Que retenir de Brèves-Pravda 61 ?

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

A la question, « Que retenir de Brèves-Pravda 61 ?» les réponses de notre Frère Anaxagore me semblent tout à fait pertinentes, et annoncent probablement les prochaines manœuvres et manipulations des derniers 100 jours de Sa Sérénité le guide spirituel auto proclamé.

Bonne lecture,

Amitié fraternelle à tous,

César.

 

Que retenir de Pravda-Brèves 61 ?

Le  changement des rédacteurs historiques n’aura pas échappé au lecteur attentif, leur signature semblant avoir définitivement disparu du bas de page. Démission ou mise à l’écart, en fait peu importe aujourd'hui.

 

Le changement de style n’en est que plus visible.  Aurait-on recruté un(e) clone de Balzac qui se ferait payer à la ligne que je n’en serais pas surpris. A ce propos, petit message personnel de rédacteur à rédacteur, on peut aussi communiquer avec des phrases de moins de 6 lignes…

 

Toujours est-il que ce changement met en lumière la nouvelle ligne directrice clairement affichée par Pravdacacia : les Frères sont des imbéciles.

 

Ils ne comprennent en effet rien à la difficulté d’organiser une Assemblée Générale de plus de 4 000 Frères (aurait-on au passage encore recruté au SGC ?) de les accueillir et de les faire voter dans de bonnes conditions. Il est vrai que la GLNF est la seule structure en France à se trouver confrontée à un problème de cet ordre…

 

De plus ces pauvres Frères sont manipulés par d’horribles blogueurs et « soumis à la pression des blogs » et à la « virulence des propos » Puisqu’ils ne sont visiblement pas capables d’exercer leur libre-arbitre, la démonstration initiale est faite et le postulat de base étant ainsi  démontré, il ne reste plus qu’à les prendre pour des imbéciles et à dérouler sans la moindre vergogne un nouveau tissu d’inepties, en commençant par l"Assemblée Générale :

 

Si le choix d’un lieu risque d’être "onéreux", l’actuelle gouvernance de la GLNF ne s’est pas à une époque posée autant de questions dans l’organisation dispendieuse des Tours de France du Grand Maître, simulacres de Tenues où l’on créait les Loges en batterie pour la seule satisfaction du guidespirituel.

 

Mais, dirons mes détracteurs, ce n’est pas parce qu’on ne se posait pas une question à l’époque qu’il ne faut pas se la poser aujourd’hui. Ainsi de « la facilitation du transport et de l'hébergement d'un grand nombre de Frères », problème dont le CA s’est toujours soucié comme d’une guigne et qui devient d’un seul coup brûlant…. Demain, la solution miracle sera peut-être trouvée en organisant cette prochaine AG à Nice, par exemple…

 

Pour qui a participé à l’AG du 25 mars, « la gestion et la fluidification des files d'attente, l'organisation d'un service d'ordre obligatoire pour la sécurité, l'enregistrement et l'authentification des votants » reste un grand souvenir…Entre les Frères identifiés pour leur « bon esprit », invités à rentrer dans la salle par une porte dérobée, l’engorgement opportun des files d’attentes qui a conduit à laisser un grand  nombre de délégués à la porte, au mépris des Statuts, et la présence dans la salle de membres votants mais non délégués, chacun se souvient avec émotion de ces moments qui ont précédé l’ouverture de la séance…

 

De tout ce qui précède, doit-on comprendre que l’AG du 25 mars a été organisée dans la plus parfaite désorganisation, puisqu’on nous dit même réfléchir aujourd’hui à un « système de comptage des voix à la fois conforme à nos statuts, efficace et incontestable »….

 

Enfin, le couplet qu’on imagine bien écrit la main sur le cœur « de l’animation de l'assemblée, la circulation de la parole et le respect de l'ordre du jour. » est d’un grotesque achevé. Il n’y a pas lieu de requérir à une animation, nous ne sommes pas au cirque, même si quelque mauvais acteur juché sur son estrade se croit en représentation. La circulation de la parole rappellera une nouvelle fois aux délégués présents le 25 mars, comment elle a été confisquée par le guidespirituel qui a interdit la moindre question avant les votes…

 

Ce qui hier était à bannir devient aujourd’hui la solution miracle. Hier, le Président du Conseil d’Administration se félicitait bruyamment que les tribunaux n’aient pas fait droit à la demande de  nomination d’un mandataire ad hoc. Aujourd’hui  il annonce, mais il n’est plus à une contradiction près, que cette solution est la seule qui permette  « un souci d'impartialité et (d’) apaiser à l'avance toute inquiétude ».

 

Peut-être eût-il été crédible s’il l’avait fait dès le mois d’octobre, -avec l’insuccès que l’on sait-  et s’il ne se démenait pas aujourd’hui pour reporter dans une agitation pathétique et désespérée cette AG dont il oublie par ailleurs de rappeler qu’elle doit entre autres se prononcer sur sa révocation et doit se tenir « sans délai ».

 

Il y a aujourd’hui 47 jours que cette décision de justice a été rendue !   Vous avez dit sans délai….

 

Et tous les mauvais coups ne sont probablement pas encore arrivés, puisqu’il devrait très prochainement annoncer sa démission de sa fonction de Président du Conseil d’Administration, tout en conservant celle de Grand Maître !

 

Au prix d’intenses contorsions dans la lecture des Statuts et des Constitutions, il pense ainsi avoir trouvé la solution idéale pour le seul « grand projet » qui lui tienne à cœur : occuper la place centrale lors du centenaire de la GLNF. Il ne fait en effet aucun doute dans son esprit qu’il sera de nouveau candidat à la Grande Maîtrise et élu lors de la prochaine Tenue de Grande Loge, plébiscité croit-il par un SGC toujours à ses ordres…

 

 

Je passerai rapidement sur les audits qu’il entend faire réaliser sur les filiales de la GLNF, qui, demandés depuis le 4 décembre 2009 ne trouvait guère d’intérêt à ses yeux… S’ils sont demain rédigés par des experts qui confirmeront la justesse des additions, ils n’en trouveront pas non plus aux nôtres.

 

Enfin, lumière dans les Ténèbres, la création de la Province de Corse semble avoir apporté un peu de baume au cœur du guidespirituel. Son nouveau thuriféraire nous démontre avec beaucoup de finesse ( !) que ce qu’il est capable de faire en Corse, il peut l’appliquer au plan national pour sortir « de l'imbroglio de crise dans lequel la GLNF se débat… » et ajoute-t-il encore une fois sans la moindre honte « sous la pression des blogs » alors qu’il est le seul responsable de cette crise, ce que n’ont pas manqué de lui rappeler très récemment trois Juridictions,  une Obédience amie,   trois Obédiences Francophones,   la GLUA   et neuf Obédiences Françaises.   Excusez du peu !

 

Mon cher François, retour de Corse, je ne vois pour ma part aucune objection à ce que tu empruntes la Route Napoléon, en faisant toutefois un crochet par Antibes… et que tu y restes !

 

Ceci dit, si mon conseil ne te parait pas avisé, continues ton chemin vers la Capitale. Comme ton illustre prédécesseur, tu viens de commencer tes Cent jours.

 

 

Commenter cet article

Jean 21/01/2011 20:07


Je viens de lire que le CA aurait démissionné en bloc. Si celà devait être avéré c'est encore un peu plus de temps donné au guide car l'administration provisoire de l'association devrait se mettre
en place. Quid des fonctions de président et de GM ? et donc des mandats de tous les GMP qui cessent en même temps que celui du GM, sans préjudice du mandat des OOPP et OONN qui auraient à pointer
à l'ANPE.
Info. à confirmer bien sûr.


César du bar de la marine 22/01/2011 01:48



Mon cher Jean Tu peux déjà aller voir l'article que je viens de passer :NOUVELLE MANOEUVRE - DEMISSION DU CA  qui t'apportera une première série de réponses



petits farcis niçois 21/01/2011 16:52


Mon Frère Nicolas, sois rassuré : si tu n'as pas reçu Brèves 61, tu pourras te ressourcer dans Actualité 109.
J'ai beaucoup pleuré en lisant le discours du Guide. J'ai ensuite décoré mon intérieur douillet de guirlandes dorées pour fêter les 44 nominations des dernières ordonnances.
J'ai lu avec passion les projets de réforme de la GLNF menés par... 29 membres du Souverain Grand Comité. Finalement, je suis passé en dernière page, celle de la philatélie et j'ai compris le
message : en fait, ils sont timbrès de la 1ère à la dernière page


César du bar de la marine 21/01/2011 17:15



!!!!!



Pinocchio 21/01/2011 16:36


C'est marrant comme les choses se recoupent, il y a deux jours de cela un frère m'a confié en toute intimité que la demission de notre GM ex qualité président del'association GLNF avait prévu sa
démission pour oggi. Stupefiant je n'en croyais pas mes oreilles. Puis un autre confirme que c'est dans l'air du temps et enfin les fleurs valident et ce font eccho de la même nouvelle, sans pour
autant fixer de jour.
Si toutes les informations sont donc aussi juste la suite pourrait être le jeu des chaises musicales. Et pourquoi pas envisager l'arrivée d'un super prefet comme .....oui oui je parle bien de lui.
J'avoue que si tel était le cas je mange le chapeau de Geppeto.


César du bar de la marine 21/01/2011 17:18



Jusque là ce ne sont que des rumeurs, car le guide est de plus en plus coincé et cherche toutes les issues possible pour  foutre la pagaille et gagner du temps.



saperlipopette 21/01/2011 16:29


Bizzare.. rien reçu pour ma part... Y aurait il une épidémie ou un bug chez moi?


César du bar de la marine 21/01/2011 17:15



Tu es peut-être un miasme pestiféré ?? que la GLNF évite !!! 



Tubalcain04 21/01/2011 12:05


Pour paraphraser un homme d'état célèbre, FS et ses illustres prédécesseurs ont toujours du penser que "les FF de la Guelnef sont des veaux..."...Or, aujourd'hui, ils se ont mués, par un coup du
sort, en taureaux de combat dopés à l'adrénaline et ça c'est pas cool du tout...Alors mes FF ne changez pas et restez unis pour encorner tous ces pseudos gourous la où ça fait mal(ex : dans les
parties nobles ou molles au choix...)et surtout dans le porte feuille...3bises et OLE !!