Revue de Presse 2010 - Une sélection d'articles

Publié le par César du bar de la marine

Mes TC et BA Frères,
 
Après un an de notes de synthèses qui sont progressivement devenues une revue de presse, j’ai eu envie de rappeler à la mémoire de chacun des articles marquants. En envisageant  de passer en revue ces articles, je pensais à une dizaine d’entre eux.
 

Mais lors de ce retour sur l’année passée, j’ai constaté qu’il y avait profusion d’articles significatifs (à des titres divers) et que beaucoup avaient,  très tôt, parfaitement vu le(s) personnage(s) et les obstacles que nous aurions à surmonter. J’en signale donc quelques uns à votre mémoire, mais il est absolument certain que bien d’autres l’auraient également mérité.


Décembre 2009

« Partez monsieur Stifani » est un article qui pourrait être écrit aujourd’hui. Il a conservé toute sa force. Voici quelques extraits « Jamais la GLNF en presque un siècle d’existence n’avait connu  pareille vilenie… Pétri d’ambition personnelle tout cela vous l’avez compris. Dénué de scrupules vous l’avez exploité.  

Non Mr Stifani le Rituel ce n’est pas vous ! Non Mr Stifani nous ne parlons pas au nom de vous mais au nom de La FM universelle qui ne vous doit surtout rien.

 

Non Mr Stifani  vous n’êtes pas le chef et surtout pas l’inspirateur d’un Ordre spirituel mais le « Grand Maître » élu d’une Grande Loge regroupant différents courants initiatiques aux influences spirituelles diverses ; d’une « obédience » respectant les Landmarks traditionnels et ainsi « reconnue »comme dépositaire de la FM régulière et donc de ce que l’on conçoit comme « l’ordre maçonnique » ; d’une structure administrative enfin qui ne vous confère que des responsabilités et des devoirs de gestionnaire respectueux des deniers de FF. mais aucune « autorité ».

Au demeurant Mr Stifani, l’autorité ne s’exige pas, ne se réclame pas,  elle se mérite…

 

Alors PARTEZ MR STIFANI. Laissez nous tranquilles. … Ayez un sursaut de fierté. PARTEZ… »


Janvier 2010 :

« Le 16 janvier en bref » relate cette journée du 16 janvier à Tours, ou lorsque le GM installait un GMP d’opérette entouré de figurants amenés, tous frais payés, pour remplir la salle pour compenser  le boycott  par les Frères du Val de Loire, dont seulement 6 à 8 Loges sur les 55 de la Province étaient représentées.  En effet près de 420 FF participaient à quelques pas de là à une grande et  fraternelle galette des rois, sans vigiles, sans frais payés, sans distribution d'honneurs…. Mais autour de leur GMP Thierry Perrin et des officiers de son collège….  


« COSA NOSTRA » L’article réagit au processus qui vient d’être déclenché contre le val de Loire  par les  instances du parti Stifanien, par  lequel « des hommes mandatés par le haut commissariat, pourchassant les opposants au régime font éruption dans différentes loges.  Ils ne portaient  pas un brassard mais  un tablier représentatif de leur nouvelle fonction ».

« Ces intrusions inopinées, et déstabilisantes étaient conduites par mandatement  et pour le compte du Grand Maître qui affirme ainsi son autorité sans concession. Les ordonnances de suspension, ou d’exclusion pour certains semblent  à ce jour effectives… » Ce n’était qu’un début mais l’article avait déjà bien vu les méthodes que nous devrions combattre.
 

« Allons-z-enfants » L’article constate que notre démarche maçonnique réunit des hommes de bonne volonté, qui se veulent fraternels, tolérants, idéalistes. « Mais dans un environnement matériel et violent, nous sommes devenus le masque d’honorabilité de prédateurs qui ont compris la nécessité de donner une apparence respectable à leurs aspirations  profanes. Un véhicule idéal qui réunit à la fois un trésor métallique, un levier de pouvoir, une identité respectable ». En d’autres termes nous sommes devenue « Un corps que l’esprit de tolérance de ses membres, souvent idéalistes et peu méfiants, rend accessible à ces prédateurs : une proie ».

Mais face à ce triste constat l’article nous invite à réagir « …Nous avons manqué de vigilance, ce que nous paierons d’une période de désordre et d’une tache dans notre histoire, mais nous avons une deuxième chance … nous devons faire preuve d'audace pour honorer un autre devoir, le devoir de désobéissance, …

…si nous restons sans agir, nous concourons par défaut à la noire entreprise… « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui les laisse faire sans agir » (A. Eisntein).

« La Fraternité ne nous exonère pas de notre devoir de vigilance. Nous y avons failli. Il est temps de se reprendre ».


 

Février 2010

 « Saturne dévorant un de ses enfants ». Cet article est tout ) fait prémonitoire quand il écrit : « craignant pour son pouvoir, ivre de toute puissance, notre Grand Maître suspend, place en sommeil, élimine ceux qui ne pensent pas comme lui et qui ont eu le courage de l’exprimer. A-t-il, comme Saturne, fait l’objet d’une prédiction lui annonçant qu’un jour il serait remplacé à la Grande Maîtrise ? S’est-il depuis décidé méthodiquement à éliminer ceux qui lui font peur ? »

« …le GM ne cherche pas l’apaisement… Il a rêvé seul d’une GLNF à son image et il s’emploie à la mettre en œuvre... Il ne reculera désormais devant rien, aveuglé par l’orgueil et la démesure et tentera de balayer ceux qui s’opposeront à ce dessein qu’il considère sans doute comme son destin. Cet homme, qui s’est un jour présenté comme notre « guide spirituel », est sur une trajectoire. Il est grand temps de l’arrêter ».

 

Mars 2010.

« Incroyable et colossale attaque informatique  » de tous les blogs Myosotis, ainsi que des sites FMR et Jean Solis avant veille de l’AG ! La plus grosse attaque qu’ait connu la France depuis des années, préparée de longue date et ayant mobilisé, selon les experts,  plus de 20 000 ordinateurs pour une « prestation » estimée à  environ 1.000.000euros.

Pour ceux qui voudraient en retrouver les détails voir :

 

« Démission- Démission » L’article relate la succession des votes des prises de paroles et des réactions apeurées des membres du conseil d’administration en cette journée historique du 25 mars En effet, pour la première fois depuis 1913, des FF venus de toutes les régions de France et représentant plus de 1 000 Loges ont clairement exprimé leur rejet de la politique mise en œuvre par FS depuis deux ans.
 

Mais reconnait l’article « Il est à craindre que ce rejet massif n’ait pas été entendu par notre Guide. Soit par orgueil, soit par autisme, il n’a pas pris la véritable mesure de la crise dont il fait porter la responsabilité à ceux qui ont eu le courage de se lever, hier comme aujourd’hui ».
  

 

« Au Pays d’Ubu Roi » L’article rend compte de l’atmosphère qui à régné, et si vous souhaitez  ressentir ce grand frisson ressenti par les FF, allez lire cet article.


Avril 2010

« Nous ne serons pas complices » et « La peau des fesses » sont des articles qui traitent  du fait que les Tenues  de Grande Loge décentralisées à Annecy, Montpellier et Metz sont annulées, compte tenue des oppositions locales grandissantes.

Seule celle du 24 avril au ZENITH  de TOULON, et maintenue malgré le coût faramineux de cette manifestation financée par les cotisations des Frères

 

Mai 2010 

«  Vive les Provinces Libres  » est un article  qui allie précision des propos et un grand sourire. Il salue le pragmatisme et le dynamisme démontrés par les loges et par les Frères de cette province du Val de Loire.  Ce retour à la simplicité est-il un modèle pour la refondation de la GLNF ?

« Du silence à la complicité » en cette période de nombreux articles invitent les FF  du ventre mou à s’engager avec clarté. C’est le cas de l’article « Il faudra bien choisir » et  surtout  du très bel « Du silence à la complicité ».


 

« De l’exhibitionnisme à la profanation » L’article fait référence à l’émission du 25 mai sur TF, qui montre une nouvelle fois les dérives que de nombreux frères reprochent en matière de communication au GM:

1. Irruption du politique et du sociétal 

2. Irruption du profane et de l'exhibitionnisme médiatique au coeur du sacré de notre démarche incommunicable et qui réclame le silence et la rupture avec l'agitation du dehors... C'est quoi la prochaine étape demande l’article, l’initiation par correspondance, par webcam et e-learning ?

3. Peoplelisation et culte de la personnalité...  vous verra-t-on bientôt FS dans la "Ferme Célébrités" ?


    Juin 2010

« Le retour de Fernandel » ; Cet article donne surtout lieu, pour les FF mélomanes (enfin pas trop) à une  chanson caustique par la « chorale » d’un Myosotis. Il s’agit de « Stéphanie Aussi ».


 

L’Oscar de la  "Courgette d'Or" de la communication est décerné au GMP de Toulouse-Pyrénées J.C. Ce dernier  « Certainement stimulé par le Guide Autoproclamé et désireux de l'assurer de son total soutien et de sa parfaite adhésion à sa politique, ce cher GMP s'est offert un article dans le magazine Objectif News, n° 9, d'avril-mai 2010 ».

L’article fournit des extraits de la  richesse spirituelle hors norme de cet interview.


 

Juillet 2010.

 

« Fondation GLNF : suspicion de captation d'héritage ».  Deux articles du blog La Lumière révèlent l’étrange affaire d’une succession au sujet de laquelle la Justice enquête, par laquelle, à 93 ans, un riche Auvergnat résidant au Luc (Var) a légué en 2006 les trois quarts de sa fortune évaluée à 1 626 000 euros à la Fondation de la GLNF. Le notaire était un dignitaire de l’obédience, un « très respectable frère ». Jean-Charles Foellner, à l’époque des faits, était à la fois président de la Fondation GLNF et grand maître de l’obédience, Stifani,  et H. Sideri, le directeur administratif et financier de la GLNF…étant eux-mêmes membre du CA de la Fondation, JCF etant devenu le gérant de la SCI Gaston-Dessaux qui possède une partie du 87 Bd Haussmann loué au café M. Angelo pour 75 000 euros par an… …

 

Mais surtout, les articles nous apprennent  que le rapport du médecin expert judiciaire conclue de manière accablante au sujet du testament : « Monsieur Gaston ne possédait pas les facultés mentales pour signer un tel document. »


 

http://www.le-myosotis-ligerien.com/ext/http://www.lexpress.fr/actualite/societe/enquete-sur-un-legs-aux-francs-macons_904386.html

 

 

« Questions Taboues ce soir chez JCF » l’article se préoccupe de la "Soirée de gala" chez JCF; au "Château Paradis", la prestigieuse soirée "Promotion de l’Homme" compte tenu des récentes révélations.

« C’est pourquoi, ne voulant gâcher une si jolie fête, l’article propose une liste (non exhaustive) des QUESTIONS A NE SURTOUT PAS POSER, des SUJETS "TABOUS" A NE SURTOUT PAS ABORDER :


 

« la Déclaration de la RL la Fidèle Amitié, n°1292 à l’O. d’Uzerche ». Elle est brève et limpide, et surtout elle traduit une RL unie, une maturité remarquable et une véritable attitude d’Homme Libre. Il est probable que cette déclaration sera dans l’esprit de beaucoup de FF lors des travaux de refondation de la GLNF.


 

Aout 2010.

« La Franc-maçonnerie pour les Nuls  ». L’article constitue un ouvrage de référence, unlexique à l'usage des Frères que toutes les bibliothèques maçonniques, dignes de ce nom,  auront bientôt sur leurs étagères.

L’article propose « de réajuster, de compléter et d’inscrire dans la modernité certaines de nos définitions afin que les Frères comprennent désormais mieux notre obédience et son fonctionnement ».


 

« César terrassé par une jeune avocate ».  L’article ridiculise notre Guide spirituel et son avocate en charge de faire censurer les articles mal pensants et les questions inopportunes.


 

 « Une sombre prophétie ». L’article analyse avec rigueur l'adéquation  entre  le Projet maçonnique d'une obédience et sa Structure. Il montre que la Structure de la GLNF la conduit à la catastrophe bien plus sûrement que F.S. tout seul », et qu’il faut  une  réforme en profondeur des statuts pour que la conclusion de cette froide analyse ne devienne pas réalité.


 

Septembre 2010

« Requiem pour une obédience défunte ». Ce texte  ainsi que « L’astre noir de la maçonnerie obédientielle » qui le prolongera, constituent une réflexion fondamentale pour une véritable refondation de la GLNF.  Ils font sans aucun doute partie des plus beaux textes produits à l’occasion de cette crise.

 

 

 

Octobre 2010

«Bodson : il faut absolument verrouiller le vote de la prochaine AG ». Un article qui nous fait faire des découvertes extraordinaires à mille lieux de l’article précédent. On y prend connaissance de mails échangés entre Stifani et Bodson, (membre de la Commission de recours gratieux, Secrétaire Général de la Fondation de la GLNF, conseiller de Stifani) qui déclare entre autre « Afin de conjurer un tel vote négatif, il faut systématiser cette démarche de noyautage de chaque loge, avec le relais des Provinces…


 

«Le Soupir du Maure » Il s’agit de la planche lue par le Frère Orateur lors de la Tenue provinciale de la Grande Loge d’Austrasie-Champagne-Ardennes.  Dans le contexte actuel cette planche parle au plus profond du cœur de chacun, et tant elle traduit les Valeurs pour lesquelles les mutins, contestataires et autres Résistants se sont levés.


 

«La soumission à l’autorité ». Cet article remarquable s'efforce de nous éclairer sur nous-mêmes. 

Pour cela prenant appui tant sur le fameux  Discours de la servitude volontaire de la BOETIE, et sur la toute aussi fameuse expérience de MILGRAM, l’article s'efforce de nous aider à comprendre l'inconfort que nous ressentons au fond de nous mêmes et l'incompréhension que nous avons face à des comportements de Frères que nous observons sans les comprendre. 


 

« Une Nouvelle Lettre stupéfiante de notre Vieux Frère »

Cette lettre, comme les précédentes de notre vieux Frère, SEMPER-FI, soulève des questions avec très souvent l’apport d’information précises, qui soulignent la pertinence de ses questions.

Dans lette n° 5 SEMPER-FI demande notamment : «  … dans quelle région de France a-t-on vu un Président d’une association philosophique, …se déplacer avec deux gardes du corps… » ou bien encore concernant  l’appartement de Wagram, … « « était-il opportun de faire l’acquisition de Wagram, ou est-il vrai qu’une première dotation d’environ 750.000€ avait été consentie de l’étranger pour en faire l’acquisition ? Si tel était le cas pourquoi n’apparait-elle nulle part ? »


 

« Les Ténèbres et Monsieur S». Il s’agit d’un article tout à fait remarquable dans lequel chaque  grand paragraphe commence par la question « Pourquoi vous êtes vous faire recevoir Franc-maçon ? » et chaque paragraphe interpelle profondément le lecteur. 

L’article constitue aussi une très intéressante relecture de l’historique des événements que nous vivons.


 

« Le Manifeste FMR-Myosotis ». Celui-ci donne lieux à des réactions parfois opposées, et entraine des articles explicatifs, mais attire un grand nombre de signataires nouveaux et surtout constitue un premier document issu d’un travail en commun de FF de la résistance issus d’horizons différents.


 

Novembre 2010

«Les Loges ont le pouvoir et elles ne le savent pas ». Il s’agit d’un article qui observe notamment que de nombreux FF semblent « être en attente de la solution miraculeuse que peut apporter une décision du tribunal, une nouvelle AG , etc…

mais ce n’est pas le TGI qui va, sur le terrain, décider du sort de telle L.. Pas davantage FMR ». « Et puis, la justice est toujours lente » rappelle-t-il.

« La GLNF sait parfaitement profiter de la situation, elle fait ce qu’elle peut pour faire durer…. Pendant ce temps, les GMP, les OP et ceux qui espèrent le devenir, continuent à peser sur la vie des LL. Alors, la lassitude prend le dessus. Certains FF craquent et démissionnent à la grande satisfaction des OP et légitimistes … » « …les OP supporteront et même entretiendront les débats ; c’est leur bouée de sauvetage : tant qu’il y aura débat, il ne se passera rien de grave ; ils survivront en restant à leur poste.

« Mais, à l’inverse, imaginez un peu, nous dit l’article, que les LL. de la Province où les rebelles sont majoritaires mettent les OP au pied du mur comme l’a fait la Fidèle Amitié en juin dernier, sans démission et sans passage en loge libre ! Là, je pense que ce serait une autre musique… »

 

Décembre 2010

« Communiqué solennel commun par  les juridictions du RER, du Rite Français et du REAA »

Ces trois rites qui communiqué solennel commun parlent de concert constitut un événement tout à fait exceptionnel.  Ce communiqué commun signifie aussi, que demain les solutions internes ou externes qui apparaitront seront communes.


«Faites de l’ordre »   L’article diffuse un compte rendu très détaillé. On y apprend de manière détaillée les 33 délégations en provenance des pays étranger, les paroles de soutien vigoureuses de certains, et la signification du discours d’autres représentants, une fois décrypté.

On y apprend que Mr Stifani n’y était pas invité, que l’ambiance était chaleureuse, et qu’il y avait bien plus de Frères que de coutume.


« l’ŒIL de Pisan ». L’article analyse la note du 27 novembre  adressée aux GMP concernant la fonction « d’Assistant de Région » c’est-à-dire les « Super Préfets ».

 

 Il y décrypte   les implications de certains passages tels que : « … afin de rapprocher ces chefs de l’Ordre de leur hiérarchie », « … détecter  les potentiels humains disponibles …»,  « Il devront porter leur regard sur les failles, les manquements ou dysfonctionnements par rapport à ces « normes » . »,   « …diffusion internet privée et incluant le GM à titre personnel », « … l’important est la collecte d’information…. »…

 

« Pour l’article la réalité qui se dissimule derrière ces instructions est INTOLERABLE, aussi ENORME que cela puisse paraître », l’article envisage que Stifani prépare un quadrillage de nos loges TOUT  SIMPLEMENT  en vue de sa REELECTION !!!!   N’oublions pas, que Stifani vient de se fabriquer une majorité de 80% au Souverain Grand Comité! »


 

   «GLNF -  Coup de semonce de Belgique, de Suisse et du Luxembourg». L’article reproduit la déclaration commune des trois grands maîtres de la Grande Loge Suisse Alpina, de la de la Grande Loge de Luxembourg et de  la Grande Loge Régulière de Belgique  qui lancent un appel à la GLNF qui appellent les autorités dirigeantes de la GLNF « à clarifier au plus tôt leur position ».

A noter  que « les trois grandes loges affirment  « qu’ elles se réservent le droit de tirer, chacune souverainement, les conclusions qu’elles estimeront utiles».


 

Mes TC et BA Frères, 

J’espère que cette revue des Revues de l'année 2010 vous permettra de retrouvrer ou de découvrir des articles qui ont marqué les mois passés.

 Bises Fraternelles.

Philippe C

 

 

Commenter cet article