REVUE DE PRESSE du 8 au 14 août 2011

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

Voici la Revue de Presse du 8 au 14 août  que nos Frères Philippe et Bernard nous apportent malgré cette période d'été.
 

Il est vrai que cette semaine d’août réputée avant tout estivale,  a failli à sa réputation pour ce qui concerne la crise de notre  obédience.

Deux évènements significatifs l'ont marquée et sont à l'origine de nombreux articles;

 

Nous vous en souhaitons une bonne lecture, ainsi qu'un très bon weekend du 15 août et de bonnes vacances pour ceux dont c'est le cas.

 

Fraternellement
César

Commenter cet article

Pierre L'Etoilé 15/08/2011 09:53


Notre Frère Corpus Humanitatis pourrait prétendre à l'office de Grand Torateur Provincial, s'il ne l'est déjà...


Géronimus 15/08/2011 09:44


C'est le retour du MOI et du SOI. J'ai déjà entendu ce discours et je crois qu'on se connaît. J'avais comme César retenu plus simple également : "Que venons nous faire en Loge" : vaincre nos
passions, soumettre nos volotnés et faire de nouveau progrés en Maçonnerie. C'est un bon début et surtout c'est compréhensible par tous. J'en profite d'être sur un forum pour souhaiter bonne
journée à JLG.


Corpus Humanitatis 15/08/2011 01:11


Mes TT.CC.FF., Réflexions…
Notre GLNF actuelle nous présente une démonstration intéressante et édifiée par les millénaires d’histoire de l’humanité : Toutes règles, règlements, lois, codes, procédures voir toutes croyances
et idéaux peuvent être pervertis et produire l’inverse de leur raison d’être. Ainsi la démarche maçonnique est – en principe - un moyen de libération véritable de l’Homme qui réalise sa nature
ultime dans l’ultime de l’Etre.
Et voilà qu’elle est devenue l’inverse : réduction ou blocage des consciences individuelles, rapports de force, réalisation d’enjeux métalliques individuels etc…etc… dans l’établissement de
rapports dominants-dominés, et de manipulations sectaires.
Pourquoi ?
Il existe des pulsions de domination-possession au service de l’égo, ce M.O.I. (Modèle Obligé Individuel) modèle : celui de l’homme primitif, tribal, mû exclusivement par ses propres (…) enjeux ;
obligé : sans le savoir, il ne choisit pas, il est dans cet état primitif, sans le voir puisqu’il est dans l’obscurité ; individuel : cet individualisme forcené qui va jusqu’à menacer notre société
elle-même.
Quoi d’autre ?
Il existerait aussi le S.O.I. (Singularité Oblative Impersonnelle) singularité : parce distinguant l’unité de l’individu dans l’holographe évolutif de l’unité humaine (et divine ?) ; Oblatif :
parce qu’uniquement préoccupé de produire et développer la fraternité et l’amour, dans l’acte de donner sans condition ; Impersonnelle : parce la moindre souffrance de tout être humain est mienne,
et que son moindre bonheur est mien.
Comment faire ?
Transformer les pulsions et comportements de possession-domination, en pulsions et comportements de coévolution dans la coresponsabilité.
Avec quels moyens ?
Par une authentique pratique maçonnique retrouvée, bien sûr, mais pas seulement parce qu’il existe des concepts, démarches, et programmes profanes qui servent utilement et efficacement le même
objet. L’excuse d’une tradition qui doit demeurer immuable doit être abandonnée : La certitude et la permanence sont illusions ; Il convient de les abandonner et de conjuguer impermanence et
incertitude avec convictions et Loi Morale.
Ceci sous toutes réserves, et particulièrement celle de ta fraternelle attention.
Merci de ta lecture Mon T.C.F.
En artisan de fraternité.


César du bar de la marine 15/08/2011 09:11



Bou Diou ! Où vas-tu chercher tout ça ? César, ce qu'il a appris c'est qu'il fallait qu'il polisse sa pierre et par là participer à la construction d'un
monde meilleur pour les hommes... C'est plus simple résumé ainsi!