REDOUBLER DE VIGILANCE

Publié le par César du bar de la marine

REDOUBLER DE VIGILANCE 

Comment peut-on se laisser ainsi abuser ? Comment peut-on être aussi crédule ?

Telle fut notre réaction en lisant  l’article de note frère Fidèle d’Amour, le modérateur du myosotis Dauphiné-Savoie  qui met en avant un échange et une lettre que Mr Stifani souhaite de toute évidence voir être diffusée avec publicité.

Notre FF  Fidèle était,  il y a peu, le chantre d’un candidat à la succession de Mr Stifani, alors même que celui-ci n’est pas encore parti. Aussi, au bar de la marine, sommes nous incrédules  de voir son blog myosotis prendre maintenant pour argent comptant le discours toujours aussi manipulateur de celui qui s’est auto proclamé guide spirituel, dont on a découvert la personnalité caractérielle aussi bien en Assemblée Générale, qu’en petit comité lorsqu’il jette son ordinateur à travers le bureau.

  
Comment peut-on accorder la moindre considération  à l’offre de ce Mr Stifani de venir  faire l'aumône de gracier des FF arbitrairement et indignement condamnés par lui et ses complices?

Comment sous des habillages de secret maçonnique, vouloir que les myosotis se taisent.

Au bar de la marine, nombre d’entre nous ont été, chacun dans leur environnement, parmi les premiers à alerter nos FF sur ce qui s’était passé le 4 décembre, sur les intimidations des VM et installation artificielle d’un GMP fantoche en Val de Loire, sur les suspensions arbitraires, sur le train de vie dispendieux, sur les fraudes,  sur les questions financières sans réponse, etc. et souvent nous nous étions heurtés à l’incrédulité de nos FF tellement naïfs, pour lesquels ce qui est aujourd’hui connu et reconnu, était à l’époque « impossible à croire ».

Aujourd’hui c’est  tous nos FF du bar de la marine qui sont incrédules en voyant un de leur FF, plein de bonne foi et de bonnes intentions,  s’être engagé seul dans ce processus et s’y être laissé abuser en rentrant dans le jeu manipulateur de ce guide suprême auto proclamé

 Stifani et ses complices, sont remis en cause ou condamnés de tous cotés : par les juridictions maçonniques françaises,  par la franc-maçonnerie internationale, par la justice profane, et par un nombre toujours croissant de FF. Ils sont acculés et prêts à toutes les manoeuvres.

 Aussi, cet épisode doit-il rappeler  à tous les FF de la Résistance la nécessité  d’agir de manière coordonnée et celle de redoubler de vigilance  face aux ultimes manipulations de Mr Stifani.
 

 

Commenter cet article

gars de l'Est 31/12/2010 15:12


Je ne suis pas un exégèse qualifié de la prose passée de Fidèle d'Amour mais, en la lisant en entier depuis cet épisode de main tendue et de "Pas si sûr, pas si sûr. Il y a d'autres options, mon
TCF", je trouve que sa prose actuelle et son argumentation se calque exactement sur celles d'Acacia.

- répéter les mêmes arguments alors que l'interlocuteur a apporté de nouveaux moyens
- il faut dialoguer pour être un vrai maçon (oui, dialoguer aussi avec la grosse pierre qui vous écrase...)
- recours à des refrains sirupeux comme "former la chaîne d'union"...
- le GM n'est pas diabolique, ce sont les GMP qui auraient pu l'être sans qu'il soit au courant
- faire prendre des vessies pour des lanterne telles cette promesse vague "d'envisager de prendre des moyens pour réintégrer le plus d'exclus possibles" érigée en "engagement ferme par écrit"
obtenu spontanément d'un GM redevenu aimant et fraternel

Je ne connais pas assez ce qui se passe en coulisses pour dire que c'est S... D... qui est le rédacteur actuel des messages de FDA. Je dis seulement que la ligne de rédaction de FDA est la même que
celle de S... D... (à part bien sur que le FDA actuel continue à affirmer vouloir se situer dans une opposition nettement démarquée; quand-même, de FMR-Myosotis)


Le NAIF 31/12/2010 00:26


Mes TTCCFF,
Allez voir, par curiosité, la récupération qui est faite par "PRAVDACACIA" de la démarche envers le "Petit Timonier", et des commentaires qu'a suscités la publication de « Fidèle d’Amour »!!
Il devient le seul vrai Maçon, celui qui va parler avec le gourou!
Tous les autres : " Alors bien sur, des irréductibles arc boutés sur des rancœurs, travaillés par des jalousies, minés par une haine incompatible avec la qualité de maçon vont déverser des flots de
paroles venimeuses et blessantes. Il n’en restera pas moins que celui qui dialogue est maçon, tandis que celui qui insulte s’exclut de la chaîne d’Union".
Je ne donne pas cher des promesses de réintégration, à moins d'aller faire allégeance au « divin guide spirituel », à genou et en lui baisant la main.
Emmanuel a été manipulé, et es devenu l’instrument d’une propagande « Stifaniène ».
Il fallait un peu s’en douter !!
Philippe, dit Le NAIF.


Jackin 30/12/2010 22:57


Mon BAF
Le pardon s'obtient en respectant un certain nombre de règle. La première est celle qui consiste à faire acte de repentance, c'est à dire d'énumérer toutes les fautes réalisées. Ceci doit être
accompagner d' un geste ou dans la situation présente, de gestes comme par exemple la démission ou la réintégration immédiate de tous les frères exclus. Pour nous, un travail de mémoire doit être
entamée pour que cela ne puisse plus se reproduire.
Reste a savoir si la demande de pardon de FS s'adresse bien à tous les frères de la GLNF
Ceci est une autre question.
NB: Le Diable est un être très spirituel. Il convient de s'en méfier car il n'est pratiquement jamais Sincère.


César du bar de la marine 31/12/2010 00:24



Tu as raison mon Frère  jackin



Fantomas 30/12/2010 19:01


Mon tcf César, d'abord je tiens a te rendre hommage ,pour tout le travail que tu accomplis pour tous nos FF, lors de mon initiation il y a deja quelques années, une question me fut poser: Etes vous
tolérant, et j'avais repondu , oui je suis tolérant ,jusqu'a l'intolérable et là je crois que nous y sommes devant l'attitude de ce SF.
Restons groupés et continuons le combat
Fantomas


César du bar de la marine 31/12/2010 00:19



je te remercie pour l'équipe du bar de la marine



Jacques V 30/12/2010 16:24


Avec cette missive de tentative d’apaisement envoyée à notre frère Emmanuel, Fidèle d’Amour du blog Mysosotis Dauphiné Savoie, Monsieur Stifani nous fait une démonstration supplémentaire de sa
duplicité.
Car analysons l’origine de cette lettre :
Monsieur Stifani poursuit en justice notre F Emmanuel pour injures publiques proférées sur le blog : c’est devenu Pavlovien chez lui !
Notre F Emmanuel sans doute désireux, à juste titre, d’éviter cette nouvelle confrontation judiciaire et donc profane, demande à rencontrer Monsieur Stifani pour trouver un terrain d’entente.
Monsieur Stifani qui n’en attendait pas tant, magnanime, lui accorde un RV
Et là qu’est ce qu’il lui dit ?
Synthétiquement : arrête ton blog et je retire la plainte, et par la même occasion demande aux autres d’en faire de même. Je sais, c’est un peu raccourci, mais sur le fond c’est cela qui se passe.
Le tout enrubanné d’une belle lettre de pardon et demande de pardon, contrition, apitoiement sur soi-même, et j’en passe...
Et il reproche au passage la divulgation de nos querelles avec lui sur des blogs ouverts à tous, demandant la création d’un espace protégé pour continuer nos échanges sous le couvert de la
confidentialité maçonnique : que ne commence-t-il lui-même en fermant le blog GLNF (www.glnf-blog.com) ouvert sur la page d’accueil à tous du site internet de l’obédience (www.glnf.asso.fr) : tout
ce qui y est publié est relatif à cette crise y compris ses propres lettres à Claude Seller et Jacques Perret.
Ce serait risible, comme l’écrit le blog Ligérien, si ce n’était dramatique !
Messieurs les psychiatres, il y en a certainement de nombreux parmi nos Frères, vous devriez vous pencher sérieusement sur ce patient qui apparaît présenter les symptômes d’une double schizophrénie
: le Président et le Grand Maître plus le bon et le méchant. Un cas remarquable de pathologie à double détente.
Qui peut croire encore à toutes ses assertions ? Selon que ça l’arrange il est le Président profane ou le Grande Maître après Dieu, il menace ou il fait mine d’absoudre, il exclut ou il appelle à
compréhension et fraternité, il obtient satisfaction à ses désirs ou il este en justice.
Après quoi il propose de retirer sa plainte contre promesse de servilité.
Avec lui il n’y a qu’un seul choix : tu te tais ou tu te tais !
Mon cher Fidèle d’Amour, comment as-tu pu ou peux tu encore croire à la moindre once de sincérité chez le triste sir qui prétend nous guider ? L’amour fraternel dont on ne peut douter chez toi te
rend-il à ce point aveugle ? Le juste combat des Myosotis ne peut prendre fin qu’avec la libération définitive de la GLNF, entends par là le départ sans espoir de retour de celui qui depuis
décembre 2009 et même avant bien que ce fût moins apparent, ne fait qu’entacher la franc-maçonnerie toute entière.
Le 5 Janvier, nous saurons si la justice profane qu’il a lui-même convoquée le premier (sa poursuite en concurrence déloyale contre FMR) donne suite à sa demande d’annulation de l’exécution
provisoire du jugement rendu le 7 décembre contre lui.
Dans la négative, nous pourrons enfin le chasser par un vote massif et sans tache, pour rendre enfin notre obédience de nouveau conforme à la règle et les objectifs constitutionnels qui devraient
seuls la guider.
Dans le cas où, je n’ose le croire, il obtiendrait satisfaction, alors le combat devra continuer sans jamais faillir ni baisser les bras, quel que soit sa durée. Si les frères qui ont créé le
mouvement Myosotis ont choisi cette fleur comme emblème, ce n’est pas pour abandonner sans faire honneur à ceux qui ont lutté avec le même emblème au cours de la dernière guerre, bien plus longue
que la petite année que nous venons de vivre ou les deux années à venir si le pire devait arriver.
Au mois de mars dernier, découvrant le mouvement des myosotis et partageant son analyse et son combat malgré ses débordements, j’avais moi-même créé un blog
http://le-myosotis-independant.over-blog.com/ depuis laissé dormant après avoir compris que je n’aurais jamais le temps de le faire vivre sérieusement. Relisant aujourd’hui ce que j’y avais écris à
l’époque, je persiste et signe.
Il ne peut y avoir d’autre sortie de crise que le départ de monsieur Stifani : qu’il aille où il veut, même au diable si ça lui chante !


César du bar de la marine 30/12/2010 18:13



Merci mon FF Jacques pour cette très belle synthèse.


PS, peux-tu prendre contact avec nous via "contact"