REFONDATION DE LA GLNF ? OUI c'est urgent

Publié le par César du bar de la marine

Mes Très Chers Frères

Dans son édito notre frère Jean SOLIS  à brossé  avec justesse et en totale transparence, la situation de crise dans la laquelle est plongée la GLN. Cette analyse concorde parfaitement avec celle publiée sur ce blog par cincinatus "Lettre d'un vieux maçon".

La question de fond qui doit aujourd'hui être posée d'urgence, et Jean Solis y fait allusion, c'est "Comment peut- on sortir de la crise ?? , à savoir faire des aménagements  au sein de la GLNF ou envisager une refondation totale ?".

Pour moi,  aujourd'hui la question ne se pose plus, car  il ne s 'agit pas d'une simple crise qui pourrait être résolue par le seul départ de F.S. et de ses  valets (et Dieu sait qu'ils sont nombreux...), assorti  de quelques aménagements consentis par son successeur choisi parmi ceux qui depuis 1992 et à quelques titres que ce soient, ont dirigé la GLNF ; GM, Députés et autres G.O complaisants et ont contribué à mettre en place et consolider le système "vérrouillé et vérolé"  actuel dont ils ont largement profité à divers titres.

LA REFONDATION DE LA GLNF S'IMPOSE, et de toute URGENCE, avec des nouveaux statuts, des nouvelles Constitutions et  un nouveau réglement général. Ilsdevront être  adoptés lors d'un Convent extraordinaire  après soumission aux Loges qui devront faire part de leurs observations. 

Ils  ne seront pas des replâtrages, mais il devra y avoir une séparation des pouvoirs, du G.M.  et du Souverain Grand Comité, des GMP  des Grandes Loges Provinciales, des Loges et des Vénérables Maîtres. Le S.G.C. devra retrouver sa  véritable souveraineté, élection  de ses membres par les provinces, nombre  limité des G.O. nommés par le G.M. et non mandatés à vie.

Election du Conseil d'administration, fin des autodésignations  définition de ses pouvoirs, responsabilités devant l'assemblée générale, souveraineté des loges, fin des passe-droits, des nominations arbitraires et de complaisance, reconnaissance du travail et récompenses au mérite, fin de la politique désastreuse et couteuse de  médiatisation, des Tenues de Grande Loge  nationale et régionales inutiles et simplification de leur déroulement . Retour du mandat du Grand Maître à 3 ans renouvelable une seule fois. Une seule Tenue de Grande Loge tous les 3 ans à Paris  pour l'investiture du GM et des GMP et autres Grand Offici ers , élection sur de nouveaux critères  du GM et des membres du S.G.C. organisée en octobre  dans les provinces et non plus à Paris le jour de la Tenue de Grande Loge, qui ne devra être qu'une Cérémonie d'investiture, en présence des seuls délégués des Loges des Provinces. 

Choix des GMP parmi LES  MEMBRES  du S.G.C élus dans les Provinces sur de nouveaux crières.Réduction des coûts de fonctionnement ,  du coût  des invitations des délégations étrangérères en surnombre  des coûts de déplacements des GM et autres G.O. ,suppression des rentes de situation de certains G.O. sous prexte de représentativité ???

ABANDON des investissements immobiliers pharaoniques, réduction drastique des cotisations, et  accroissement réel des aides aux Frères dans la détresse et aux FF qui veulent créer une nouvelle Loge (donner un montant substantiel aux fondateurs pour achat des décors et autres ustensiles afin qu'il ne faille plus payer pour cela). Fin des exclusions arbitraires pour non paiement de cotisation. Arrêt total de cette politique de recrutement à outrance et de création de loges ex nihilo dont certaines ont ensuite un mal fou à se structurer.

ENFIN, en un seul mot, ce doit être le  RETOUR à la pratique des  véritables valeurs et principes de la  Maçonnerie universelle de tradition  au sein d'une nouvelle GLNF,  revitalisée par tous ceux qui croient à un véritable destin humain et spirituel.

Le 4 décembre 2009, F.S. s'est écrié devant les Frères opposants à son  mode de direction  funeste de la GLNF, 
"c'est un 18 Brumaire !!". Non F.S. le 18 Brumaire c'est vous qui l'avez fait en septembre 2007 au S.G.C. Vous avez  fait une erreur  d'analyse de plus, car cette période commencée le 18 Brumaine s'est terminé en 1815 à Waterloo.

Le 4 décembre 2009, ressemblait plutôt à un 4 août 1789,  proclamant la fin de l'Ancien Régime et de ses tyrans, il est donc l' annonciateur  de votre  Waterloo. NON le 4 décembre n'était pas un coup d'Etat ephémère, c'est le début d'une révolution qui s'amplifie chaque jour, et à laquelle  F.S.  contribue par  ses mesures  repressives de plus en plus violentes. Cette révolution,  lui et ses courtisans n'en ont  pas encore pris la mesure, à l'instar de Louis XVI, mais elle va les emporter tous.

Alors mes Frères, prenez patience, gardez confiance et préparez vous à refonder  votre GLNF, nous aurons besoin de vous le moment venu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

blanchard philippe 12/02/2010 09:09


Si le silence peut être vertueux et efficace pour calmer nos passions du paraître et agir dans le secret de notre être intérieur, il faut pouvoir aujourd'hui sortir de ce confort intellectuel si
vous pensez devoir défendre notre obédience de ses dérives actuelles;mettre en accord nos pensées et nos actes.Il faut sauver la GLNF de son pire ennemi, celui qui oeuvre en son sein et qui ne se
reconnaîtrait pas si il devait passer l'épreuve du miroir.
Je veux juste dire à mes BBAAFF que je sais être nombreux à soutenir ce juste combat,de le manifester en adhérant à FMR et, si possible, de laisser votre dédicace sur la pierre du futur édifice.


LABAZ du val de Loire 08/02/2010 20:15


Nouvelles du front.

En val de Loire, l'action a fait place au verbe,
nous avons rejoint l'ombre,...pour un certain temps, il me faut aider mes frères, les rassurer Le travail a repris force et vigueur, le temps, la loi, les hommes feront le reste.
La lumière resurgira, avec dans la tete un petit refrain: plus jamais ça


gortchakoff 08/02/2010 11:33


Mon DIEU...;que de paroles!
DEGAULLE aurait répondu" vaste programme MMrs"
Et en souriant malgré tout, on pourrait assimiler certaines interventions à un appel " au peuple révolutionnaire" ou encore à un échange "gauche/droite" politique!:)
Une chose est certaine, plus il y a d'avis exprimés dans un genre de brouhaha , moins vous avez de chance à réaliser car vous vous trouvez "dans la dispersion " !
Cette dispersion se dirige vers la "division" qui permet justement à J.S de "régner négativement" sur une obédience en effervescence.
On semble oublier que, par exemple, le Pape n' est qu'un évêque élu par les siens. Un GM est un MM élu par les loges..à cette différence près..c'est les loges ne le connaissent généralement pas.
Elles font confiances (sic)aux propositions des "sages =soit du S.G.C ).
Avant le S.G.C était composé par les Gds Off. ayant accomplis leurs fonctions actives durant au moins 3 ans et il était donc nettement plus indépendants.
C' est le besoin grandissant d'avoir un SGC à sa botte, que des nominations supplémentaires ont été faites....pour atteindre la composition de l'actuel avec la présence de délégués etc...
Enfin je dirai que ce n'est pas toujours en haut que l'on trouve des dérivations...En bas, au niveau de beaucoup de loges, il existe des dérives qui elles aussi, influent sur la vie d'une obédience
et l'image que l'on s'en fait.
Rétablissons nos vérités historiques....??
D' accord, mais dépêchez vous...les anciens se meurent et l'on ne sait pas trop s'ils ont pu transmettre...cette "pierre précieuse" au sein d'un bloc de rocher tel que cela figure sur un mur d'un
Temple de Reims d'une autre obédience!
Bon courage


LECIRE 07/02/2010 18:02


Merci Jean (Solis)...on peut être fier de t'avoir pour Frère. Tous les ingrédients sont là et tout a été expliqué sinon,exprimé sur la situation désastreuse et déprimante de l' obédience GLNF, pour
ce qu'elle nous laisse comme amertume légitime. L'impertinence est l'une des ultimes valeurs de notre expression de liberté d'homme. Pour un FM. c'est la synthèse du 1er trivium de nos Arts
Libéraux. Alors " Où sont nos valeurs ?....et Accusons", sans vergogne ces dérives internes structurelles et philosophiques qui sont bien à l'origine de la dégénérescence de la GLNF. Mais avec un
minimum d'introspection, car ces dérives ne sont que l'aboutissement évident de nombreuses années de cautionnement internes divers par l'ensemble des FF. (mis à part ceux qui sont déjà partis) qui
ont permis ces dernières décennies à ces déviances d'installer la contre-initiation.
La "régularité" de l'obédience n'est plus un problème de fondement.
Oui Jean S., tu as raison de t'exprimer sur l'absence totale de dimension à donner dans notre FM. actuelle au réanchantement des valeurs spirituelles occidentales qui, pour autant, devront être
portées par tous les Ecossais du R.E.A.A. digne de ce rite, dans le monde de demain. C'est la spiritualité de toute la communauté maçonnique francophone dont il est peut être question.De la survie
du R.E.A.A.
Relevons la tête mes FF. nous n'avons pas besoin d'un Pop (Pape) Star, guide spirituel, grand argentier, grand commandeur de nos consciences, gardien de nos libertés et de surcroit, trop
métalliquement "emballé" sur fond audio ou de papier glacé. Stop.
Rétablissons nos vérités historiques et vivons nos liberté et autonomie, au sein de nos Ateliers. Unissez-vous pour balayer devant vos portes, les incohérences administratives et rétablissez les
garde-fous nécessaires à une bonne et saine gestion de l'obédience.
Délivrez-vous et faites adopter par les FF. de vos Association Loi 1901, de nouveaux règlements intérieurs spécifiant votre nouvelle indépendance d'action.
Reprenez le pouvoir et refusez d'alimenter les caisses de l' Ordre. Payez sur un compte séquestre vos capitations M.jusqu'aux éclaircissements judiciaires sur les dérives financières de
l'obédience.
N'attendons pas pour établir de nouveaux statuts et règlements intérieurs garantissant notre neutralité spirituelle à soumettre à tous les FF. par approbation référendaire.
Et pour finir le pamphlet, mes FF. "attentifs ou peureux", "stealth ou indécis", "autruches ou restés profanes" dans un ordre chapeauté d'aristocrates décadents qui n'ont que l'excommunication
comme argument en réponse à notre volonté de changement, ayons ce courage de la dignité de l'ultime combat et du cri de LIBERTE. Le R.E.A.A. est un rite chevaleresque. On ne vous "délogera" pas à
la force des baïonnettes. Et...Chez nous ou ailleurs, notre richesse nous suivra.
VITRIOL mes FF.
EV/PACA


Bruno 07/02/2010 14:38


Mon F. César, et mes FF du Bar de la Marine,

Oui à la refondation, 3 fois Oui !

Une fois ceci posé, il faut bien voir que les positions acquises du GM Stifani et de ses oligarques sont défendues avec férocité, à n’importe quel prix pour la GLNF.
Dans l’épreuve de force, qu’ils ont engagée parce que le rapport de forces semble leur être favorable dans l’échelle de valeurs et dans l’unité de temps qui sont les leurs, ils ont un point faible
: la position des LL, et de nos VM seuls chefs de l’Ordre.
Plusieurs d’entre nous le rappellent régulièrement : la légitimité vient des LL.
Et évidemment, PISAN ne l’admet pas mais le sait bien :
Voyez avec quelle attention chaque année sont accueillies les MM élus, et comment ils sont entourés et « briefés » par les GOP, et visités pendant leur mandat par des officiers chamarrés qui
viennent les féliciter avec complaisance, tout en rappelant l’autorité dont ils sont les représentants.
Voyez combien nos VM, comme les anciens VM l’ont été, sont malgré eux un peu sensibles à ces marques de connivence, et pour les plus humbles, combien ils sont conscients du besoin qu’ils ont de
l’adhésion et de la Fraternité indulgente de tous par peur d’interrompre la magie de cette continuité dans la petite parcelle de temps qui leur est confiée.

PISAN le sait bien, évidemment, et nos VM font actuellement l’objet d’une pression que tous ne sont pas en mesure de supporter.
Ainsi, nous avons appris avec tristesse pour la GLNF, mais avec fierté pour les LL concernées, la mise en sommeil des LL 101, 242, 319, 546, 611, 929, 1121, 1608 qui ont résisté à cette
pression.
Mais qu’en est-il des autres ? Une solution honorable leur a-t-elle été proposée?

Quoiqu’il en soit, nous devons considérer que PISAN use de tous ses moyens, qui sont importants nous le savons, pour « protéger » les VM de l’information qui circule, et les prévenir contre cette
information « subversive » quand elle passe malgré eux.
Et, in fine, ceux qui ne font pas explicitement allégeance risquent les mêmes sanctions que nos LL sœurs du VDL.

Nos VVMM en chaire sont pris entre le marteau de Pisan relayé par la préfecture locale, et l’enclume, parce qu’il ne veulent pas prendre devant l’histoire la responsabilité de la sanction de la L.
qui leur a été confiée, et aussi parce qu’ils doivent prendre en considération l’incompréhension de nos jeunes FF les moins aguerris.

Les LL restent néanmoins le point de départ de toute refondation, et notre effort doit donc se concentrer sur l’aide à apporter aux VVMM en chaire dans la gestion de cette épreuve que nous
traversons, et par exemple :

INFORMATION :
La question qui se pose ici au VM en chaire est le choix, et la responsabilité attachée à l’un ou l’autre choix :
• L'acceptation, assortie de plaidoiries sur la culture du Guide, et le sentiment d'appartenir à un appareil inébranlable, et éventuellement reconnaissant,
• Le silence, c’est une responsabilité par défaut, « floutée »,
• Le refus, c’est une responsabilité assumée qui expose à la lumière et aux coups.

À ce niveau, notre travail consiste donc à nous assurer que toutes les informations nécessaires sont parvenues à TOUS les VVMM en chaire, et anciens VM que nous connaissons, soit :
• Historique des évènements, tel qu’il a été dressé par nos FF de Neustrie, à compléter (Myosotis de Neustrie du 3/02)
• État distinct des initiatives et comportements personnels du GM Stifani, et notamment ses réactions caractérielles et ses déclarations vulgaires face à toutes critiques, ou face à la presse
• Lettre de Jérôme de SOUSA (Myosotis Ligérien du 16/01)
• Adresse de Jean SOLIS (www.la-franc-maconnerie.com du 16/01)
• Lettre d’un Vieux Maçon à ses FF (Cesar, Myosotis PACA du 22/01)
• Les blogs ACACIA
• Autres

CONSEIL des ANCIENS
Ces informations sont examinées avec le Conseil des anciens VM de chaque L., élargi aux membres du Collège, et font l’objet d’une analyse critique et donnent lieu à un avis sur les évènements qui
agitent la GLNF, et l’attitude préconisée.

CHAMBRE du MILIEU
Cet avis, et les dispositions à prendre, avec les attendus et justifications, seront soumis à l‘approbation de la Chambre des MM de la L. et donneront lieu à une position solidaire des FF de la
L.vis-à-vis des initiatives du GM Stifani et de l’orientation qu’il a tenté de donner à la GLNF :
• Confiance,
• Censure ;
• Commission d’enquête indépendante pour l’analyse de la situation et de la conformité de la politique de la GLNF avec les Statuts, Constitutions, règlements, et aussi avec les Idéaux affichés de
Fraternité, de Tolérance, de Paix.

AG du 25/3/10 (attention c’est un Jeudi)
Les VM et Surv, porteurs de la position de leurs LL respectives devront prendre les dispositions nécessaires pour :
- exiger en temps voulu que ces sujets soient à l’ordre du jour et que le vote ait lieu à bulletin secret ;
- être présents ou valablement représentés à cette AG pour y faire connaître l’avis de leur RL.

etc.

Proposition à améliorer, compléter, contester, et mettre en pratique par tous les FF qui ne veulent pas rester les témoins indifférents devant le sabotage de notre GLNF.

Fraternellement

Bruno MARTIN