Revue de Presse, en date du 21 novembre.

Publié le par César du bar de la marine

Mes TC et BA Frères <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

Les articles de cette semaine sont marqués par les réponses apportées par le TGI de Paris aux accusations lancées par F Stifani contre FMR  Je les ai donc regroupées en début de revue en commençant par les faits puis les commentaires. A noter aussi plusieurs articles sur les relations entre nos trois GM et certains hauts dignitaires africains. Ces articles sont eux aussi regroupés. Enfin la troisième partie passe en revue la grande variété des autres articles  de la semaine.

 

Articles relatifs au jugement du TGI déboutant la Direction de la GLNF :

Le 19 novembre FMR publie « Victoire de la Légitimité ». En effet « le jugement du TGI de Paris a débouté la direction de la GLNF de l’ensemble de ses demandes et l’a condamnée à 5000 € du chef de l’article 700 ainsi qu’au paiement des entiers dépens ».

Ce jugement est une reconnaissance incontestable de la légitimité de l’action de FMR, déclare Claude Seiler, face aux manipulations en tous genres auxquelles s’adonne son actuelle direction :

  • Légitimité de demander des comptes à leur président, et d’être informés sur l’emploi des fonds de l’obédience à travers un audit.
  • Légitimité à combattre les « petits arrangements statutaires entre amis » qui ont présidé à la tentative de prolongation du mandat du Grand Maître et à la convocation d’une AG décentralisée.
  • Légitimité de s’insurger contre un pouvoir autoritaire, irrespectueux et injuste qui manie les sanctions sans autre motifs que la protection de ses intérêts
  • Légitimité d’être le porte parole d’une majorité silencieuse qui est systématiquement bafouée, humiliée et objet de toutes les intimidations.

Aucun des griefs soulevés par la direction de la GLNF n’a été retenu :

·         ni la concurrence déloyale, ni la volonté de désorganisation,

·         ni la tentative de confusion,

·         ni l’exigence mercantile d’un dédommagement financier pour « détournement d’adhésion ».

Le tribunal souligne, par ailleurs, que nul n’a le monopole des idées philosophiques et que le droit de critique est de libre exercice.

En conclusion Claude Seiler s’exclame « N’ayons plus peur d’affirmer la voie du renouveau et de parachever le travail de reconstruction, qui de la base au sommet de la GLNF réunit aujourd’hui de plus en plus maçons »

http://fmrfrance.over-blog.fr/article-communique-de-presse-fmr-la-victoire-de-la-legitimite-61290938.html

 

Le 18 novembre le myosotis Brie –Champagne s’écrie « Incroyable » face à  Brèves 54 dont « les rédacteurs travestissent sans la moindre honte…, une décision de justice », ainsi lorsque « Maître Pardo, l’avocat de la GLNF publie un communiqué dans lequel il fait référence à la décision des juges «  déboutant tant FMR que la GLNF » !

Par ailleurs, Anaxagore, rappelle à notre mémoire les demandes de la GLNF que la justice a refusé de lui accorder :

« Condamner l’association F.M.R. à payer à la GLNF une provision de 3.000.000 euros, sauf à parfaire, à titre de dommages et intérêts en réparation du préjudice matériel et moral découlant de la perte de ses membres imputable à F.M.R. ;

·         Désigner aux frais avancés de l’association F.M.R. tel expert qu’il plaira au Tribunal de choisir avec pour mission de se rendre au siège de l’association F.M.R. et en tout autre endroit utile à l’accomplissement de sa mission ;

·         entendre toute personne qu’il jugera utile, se livrer à toutes investigations utiles et se faire remettre tous documents utiles à l’accomplissement de sa mission et notamment un fichier complet ou la liste complète des membres de l’association F.M.R. ;

·         déterminer le nombre des membres et anciens membres de LA GRANDE LOGE NATIONALE FRANCAISE devenus membres de l’association F.M.R. ;

·         quantifier le préjudice matériel et moral subi par LA GRANDE LOGE NATIONALE FRANCAISE en raison de la perte de ses membres ayant rejoint l’association F.M.R.

·         déposer son rapport dans un délai de trois mois à compter du jugement le désignant.

§ Condamner l’association F.M.R. à payer à la GLNF la somme de 358.364 euros à titre de dommages et intérêts en réparation du préjudice matériel tiré des frais exposés en raison des actes de désorganisation de F.M.R. ;

§ Condamner l’association F.M.R. à payer à la GLNF, la somme de 100.000 euros à titre de dommages et intérêts en réparation du préjudice moral causé par les actes de dénigrement et de parasitisme de F.M.R. ;

§ Faire défense à F.M.R., sous astreinte de 10.000 euros par infraction constatée à compter du jugement à intervenir, de publier, de reproduire ou de diffuser de quelque manière que ce soit des informations dénigrantes à l’égard de la GLNF

§ Faire défense à l’association F.M.R., d’utiliser, de publier, de reproduire ou de diffuser de quelque manière que ce soit les dénominations « GRANDE LOGE NATIONALE FRANCAISE », « GLNF », et « FRANC-MACONNERIE REGULIERE » et ce sous astreinte de 10.000 euros par infraction constatée à compter du jugement à intervenir

§ Faire défense à l’association F.M.R, sous astreinte de 10.000 euros par infraction constatée à compter du jugement à intervenir , de publier, de reproduire ou de diffuser de quelque manière que ce soit des propositions d’adhésion à F.M.R. destinées aux membres de la GLNF ;

§ Faire défense à l’association F.M.R, sous astreinte de 10.000 euros par infraction constatée à compter du jugement à intervenir de publier, de reproduire ou de diffuser de quelque manière que ce soit des conseils ou consignes destinés aux membres de la GLNF relatifs à la gestion ou à l’organisation de la GLNF ou au sens de leur vote dans le cadre des décisions collectives de la GLNF;

§ Ordonner l’exécution provisoire de la décision à intervenir ;

§ Ordonner la publication du jugement à intervenir dans un quotidien régional du Centre et dans deux quotidiens nationaux, aux frais de l’association F.M.R., dans la limite de 10.000 euros par insertion ;

§ Condamner l’association F.M.R. à payer à la GLNF la somme de 30.000 euros au titre de l’article 700 du Code de procédure civile. &

§ La condamner aux entiers dépens ». 

http://www.blog-brie-champagne.com/article-incroyable-61264252.html

 

Le 18 le myosotis PACA publie « Le début de la fin ». César nous invite à nous souvenir de la situation il y a quelque mois « le guide spirituel engage (avec l'argent de nos cotisations) un procès ridicule  contre  FMR pour Concurrence Déloyale !!

L'objectif est clairement de faire peur, d'essayer de casser toute velléité d'opposition à la  puissance  suprême du guide spirituel ».

« Pour nous faire peur,  FS fait rédiger par ses avocats un énorme dossier… très représentatif de l'état d'esprit de Stifani, … et de ses méthodes ».

« Sa vision de la GLNF est clairement celle d'un business qui doit rapporter. Aussi toute contestation est perçue comme une cause de perte de chiffre d'affaire du fait des pertes liées aux Frères écœurés qui démissionnent. D'ailleurs la valeur marchande des Frères y est évaluée ».  

 « Deuxièmement sa méthode en réponse aux questions et à la contestation des Frères face à ses dérives, est l'intimidation. En l'occurrence en réclamant des sommes astronomiques (plusieurs millions d'euros) dans l'espoir que cela nous  terrorise ». 

 http://le-myosotis-paca.over-blog.com/article-le-debut-de-la-fin-61247335.html

 

Le 18 novembre le myosotis Ligérien publie «Loyauté maçonnique – Déloyauté commerciale ».   

« La déloyauté n'est pas du côté de FMR ou des Myosotis, de ceux qu'ils nomment les «mutins», déclare Tamino, La déloyauté est du côté de ceux qui essaient de nous voler l'histoire et  l'avenir de la GLNF, en tentant de se les approprier ».

« Fondant leurs actions sur la bienveillance fraternelle de Frères occupés à leur démarche initiatique, qui faisaient confiance à ceux auxquels ils avaient confiés les clés métalliques de leurs Temples, les mauvais compagnons ont depuis trop longtemps mis à leur seul service un système perverti ».

« Mais ils sont allés trop loin, dit Tamino.  Se croyant autorisés à tous les mauvais coups, ils ont accumulé les violations…ils ont dévoyé notre obédience, en la transformant en entreprise a développer, avec ses VRP, ses tableaux d'avancement aux résultats…D'où la ridicule attaque en concurrence déloyale qui représenta l'apothéose symbolique de leur conception purement métallique d'une maçonnerie …et oubliant les Fondamentaux qui en font la richesse. Ils ont perdu! » 

« La déloyauté est du côté de ceux qui s'accrochent, aux oripeaux d'un pouvoir dénué de sens, aux ors d'une fonction qu'ils ont transformée en plomb vulgaire, aux faux-semblants d'une autorité rejetée par la majorité ».  

« Via FMR, « notre objectif n'est pas de détruire l'obédience en la déstabilisant ou en lui faisant concurrence (!), mais bien plutôt de rétablir le droit, les principes maçonniques, un fonctionnement transparent et honnête pour rendre enfin aux Loges le pouvoir de travailler dans la paix,  l'harmonie et la discrétion. Rien d'autre, mais rien de moins ».

« Aussi Tamino lance-t-il un appel : « Que se regroupent  dès maintenant les volontés de refondation, quelles qu'en soient les nuances, et qu'elles se mettent au travail afin de débrider cet abcès qui rend malade notre obédience depuis trop longtemps ! FMR, les Myosotis dans leurs spécificités, les démissionnaires, les suspendus et les radiés, ceux qui ont appelé a voter non en octobre,  les Juridictions unies, et tous ceux qui n'avaient pas osé, ou pas pu... Tous ensemble finissons le travail ».

http://www.le-myosotis-ligerien.com/article-loyaute-ma-onnique-deloyaute-commerciale-61236465.html

 

Articles relatifs à certaines relations africaines de nos trois GM :

 

 

Le 16 novembre le blog La Lumière publie « Pour la GLNF ce qui est bon est au Gabon ». Il se murmure à la GLNF, dit F Koch, que le GM,  François Stifani, s’est envolé dans un avion privé, accompagné de ses deux prédécesseurs, Jean-Charles Foellner et Claude Charbonniaud. Direction, le Gabon. Ils devraient rejoindre le GM de la Grande Loge nationale du Gabon, le chef de l’Etat Ali Bongo, pour une cérémonie rituelle maçonnique. Il se dit qu’ils rentreront à Paris dimanche 21 novembre.

Parleront-ils, demande F Koch,  de la vidéo-culte de You Tube qui fait le buzz sur Internet ? Sous le titre « Intronisation d’Ali Bongo Ondimba à la Grande Loge Nationale du Gabon », cette vidéo … cérémonie date du 31 octobre 2009 et n’avait jamais été montrée. Et il ne s’agirait pas du tout d’une vidéo pirate.

http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2010/11/16/pour-la-glnf-ce-qui-est-bon-est-au-gabon/

 

Le 16 novembre le Myosotis Neuilly-Bineau  publie  «France Afrique ».  « Notre Chef à tous s'étant envolé pour le Gabon, Sully attire notre attention sur un article paru sur le site  « PiccMi.com, le Magazine du web sénégalais ». « Toujours intéressant de considérer le regard que les citoyens locaux peuvent porter sur la maçonnerie en général, et en particulier sur la manière dont elle est instrumentalisé sous ces latitudes ».

 Voici parmi les extraits fournis par Sully, les deux premiers paragraphes :


Comme au Gabon, la Franc-maçonnerie est très présente, au sommet de nombreux Etats africains. De Denis Sassou Nguesso, le président congolais, grand maître de la Grande Loge du Congo-Brazzaville liée à la GLNF, à Mamadou Tanja président du Niger, en passant par Idriss Deby du Tchad et François Bozizé de la Centrafrique, c’est au moins douze présidents du continent qui communient avec les frères « trois points ».

Très souvent pour le grand malheur de leurs pays. Car à l’opposé de leurs « frères » occidentaux, notamment français qui participent activement à la consolidation de la démocratie dans leurs pays, les francs-maçons des cercles de pouvoirs africains, pour la plupart, tiennent leurs pays d’une main de fer, et dépouillent la veuve et l’orphelin…» …..

http://le-myosotis-neuilly-bineau.over-blog.com/article-france-afrique-61129707.html

 

Le 17 novembre, le myosotis PACA publie « Du Gabon à Djibouti ». En complément des articles précédents relatifs aux fréquentations africaines de nos GM, César nous apprend que FS est aussi le Consul Honoraire de DJIBOUTI sur Marseille  !

« Or la profession de F Stifani est plus proche du domaine de la fiscalité et de l'immobilier que de celui des professions maritimes traditionnellement sollicitées  pour ces fonctions ». Aussi, au César ne  voyant pas « les liens professionnels qui auraient conduit à une telle nomination par ce pays étranger, se demande, s'il n'y aurait pas d'autres raisons ? » 

La notice du Ministère  relative aux Consuls Honoraires mentionne une  immunité, mais toutefois limitée. Par contre il n’est pas rare que des relations privilégiées  avec certains états africains « se traduisent  par l'attribution d'un passeport diplomatique…,  qui eux  apportent une réelle immunité... » 

D'une façon beaucoup plus générale un article  de 2003 décrit ce phénomène dans le cas de Djibouti. Aussi, « notre guide spirituel ou d'autres de nos dignitaires bénéficient-ils … de ces  pratiques », se demande César en conclusion ?

http://le-myosotis-paca.over-blog.com/article-du-gabon-a-djibouti-61199662.html

 

Articles  relatifs à de multiples sujets :

 

Le 12 novembre le myosotis Paris Grande Couronne lance un appel «Tous à Paris le 4 décembre ».    En effet « en violation des statuts et règlement de la GLNF, M. Stifani a décidé de reporter cette Tenue obligatoire de Grande Loge à juin 2011… tant il a peur d’être à nouveau blackboulé… »  

« Qu’à cela ne tienne, s’exclame Socrate, M. Stifani organise à la même date, comme si de rien n’était, un colloque ayant pour thème: « la GLNF en devenir ». Mais dans le chaos actuel, les seuls thèmes qu’il serait intéressant de traiter sont » :

-         « La GLNF et les Métaux »,

-        «  et bien sûr, Le GM et La Règle en 12 points »!

Aussi, Socrate nous invite-t-il à venir très nombreux demander à M. Stifani de répondre aux questions que nous lui posons depuis plusieurs mois sur ces deux thèmes,d’autant que nous pourrons célébrer devant M. Stifani:

-        «  le 1er anniversaire du 4 décembre 2009 »,

-        «  la 1ère année de suspension desdits Maçons,

-         « l’annulation de la Tenue de Grande Loge du 4 décembre 2010 ».

http://le-myosotis-grande-couronne.over-blog.com/article-tous-a-pisan-le-4-decembre-61107380.html

 

Le 15 novembre, le myosotis Neuilly-bineau publie, « Des doutes mais aussi une certitude » Il s’agit de la lettre d’un FF qui déclare : « Je sais que le 31/12 le sieur François ne sera plus dans ma maçonnerie ! » 

« Soit la justice l'en aura sorti,
Soit le 31/12/2010 je mettrai en conformité mes actes et mes pensées. En aucun cas ma Maçonnerie ne peut se limiter à une structure profane ».

« Sur les fondations que les anciens nous ont léguées, ils ont bâti un empire financier, et réduit le “ moteur de nos vies ” à une usine à cotisations. Dans nos temples, où des rites différents vivaient en harmonie, ils ont unifié sans comprendre. Ils ont manipulé nos rituels en les vidant de sens. »

« Le 31/12/2010, je marcherai mon bissac sur l'épaule et mon viatique au cœur, je reprendrai le chemin. Je trouverai d'autres marcheurs, eux aussi effarés et hagards par ce qu'ils ont vécu, mais... la truelle à la main et l'épée au coté nous rebâtirons une maison ...et les demeures y seront nombreuses. Et nous y serons bien ».

http://le-myosotis-neuilly-bineau.over-blog.com/article-des-doutes-oui-mais-aussi-une-certitude-61015760.html

 

 

Le 16 novembre le myosotis De Septimanie publie « REAA ignorance et mensonges de monsieur Stifani ». « Le dernier texte de Mr Stifani est un tissu de mensonges, nous dit Stolkin qui pose une question simple : comment la G.L.N.F. pouvait-elle initier au Rite Ecossais, alors qu’elle ne possédait pas ce Rite dans son organisation ? »

« Monsieur Stifani continue de considérer que la G.L. est détentrice de la régularité initiatique ».

 

« Il confond en permanence la notion de régularité initiatique, dont seuls les Loges et les Rites sont détenteurs, et la notion de reconnaissance, qui n’est qu’un label décerné par la G.L.U. d’Angleterre depuis 1929 ».

 

« Il est tout à fait ignorant du processus d’intégration du R.E.A.A. à la G.L.N.F. :

 

·       Il devrait savoir qu’une G.L. de District fut créée de 1964 à 1965, pour regrouper les Loges venant de la G.L.D.F., puis que ces Loges furent intégrées dans l’obédience et que nulle ré-initiation individuelle ne fut faite.

 

·       Il devrait aussi savoir que le Suprême Conseil, au regard de ses Grandes Constitutions « seule loi fondamentale de l’Ordre », ne peut abandonner ses prérogatives initiatiques et Rituelles à une Obédience ».

 

« Quand le S.C. délègue son pouvoir sur les Loges du Rite, cela ne concerne que le côté de la gestion et de l’administration, conclut Stolkin , il répond en cela uniquement à des préoccupations de politique maçonnique internationale ».

 

http://le-myosotis.de.septimanie.over-blog.com/article-r-e-a-a-ignorance-et-mensonges-de-monsieur-stifani-61082086.html

 

Le 16 novembre le myosotis Brie-Champagne publie «Le degré zéro ».  « Après la déclaration de guerre du guide spirituel contre le Suprême Conseil de REAA, voici, nous dit Anaxagore, qu’apparait la nouvelle arme de destruction massive censée mettre à genoux cette Juridiction. Pilotée par l’habituel graphomane monomaniaque (qui a pour l’heure délaissé les questions-réponses de sa feuille d’Acacia) elle se présente sous la forme d’un courriel adressé à de nombreux Frères, et signée « Protagoras ».

L’intention de ces courriers (véritable degré zéro de la maçonnerie et de la simple humanité) est repérable : « mettre en parallèle les dérives réelles reprochées à la GLNF avec de pseudo-dysfonctionnements du Suprême Conseil  pour atteindre l’objectif à peine voilé d’entraîner les Membres de la Juridiction dans une démarche contestataire.

Mais, cette stratégie ne trompe personne et se retourne contre son auteur, qui admet explicitement la réalité des dérives qu’il cautionne par ailleurs dans son blog-aux-ordres ». Ecrire notamment « Engagé depuis des mois dans le combat contre les dérives du guide spirituel de l’obédience avec son luxueux appartement de Wagram, …» devient un aveu comique dans la bouche d’un rédacteur d’acacia qui pour la circonstance essaye de se faire passer pour un opposant.   (A propos, est-ce ce formidable acte d’abnégation qui lui a valu un bureau tout neuf au quatrième étage, demande Anaxagore ?)

« …ses « révélations » sur l‘immeuble de Bineau sont erronées, les autres chiffres qu’il fournit sont faux et ses rapprochements procèdent de la plus grande fantaisie.  Toutefois Anaxagore s’interroge «  sur les informations volontairement déformées fournies à ce triste porte-plume…Comme on peut également s’interroger sur la provenance de ces courriels et de l’utilisation pervertie d’un fichier de Membres de telle ou telle Association…. Gageons, dit-il, que la CNIL qui sera prochainement saisie de cette curieuse affaire pourra nous apporter d’intéressantes précisions…. »

http://www.blog-brie-champagne.com/article-le-degre-zero-61105414.html

 

Le 17 novembre le myosotis Occitan publie «Ne pas jeter le BB avec l’eau du bain ». L’auteur de l’article, Bruno martin, rappelle qu’ils ne ménagent pas leurs « critiques devant les dérives des (in)dignitaires : tontons macoutes, faux-témoins, et autres chasseurs de prébendes de feu notre belle province d’Occitanie ».
Mais ajoute-t-il, IL NE FAUT PAS JETER LE BÉBÉ AVEC L’EAU DU BAIN !


L’eau du bain est ici constituée des personnages les plus voyants, GMP et OOPPAA, amateurs des feux de la rampe et des avantages associés, …Leur déshonneur a malheureusement rejailli … sur de nombreux OOPP qui ne méritaient pas la même stigmatisation.
« Aussi, souhaite-t-il rendre hommage à ces FF, OOPPAA, OONN dont la compétence et l’implication au service des LL, et l’authentique fraternité et l’amour qu’ils portent à leurs FF sont exempts de tout calcul. Il y en a:
Leurs noms sont rarement cités, cela va de soi : ils ne le recherchent pas. Et dans la tourmente actuelle, ils essaient de faire leur devoir, en sachant, ou en découvrant, que : « IL EST PLUS FACILE DE FAIRE SON DEVOIR QUE DE LE CONNAÎTRE» !
Qu’ils sachent que nous les reconnaissons pour FF, et qu’ils soient ici salués et remerciés ! »
http://le-myosotis-occitan.over-blog.com/article-ne-pas-jeter-le-bb-avec-l-eau-du-bain-61180523.html

 

Le 17 novembre, le myosotis breton publie «Coïncidence fâcheuse ». Le Korrigan nous explique que « le 4 décembre prochain, la GLP de Bretagne organise non seulement la tenue du Cercle d'Avalon, mais aussi celle de la loge de recherche Alain de Kérillis ».

« Ce même jour, à Pisan, monsieur Stifani présidera quant à lui, … une petite sauterie au cours de laquelle on ira disserter sur les évolutions souhaitables de la GLNF »

« D'aucuns cependant ne pourront qu'être surpris de la simultanéité de ces divers évènements et ne manqueront pas de faire des hypothèses, par exemple s'il ne s'agit pas là d'un pied de nez …à moins qu'il ne s'agisse d'un gigantesque bras d'honneur », 

« Il se murmure, dit-il, … que notre cher François serait de plus en plus irrité par le comportement de certains GMP dont le nôtre, et qu'il songerait dans un proche avenir à mettre sur orbite géostationnaire tous ceux d'entre eux qui , ne lui ayant jamais mangé dans la main, iraient plutôt maintenant planter leurs crocs dans sa menotte!   Le 4 décembre risque d'être à n'en pas douter un grand moment, … »

http://myosotis-breton.over-blog.com/article-coincidence-facheuse-61147950.html

 

Le 18 novembre le myosotis Rhodanien publie « Réflexion  d’un Frère de la vallée du Rhône » dans laquelle celui-ci fait savoir que sa loge a créé un comité de réflexion sur l’évolution indispensable de nos et invite chaque loge à en faire de même afin d’être en mesure de mettre en commun nos idées le moment venu et rendre concret l’évolution des idées. 

http://le-myosotis-rhodanien.over-blog.com/article-reflexion-d-un-frere-de-la-vallee-du-rhone-61224762.html

 

Le 18 novembre le myosotis Lorraine publie « Qui sème le vent récolte la tempête ». L’auteur, Scarron, relève que  « la direction de la GLNF dans son Brèves 54 s'étonne après onze mois de dérobade " des attaques ... sur sa gestion financière mettant en cause l'honnêteté des ses dirigeants..." faisant un amalgame des plus osés avec les relations qui l'unissent avec les Ordres, ici le SCPLF du REAA ». 

« Il est des moyens très simples de lever les doutes, les interrogations, quand à la gestion financière; ils sont connus, nous  dit Scarron, ce n'est pas un secret maçonnique: 

- publication des comptes, commentaires sur les recettes et sur les dépenses, publication du budget prévisionnel,  Assemblée générale ordinaire des membres de l'association et vote, dans un même lieu, et un même local... 

Quand au rapprochement qui est fait entre la comptabilité et le SCPLF, il nous laisse perplexe, sauf à considérer que c'est brillant exercice d'équilibriste, mais qui ne satisfait pas la rigueur intellectuelle qui ne saurait s'accommoder de ce type de grand écart ». 

http://bbc-lorraine.over-blog.com/article-qui-seme-le-vent-recolte-la-tempete-61255696.html

 

Le 19 novembre, le myosotis du Mont Gargan publie «Le Grand cirque de monsieur déloyal ». L’auteur y commente longuement  le jugement du 18 novembre.

Parmi ses commentaires il met en garde contre les faux espoirs qui pourraient suivre une éventuelle nouvelle victoire le 7 décembre.  Ce ne sera dit-il qu’une étape supplémentaire sur un long chemin. En effet François Stifani n’est pas seul, dit-il,  lui et ses prédécesseurs ont bénéficié de nombreuses complicités tant au CA au SGC que dans les provinces. Il utilisera tous les recours pour prolonger son pouvoir.  

« Seule, nous dit-il,  la réaction massive  des LL peut sortir la GLNF de cette impasse et empêcher François et ses acolytes de nuire ».  Il ne s’agit « pas de violence mais de désobéissance ». « Ne donnez plus l’entrée de votre LL, dit-il,  à aucun FF en tenue d’officier actif ou passé et la machine infernale s’arrêtera toute seule ».

http://le-myosotis-du-mont-gargan.over-blog.fr/article-le-grand-cirque-de-monsieur-deloyal-61276378.html

 

Le 20 novembre le myosotis du Mont Gargan publie « Les « chasseurs » de tabliers, ce n’est quand même pas notre faute… ». L’auteur souhaite « tordre le coup à la rumeur colportée par certains selon laquelle « les mutins » n’aimeraient pas les « tabliers bleus foncés ».

« Totalement faux, s’exclame-t-il ! Nous ne voyons absolument aucun problème lorsque ce superbe tablier est porté par un vieux frère qui nous régale par la sagesse de ses propos ».

« Ce qui nous insupporte c’est, dit-il, lorsqu’il est arboré par un frère dont les mérites reconnus sont plutôt dus à ses qualités de courtisan… » et l’auteur de citer nombre d’exemples où soit les raisons d’attributions soit les comportements, ne correspondent à l’image qu’on se fait d’un franc-maçon.

Toutefois Ce n’est quand même pas notre faute, à nous « les mutins », si les frères sont désignés le plus souvent, par nos différents GM, sur des critères qui échappent à l’idée que peuvent se faire l’ensemble des frères, des qualités maçonniques.

http://le-myosotis-du-mont-gargan.over-blog.fr/article-les-chasseurs-de-tabliers-ce-n-est-quand-meme-pas-notre-faute-61355809.html

 

Calendrier des prochains événements annoncés

  • Les  3 et 4 décembre, Colloque « La GLNF en devenir » en remplacement de la Tenue nationale et de l’Assemblée générale de fin d’année (bien que prévues à nos Statuts à la date du 1er samedi de décembre); le tout ayant été repoussé à juin 2001 avec la bénédiction du SGC, (Pour mémoire date correspondant aussi la  fin du mandat traditionnel de 3 ans des GM).
  • Le 7 décembre: Prononcé du jugement faisant suite à  de l’Assignation à jour fixe ayant été examinée le 2 novembre, et annonce du jugement initialement programmée le 26 novembre. (Attention, le jugement écrit ne sera probablement diffusé que dans les semaines suivantes).

 

Mes TC et BA Frères, 

J’espère que cette revue aidera, en particulier ceux dont l’activité professionnelle ne laisse que peu de temps, pour s’informer comme ils le souhaiteraient ! Si vous pensez que cette lettre serait utile à l’information des Frères de votre loge ou de frères qui vous sont proches vous pouvez la leur faire suivre. 

Bises Fraternelles.

Philippe C

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NEPEL 22/11/2010 17:28


La règle en 12 points de notre Grand Maître Ali Bongo à la tête de la franc-maçonnerie au Gabon se résume en 1 point : l'adoration du veau d' OR.
A la revue de presse, je pense qu'il est intéressant d'ajouter la dernière page de Var-Matin et Nice-Matin de ce jour, ainsi, les FF de la Côte ne pourrons plus dire que notre guide spirituel n'est
pas un adepte de l'exemple vient d'en haut :
- http://www.nicematin.com/article/cote-dazur/enquete-sur-les-biens-des-presidents-africains ;
- http://gabonenervant.blogspot.com/2010/04/lexemple-vient-den-haut-quali-bongo.html.
Je n'aurais jamais pensé que cela c'était aussi la GLNF, j'ai HONTE.
J'ai dit !