POUR REACTIVER OU CREER L’ASSOCIATION DE VOTRE LOGE

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

En cette fin d'année maçonnique beaucoup de loges remettent en service ou créent l'association civile de gestion de leur Loge. D'autres se posent la question. Certaines se demandent même si c’est possible ??!

 

Quelques rappels historiques.

 

En France, à la GLNF, une association de gestion pour chaque loge a toujours été la règle, jusqu’à la construction récente du grand temple de Pisan, (déjà les questions immobilières !!!)

 

Compte tenu de l’énormité financière du projet immobilier parisien, l’obédience a eu besoin de recourir à des emprunts auprès des banques. Aussi la direction de la GLNF de l’époque, a-t-elle vendu l’idée, que pour obtenir de meilleures conditions financières, il était nécessaire que les loges renoncent à leur autonomie financière ancestrale et rentrent dans une association nationale nouvelle, (qui est devenue progressivement  la base de celle que nous subissons aujourd’hui ! Ce qui progressivement a aussi conduit à transformer puis à abandonner, en 97-98, les statuts de 1986 et au verrouillage centralisateur des statuts actuels !!!).

 

Peu préoccupées de la gestion nationale de l’obédience, bon gré, mal gré, les loges acceptèrent d’abandonner leur personnalité morale.  (Ce qui en plus de leur perte d’indépendance financière, conduisit nombre de loges à payer, en 92-93, un supplément considérable pour un dépassement du coût des travaux et de l’aménagement mobilier de Pisan. (A moins, ainsi que pensent beaucoup de Frères de l’époque, que la situation financière dramatique ne soit également  en lien avec la fuite à l’étranger du Trésorier National de la GLNF ( L. S.), avec la caisse ??!)

 

Toutefois un grand nombre de loges décidèrent de maintenir (en sommeil, ou pour la gestion de leur temple) leur association d’origine, souvent dénommée « les Amis de …. suivi du nom de la Loge ».

 

N.B.

Au niveau international les loges sont habituellement financièrement indépendantes au sein de GL qui sont quasiment toutes (dans leur droit local) organisées dans des structures de type fédération de loges (en droit français).

Aussi,  voici :

 

 

Quelques conseils pour ceux qui se préparent à réactiver ou à créer leur association de loge.

 

(modèles disponibles :

 

·        Mode d’emploi

·        Création d’une Association

·        Liste des administrateurs

·        Statuts Association

·        Statuts Loge

·        PV AG constitutive

·        PV Election du bureau

·        Plus de président ?

·        Demande de subvention

1- Etape 1 : constituer une petite équipe qui se documente et prépare tous les documents.

 

Puis processus administratif formel.

2- Réunir l’ensemble de la loge  (Prévoir la convocation 15 jours à l’avance).

3- Lire les statuts  de l’association  et les proposer à la signature des nouveaux FF souhaitant rejoindre l’association (cas d’une association déjà existante) ; (si création : tous les membres deviennent alors Fondateurs et sont membres de droit du conseil d’administration).

4- Procéder ensuite à l’élection du Bureau. (Selon les statuts dont la loge s’était dotée ou se dote, le Président n’est pas forcement le Vénérable de la loge, de même pour le trésorier et le secrétaire voir les Surveillants).

5- Déposer le dossier en préfecture. (S’il s’agit de réactiver la Loge, il suffit de faire parvenir à la Préfecture, la liste du nouveau bureau).

6- Chaque association est libre de se doter  de son propre « règlement intérieur ». (Mais les associations anciennes avaient des RI qui se ressemblaient beaucoup)

7- L’adresse de l’association de gestion de la loge dépend bien entendu de votre Orient et selon la situation juridique particulière de vos locaux.

8- Le privilège de juridiction  est défini par le tribunal de la préfecture ou sous-préfecture de votre local.

 

Cette option fédérative de loges est une des deux possibilités que le Livre blanc souhaite rendre possible simultanément.

 

L’autre option est une association nationale de loges mais avec un véritable pouvoir aux mains des Loges et non entre les mains d’apparatchiks ou de barons locaux.

 

Aussi, n’hésitez pas à nous faire part de votre expérience ou de vos questions.

Nous savons qu’il y a parmi les Frères, beaucoup qui ont une expérience très pratique, et qui pourront nous en faire profiter.

 

Fraternellement

César.

 

Commenter cet article

olbiat 19/06/2011 01:20


Tables rases ....!
Glnf out.
La Loge, La Loge , La Loge !
La base;
C'est pas compliqué.
Si nous sommes tous propriétaires des actifs, vendons les.
On repart à la base et on se réorganise en fédération comme au début.
On se réunit dans les auberges à l'ancienne.
Polir sa propre pierre ne nécéssite pas d'avoir une administration à tablier spécial
A laquelle il faudrait obéir ? au nom de quoi ?
J'obéis à mon VM, Je l'ai élu.
Les autres je ne les connais pas et je ne les reconnais pas.
On ne m'a pas présenté.
Et je dois payer pour une OAF qui thésaurise?
ET pour l'immobilier de Pisan et autres endroits chers à l'emploi, je ne m'en sens pas responsable : nous nous réunissons dans des auberges.
Loge de base.
La hiérarchie telle qu'elle est doit disparaitre


César du bar de la marine 19/06/2011 09:19



Le retour à la pureté originelle est séduisant, mais du rêve à la réalité il n'y a pas qu'un pas.


Notamment, nous ne sommes pas (ou plutôt plus dans la plupart des cas) propriétaires des actifs. Ceux-ci ont été captés au fil du temps par des SCI et
autres « sociétés immobilières » gérées par quelques apparatchiks qui en sont donc juridiquement propriétaires désormais.


Bien sur qu'il faut ramener au plus strict nécessaire la partie profane de l'Obédience mais pour assurer la continuité matérielle il est souhaitable
qu’elle existe. De même, pour que la transmission initiatique ne soit pas dévoyée, il est souhaitable que les « anciens » puissent dire à une Loge qu’elle se fourvoie, même s’ils n’en
sont pas membres.


En effet les hommes étant ce qu'ils sont, même Maçons, on verrait très vite fleurir des interprétations "libres" du rituel et que faire lors du passage
à l’Orient Eternel d’un F. qui aurait mis à disposition un local ?


Même si l’esprit prime sur la matière, on sait qu’elle influe sur lui selon MASLOW, elle en est en tout cas le
support.



olbiat 18/06/2011 22:27


Ah non!
Ras la caisse!
On remet le balancier ou plutôt les comptes à zéro.
Et on repart de l'origine, i,e une Loge, un VM, et une fédération en phase.
Et on se débarrasse des hiérarchies inutiles.
Je commence à désespérer de vos circonvolutions.
Comment est régie la GLUE ?
L'immobilier, surtout à Paris est vendable sans problème.
Et on repart aux origines.


César du bar de la marine 19/06/2011 00:40



OUI ce serait bien volontiers !


Mais tu oublies un détail, l'EX est toujours là, et le mandat de Me  Legrand ne lui permet pas dans l'immédiat de le mettre définitivement
dehors



marc germain 18/06/2011 19:42


nous devons être des précurseurs , car nous avons toujours eu une asso avec son compte en banque ou personne ne venait y chercher quoi que ce soit , et n'avons toujours posé sur les comptes GLNF
que le minimum syndical !

et personne ne s'est amusé a nous chercher des poux , même du temps de la splendeur stifanienne sur nice !
vos vénés ont toujours eu des co.....,

alors rein n'est difficile dans la création d'une asso qui gère la loge , c'est juste un peu chiant si le président de l'asso est le véné en chaire , car il faut déclarer tous les ans à la pref le
changement de nom !
en revanche pour le trésorier , 2 ans c'est bien pour éviter d'aller à la banque trop souvent

allez une grosse bise de bastia

Marc


César du bar de la marine 18/06/2011 20:25


Personne ne doute de la détermination des habitants de l’ile de beauté ! Effectivement, les administrateurs de l’association ne sont pas nécessairement les mêmes que le Collège de la Loge, ce qui
allège les obligations légales et administratives annuelles. On peut très bien prévoir des durées de mandat différentes.


olbiat 18/06/2011 19:32


Enfin un retour à la normale = autonomie de la Loge !
Le VM comme seul Patron renouvelable annuellement.
Exeunt les "guides spirituels"
Retour à la pierre à polir.
Comme à l'origine.


César du bar de la marine 18/06/2011 20:48


Attention toutefois à ce que le balancier ne reparte pas trop loin dans l'autre sens et se "décroche" !