Où il est question d'abattage initiatique

Publié le par César du bar de la marine


L'article qui suit est repris sur le Myosotis Picardie ou l'on voit que certains "craignent dégun" en terme d'initiations multiples...!!!
J'ai été pour ma part initié avec un jumeau et je pense que c'est largement suffisant pour que la cérémonie garde sa dimension spirituelle... sinon c'est le foutoir...

"Dans une petite ville du val d'Oise connue pour son célébrissime peintre, un « VM ?» va, la semaine prochaine initier 6 profanes en même temps !

Nul doute que cet « exploit » va lui valoir la grande considération du "guide" et l'octroi d'un magnifique tablier bleu ( je suis prêt a lui offrir le mien, que je ne porte plus !).

Au premier chef j'ai de la peine pour ces 6 impétrants qui, au lieu de vivre une expérience profonde et illuminatrice vont se trouver plongé dans un maelström contre-initiatique.

Les contraintes du calendrier maçonnique m'ont, il est vrai amené a initier 2 profanes dans la même tenue, mais l'un après l'autre !

Je suis vraiment choqué de voir un tel manque de considération pour ceux qui cherchent la Lumière et atterré que des individus parvenus à ce stade aient occulté à ce point le souvenir de leur propre initiation !
Alors pourquoi pas des initiations façon mariage de la secte Moon : 200 initiations d'un coup dans une tenue au palais des congrès sous l'oeil des caméras et diffusées en prime time sur TF1 !

Ces maçons là tuent assez surement la GLNF mais assassinent tout autant la Franc-maçonnerie entière!

Dans la Franc-maçonnerie régulière telle que nous voulons la voir renaître, ce genre de pratique devra être absolument bannie : une seule initiation par tenue ( élévation idem, pour le passage c'est différent ).
"

Voilà ou l'on en est. !!... mais FS doit être ravi lui qui se vantait dans un courrier adressé aux VM en 2007 (ou 2008) d'avoir créé une loge sur Nice et d'avoir, en 2 ans, initié passé et élevé "40 profanes" (il est pas au Guinness mais ça va pas tarder !!)...et je pense qu'en PACA certaines LL font aussi du recrutement de masse, ce qui tient avant tout à certains FF qui, de par leurs fonctions profanes, peuvent faire office de sergents recruteurs. Mais s'il est vrai qu'une Loge qui n'initie pas en meurt ...le problème reste de trouver "le juste besoin" et surtout les bons profanes...

Allez ne perdez pas courage devant l'adversité !!

Dernière minute
: un frère nous signale l'article paru sur le Myosotis Languedoc- Roussillon intitulé Encore une dérive en puissance qui concerne les délibérations de la Loge Lumières de Méditérranée et sur ses actions futures...!!! dans la sphère politico économico maçonnique.. Bonne lecture à tous !!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Gladiateur 17/03/2010 22:58


Ci dessous article de Dialogue et Démocratie qui évoque le cas de la GLNF ( voir le lien ci après)

http://www.d-df.org/index.asp?LETTRE_ID=2584&LETTRE_CRYPT=6MYWjJ



Mes Très Chers Amis,



Ayant pour vocation de rassembler ce qui est épars, il n’est pas dans les intentions de DDF d’interférer de quelque façon que ce soit dans les affaires qui secouent actuellement une de nos grandes
obédiences, la GLNF, à 2 années de son centenaire !



Les déchaînements que l’on constate sur blogs et contre-blogs, les pièces qui circulent entre FF, largement diffusées auprès des autres obédiences et sans doute des médias, nuisent à tout le
monde.



Il est temps que les Loges retrouvent leur sérénité et j’espère pour ma part que lors de leur Assemblée civile du 25 mars prochain, les FF de la GLNF sauront choisir dans l’équité et la fraternité
la structure de direction qui correspond le mieux à leur attente.



Et que tout le monde se remette ensuite au travail dans la joie et la bonne humeur en n’oubliant pas la promesse qu’ils ont faite, lors de l’initiation, juste avant de recevoir la Lumière.



Il faudra cependant tirer les leçons de cette crise en se souvenant des enseignements séculaires de la Franc-maçonnerie : pratiquer un idéal de paix, d’amour et de fraternité, respecter les
opinions et les croyances de chacun, laisser les métaux à la porte du Temple, glorifier le travail, conserver en toute circonstance le calme et l'équilibre indispensable à une parfaite maîtrise de
soi.



La Franc-maçonnerie n’est pas une organisation de masse et la course aux effectifs porte grandement atteinte à la sélection rigoureuse qui s’impose.



Dans le respect des landmarks de chacun, ne peuvent devenir des « cherchants » que ceux qui pendant des années accepteront avec humilité de travailler à leur perfectionnement individuel qui
participe du perfectionnement de l’humanité toute entière.



Au contact des Maîtres, qui doivent les aider avec constance et au prix de grands efforts, souhaitons qu’ils progressent dans l’Art Royal, sans attendre d’autre récompense que la satisfaction du
devoir accompli et l’estime de leurs FF et SS.



Mais la Franc-maçonnerie, riche de son histoire pluriséculaire, doit savoir évoluer pour épouser les problèmes de son temps.



Trois siècles après Anderson, ne peut-on en terminer avec ces guerres picrocholines concernant une régularité plus « régulière » que d’autres (On croirait entendre Georges Orwell dans « La ferme
des animaux » !), ces patentes exhibées à l’origine parfois douteuse, ces querelles d’un autre âge avec certaine Eglise, cette persistance de la ségrégation à l’égard des femmes.



Pourtant, même si de glorieux précurseurs (Pythagore) ont parfois échoué, j’espère que la Maçonnerie de demain, sous sa forme actuelle si elle sait évoluer à temps ou sous une forme nouvelle dans
le cas contraire, sera encore là pour transmettre ce message initiatique venu du fond des âges, la « religion naturelle », qui permet à des « Eclaireurs » (n’avons-nous pas reçu la Lumière) de
guider leurs Frères humains dans cette longue marche évolutive de l’espèce.



Le monde d’aujourd’hui est plein d’embûches, individualisme forcené, montée des communautarismes, guerres ethniques à nos portes, difficultés économiques aggravées par la perte de l’esprit de
partage, jeunesse désOrientée qui craint pour son avenir, mondialisation trop hâtive qui détruit nos économies, perte des valeurs éthiques et spirituelles…



Il faut que des hommes et des femmes de bonne volonté longuement préparés aux épreuves, dans le seul souci de l’intérêt général, sachent se rassembler pour qu’ensemble, au service de l’humanité
toute entière, ils puissent faire bénéficier leurs concitoyens de l’influence bienfaisante de nos Institutions (et ils doivent veiller à ce qu’elle le reste !).



La Franc-maçonnerie n’est pas un Parti politique. Or, ceux qui vénèrent le ternaire sont bien obligés de constater que plus que jamais le binaire est de retour. On l’a encore vu dimanche au premier
tour des Régionales même si moins d’1 Français sur 3 a voté pour un Parti de gouvernement.



Le refuge dans l’abstention et les votes extrêmes témoignent de la défiance de nos concitoyens envers des élus qu’ils considèrent comme incapables de résoudre leurs problèmes.



Ceux qui ont pris parti s’affrontent en deux camps irréductibles. Echec à Droite de la politique du Parti unique. TSS (Tout sauf Sarkozy) comme seul vrai liant d’une Gauche polychrome (RVR).



Il faut pourtant qu’on se parle. Qu’on sache écouter l’autre. Qu’on ramène au politique ce qui n’est que partisan. Qu’on retrouve le désir de vivre ensemble, hors des barrières communautaristes,
avec un vrai projet de société rapprochant les esprits et les cœurs.



Et là, les FF et SS de tous bords, capables de dialoguer dans un esprit de tolérance (qui n’approuve pas forcément ce qu’elle s’efforce de respecter) et de fraternité (celle-là même qui renouvelle
à chaque rencontre ce miracle de la Maçonnerie) doivent jouer un rôle discret mais éminent.



Dialogue et Démocratie peut être un de ces « ponts » entre deux France.



Alors au travail TTCCSS et FF.



Que l’illustre chaîne de ceux qui nous ont précédés nous donne le courage de poursuivre inlassablement notre effort au service des valeurs éthiques, humanistes et universalistes que nous voulons
promouvoir.



Pierre Chastanier


César du bar de la marine 18/03/2010 14:35


Bien que je déplore cette manière de faire du prosélytisme de cette "fraternelle", j'avoue qu'il y a quelques idées intérressantes et que cela vaut le coup de lire ce commentaire. Après à
chacun de se positionner par rapport à ce qui est dit. Je n'apprécie pas non plus la fin qui vire au politique et aprle des régionales ...mais bon ...


Vieux Maçon 16/03/2010 18:47


Allez jeter un oeil ici : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-prince-albert-ii-resiste-au-franc-macon_855710.html.
Ce Stifani de Monaco balaie comme un ouragan toute approche traditionnelle et régulière de ma Maçonnerie !


LECIRE 15/03/2010 19:45


...la plus stricte vérité. Moi, je peux témoigner de 8 en 1 mois, en PACA.Devinez où ?
Alors, courage et continuez d'informer les FF encore sceptiques, il y a bien malheureusement, plus à déballer. Ce qui me réconforte mes FF. c'est que les "scores" de PACA, ont dépassé la notoriété
provinciale.
Ce qui me chagrine, c'est que nous vallons mieux que le costard que l'on s'est taillé avec tous ces trucs et les "affaires", en plus. Que d'efforts en perspectives pour "redresser la barre" !!!
Question abattage, rassurez-vous, il y encore bien du monde à la terrasse du "Bar de la marine", et comme on dit chez nous, 'la saison ne fait que commencer' ! Soyons sérieux: à la santé de qui et
de quoi ont trinque ? Alors, roulez les manivelles.
Fraternellement.
EV/paca


César du bar de la marine 15/03/2010 20:05


Il y a surement beaucoup plus à "déballer"et m'est avis qu'on pourait en écrire 2 tomes ou plus mais le but n'est pas là ...car comme tu le dis nous valons pour ceux qui y croient encore
mille fois mieux que les costards que l'on se taille gratuitement...mais c'est pour le bien de nous tous et de la maçonnerie n'en déplaise à certains...allez adissias mon Frère c'est l'heure de la
soupe...


girondin 15/03/2010 16:48


Six d'un coup :la Loge le Duc de Richelieu à Bordeaux est battue: à son programme de mars 2010, une TRIPLE initiation; il faut dire que le D.G.M.P. Henri Pons est parrain de deux des 3 impétrants
et que ne ferait il pas pour plaire au "Guide "de Guyenne et Gascogne Alain Cano, lui même grand affidé de F. S.


Ciboulette 77 15/03/2010 16:15


Dans le « Manuel du Maitre élu au VM, il est écrit, (page 56) :

« Soucieuse de respecter la vocation initiatique traditionnelle de chacune des Cérémonies, la Grande Loge Nationale Française limite à deux le nombre de candidats pouvant être admis à l’Initiation,
au Passage et à l’Elévation. En cas de force majeure une dérogation peut être demandée au Grand Maître Provincial mais l’éventuelle acceptation n’ira jamais au-delà de trois. A l’inverse, les Loges
sont libres de se limiter à un seul candidat si telle est leur appréciation, ou si le Rite les y incite » (Fin de citation)

Et au cas où, les FF ne seraient pas d’accord avec leur VM« candidat au tablier bleu », il leur reste les boules noires !

Ciboulette 77


César du bar de la marine 15/03/2010 19:56


Bravissimo mon frère...touché de plein fouet dans nos contradictions "écrites" par moults  connoisseurs de l'Art Royal...c'est du grand n'importe quoi notre focntionnement...merci de
ton commentaire...3bises