Réunir ce qui est épars

Publié le par César du bar de la marine

Il est bien naturel qu'un homme, a fortiori un Franc-maçon, Français de surcroit, répugne à s'aligner, le petit doigt sur la couture du tablier. Cela fait partie des notions de liberté qui lui sont chères et qu'il a, soit acquises, soit développées dans une Loge "libre" où il a appris à penser par lui même.

 

C'est ainsi donc qu'on voit fleurir sur les blogs des "opposants" de nombreuses divisions qui malheureusement n'ont rien à voir avec celles de Staline répondant à Winston Churchill. Celles dont on parle ici sont celles qui réjouissent Fort Suffisant en lui démontrant qu'il a encore de beaux jours devant lui.

 

Nombre de ces divergences tournent autour de l'Union des Loges Libres et Régulières avec très souvent des pré-jugés considérant qu'il s'agit forcément d'arrivistes hégémoniques qui n'ont qu'une chose en tête : prendre la place du calife !

  

Il y a 400 Loges qui ont d'ores et déjà rejoint l'Union en signant la déclaration et 300 qui se sont engagées à le faire ce qui, au bas mot, représente plus de 17500 FF si l'on considère que la moyenne est à environ 25 FF par Loge. (43000 F.F./ 1600 L.)

 

Ca va faire beaucoup de califes !

 

Prêter à autrui ses propres pensées n'engage que l'émetteur qui condamne par avance tout regroupement ; forcément suspect à ses yeux de "volonté de prise de pouvoir".

 

Faire l'Union, quelle quelle soit, ne consiste pas à demander à tous ceux qui y participeraient de s'aligner au garde à vous en adoptant toutes les "positions" possibles et imaginables afin d'être en parfaite symbiose. C'est un objectif/dénominateur commun qu'il nous faut afin de tourner nos "armes" dans la bonne direction. Une sorte de Plus Petit Commun Multiple (je ne vise personne en particulier, quoique ).

 

Or il me semble que ce centre, où tous les Maçons de bonne volonté peuvent se retrouver avec leurs sensibilités et leurs visions différentes de l'avenir de Notre Obédience, existe. Vouloir d'ores et déjà, avant même d'en être en mesure, poser des exigences qui relèvent pour certaines de l'intégrisme, (hors Ma vision des choses point de salut !) me semble prématuré et irresponsable et fait le lit des apparatchiks en place. Critiquer toute action, quelle qu'elle soit ne me semble pas de nature à resserrer les liens de ceux qui veulent que "ça bouge".

 

Par contre il me semble qu'un minimum de "coordination" est nécessaire pour éviter que ça "parte dans tous les sens" voire devienne contre productif.

 

Alors oui il faut être vigilant sur les intentions de ceux qui "sont à la manœuvre" mais ne pas leur faire procès de vouloir agir. D'ailleurs je suis bien certain que le prochain calife et ses proches seront surveillés comme le lait sur le feu. (Merci à Ephesse 1er de nous avoir ouvert les yeux)

 

Tout voyage commence par un premier pas et on ne sait pas toujours où il nous mène !

 

Alors mes FF. que tous ceux qui souhaitent restaurer Notre Obédience et rendre aux Loges la souveraineté qu'elles n'auraient jamais dû perdre, fassent ce premier pas l'un vers l'autre et prennent ENSEMBLE la même direction afin d'atteindre la première étape, à savoir le départ de "L'Innommable" !

 

Lorsque celle-ci sera atteinte, et si les divergences de point de vue sur la suite du voyage persistent et sont trop importantes, il sera toujours temps de modifier notre cap respectif. Mais dans un premier temps il nous faut réunir ce qui est épars en faisant abstraction de nos egos d'une part et en évitant de condamner par avance ceux qui "mouillent le tablier", qu'ils soient dans l'opposition, l'opposition ou l'opposition, en leur prêtant des intentions autres que celle de se débarrasser d'un tyran.

 

Réunir ces différentes factions sur un projet commun ne consiste pas à donner un satisfecit à qui que ce soit, c'est le simple "bon sens" car seul on ne peut rien !

 

Fraternellement

Cesar

Commenter cet article

Coligny 02/11/2011 23:19


Merci Cesar pour ce texte plein de bon sens comme a ton habitude.
Ne perdons pas de vue en effet l'essentiel.
Pour cela, regardons ce qui nous unis - le départ de l'imposteur et ne nous focalisons pas sur les petites différences qui finalement n'ont pas beaucoup d'importance.


Ramuntcho 02/11/2011 20:46


Mon bon César, ne te tracasse pas de ces quelques fadas là qui font de l'agitation. Installons-nous tranquillement sur la terrasse, poussons de temps en temps sur la roue et l'eau finira bien par
trouver son chemin. Parce que tous ces fondus là, il ne savent pas qu'un beau jour, on va se réunir à l'AG générale, on qu'on va se l'élire le GM, que c'est nous qu'on l'aura choisit. Et quand je
dis Nous, je parle du peuple dont je suis. Alors laisse tous ces ensuqués faire le carnaval et viens t'asseoir là, on va ricaner un peu. Et je te fais la bise.


César du bar de la marine 03/11/2011 01:12



Nous aussi, faisons partie du "petit peuple" des maçons de base et espérons que nous pourrons élire un GM digne et efficace.  Mais à court terme nous
continuons le combat



Pace e Salute 02/11/2011 20:36


Selon une information reçue ce soir :

>


César du bar de la marine 03/11/2011 01:12



????????????


 



Pace e Salute 02/11/2011 18:23


Mon bon César,
m'étant moi même heurté à la difficulté à faire bouger les choses lors d'une réunion de loge extraordinaire, je peux te dire que sur une quinzaine de maitres mous n'avons pas réussi à nous mettre
d'accord après deux heures de discussion pour la simple raison que l’égoïsme de chacun passe avant l'avenir de l'obédience.Tous les cas de figure étaient représentés: l'OP tremblant pour son
tablier et son avancement, le futur véné ne voulant pas faire de vagues, les FF au courant de rien, les FF ayant peur de leur ombre, les indécis etc, etc.
Ayant touché du doigt l'inertie d'une loge je n'ose imaginer la lourdeur d'un système entier a changer.
Et je ne te parle même pas de l'hypocrisie ambiante en PACA ou tout le monde fait comme si de rien était trop content de profiter d'un système vérolé mais toujours juteux.
Mais pour terminer sur une note optimiste j'ai adhéré individuellement à l'Union et un certain nombre de Frères aussi.


César du Bar de la Marine 02/11/2011 18:35



Ouf ! Mon BAF, ce genre de disposition se rencontre hélas très souvent.


 


Mais ne nous laissons pas aller au découragement et montrons l'exemple puisque le maçon se veut exemplaire, en adhérant à titre individuel, comme tu l'as
fait. Le but, dans l'immédiat est bien que l'inommable ne puisse continuer à nuire... On sera toujours prêts pour mettre en place ce que la plupart des Frères attendent, car, si on est un vrai
maçon, on ne peut s'opposer aux principes énoncés dans le Livre Blanc de la Refondation. Faudra s'entendre sur la forme mais on planche et on devrait pouvoir présenter quelque chose qui tienne la
route et qui satisfasse éventuellement aussi les tenants du retour aux statuts de 86 avec des Loges souveraines et une administration light.



PJM83 02/11/2011 15:09


Mon Cher César.
Qu'elle belle devise du REAA que de réunir ce qui est épars.je pense que l'ULRF est en mesure de le faire, mais comment? En prenant la direction de la GLNF, après avoir viré les lieutenants de FS,
en créant une nouvelle grande loge suite à une éventuelle scission ou l'ULRF choisira de rallier ses loges adhérentes à une obédience française tel que la Grande loge de france ou de la Grande Loge
Traditionnelle et symbolique Opéra?.
Pour ma part je pense que s'il y a une scission cela sera très difficile de créer une nouvelle grande loge, obédience, il y a suffisamment d'obédiences pour accueillir les frères de la GLNF qui
travaillent au G'A de L'UN.
3 Bises
Jean-Marie


César du bar de la marine 02/11/2011 15:43



Mon BAF, ce que tu penses, c'est ton choix mais c'est pas forcément celui de tes Frères; la GLF si elle travaille au GADL'U n'est pas pour autant
reconnue régulière, et même remarque pour la GLTSO elle-même à l'origine d'une scission GLNF, alors, au lieu d'extrapoler, n'est-il pas plus judicieux de te joindre à l'UNION de l'opposition pour
avant tout conjuguer nos forces à tous pour bouter dehors STIFANI et ses mauvais compagnons.


 


Ainsi l'obédience GLNF n'aura plus à être déchirée par une scission si tous ensemble on est bien d'accord pour en revoir les statuts dans l'esprit
du Livre Blanc de la Refondation et sur le fond sans rejeter ceux de nos Frères qui préconisent un retour aux statuts de 1986 et revoir la forme de façon à ce qu'il n'y ait plus au niveau
administratif de pouvoirs sans contre-pouvoirs en redonnant aux loges leur souveraineté.