cuisiniers-rédacteurs poussent le bouchon un peu loin (pas question de jouer à la pétanque avec eux : ce serait trop pénible) : en fait, vous l'aurez compris, quand ils disent « ordre », il faut lire « obédience ».

 

Fidèles à leur bonne vieille recette du Mandarin–Picon (2/3 de vérités pour faire absorber  1/3 de mensonge) , ils commencent par nous faire humer  une rafale d'évidences sur l'ordre (en l'assimilant clairement à l'obédience), et finissent en apothéose en rappelant la liberté individuelle des Frères et la souveraineté des Loges dans leur fonction initiatrice (ça, ils ont du avoir du mal à l'écrire, eux qui encouragent les Officiers Provinciaux à intervenir dans la vie des Loges... Dire des frères libres dans des loges souveraines, c'est quasiment évoquer des Maçons libres dans une loge libre !).

 

Là, on se dit alors que la Bonne Mère a fait un miracle, qu'elle les a touchés de sa grâce.

 

Et puis on continue à savourer, pour découvrir (!) en fin de note qu'à la GLNF, des mécanismes de régulation sont là pour éviter les déviances possibles !!!

 

Si, Si vous avez bien lu ! Nos cuisiniers-rédacteurs mentionnent sans la moindre honte: les « Souverain Grand Comité, Conseil des Sages, Assemblée de Grande Loge, qui sont autant de garanties contre des abus de pouvoir ».

 

Là, César a failli s'étrangler en buvant son pastis... Parce que si c'était le cas, ça se saurait !

 

L'expérience récente a démontré que :

 

1.  Le SGC n'était qu'une chambre d'enregistrement !

 

2.  Le nouveau Conseil des Sages ne convenait pas aux Sages qui en ont très vite démissionné. En effet ils ont vite découvert que les avis du conseil ne pouvaient être pris en compte que s'ils convenaient au Grand Maître !

 

3.  L'assemblée de Grande Loge n'est jamais consultée, sauf pour ratifier la désignation d'un GM par le SGC !

 

Va falloir leur dire à nos cuisiniers-rédacteurs des recettes à la mode de PISAN.

Alors qu’ils avaient pris l'habitude de nous endormir, ils perdent leur temps en voulant continuer à nous servir leur casserole de vieille recette ;  maintenant l'immense majorité des frères sont réveillés et ont bien repéré les divers ingrédients.

 

 

Commenter cet article

glomaud j-cl 07/03/2011 23:48


Le Michelin vient d'attribuer 3 macarons au célèbre établissement "LE PISAN " dans le 17éme arrondissemen.
Ci joint le menu qui l'a rendu incontournable !!
Cocktail de bienvenu:
La fameuse "coupe d'amertume " Monégasque
En entrée:
La salade de crabe à l'avocat.
En plat principal:
Le filet de requin à la sauce italienne façon Jaquet
En déssert:
Le financier aux amendes.
-----------------
Un vin unique :Le fameux "Château Paradis"A.O.C varois vinifié ,sans sulfites,par le célébrissime vigneron D.Charpentier

---------------
En digestif;un grand verre de Primpéran pour éviter la nausée

Le café;exceptionnel,c'est coffea robusta var,gabonensis

P.S on règle l'addition par C.B.à l'ordre de Maitre Legrand car il faut se méfier "louffias"

Ce restaurant mérite le détour ;ouvert de midi à minuit

BON APPÉTIT A TOUS, BIEN SUR!!!


phoenix 07/03/2011 21:49


Nouveau texte adressé à tous les Frères par Pisan au nom de Mtre LEGRAND (par qui ?):

Elle demande une "contribution exceptionnelle", prévue selon elle par l'article 13.1 du Règlement Intérieur, or cet article ne prevoit que le règlement de la cotisation annuelle votée lors de
l'AG...
Elle persiste à réflechir comment représenter la GLNF lors de l'appel interjeté par FS, ça frôle quand même la provocation et on peut se demande à quoi on joue?

De toutes façons, "chez la belle Suzon pas d'argent pas de cuisses, à la GLNF pas d'AG, pas de sous !" et à mon avis c'est pas avec ce genre d'argument qu'elle va nous convaincre de payer!


César du bar de la marine 08/03/2011 06:59



Un mot d'ordre : pas d'explications - pas d'AG - pas d'argent !



C. du chaudron 07/03/2011 18:52


Mon cher César je te remercie de tes explications et oui buvons à césar et aux gars du bar de la marine pour leur implication !!!!
Merci mes biens aimés Frères .
C. du Chaudron.


César du bar de la marine 07/03/2011 21:05







Le Batchimale 07/03/2011 17:36


TT CC FF,
Dans deux heures,tenue de nôtre RL.Nous porterons une santé à ceux qui ont ouvert le chemin du devoir de désobéissance.
Au Picon Bière.
Fraternellement


César du bar de la marine 07/03/2011 17:43



Donc BUVONS à la fonction des sales gosses du Bar de la Marine et au Picon-Mandarin !



Ramuntcho 07/03/2011 14:40


Et c'est avec des blagues comme ça qu'ils espèrent nous faire renoncer à regarder les comptes ?


César du bar de la marine 07/03/2011 16:16



Ca ? ça s'appelle se servir de l'arbre pour cacher la forêt. Mais, César a retenu la leçon du Petit Poucet !