QUELLES HYPOTHESES POUR DEMAIN ???

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

Voici un article de notre frère Syrius Black, du myosotis Maine-atlantique son analyse n'est pas optimiste, mais elle est probablement plutôt réaliste.

 

Fraternellement

César.

 

"Alors , tout ce Bordel, cette déliquescence complète dont conviennent même les plus proches collaborateurs d'Ephesse au cours des 12 derniers mois ... COMMENT ça peut-il se terminer ???

 

Chacun "attend" la rentrée maçonnique de septembre avec circonspection ... en effet plusieurs échéances se télescopent: notamment les Installations des VM ... et des décisions judiciaires attendues depuis des mois.

 

Essayons de faire l'analyse de la situation:

 

ASPECT JUDICIAIRE:

 

- le 8 septembre, la Cour d'Appel se réunira mais N'ATTENDEZ RIEN de cette réunion !!! La Cour va seulement procéder à une "mise en état" du dossier et "constater" qu'elle est bien maintenant en possession des "conclusions" remises par l'avocat des " 13 intervenants volontaires" (!?!) ... tous amis cannois d'Ephesse, qui se sont ( habilement ) manifestés dans cet appel .

En plus (vous avouerez que c'est une coîncidence plus que troublante!) ces conclusions ont été déposées (par mégarde certainement) dans un mauvais bureau ! ... ce qui a empêché la Cour de prononcer un jugement le 1er juillet et permis un nouveau report de 2 mois.

 

Nous ne devrions pas être surpris par ces manoeuvres dilatoires car elles sont une constante de la Stratégie d'Ephesse (qu'il emploie aussi avec les convocations, sans cesse repoussées du SGC):

 

- Souvenez-vous, au lendemain du 25 avril 2010, il nous annonçait une nouvelle AG ... avant l'été (dernier !)

- Il nous en a "bidouillé" une pour ... le 16 octobre (4 mois de gagnés!)

- Déclarée "invalide" le 7 décembre. Il commence par écrire qu'il se réjouit que son mandat ... de 5 ans n'ait pas été remis en cause par le Juge ... et qu'il se pliera aux décisions de justice en organisant "sans délai" (décision de Justice) ... mais, 2 jours après, prenant prétexte d'un avis du CA (comme si le CA avait de l'autorité sur lui !!!), il annonce qu'il fait appel ... en Référé (en même temps qu'un autre Appel sur le fond).

- le 5 janvier 2011 (1 mois de gagné !) le juge de Référé lui donne tort ... plus rien ne peut justifier de différer le jugement  "éxécutoire".

- Si ! une nouvelle manoeuvre (double !) : Faire démissionner son DGM ... puis, démissionner lui, dans la foulée. Il n'y a plus aucune instance pour organiser cette AG ... jusqu'à ce qu'FMR obtienne la nomination d'un Mandataire ad'hoc

- Et là, Ephesse réussit à convaincre celle-ci qu'on ne peut raisonnablement organiser cette AG sans connaître le résultat de l'Appel sur le fond, annoncé pour Avril (c'est faux, bien sûr ... M° Legrand AURAIT PU , mais plus le temps passait, moins cela devenait pertinent !)

- D'Avril, la date du jugement passe au ... 24 juin ... puis au 1er juillet ... avant que tout reparte à zéro ... au 8 septembre

HUIT MOIS de gagnés depuis le Référé !!! (Bravo !)

- et le 8, le Juge va seulement fixer ... une date ... à venir pour le prononcé du jugement

Alors, si le "courroux" apparent du Juge le 1er juillet était sincère, peut-être fixera-t-il un délai très court (15j ?) ... sinon ce peut être jusqu'à DEUX mois !

 

TROIS HYPOTHESES sur le jugement de la cour d'Appel:

 

CAS N°1:

La Cour invalide le jugement du 7 décembre et déclare l'AG du 16 octobre 2010 VALABLE ... Succès total pour Ephesse: Les cotisations sont IMMEDIATEMENT EXIGIBLES ... Il a tout son temps pour organiser l'AG sur l'exercice 2010/2011 et surtout pour définir "ceux qui voteront"  ...après élimination des Loges et des VM suspendus, des Loges non à jour de leurs cotisations ...etc

Sauf à avoir un goût prononcé pour les causes perdues ... les opposants n'ont plus qu'à ... se casser !

 

CAS N°2:

La Cour confirme le jugement du 7 décembre. les comptes 2009/2010 ne sont toujours pas approuvés, les cotisation non légalement exigibles ...etc ... M° Legrand doit d'URGENCE organiser une AG et mettre en oeuvre le processus de désignation d'un nouveau Président pour l'Asso 1901 GLNF.

 

C'est là qu'interviennent 2 Questions supplémentaires que les avocats de FMR ont posées au JUGE:

 

- Peut-on "dissocier" les fonctions de Président et de GM, alors que tous nos textes indiquent qu'il ne peut s'agir que du même individu (j'ai évité l'adjectif "sinistre" trop "connoté") ?

- Sur la base de quel collège éléctoral va avoir lieu le vote? Bien sûr, nous avons soutenu que ce devait être celui convoqué à l'AG qui devait statuer sur cet exercice, à savoir avril 2010 ... et dans le pire des cas, AVANT la démission du Président-GM en janvier 2011 (toute la suite n'étant que charcutage électoral dans le but de fausser les résultats des votes futurs)

 

Si le Juge nous donne raison sur ces deux points, c'est une défaite totale pour Ephesse : Il n'est plus rien ! Il aura tenu 18 mois et permis une dégradation incroyable de la situation et de l'image de la GLNF, noircissant encore un "bilan de mandat" cataclismique !

 

CAS N°3

La Cour confirme le jugement du 7 décembre (id cas n°2) MAIS NE SE PRONONCE PAS sur la disjonction des fonctions et sur le collège électoral.

l'IMBROGLIO  PERDURE et nous voilà reparti pour des contestations sans fin sur le plan juridico-judiciaire !

Qui parmi vous est prêt pour un nouveau marathon de ce type ??? ... une minorité surement !

 

CONCLUSION  A CE STADE

Seul le cas de figures N°2 nous laisserait un espoir d'une issue favorable .... MAIS

à ce moment (comme dans le cas N°2 ) la main reste à M° Legrand ... qui a l'obligation d'organiser son AG avant fin Octobre. Elle doit aussi réunir le Collège des membres de droit (aussi appelé SGC) mais dans quelle composition.

Qu'elle tape ou non du poing sur la table (peu probable) ... qu'elle choisisse telle ou telle composition ...sur des listes obligatoirement fournies par Henri SIDERY (et dont il serait fabuleux de penser qu'Ephesse n'y mette pas, en sous-main, son grain de ... sel!) ...une chose semble aujourd'hui PROBABLE (après toutes les péripéties que nous avons vécues et les preuves de mauvaise foi que nous avons constatées) .....

 

le résultat des scrutins (SGC et AG) risque fort d'être CONTESTE par la partie perdante (quelle qu'elle soit) ... et nous voilà reparti comme en 14, pour des Appels, des Reports, des Renvois ... jusqu'à FIN 2012 , terme du mandat d'Ephesse.

Reconnaissons-lui une qualité: l'acharnement ! Il a TOUJOURS DECLARE qu'il irait JUSQ'AU BOUT DE SON MANDAT ... et il a bien des chances, maintenant d'y parvenir.

MAIS, plus grave encore ... il a TOUJOURS DECLARE que c'est LUI qui FETERAIT le CENTENAIRE de la GLNF ...en 2013 !!!

 

DONC ... NOUS n''en SOMMES PAS DEBARRASSES !!!

 

Par ailleurs, la SITUATION de la GLNF est maintenant intenable !

 

Les comportements provocateurs de M. STIFANI nous ont déja valu d'être mis au ban de la FM Régulière Internationale.

Les chances de recouvrer la RECONNAISSANCE de la GLUA sont quasi nulles pour toute gouvernance pilotée directement ou indirectement par F. STIFANI (sa lettre antidatée à la GLUA et celle à ses Dignitaires sont des motifs de rupture irrémédiable pour les Anglais!)

Chaque jour la situation se détériore :

- tel ou tel de ses proches le "renie" et nous révèle la vraie personnalité de l'ExGM;

- Aujourd'hui nous apprenons qu'une nouvelle  GL Etrangère "suspend" sa reconnaissance et interdit tout contact ou visite réciproque, il s'agit de la GRANDE LOGE REGULIERE DU CANADA  "NOVA SCOTIA" et son G. Secr. Robert NORTHUP a fait le commentaire suivant: "It's a disaster !"

 

La GLNF n'a plus actuellement ni la Reconnaissance, ni, par voie de conséquence, la Régularité (car la Régularité, sans la Reconnaissance, c'est, ni plus, ni moins la GLDF !).

Nous, nous voulons travailler DANS LA REGULARITE !

C'est alors le "vrai" DEVOIR de TOUT MACON de prendre SES RESPONSABILITES. Et qu'on ne nous parle plus de "serments" ! Ceux que nous avons prêtés n'étaient pas d'allégeance à un HOMME ... mais ceux de respecter des VALEURS ... que celui-ci bafoue tous les jours, ce que tout le monde reconnait aujourd'hui.

 

Il nous RESTE UNE ISSUE :  Mais seul un geste "fort" peut empêcher Ephesse de nous avoir "à l'usure": 


Faire adhérer notre LOGE à  " l'UNION des LOGES REGULIERES " , seul rassemblement "multirite" , non inféodé à un candidat quelconque à telle ou telle Présidence ... et susceptible de nous permettre de retrouver rapidement la Reconnaissance des Grandes Loges Etrangères (qui n'attendent que cela !) ... mais pour ce faire il faut au moins 600 Loges !

Si votre Loge n'a pas déjà adhéré, renseignez-vous sur l'Appel du VM F. GARNIER (lien) et sur celui, identique,du GMP Charles TORDJMAN (lien), ainsi que de la déclaration attenante (lien)

Débattez-en Loge et faites connaître votre adhésion sur " regularitelogesunies@gmail.com "

 

Comme toujours en Maçonnerie,c'est de chacun de vous, mes FF, que dépend l'issue ... pas d'un Juge, d'un Administrateur ... ou d'un Usurpateur !

Courage, mes FF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La Truelle 21/08/2011 16:14


@ Marc:
Mon B.A.F.,
Peut être que la lettre d'Ala_ JUIL_ te redonnera un peu le moral ??.
Pour ma part j'appuie cette initiative et reste à sa disposition pour la relayer auprès des FF. de notre Province.
Pace e Salute.


César du bar de la marine 21/08/2011 17:31



C'est un FF de qualité que nous pratiquons depuis des mois. Nous l'apprécions , mais ne sommes pas toujours d'accord sur tout. Voir l'article que nous venons
de produire.



marc germain 21/08/2011 16:07


Mon cher César ,

il est de règle chez moi de ne pas répondre a ton commentaire afin de ne pas surajouter des mots sur le blog , mais je vais si tu me le permet répondre a tes mots !

oui mon moral est en baisse , non par manque de combativité , mais simplement parce que je m'aperçois que nous agissons en profane et non en maçons ( je ne parle pas pour vous du bar de la marine ,
tu t'en doutes )qui devraient faire passer l’intérêt de notre combat avant l’intérêt de nos idées personnelles.

oui mon moral est en baisse , car je m'aperçois que beaucoup de frères sont des "chamalows" au ventre mou qui ne s'engagent pas et là je ne parle pas des opposants et des stifaniens qui eux sont
actifs , mais de la grande majorité qui refusent de voir la réalité et s'enferment dans des discours lénifiant!

oui mon moral est en baisse , car nos chefs de révolte n'arrivent pas a un consensus après tant de mois de lutte pour trouver une solution commune a tous !

aujourd'hui je viens de lire la lettre de notre frère Alain Juillet et je dois dire que j'y ai vu une lueur d'avancée , suis je trop optimiste , je ne sais pas , mais j'espère que sa lettre va
faire bouger tous nos responsables et nous donner encore plus d'espoir et d'envie de continuer le combat; si cela n'était pas , je me prendrai à douter du bien fondé du combat de nos chefs divers
et variés.
Il faut rapidement qu'ils se mettent autour de la table et qu'il en sorte un "conseil de la résistance avec un chef"


J'espère que cet automne verra une belle aurore boréale se lever au firmament de notre voute , sinon, je pense qu'il faudra prendre la décision d'une scission pour retrouver la reconnaissance d'une
maçonnerie universelle avec évidemment le partage des acquis immobiliers pour que les frères puissent trouver de quoi travailler , et en attente de cela , quelques garages retapés feront l'affaire
et donneront à nos anciens un gout de jeunesse.

une très grosse bise de bastia


César du bar de la marine 21/08/2011 17:29



nous aussi sommes très interpellés par ces FF qui subissent sans réagir, par ce ventre mous qui n'ose pas s'exprimer, qui ne veut pas voir, pas comprendre,
et qui est seulement prêt à suivre la masse. C'est terrifiant !


Mais nous savons aussi qu'il suffit parfois ( et même souvent) de quelques uns qui osent se dresser pour faire évoluer la situation.  Nous savons que tu
fais partie de ces quelques uns, en particulier en Corse.



marc germain 21/08/2011 11:08


Mes FF,

c'est bien beau d'écrire " adhérer a l'union des loges régulières" mais si la loge ne veut pas à 51 % , que font les 49 % de frères qui restent sur le pavé mosaïque ?
que deviennent ces frères , où vont ils allés ?
La solution proposé par les rites d'une adhésion individuelle , n'est elle pas la bonne ?
je ne sais plus rien , je n'ai plus de certitudes , mais je continue à penser que rien ne sortira de tout cela , tant qu'un chef et quel qu'il soit ne fédérera pas les énergies ; votre peur d'un
chef devient paranoïaque en raison de tout ce qui nous arrive , mais ce n’est pas la peur qui doit gouverner , c'est nous et si nous nous trompons de chef , cela sera bien de notre responsabilité
et nous ne pourrons nous en prendre qu'à nous mêmes en découvrant que nous sommes peut être de bons maçons , mais de mauvais politique avec un jugement peu fiables ;

Alors arrêtons aujourd'hui de penser qu'un programme nous sortira de la merde , c'est nous et nous seuls qui le ferons et qui nous donneront les moyens de la faire !

Un bon dimanche et bises de bastia
Marc


César du bar de la marine 21/08/2011 15:14



Des loges où il y aurait un tel clivage sont vouées à l'éclatement, et au regroupement des FF dans de nouvelles loges.


Nous connaissons nombre de frères dans les loges de Paca, qui a titre individuel rejoignent l'Union des Loges Régulières, car leur loge est sous le
contrôle  d'un représentant (Op ou autre) des appartchiks stifaniens locaux.


Mon cher Marc, je te sens le moral en berne depuis un moment, je ne sais quoi te dire, si ce n'est que les Frères du bar de  la marine restent
combatifs,  L es coups de blouze on en a aussi mais on  les efface vite, car on n'a pas le droit de désespérer.



S. Cartefigue 20/08/2011 23:31


Pourquoi s'inquiéter, mes BAFF ?
M° Monique Legrand est administrateur judiciaire de la Fédération française d'Equitation (3ème en nombre de licenciés cotisants) depuis 2005 seulement !
...et rien ne laisse prévoir que sa mission -rémunérée, comme chez nous, au temps passé- ne perdure pas quelques années de plus :
(Lu ce jour sur le site de la FFE)
"Suite à l'Assemblée Générale du 25 juin dernier et à l'élection des 11 membres du comité directeur, s'ajoutant aux 6 élus du comité fédéral au titre du tourisme équestre, le 1er comité directeur
réuni le mardi 21 juillet sous la présidence de Me Legrand a élu Bernard Pavie, président du CNTE".
Et, croyez moi, le dossier FFE est juridiquement peanuts par rapport au nôtre.
De quoi nous plaindrions nous ?


César du bar de la marine 20/08/2011 23:43



Sommes parfaitement au courant !  C'est bien une crainte majeure que nous partageons.



SANCHO 20/08/2011 15:00


Dans tous les cas de figure ( et pardonnez moi si j'affirme mon pessimisme !) le mètre cinquante a gagné. essentiellement parce que les Frères non métalliques n'en peuvent plus et n'aspirent qu'a
se retrouver entre eux dans la joie, la paix et l'harmonie, ensuite parce que les péripéties juridiques vont s'éterniser au delà du raisonnable . il y aura donc scission, restera une obédience
croupion genre P2 totalement irrégulière et non reconnue mais avec le pognon confisqué par des S.....DS et apparaitra une nouvelle structure qui pourra prétendre a la reconnaissance ,la régularité
n'étant pas un problème car les frères qui la rejoindront savent faire. elle se met en place (volens nolens) dès a présent et j'y j'adhère évidemment; (même si je dois en écrivant ces mots procurer
un immense plaisir a de fiéffés S.....DS)


César du bar de la marine 20/08/2011 15:32



Tu es quelque  peu pessimiste, car les jeux ne sont pas encore faits, même si dans la majorité des cas FS va faire durer.


Selon le jugement et l'attitude de la cour d'appel, et bien d'autres événements qui peuvent se produire, nous nous préparons soit à réinvestir la GLNF soir à
accentuer notre distance avec sa direction actuelle;


si sission il devait avoir, ce qui n'est pas l'objectif à ce staade, il y aurait réparticition des bien, insi que cela a été le cas lors de la sission de la
CFTC.


Par ailleurs, les actions en justice poursuivront toutes leur progression, parfois lente , j'en conviens, mais qui arrivent néanmoins à
terme.