Rien ne presse

Publié le par César du bar de la marine

Vendredi 12 novembre 2010 5 12 /11 /2010 12:30

UN ARTICLE DE NOTRE FRERE PIERRE BROSSOLETTE DU MYOSOTIS PARIS GRANDE ARCHE.

 

Les provinces en général, et celle de paris grande arche en particulier, viennent de faire l’appel des cotisations, pour l'année 2010/2011, après les résultats de l’AGs pluri bidouillée par le guide suprême auto proclamé. Ainsi certains trésoriers comme de bons petits soldats ont relayé l’information, il faut payer les cotisations, vous savez bien notre argent, celui qui sert à acheter l’appartement de l’avenue de Wagram, à payer les voyages de nos dirigeants qui seraient actuellement au Congo, tiens, tiens, tiens… François, Jean-Charles et Claude seraient au Congo ? Mais pour quelle raison ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi si vite ? Cela aurait-il un rapport avec la récente décision de la Cour de Cassation concernant les avoirs des certains dictateurs africains en France ? Si oui lequel ?

Nos cotisations donc, qui payent les vrais et les faux frais de ces Messieurs peuvent rester au chaud, chez nous, quelques temps encore. Pourquoi ? Tout simplement parce que d’une part, une action en justice a été introduite par un certain nombre de Frères de la GLNF visant à obtenir l’annulation de l’assemblée générale pluri tripatouillée, d’autre part, parce que notre règlement prévoit que nous avons jusqu’à la fin de l’exercice, c'est-à-dire le 31 aout 2011, pour être à jour de nos cotisations. Allons même plus loin la radiation pour non paiement de cotisation intervient automatiquement à la fin du deuxième exercice consécutif non payé, soit le 31 aout 2012…

Ne soyons pas complices de ce système et attendons les décisions de la Justice.

 

Par Pierre Brossolette
xx

Commenter cet article

Portalis 12/11/2010 23:29


On oublie toujours quelque chose lorsqu'on parle de cela : après une année de cotisation impayées, on peut être exclu de la GLNF si les Maîtres de la Loge (à jour de leur cotisations) en décident
ainsi à la majorité des 2/3 à bulletin secret (tiens, pour une fois...)cf. les textes des statuts qui régisssent ce domaine.

La deuxième année l'exclusion est de droit, sans vote.

contrairement à ce que l'on pourrait croire je partage le sentiment de l'auteur de l'article. Mais il faut être sûr que la Loge ne prendra pas de mesure disciplinaire à votre encontre.