QUE PEUT-ON ATTENDRE DU 8 SEPTEMBRE ?

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

Notre Frère Tamino, nous rappelle  que jeudi prochain, 8 septembre, la Cour d'Appel tiendra une audience de mise en état , où l'on devrait être fixé sur la date à laquelle sera rendu l'Arrêt de la Cour d'Appel de Paris dans l'affaire de l'Assemblée pluri-localisée du 16  octobre (presque un an déjà !).

 

Qu'attendre de cette audience ?

 

En gros, une date et rien d'autre, mais cette date, selon qu'elle sera éloignée ou proche, aura un sens très différent.

 

 

UNE DATE PROCHE,  

et il semble que cela puisse être le cas, cela voudra dire qu'au-delà de la non-validité de l'AG, qui semble ne faire de doute pour personne, une décision sera -ou ne sera pas- rendue sur les deux autres questions posées à la Cour.

  • La première est l'identité (dont nous ne doutons pas) entre les fonctions de grand-maître et celles de président, qui si elle était confirmée comme nous l'espérons, rendrait la position de M.Stifani intenable.
  • La seconde concerne le périmètre du collège électoral de l'Assemblée destinée à remplacer celle qui sera probablement annulée.

Me Legrand, lors de notre dernière réunion, nous avait affirmé deux choses sur ce sujet.

  • La première est qu'elle n'a aucune confiance dans les listings que le clan Stifani par son délégué Sidery pourrait lui fournir.
  • La seconde est qu'elle est dans l'obligation de faire approuver les comptes avant le 31 octobre, ce qui compte tenu des délais techniques la met dans l'obligation de convoquer très vite. Elle s'y prépare d'ailleurs en ce moment même. Mais, à ce jour, sans connaître qui va pouvoir voter, ce qui est un véritable problème ! Et sans savoir sur quel ordre du jour, hormis l'approbation des comptes !

 

Sur ce point faudrait-il encore que les audits réellement inquisiteurs qui ont été demandés une fois de plus lors de la dernière réunion, puissent être enfin présentés aux frères, et que tous les points critiques (douteux et susceptibles d'anomalies graves) aient été analysés et avoir fait l'objet d'un débat contradictoire avec les requérants FMR.

 

C'est donc un peu compliqué, plus en tous cas que semblent le penser certains qui ne voient que l'espoir de caser leur candidat.

 

UNE DATE ELOIGNEE.

L'hypothèse existe aussi que la date de l'arrêt de la cour d'appel, que nous attendons soit reporté à la saint glinglin, par le miracle de celui qui prétendait à une époque pas si lointaine apaiser par sa seule présence les mourants (c'était sa période gourou illuminé lors de l'installation d'un GMP à Tours le 16 janvier 2010), mais qui sait surtout faire dans le dilatoire et le procédural.

 

 

DANS LES DEUX CAS, nous devons nous préserver au mieux des risques que nous font courir depuis trop longtemps les agissements du personnage en question.

 

L’Union des Loges Régulières ouvre un lieu de sérénité et de reconstruction maçonnique pour les loges et les frères qui n'en peuvent plus d'être pris en otage.

Acharné de pouvoir, celui qui se croit GM,  semble aujourd'hui se bunkeriser dans un résidu peau de chagrin perverti d'une France-Afrique révolue, reconnu dit-il, mais surtout donnant reconnaissance à des Grandes Loges africaines qui lui permettront de survivre dans une apparence à laquelle il est le seul à croire, chef de quelque chose qu'il crée lui-même, pour être sûr...

 

Voyager dans les jets des chefs d’États par ailleurs GM reconnus et installés par lui est-il son dernier rêve ?

Nous le lui laissons bien volontiers, car nous savons que les véritables Maçons africains savent aussi à qui ils ont à faire. (voir aussi le prochain article du Myosotis PACA sur l'Afrique).

 

Alors, nous pourrons attendre paisiblement les dispositions de la Justice, tout en travaillant à notre avenir au sein de l'Union des Loges Régulières, porteuse de notre devenir maçonnique. Car une fois débarrassé de l'individu, nous devrons reconstruire un système qui rende impossible l'émergence d'un nouveau golem...

 

Fraternellement

César

Commenter cet article

Frère de l'Union 07/09/2011 01:38


Mon Bien-Aimé Frère César,
Je sais que sur le blog PACA que tu animes avec conviction et brio, a nombre de Frères qui le visitent et qui sont experts en droit. Aussi je me pose cette question concernant Madame Monique
LEGRAND, administrateur de l’Association.

1 – peut-on considérer que ce mandataire ad hoc ait respectée l’objet de l’Association GLNF énoncé à l’article 3 ?
«Article 3 - OBJET L’Association a pour but la mise en œuvre des idées, principes et règles exposés dans le préambule.
Elle a notamment pour objet la constitution, la conservation et l'exploitation d'un patrimoine commun ainsi que la protection en toutes circonstances des intérêts matériels et moraux communs à tous
ses membres.
Le PRÉAMBULE étant :
La Franc-Maçonnerie est une libre association d'hommes libres et indépendants engagés dans une quête d’élévation spirituelle et de perfectionnement moral qui mettent en pratique un idéal de paix,
d'amour et de fraternité.
La Grande Loge Nationale Française a été constituée le 5 novembre 1913 sous forme d'association. Elle recouvre un Ordre maçonnique initiatique et traditionnel dont l'essence repose sur la Foi en
Dieu, "Grand Architecte de L’Univers" (GADL’U), la Fraternité et la Tolérance.
Les membres ne doivent sous aucun prétexte dévoiler la qualité de Franc-Maçon d’un autre membre sous peine d’exclusion, chacun restant libre toutefois de faire état de sa propre qualité de
Franc-Maçon.
L’Association est régie sur le plan civil par les présents statuts, complétés par le Règlement Intérieur » .
Plusieurs points concernant un réel manquement à l’objet se paraissent non respectés par Madame LEGRAND, car n’ayant pas été mis en œuvre :
- protection des intérêts moraux communs à tous ses membres ;
- la mise en pratique d’un idéal de paix, d’amour et de fraternité ;
- le fait que l’association repose aussi sur la tolérance.
Ceci est ma première question

2 – il est clairement énoncé aussi que l’Association « recouvre » un Ordre maçonnique initiatique et traditionnel….
Dans la mesure où c’est l’association qui recouvre l’Ordre, l’Association est au regard de la loi au-dessus de l’Ordre. Or quand je lis toujours dans les statuts de l’Association et en particulier
ses articles 1.2 et 2.1 de son règlement intérieur :
“Article 1.2 - PRÉSIDENCE ET COMPOSITION
L’Assemblée Générale, présidée par le Grand Maître, est composée de membres de droit et de membres délégués.
Article 2 - LE GRAND MAÎTRE
Article 2.1 - Principes Généraux
La Grande Loge Nationale Française est placée sous l'autorité du Grand Maître, Président de l’Association désigné selon les Statuts et le présent Règlement Intérieur. »
J’observe deux contradictions qui ne devraient pas être mentionnées.
- la première c’est que l’Assemblée est présidée par le Grand Maître et non le président, alors qu’en sera-t-il à la prochaine Assemblée, ce sera Stifani qui présidera l’AG et non Legrand ???
- le deuxième est que le grand Maître est Président alors que cela devrait être stipulé que le Président est Grand Maître puisque l’Association « recouvre » l’Ordre ???
Est ce que je me trompe dans ces raisonnements ?? je commence à douter de tout en matière juridique !

Merci de m’éclairer, mes Bien-Aimés Frères juristes.
Et vivement le retour à la Régularité.
Frère de l’Union.


César du bar de la marine 07/09/2011 10:31



Parmi les trois questions posées au tribunal de grande Instance de Paris, cette amalgame Président/Grand Maître doit être traité. La justice a donc
été saisie de la question et devrait en débattre demain, le 8/9 mais nous ne connaitrons pas la réponse avant plusieurs jours...



Montmorency 06/09/2011 17:29


Il n'y a rien à attendre du 8 septembre ou d'autres dates de procédure sachant que F.S. ne partira jamais et que FMR s'est emmêlé les pinceaux avec Legrand, à s'en bouffer le chapeau....
Incapable de mettre en demeure l' Administrateur "complice" d'exécuter sa mission...


César du bar de la marine 06/09/2011 23:13



Nous connaissons plutôt bien les échanges qui ont eu lieu entre Cl Seiler, D. Moreau, Me Teitgen, A Juillet  et  d'autre part Me Legrand
et ses services. Crois-moi, le contexte n'est pas simple !!!



Pierre d'Angles 05/09/2011 17:18


César,
J'ai cru comprendre que les listings fournis par La Gouvernance FS - Sidéry, ... n'inspiraient qu'une relative Confiance à Maître Legrand.
Les VM de l'année précédente possèdent tous (envoyé par les différents secrétariats provinciaux) le listing des VM de la province.
Ne peut-on pas effectuer, province par province un regroupement de ces documents et les fournir une fois regroupés, à Me Legrand pour qu'elle puisse avoir des pièces comparatives relatives au
référentiel fourni par la gouvernance actuelle ?
Ces fichiers, au format pdf, ne peuvent avoir été falsifiés et possèdent en propriété la date de leur création.
Ils revêtent donc un caractère probant.
fraternellement.


César du bar de la marine 05/09/2011 17:40



Oh que oui, mais il faudrait que nous puissions avoir la totalité province par Province. En ce qui concerne PACA, bien entendu, ne crains
rien, nous avons depuis belle lurette tous les fichiers contradictoires et pouvons les remettre à Me LEGRAND ! Mais ton commentaire va être lu de Frères d'autres lieux que PACA et nous leur
suggérons de faire la même suggestion !