Quelles alternatives pour demain

Publié le par César du bar de la marine

Sur notre blog myosotis PACA, nous avons déjà eu l'occasion de présenter des articles aux sensibilités différentes.

 

Aussi dans le cadre d'une réflexion sur les chemins qui nous seront ouverts, à la suite de la décision de justice du 7 décembre, César, présente ci-dessous un article signé par des Frères du myosotis Occcitan. Ils y présentent leurs arguments "pour ne surtout pas démissionner"  et s'efforcent d'esquisser ce que pourrait être le calendrier des événements dans l'hypothèse où le TGI donnerait satisfaction aux demandes de nos 14 frères soutenus par FMR.

 

Nous aussi, espérons que le jugement du TGI nous sera favorable (voir en particulier le texte du jugement qui sortira environ 15 à 20 jours plus tard). Mais quel que soit notre sentiment une décision de justice n'est jamais acquise d'avance.

Bonne lecture et bonne réflexion.

Fraternellement à tous

César.  

 

"Tout le monde semble d’accord. Même les différents OO évoquant tranquillement sur les parvis les différents scénarios de son éviction pour s’exonérer au plus vite de leur responsabilité dans le mal qu’il aura fait grâce à leur aide, ou à leur manque de discernement.

Les marchands de sable sont donc toujours à l’œuvre, même si leur discours a changé pour anticiper maintenant l’appel dont, selon eux, la décision de justice du 7/12 fera immanquablement l’objet. Et ce, pour bien imprimer dans les esprits, tout en le déplorant, que FS est encore là pour les 2 ans que devrait prendre cette procédure.

Pour FS, ces 2 années, décidées unilatéralement et défendues avec autant de détermination, montrent suffisamment qu’il a besoin de temps pour faire le ménage, pour que les questions récurrentes de SEMPER-FI qui n’ont reçu aucune réponse à ce jour, soient peu à peu vidées de leur prise sur l’actualité.

Bien sûr, notre habile manoeuvrier ne pouvait courir le risque d’espérer ce sursis dans le cadre d’un nouveau mandat qu’il n’avait aucune chance d’obtenir des FF qui ne le reconnaissent même plus comme tel.

À tel point qu’il a déplacé la Tenue de Grande Loge de l’Obédience, traditionnellement et statutairement fixée au 1er samedi de décembre, laquelle se trouve par le fait du prince reportée aux calendes grecques (en fait, Juin 2011).

Pour FS, tout, fut-ce n’importe quoi, est bon pour RESTER. Et aussi, tout pour éviter d’affronter les FF de la GLNF ensemble, et sans tronçonnage et maquillage de leur AG, ce qui ne pouvait que lui valoir un nouveau camouflet. Notre homme est aux abois, il imaginera et osera tout pour GAGNER du TEMPS !


Nous pensons, pour ce qui nous concerne, que le sursis qu’il espère d’un appel de la décision qui sera rendue le 7 décembre sera balayé par une décision exécutoire de la Justice aux 2 niveaux :

Ø    de la durée de son mandat qui expirera donc le 4 décembre (haute valeur symbolique) à l’issue de son mandat en cours, rétabli à 3 ans (une décision confirmant la durée de mandat de 3 ans, rendue précisément à la fin de ce mandat de 3 ans, mais qui ne serait pas exécutoire n’aurait évidemment aucun sens) ;

Ø    de l’ AGO du 16/10, entachée de multiples irrégularités, qui sera annulée en ce qu'elle est d'abord illégitime dans sa forme.


Le 7 décembre, donc, « exit » FS, il n’y a plus de Président de la GLNF Ass. L1901, et ce, rétroactivement depuis le 4 décembre.

 

Que se passe-t-il alors, en pratique ? 

Ø    Un mandataire ad hoc est nommé pour (et seulement pour) organiser une AG mixte (AG Ordinaire + AG Extraordinaire puisque les différends reposent notamment sur des modifications statutaires irrégulières qu’il sera nécessaire de les reformuler). Les ordres du jour de ces AG doivent être établis par le mandataire, en accord avec les parties. Ceci implique bien sûr la participation de nos 14 FF assignataires, ou de leurs représentants, à l’élaboration des ordres du jour ;

Ø    Cette AG sera convoquée dans un délai que nous estimerons à 3 mois ( ?). Dans cet intervalle, le Bureau assure la direction pour les affaires courantes (salaires, engagements) ;


L’AG (AGO > AGE) est convoquée en Février, ou Mars 2011 :

L’AGO sera appelée à se prononcer sur :

Ø    le Rapport moral (2008/2009), les comptes (2008/2009), et le budget (2009/2010) ;

Ø    La révocation du Conseil d’administration et du bureau ;

Ø    La mise en œuvre d’un audit généralisé des comptes des sociétés satellites. 

L’AGE sera appelée à procéder à :

Ø    l’élection d’un nouveau Conseil d’administration et de son Président,

Ø    la révision des statuts et règlements pour en extraire toutes les modifications apportées depuis 1997,

Ø    l’introduction d’une « clause d’impeachment » du Président, afin que plus jamais nous ne soyons à la merci d’un « facteur humain » aussi prévisible que l’était la dérive d’un homme sans contre pouvoir.

Ø    La convocation de la tenue de Grande Loge pour l’élection d’un nouveau GM.

La Tenue de Grande Loge sera appelée à se prononcer sur :

Ø    la dissolution du SGC pour son rôle dans la manipulation du scrutin du 16 octobre 2010, et d’une manière générale pour n’avoir jamais joué son rôle de garde-fou ;

Ø    La révision des Constitutions pour examiner et éventuellement extraire et annuler les modifications intervenues depuis 1997.

Ø    L’annulation des sanctions et nominations intervenues depuis le 4 décembre 2009 ;

Ø    l’introduction d’une « clause d’impeachment » du GM, afin que, comme pour le Président, plus jamais nous ne soyons à la merci d’un « facteur humain » aussi prévisible que l’était la dérive d’un homme sans contre pouvoir.

Ø    l’élection d’un nouveau GM.


Toutes les résolutions sont adoptées, et, en Mars 2011, démarre notre nouveau chantier.


MAIS : 

Ø    Mais, nous savons bien que l’affaire n’est pas entendue, parce que le Droit n’est pas une science exacte, que la Justice dépend encore beaucoup des moyens que l’on a pour la mobiliser. Et nous sommes face à un adversaire qui cultive le vide juridique et qui engage sans compter nombre de procédures dilatoires coûteuses qu’il paye avec nos cotisations.

À titre indicatif, la seule assignation en référé, y compris l’appel, déposée par nos FF de Toulouse-Pyrénées et Guyenne & Gascogne a coûté environ 10.000 € que nous réunissons auprès des FF qui soutiennent notre effort de réhabilitation de la GLNF ; 

Ø    Mais, même en anticipant une décision de justice qui nous serait favorable, avant d’élire un nouveau Président/GM, il faut avoir un candidat compétent et irréprochable. Un F éminent par ses vertus et compétences reconnues ;

Ø    Ce F, qui répondrait à notre attente doit présenter un programme de réhabilitation de la GLNF dévastée. Ce qui demande une réflexion sérieuse, bien sûr, largement avancée déjà, et un peu de temps.

 

En cas de succès devant la justice, nous devons donc proposer un candidat consensuel à la succession de FS, parce qu’une « campagne électorale » aussi policée soit-elle, n’est pas envisageable. Le contexte sensible exacerbé actuel ne l’autorise pas et une telle opération nous ferait courir plus de risques qu’elle ne présenterait d’avantage pour la GLNF. 

Donc, un seul candidat, mais un candidat résultant de la consultation des FF via les Myosotis et FMR, qui devront se réunir à cet effet d’abord par provinces puis au plan national, avant la fin décembre 2010, et qui resteront dans l'intervalle ouverts aux suggestions de tous les FF de bonne volonté de la GLNF sans exclusive.

Nous disposerons alors de 2 mois (Janvier et Février 2011) pour intégrer et relayer son plan, un plan conforme à nos idéaux et à notre tradition, et détaillant les étapes et le calendrier de son application.

Deux mois que le candidat sur lequel se sera porté le choix aura à sa disposition pour faire connaître à l’ensemble des FF son ambition pour la GLNF, et pour se faire reconnaître par eux.

 

TOUT CELA EST BIEN, MAIS (encore) …

Et si notre dieu-paon trouvait une nouvelle échappatoire ? 


Il sera alors difficile de retenir plus longtemps les nombreux FF qui ne restent que « pour voir », jusqu’au moment où rester plus longtemps exigera un vrai choix. Ce sont plusieurs milliers de FF qui partiront, qui pour rejoindre une autre obédience, qui pour en créer une, qui pour des LL libres, qui pour nulle part, tous écoeurés.

  

Nous ne sommes pas d’accord avec ces démissions : elles feraient bon marché de la mémoire des milliers de FF qui nous ont précédé, qui ont œuvré au service de nos idéaux, dont beaucoup sont passés à l’Or. Ét. et sont inscrits dans notre mémoire collective. Des FF qui ont cotisé pendant des années, parfois avec effort, et constitué pour notre Fraternité un trésor que FS et ses indignitaires ont transformé en vils métaux sur lesquels ils ont fait main basse.


Pensez-vous que ces générations de FF qui nous regardent, dont certains ont vécu leur maçonnerie sous l’occupation au risque de leur vie, nous autorisent cette démission. Trop facile !

Nous leur devons de poursuivre l’Oeuvre, de nous montrer dignes d’eux, et que comme eux nous ne fuirons pas un RV de l’histoire qui nous demande aujourd’hui de montrer si nous cultivons bien les vertus de liberté et de courage auxquelles nous prétendons. 


Sommes-nous bien ces FFMM qui « travaillent avec la truelle dans la main droite et l’épée prête dans la main gauche » pour défendre le chantier de la FM universelle, pour défendre leurs FF quand retentit l’appel : « À moi les En.. de la V.. » ?

Si tel est bien le cas, nous ne démissionnerons pas : démissionner c’est fuir, et en ce moment c’est même déserter !


Une alternative digne existe qui s’appelle RÉSISTANCE.

Nous sommes de fait en résistance depuis le 4 décembre 2009, et plus encore depuis le 25 mars 2010. Mais nous pouvons faire mieux: il suffit de voir le parti que FS a su tirer de son déni permanent de réalité. Quelles que soient les positions, les initiatives, les demandes des uns ou des autres, quelles que soient aussi ses promesses, il n’en tient aucun compte, ou il les réécrit à sa gloire. 


Le moment est venu de changer notre épée de main. 

 Le mode d’emploi existe. Il est décrit de façon explicite, par nos FF du Myosotis du Mont-Gargan dans leur « post » du 4 novembre dernier :

« Les LL ont le pouvoir et elles ne le savent pas » : où vous verrez que Pisan et ses relais provinciaux sont impuissants devant une RL souveraine : 

http://le-myosotis-du-mont-gargan.over-blog.fr/article-les-loges-ont-le-pouvoir-et-elles-ne-le-savent-pas-60296476.html


et aussi par nos FF de Paris Grande Couronne, dans leur contribution du 9 novembre : « Les Tabliers du refus » . Vous verrez là qu’une RL peut manifester son rejet des ors, des décors, et des dérives métalliques et profanes, dans la plus parfaite légalité, si ses membres, en dehors du collège, se présentent en L en tenue d’AM :

http://le-myosotis-grande-couronne.over-blog.com/article-les-tabliers-du-refus-60651963.html 

 

Et cela ne dépend pas de la décision judiciaire à intervenir le 7 décembre prochain.

C’est notre AG du 25 mars 2010 qui a délégitimé les dirigeants, même si à leur habitude ils n’en ont tenu aucun compte, et nous en a donné le droit de rappeler le désaveu des dirigeants, alors qu’attendons-nous ?

Que craignons-nous ?

Des suspensions ? radiations ? Là encore : chiche ! Jusqu’à quand croyez-vous qu’ils continueront à rédiger des papiers sans valeur ? Jusqu’où croyez-vous qu’ils iront avant de voire que leurs décisions n’étant pas ou peu appliquées, ils se trouvent dans la même situation kafkaïenne qui est la nôtre depuis le 25 mars ?


À tous ces possibles, un seul obstacle : La PEUR ! Le manque de coeur ?

Des VVMM sont timides et complexés par rapport au pouvoir. Lequel pouvoir, il est vrai, a mis en place en 15 ans des modifications statutaires sournoises pour s’arroger de nouveaux droits, a multiplié les attributs clinquants et les manifestations pompières, et a noyauté les LL avec ses affidés, pour créer et entretenir dans notre imaginaire cette appréhension craintive du pouvoir et de sa représentation.

Il en résulte que certains VVMM par peur d’une humiliation, qui serait celle de toute la L, craignent d’affronter des intrus qui maîtrisent mieux qu’eux des cérémoniaux parfois inventés de toutes pièces.


C’est oublier l'essentiel: la L est le seul lieu d’initiation et que le VM en charge de la transmission est le seul M. de la L. Personne ne peut lui dicter son attitude en L, et personne n’osera le faire s’il agit avec dignité et détermination. Et ce dernier point n’est pas valable pour les seuls VVMM, mais aussi pour tous les FF. 


Alors mes FF, si nous ne sommes pas des FFMM par défaut, échoués en FM par hasard.

Réveillons-nous ! Réveillons les FF endormis ! Ebrouons-nous et sortons ensemble de ce péplum cauchemardesque.

L’action commence ici maintenant avec ce grand symbole d’humilité que sont nos tabliers blancs d’AM.

 

Fraternellement, 

Le Myosotis occitan

Bruno MARTIN

Gabriel PÉRI

CHARLES

 

Commenter cet article

recto-verso 18/11/2010 14:31


Lors d'un dîner non maçonnique...nous dirons affairiste...sa majesté FS aurait confié à cette table que le prochain remaniement ministériel verrait l'éviction de la tête de l'organigramme actuel de
la province acm !Je le cite : il croit quoi le dj....que j'aie des thermites dans les yeux et les oreilles! et de dire que tout lui revient par le biais de frères complaisants,notamment des propos
corses tenus par le dj provincial et sa garde prétorienne...le nouveau secrétaire,si beau,si fort,lorsqu'il est en possession de son sceptre de zorro est arrivé,malgré ses déraillements...mais
bon...y a que la foi qui sauve ! Le nerveux...le petit frère...qui dit qu'il s'en fout...mais qui est comme un fou....le trésorier ,qui dort avec tablier et médailles,ça fait viril...!Mais
bon...mon bon guide : rien ne vaut le vice...et tu n'en manques pas...à organiser certaines fausses informations pour noyer le poisson et les faire devenir dingues,amis comme ennemis...de la belle
ouvrage..oh que oui...


César du bar de la marine 18/11/2010 16:02



Toutes ces rumeurs ça sent la fin de règne et les départs qui vont avec.  Finalement tous ces passeports diplomatiques supposés auxquels  des commentaires font
 référence dans l'article du "Gabon à Dibouti", auraient-ils une pertinence ?



Achille23 15/11/2010 22:02


Mon Cher César,

Merci de m'avoir invité à cette lecture.
Le bien, le beau et le vrai... inspirent chaque phrase et chaque argument.
Nous sommes bien loin des querelles de personnes.
Je me replonge bien vite dans cette belle planche de Raminagrobis.
Nul doute que j'y passe une bonne partie de la nuit !...
A bientôt. Bien Fraternellement.
Achille23


César du bar de la marine 15/11/2010 23:07



Cette planche de Raminagrobis touche nous semble-t-il à l'essentiel. Nous avons bien reçu ton mail sur contact et j'aurais aimé te répondre, mais il y a un soucis avec ton
adresse mail. Peux-tu prendre contact à nouveau et nous redonner ton adresse ?  



Achille23 15/11/2010 19:30


Mon Cher César,

Je maçonne en Provence-Corse-Méditerranée. Par souci de discrétion et afin de préserver la tranquillité des FF de ma RL, je ne dévoilerai pas ici le nom de celle-ci… Juste un indice : si tant est
que je souhaite me rendre à une réunion provinciale, il me faudra prendre l’avion ou le bateau …

J’ai croisé FS une fois dans ma vie et un peu plus souvent mon GMP. Les impressions que j’ai retirées de ces rencontres et mon opinion sur la personnalité de chacun d’eux importent finalement assez
peu, car il ne s’agit pas seulement d’un problème d’individus.

Je crains que remplacer untel par untel ne soit pas suffisant : c’est bien plus l’Institution elle-même qu’il faudrait réformer...

Comme de nombreux FF ici, je subis chaque visite en LL de mon GMP comme un pensum. Ces soirs là, je suis navré d’assister au cortège des très nombreux tabliers « bling-bling » qui se pressent à
l’OR. J’en ai assez de subir leurs paroles creuses et les mots vides de sens prononcés par ceux qui ne s’écoutent même plus parler…

Tiens !... La prochaine fois, j’ai bien envie de me faire porter « pâle ». Récupèrera qui veut ma canne de MDC !... J’entrerai enfin en « Résistance » !!!

Plus sérieusement, quand j’évoque le changement nécessaire de l’Institution, je m’appuis sur un écrit d’Oswald Wirth, datant de presque 80 ans…
"Un gouvernement maçonnique ne possède aucun pouvoir par lui-même. Il est l'exécuteur pur et simple de ses commettants et son rôle se borne à la gestion des intérêts collectifs. Les Loges n'ont
aucune impulsion à recevoir d'une administration commune".

Pour reprendre les conclusions de Telo Martius : Ce ne sera pas une sinécure et le chantier s'annonce dés à présent comme colossal !!!

Fraternellement. Achille23


César du bar de la marine 15/11/2010 21:23



Cesar partage tout à fait ton ressenti et ce texte d'Oswald WIRTH est d'une actualité brulante.


Plus récent mais très profond également est le texte "Réquiem pour une obédience" que nous avons publié sur ce blog fin septembre. Lui aussi s'élève contre cette maçonnerie de parade,
dans laquelle le fonction administrative des soutien  se transforme en fonction de commandement et s'accapare ensuite la fonction saccerdotale au service d'ambitions personnelles
et métalliques. 



cincinnatus 14/11/2010 22:52


A propos des malouins
Merci pour eux, mais chut ne le répétez pas sinon je suis mort...de rire!
ouaf ouaf


Achille23 14/11/2010 18:45


Mon Cher César,

J’ai lu (et relu) ce billet Quelle alternative pour demain ?... avec beaucoup d’intérêt.

Plus le temps passe, plus je m’interroge en effet sur mon devenir maçonnique… J’ai l’impression de m’être tout simplement fourvoyé, le jour où j’ai été initié dans une RL administrée par la
GLNF.

J’affirme être un Homme Libre et de Probité, mais on m’oppose la notion d’Ordre initiatique, pour m’inciter au silence, m’imposer des ukases et me faire avaler toutes sortes de couleuvres…

On m’écrit d’ailleurs (Revue Actualité d’octobre 2010) que la Franc-Maçonnerie est un Ordre Initiatique fondée sur un système hiérarchique, fonctionnant sous une forme pyramidale. On m’explique
encore qu’un Ordre n’est pas synonyme de Démocratie…

Je suis pourtant membre d’une association Loi 1901, mais on ne me consulte pas avant une assemblée générale (GL ou Province) qui décide du montant de ma cotisation et des éventuelles contributions
complémentaires qui vont m’être imposées. L’AG du 16 octobre dernier a été une grande première à cet égard, même s’il y aurait beaucoup à dire sur les conditions dans lesquelles le vote s’est
déroulé dans ma Loge…

Ma Loge est peut-être constituée d’une majorité de bisournous, selon les termes employés par certains sur ce blog… Nombre de mes FF me font plutôt penser aux trois petits singes, censés représenter
la Sagesse : le premier ne veut rien voir, le second ne veut rien entendre, quant au troisième il préfère se taire.

J’en ai assez des réponses condescendantes (Oh, ce n’est rien qu’un problème administratif…), des faux-fuyants (Tout ça, ce sont des querelles de personnes, entre Parisiens…), des sous-entendus (Il
faut avant tout préserver l’Obédience !...), de me sentir morigéner comme un gamin trop turbulent (L’essentiel, c’est notre Loge et le Travail que nous y effectuons. Le reste…).

Au sein de ma Loge, nous ne sommes pas si nombreux que ça pour nous permettre de mener une Résistance active telle que celle évoquée dans le billet Les Tabliers du Refus, et encore moins
majoritaires pour parvenir à affirmer la souveraineté de notre Loge, telle que cela est brillamment expliqué dans cet autre billet Les LL ont le pouvoir et elles ne le savent pas.

Personnellement, je partage tout à fait l’opinion des rédacteurs du présent billet :
Ce sont plusieurs milliers de FF qui partiront, qui pour rejoindre une autre obédience, qui pour en créer une, qui pour des LL libres, qui pour nulle part, tous écœurés.

Pour ma part, il s’agit d’un véritable crêve-cœur, mais il faudra bien en arriver là au moment où rester plus longtemps exigera un vrai choix.

Comme je le disais en préambule : j’agis en Homme Libre et de Probité. Si, comme j’ai pu le lire dans des planches parues en avril et mai derniers sur le blog de la GLNF (intitulées De la
Démocratie et Des Loges), Le Franc-maçon de la GLNF reste, une fois admis, l’homme le plus libre qui soit, puisque nul ne l’empêchera jamais de s’éloigner de nos structures…

Alors, la réponse sera vite trouvée…

Je t'embrasse 3 fois.


César du bar de la marine 15/11/2010 00:21



Nous aussi au bar de la marine nous ressentons la même chose. De quelle province et de quelle loge es-tu ? Tu peux nous contacter via le contact de notre blog. 
Nous avons reçu ton mail sur contact mais il ya un problème d'adresse mail. il nous est impossible de te répondre