REVUE DE PRESSE au 4 mars 2012

Publié le par César du bar de la marine

Mes frères

La Revue de  Presse au 4 février 2012, est présentée selon les 3 thèmes :

  1. L’ULRF… La Grande Loge nouvelle.. et ses Maisons de maçons.
  2. Les candidatures à la Grande maîtrise
  3. Les Actions en justices, Administrateur et avocats

Je vous en souhaite une bonne lecture

Fraternellement

César.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

DrXu 06/03/2012 13:22

A propos des intervisites, je me suis laissé dire qu'à la GLUA et à la GLOS, la pratique était souvent la même qu'à Alpina... sauf quand un "tablier bleu" de la GLNF en visite avait fait le bazar
en protestant contre cette fraternité!

César du bar de la marine 06/03/2012 15:15



Et "on" t'a bien dit !



Stef 06/03/2012 08:51

MTCF,

Quand je lis l'appel de Charles Tordj..., et notament un des principe: "•Pas d’inter-visite avec des corps maçonniques non reconnus", reconnus par qui? Par la nouvelle GL? Ou par la GLUA? Cela veut
il dire que dans cette nouvelle GL les inter visites (inter obediences) ne seront pas acceptées? Je te pose la question à toi car l'ayant posait sur le site de l'URLF, mon commentaire n'a pas été
publié et donc je n'ai pas eu de réponse. Une explication de la part de l'URLF sur ce point est essentiel, car nombreux FF adhereront ou pas, suivant la réponse, à la nouvelle GL.
Frat

César du bar de la marine 06/03/2012 10:13



Quant à moi, je serai beaucoup moins affirmatif en laissant le soin à chacun de se déterminer sans plus agiter ce stupide anathème de l'inter-visite
interdite. C'est pourquoi je ne dirais pas non "reconnu", mais plutôt non "régulier" (je vais demander le fond de sa pensée à Charles pour en avoir le coeur net...).


Regarde ce qui se passe avec ALPINA qui accueille sans distinction tout Frère initié qui travaille à la Gloire du GADLU et sur un Livre sacré, lui
demandant simplement de se comporter en maçon en respectant les landmarks lorsqu'il visite. Penses-tu que la GLUA y trouve à redire ? Pourtant des quantités de Frères de la GLTSO, de la GLdF et
d'autres petites obédiences anecdotiques voire des loges "dites sauvages" les visite et y sont accueillis fraternellement! Ah ça oui !


 



Gilgamesh 05/03/2012 22:36

Massilia of course, César, cela ne s'invente pas !

Gilgamesh 05/03/2012 17:38

Merci pour ta réponse César, peut-être aurons nous donc le plaisir de nous visiter dans un avenir, étant il me semble, géographiquement proche. Mon interrogation allait dans l'espoir de voir
s'établir avec cette Nouvelle Grande Loge, la "régularisation" réciproque de se visiter et d'avoir enfin et au grand jour la joie de partager nos rites et nos travaux.

Mais certes, la route est longue, mais ne travaillons nous pas dans l'intemporalité ?

Mes pensées fraternelles vous accompagnent tous

César du bar de la marine 05/03/2012 22:27



Merci mon Frère.


De quelle ville es-tu ?


 



Gilgamesh 05/03/2012 11:41

Bonjour mes FF.:

Étant à la GLDF, donc au REEA, et sans vouloir jeter de pavé dans la mare, j'aimerai connaître vos finalités de vouloir à tout prix être reconnus à un niveau international.

Je veux bien le comprendre d'un point de vue rituel pour pouvoir visiter, mais point n'est besoin d'être "Régulier" pour le faire. Notre obédience, comme d'autres sont également représentées à
l'étranger, mais quel est le % de FF.: qui visitent à l'étranger, mis à part quelques avocats ou chefs d'entreprises qui peuvent y trouver un intérêt, et particulièrement en Afrique ?

Si je vous dis cela, c'est d'une part l'image que nous en avons de l'extérieur, mais également pour en avoir parlé avec des FF.: de l'ex/new GLNF qui souhaiteraient pouvoir nous visiter, et
notamment au REEA, de façon "officielle".

Votre projet de Nouvelle Grande Loge aborde-t-il ce point des visites ?

César du bar de la marine 05/03/2012 15:30



La visite pour des raisons professionnelles, on s'en contrefout, tu sais... C'est justement ce que l'on combat.


L'intervisite fraternelle, au contraire, c'est autre chose, et nous entendons bien ne plus y attacher l'anathème qui l'étaient dans l'ancienne structure
GLNF.


 


Cela dit, nous souhaitons la reconnaissance de régularité pour notre nouvelle Grande Loge pour les mêmes raisons qui nous ont fait reconnaître par
la maçonnerie internationale par le passé. De nombreux Frères ex-GLNF y sont attachés, et ce n'est pas seulement une question de visite de Loges à l'étranger, mais d'une reconnaissance
d'universalité.