POURQUOI

Publié le par César du bar de la marine

Mes frères,

Pourquoi ?

En effet nous avons échos de frères qui s'étonnent de continuer à recevoir des informations en provenance de de la GLNF et de ce qu'il reste de leur ex province comme s'ils en étaient toujours membres, alors qu'ils disent en avoir démissionné.

On peut se poser la question, et surtout du Pourquoi ?

Il y aurait-il eu des instructions stifano-foellnériennes auprès des secrétariats provinciaux visant à ralentir ou reporter la prise d'enregistrement des démissions, afin de laisser croire que les effectifs  ne se sont pas effondrés?

Il y aurait-il un lien quelconque, fortement observable en Alpes-Maritimes, avec des démarchages stupéfiants dans certains cas, pour tenter de faire revenir à la GLNF, des FF qui en ont démissionné, avec à la clef des promesses de tabliers ?

Décidemment le système GLNF et les moeurs ne sont prêts de changer.

Fraternellement

César et Leonid.

 

Commenter cet article

Jean des Côteaux 13/10/2012 20:41

Bonjour,

Je confirme,
Plusieurs Frères d' Aquitaine ( ex Guyenne et Gascogne à la GLNF) actuellement à GL-AMF ont reçu une lettre recommandée de leur ex loge leur demandant de "préciser leur choix de rester à la GLNF"
et au passage de payer l'année 2012-2013. Tous ces Fr ont démissionné entre juin et juillet auprès de Me Legrand par courrier recommandé avec AR.
Ceci prouve que, soit l 'info de redescend plus, soit elle redescend mais n'est pas prise en compte par les GMP et les loges de la GLNF...
Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir... la dégringolade..
Bien fraternellement

César du bar de la marine 17/10/2012 21:32



Parmi les proches du bar de la marine, c'est maintenant la quatrième fois , depuis plusieurs mois, qu'on leur annonce qu'ils seront bientôt considérés
démissionnaires.


Cela fait donc 3 à 9 mois qu'ils ne sont toujours pas enregistrés comme démissionnaires malgré leur démission ou non paiement des cotisations 2012
!!!!!



GLOMAUD 07/10/2012 18:50

CELA VOUS SURPREND ENCORE!!

LE SYSTÈME STIFANO -FOELLNERIEN A DÉMONTRÉ SON POUVOIR DE NUISANCE !!
RIEN NE M’ÉTONNERA PLUS !!
JE RESTE A LA G.L.N.F. POUR ASSISTER A L'AGONIE !!
DANS LE 06 ON A ATTEINT LE SUBLIME !!
JE NE LEUR PARDONNERAI JAMAIS LA PERTE DE LA"RECONNAISSANCE"
HONTE A EUX TOUS RÉUNIS !!

Phil 07/10/2012 16:36

Moi je ne reçois plus rien, sauf de temps en temps une "brève" de Ghiblabla. Par contre, bien qu'ayant démissionné avec dénonce à l'administrateur provisoire en mai 2012, mes codes d'accès "GLNF"
fonctionnent toujours sur le site de Pisan.

Frederic 06/10/2012 19:15

Peut être faudra-t-il un peu de temps avant que les FF ayant rejoint l'Alliance soient effacés du mailing de la GLNF. Espérons que ça ne prenne pas autant de temps que vous avez mis à ne plus
parler de ladite GLNF. Gageons que, lorsque les noms des FF de l'Alliance anciennement GLNF seront retirés de la "mailing list" GLNF, ça ne vous rende pas la tâche plus ardue de vous en procurer
les correspondances !
Œuvrons pour la Fraternité et respectons les FF pour le choix des orientations qu'ils ont prises.

César du bar de la marine 06/10/2012 23:33



espérons, espérons ...



l'avocat niçois 06/10/2012 18:48

Mes B.A.F.,
Je ne peux que confirmer le fait que les démissions sont traitées au ralenti en A.M. Ceci étant confirmé à demi mots par certains O.P. (plus très actifs) qui reconnaissent, à présent,
"l'importance" des démissions dans ce qui fut la province phare de la défunte gelnefe et les conséquentes piles des formulaires idoines qui s'entassent sur les bureaux de ceux qui ont la charge de
les traiter et à qui on ne demande pas forcément de le faire dans l'urgence. C'est, me semble, t- il de bonne guerre. Pas de quoi pavoiser et peur de la contagion sans doute. D'où motus.. mais tout
finit par se savoir.
Par ailleurs on nous signale même le cas de certains frères dont la démission expédiée en recommandé A.R. courant juin n'a pas toujours été prise en compte. Cas relativement isolé il faut le
dire.
Quoi qu'il en soit nous sommes loin des 400 démissions annoncées officiellement lors des installations par les G.O. P. (gentils officiers propagandistes).
Selon toute vraisemblance (et quelques indiscrétions aussi il faut bien l'avouer) cette province se trouve amputée de la moitié de ses effectifs. Un indice: le nombre de loges qui n'ont pu être
installées, quand cela a pu se faire, que grâce à la présence de brigades volantes d'O.P. sous la houlette de l'infatigable B.J. et ses fidèles companièros.
(Question: ne vont t il pas s'ennuyer ces braves garçons dans quelques mois, après s'en être retournés à une vie dont la maçonnerie-business qu'ils pratiquent avait réussi à briser la monotonie,
pour certains, et la platitude pour les autres ?)
Et ne parlons pas des FF. qui, exaspérés par ces 3 ans de lutte, restent chez eux et bien décidés à ne rien payer.
Des démissionnaires sans lettre de démission en quelque sorte.
Dés lors on peut aisément comprendre que tout soit fait pour minimiser l'impact de cette débâcle. Mais au delà de cette bataille de chiffres qui nous fait penser au journal de 20 heures après un
défilé de manifestants dans les rues de la capitale et qui n'a pas lieu d'être dans une association comme la nôtre il serait plus naturel de s'interroger sur les conséquences de ces constatations.
Ce qui est certain c'est que nul, pas même Maître Legrand, ne sait précisément aujourd'hui quel est le nombre réel d'adhérents de la gelnefe. Comment appréhender dés lors un budget futur pour cette
association et quel argument en faveur du multi-désavoué-déchu à qui on prête la délicate intention d'intenter une énième action en justice pour faire annuler les résultats de la dernière A.G. où
il s'est vu, une fois de plus, rejeté avec la majorité que l'on connaît.
C'est peu dire que le feuilleton gelnefien continue et qu'il risque d'en être ainsi encore pour quelque temps à moins que...(décisions de justice, échéances financières, trahisons et/ou alliances,
nouvelles révélations ......)

Et pendant ce temps des FF. pratiquent une maçonnerie sereine, ancrée sur nos valeurs retrouvées. Ca donne envie non?

César du bar de la marine 06/10/2012 23:31



Tu confirmes les info qui nous viennent des Alpes Maritimes (et d'ailleurs !)