REVUE DE PRESSE AU 20 AOÜT

Publié le par César du bar de la marine

Chers Frères,

 

Voici la Revue de presse au 20 août, de nos Frères Philippe et Bernard, qui reste très fournie malgré le grand weekend du 15 août et  l'apparente torpeur de l'été.

En effet  les blogs restent vigilents, les événements et les articles  se maintiennent à haut niveau.

 

Je vous en souhaite une bonne lecture.

 

Fraternellement

César

Commenter cet article

pierre cub 21/08/2011 13:36


Cher Gargouille, errare humanum est. Perseverare diabolicum. Pourquoi n'ayant connu que cette nauséabonde maçonnerie y es tu resté ?

bises


Jean 21/08/2011 12:54


Je prends connaissance du blog La Lumière avec sa lettre de Juillet aux FF de GLNF. Le tir de barrage s'intensifie mais les propositions aussi et son appel à l'unité de l'opposition doit être
entendu. Que tous s'unissent pour nous débarrasser de cette peste qui nous envahit. Sus à la bête.
Je note entre les lignes de ce courrier que toutes les Grandes Loges Régulières et bientôt "les LL Africaines"...
venant d'un calibre 12 comme Juillet, nul doute que ce propos n'est pas gratuit et que bientôt l'ex guide pourrait chanter "on dirait le sud...".
Bonne fin de mois d'Août et longue vie aux FMR MYOSOTIS.


César du bar de la marine 21/08/2011 15:21



Nous avons pris connaissance de la lettre de Juillet et allons la commenter.


Merci pour tes voeux



Christian Hyerlé 21/08/2011 12:21


Mon T.C.F. César,
Oui ce travail serait sans aucun doute utile à une plus claire conscience de l'abomination actuelle. Il demanderait effectivement beaucoup de temps... Que je n'ai plus.
Il ne me reste que le temps de tenter de transmettre et d'éveiller. pour l'utilisation concrète, je souhaite que de plus jeunes mettent l'ouvrage sur le métier.
Et je reste artisan de fraternité... et attentif lecteur de tes commentaires.


Le Philosophe 21/08/2011 11:48


Mon Très Cher Christian;

Crois-tu que les FF de base comprennent l'effet " Janis" !
certains de nos gouvernants depuis une 20 ans l'ont sans doute étudier pour mieux manoeuver leur troupeau, c'est-à-dire les sans grade bon à payer.
Mais vois-tu, ces gens là, s'ils ont étudié l'effet "Janis", c'est forcément au détriment de l'étude de leur âme.
" Le vice de l'âme, c'est l'ignorance. En effet quand une âme n'a acquis aucune connaissance des êtres, ni de leur nature, ni du bien, mais qu'elle est toute aveugle, elle subit les secousses
violentes des passions corporelles.
Au contraire la vertu de l'âme est la connaissance.
En clair nos dirigeants ont cultivé le vice de l' âme au détriment de la vertu et ont entretenu l'ignorance dans leur troupeau.
La première des choses à apprendre au nouvel initié, c'està se connaître lui-même et à connaître ceux qui l'entourent. En réalité, on lui dit: tais-toi, écoutes et regardes, on asssite à un
formatage au détriment de l'amélioration intellectuelle"
A méditer.
Le PHILOSOPHE


GARGOUILLE 21/08/2011 09:02


En vérité je reste dans cette maçonnerie de pacotille, non par conviction mais par vengeance. Ça fait trop longtemps que la charogne vit sur la bête pour ne pas abandonner la position !
N’ayant connu que cette maçonnerie de malfaisants, ces serments caduques & blasphématoires, ces discours de menteurs et autres balivernes à 2 balles, je ne me sens nullement concerné par une
maçonnerie de quelque Tradition que ce soit si ce n’est de m’être fait berné par plus stupide que moi.
En conséquence je ne défends pas la règle en 12 points mais seulement mon honneur qui est tout aussi important si ce n’est plus !
Etre membre d’une aussi piteuse association est synonyme d’humiliation et de bêtise. La pire injure fut que l’on ait pu me dire : qui se ressemble s’assemble !
Le parfum de la maçonnerie, comme les parfums au temps de Louis XIV n’étaient là que pour masquer l’odeur nauséabonde d’un manque d’hygiène corporelle et dans notre cas de pratiques inavouables.


César du bar de la marine 21/08/2011 10:48



Notre position est différente de la tienne, dans le sens où nous pensons être des maçons qui souhaitons respecter les valeurs REELLES pour lesquelles nous
sommes rentrés en maçonnerie, notament Forger des chaines pour le vice et tresser des couronnes pour la vertue.


Ce que nous découvrons depuis bientôt 2 ans de la réalité de la direction de la GLNF et du système qu'elle a mis en place, nous le percevons comme des
obtacles à écarter sur notre chemin de progression.


Derrière cette crise lugubre il y a aussi une face lumineuse, celle de Frères dont nous avons fait la connaissance à travers toute la maçonnerie, qui veulent
revenir aux vraies valeurs et assainir la GLNF